Il y a des jours comme ça où je ferais mieux de rester au lit ! Et ce jour, c’est celui que j’ai choisi pour faire ces délicieux biscuits que j’avais repérés sur le blog de ma copinaute Nadji “Saveurs et gourmandises”. Cela a commencé le matin où nous avons eu des soucis de type “matériel électroménager”, l’après-midi une fois tout rentré dans l’ordre, je me suis mise à réaliser ces ghribiya pour Sofia. C’était sans compter mon mari qui prit depuis le matin dans une grande frénésie de réparation, démontage, nettoyage, n’a rien trouvé de mieux que de venir m’envahir dans ma cuisine pour laver certains trucs !! Mais un homme, c’est envahissant, ça prend plein de place, ça s’étale, ça te dit “tu as fini quand?”, ça parle sans arrêt, et du coup.. j’en arrivais à perdre le fil de ma recette et à cumuler bêtises sur bêtises ! Entre pas assez de beurre, trop de farine, car j’ai tout mis d’un coup, obligé de faire des rajouts pour obtenir une belle pâte.. Puis le façonnage des formes, très délicat.. puis j’oublie de badigeonner les biscuits de ma première plaque de blanc d’oeuf.. et en sortant mes plaques du four.. mes biscuits qui s’étaient étalés alors qu’ils étaient si beaux !! Bon, je désarme pas, je me dis que je vais essayer de faire de belles photos.. mais bof ! Plus de motivation, j’arrivais pas à faire ce que je voulais !! La seule chose qui m’a consolé, c’est que ces biscuits sont une tuerie !!! Merci Nadji <3  Super bon, très friable en bouche.. un goût de reviensy terrifiant 😀  C’est la seule chose qui fait que j’ai quand même décidé de m’inscrire à la Foodisita de Sofia pour vous les proposer et ainsi faire honneur à Shérazade des “Mille et une nuit”  .. J’avais fait des lunes, des étoiles et des étoiles filantes… Elles continueront de briller dans mes yeux et ceux de Sofia 😉 


Quantité : 80 biscuits  –   Préparation : 45 mn   –   Cuisson : 15 à 18 mn par plaque

Biscuits algérien  –   Prix de revient : 2.80 € le tout (au 23 mai 2020)

Ingrédients :Ghribiyat el kawkaw presentation

  • 1 mesure de beurre (clarifié froid)
  • 1 mesure de sucre glace
  • 1 mesure d’arachides (cacahuètes non salées)
  • 1 mesure à 2 mesures de farine en fonction de la qualité de la farine
  • 1 blanc d’œuf

Ghribiyat el kawkaw etape1Préparation :

Une mesure équivaut à un contenant au choix, plus il est grand, plus on aura de biscuit !! (bol, mug, tasse à thé…). J’ai choisi un bol à déjeuner pas trop grand et j’ai fait beaucoup de biscuit !!  

Mettre les arachides dans un bol pour la mesure.


Ghribiyat el kawkaw etape2Les mettre ensuite dans une grande poêle en une seule couche et les faire dorer sans matière à feu vif, en remuant souvent jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés.


Ghribiyat el kawkaw etape3Les laisser refroidir et les mixer grossièrement pour qu’il reste des petits morceaux.


Ghribiyat el kawkaw etape4Dans ce même bol, mettre le beurre en petits morceaux (à peu près 220 gr) si on prend du beurre classique ou s’il est clarifié, le mettre au froid avant pour qu’il durcisse.

Mettre ce beurre dans un saladier et ajouter 1 mesure (bol) de sucre glace. Fouetter jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Ajouter les cacahuètes mixées et mélanger à la main (c’est plus pratique pour sentir la texture de la pâte). Puis ajouter progressivement 1 mesure de farine.

Attention, il faut que la pâte se forme, soit souple et bien compacte. Donc mettre la farine au fur et à mesure et en fonction en rajouter un peu plus qu’une mesure.

J’ai fait la bêtise de mettre la mesure d’un coup et j’ai obtenu une pâte sableuse sans aucune tenue. Du coup, j’ai dû rajouter du beurre pour la rendre souple.


Ghribiyat el kawkaw etape5Préchauffer le four à 160°C.

Préparer des plaques allant au four. Prendre la pâte (au besoin, la mettre un peu au frais avant de la travailler), et couper des morceaux. Etaler avec un rouleau sur un plan de travail légèrement fariné un morceau sur une épaisseur d’un demi-centimètre.

Découper des formes et les déposer sur les plaques. Attention, la pâte est très fragile. J’ai récupéré chaque forme avec une petite spatule pour les poser sur la plaque.


Ghribiyat el kawkaw etape6Récupérer les chutes de pâtes et continuer à faire des formes avec tout le reste de pâte.


Ghribiyat el kawkaw etape7Battre un blanc d’œuf à l’aide d’une fourchette et badigeonner les biscuits avec.


Ghribiyat el kawkaw finEnfourner les plaques au fur et à mesure pour 15 à 18 mn maximum.


Ghribiyat el kawkaw fin2Attention, laisser refroidir les biscuits sur les plaques à la sortie du four, ils sont très friables.

Bonne gourmandise !!!


Ghribiyat el kawkaw slider


C’est Fabienne du blog « Famoh », précédente marraine qui a nommé Sofia.  La Foodista challenge a été crée par Stephanie “Cuisine moi un mouton

Voici la liste des participants 

© 2020, Natly. All rights reserved.

About Natly

Blogueuse culinaire de 52 ans, mariée et maman d’un garçon de 13 ans. Provençale d’origine, je vis depuis quelques années à la campagne, dans le Limousin. Un tout petit village qui respire la tranquillité, le bon air. Passionnée de cuisine, mon mari m’a aidé à mettre ce blog en place afin de vous faire partager mes recettes, mes expériences culinaires et bien d’autres choses. Je me suis lancée dans cette aventure pour le plaisir et l'amour des bonnes choses 😉

46 commentaires sur Ghribiyat el kawkaw, Ghribiya aux cacahuètes

  1. Ahh je connais ça surtout en ce moment avec le confinement ça tourne souvent dans la cuisine a l’heure du déjeuner et a chaque 30 minutes t’as fait quoi a manger tu fais quoi tu n’as pas range etc… j’ai la tête qui tourne depuis 2 mois loll
    En tout cas j’adore les ghribia et surtout aux cacahuètes s’étaient les préférés de mon cher papa 🙁
    bisous Natly

    • C’est terrible hein ?? les ghribia et le confinement !! mdr !!
      Moi, la phrase que je ne peux plus entendre en ce moment .. c’est : On mange à quelle heure ??
      Je ne peux que aimer les goûts de ton papa, c’est super bon à la cacahuète <3
      Gros bisous

  2. J’ai adoré te lire, j’étais avec toi dans ta cuisine… Et en fait je me reconnais complètement! y a des jours où tout foire! mais là où je t’admire c’est que moi ça finit à la poubelle et je pars bouder, toi non, tu ne baisses pas les bras et tu continues, là je dis wahou bravo!! en plus ils font trop envie tes biscuits, je t’en piquerai bien un ou deux au passage, voir plus! bises ma belle!

    • Lol … à suis une bête à cornes !! perseverante ! mais je t’avoue que quand j’ai sorti les plaques du four, j’ai baissé les bras 🙁
      Bisous et bon week-end

  3. Chez moi, Monsieur a décidé de faire un faux-plafond dans la cuisine et d’installer une porte à galandage…ça sera sûrement très joli…mais en attendant, c’est le “bordel” et que de bruit !!!! Tes biscuits sont heureusement très réussis. Bravo. Bises Natly

  4. Ma pauvre Natly ! Je connais comme ça des jours sans c’est pénible !! Il y a des recettes où il ne faut pas être dérangée sinon on foire mais une chose est sûre c’est que tu t’es super bien rattrapée même s’ils ne sont pas la perfection on les devine bien bon et c’est l’essentiel ! gros bisous

  5. Merci Natly et pour le clin d’oeil et pour ta confiance.
    Pour la forme des biscuits : ton beurre était-il bien clarifié? Il n’y avait plus de petit-lait?
    Si tu aimes ce genre de biscuits, tu as la version farine de pois chiche qui est à se damner.
    Grosse bise et à bientôt

    • ah ok ! ça vient peut-être de là, c’est la première fois que je faisais du beurre clarifié. J’ai cherché sur le net comment faire 🙂
      J’irais voir cette version pois chiche car j’adore la farine de pois chiche et s’ils sont à se damner, ils sont pour moi alors !! lol
      Bisous, à bientôt.

  6. Ces biscuits ont l’air bien bons !
    Je comprends bien ton “désarroi”, il n’y a rien de pire qu’un homme qui vient occuper l’évier avec son bricolage, en pleine recette !
    Le mien ne s’y aventure pas trop , il a bien compris le message…
    Bises et à bientôt
    valérie

    • Je pense qu’il a compris.. ou du moins, si je le vois en train de bricoler.. je decampe de la cuisine et je fais autre chose !! mdr
      Bisous

  7. C’est une ghraiba des plus délicieuses, moi je m’arrêterais et je m’offre un petit café tout frais avec, ce sont les petits plaisirs de la vie, un mari est un bonheur dans la maison, sans lui une désolation s’installe pour toujours, on a beau voyager, sortir, se faire plaisir, rien n’est plus comme lorsqu’un mari qui nous aime viscéralement ne soit plus là, on perd définitivement un soutien, une épaule, quelqu’un qui sait nous gâter et aimer, profite et sois heureuse , bisou

    • Merci ma Zika 🙂
      Oui, je sais à quel point un mari est précieux et je peste après lui des fois mais je l’aime, je voudrais pas le changer et j’en profite 😉
      Gros bisosu

  8. Oh la la les hommes ! Et c’est toujours quand on est occupé qu’ils viennent. À croire ça les amuse. Khooooo ! Du coup j’ai trouvé l’astuce : il a interdiction formelle de venir dans la cuisine quand j’y suis lolllll.
    Enfin en tout cas moi tes ghribiyat je les dévorerai bien volontiers, ce doit-être délicieux. J’apporte le thé et on les dévore ?

    • Oh ouiii !! tu me fais un bon thé à la menthe 🙂
      Merci pour ce joli thème même si ça a pas fonctionné comme je voulais, les pâtisseries orientales sont ma faiblesse 🙂 j’adore et j’aimerai tellement savoir toutes les faire.
      Bisous

    • Merci.. oui, dure journée ! surtout quand tu maitrises pas la pâtisserie orientale et que tu sais pas comment t’en sortir quand tu fais des boulettes !! lol
      Bonne soirée

  9. Je connais des jours comme ça aussi :-). Et c’est vrai que quand la journée commence mal, ça s’achève ainsi aussi :-). Mais quand je vois toutes ces cacahuètes torréfiées, j’imagine bien le goût de tes biscuits. Ils ne peuvent être que délicieux. Et je m’invite chez toi pour les déguster avec une tasse de thé.
    Bisous Nath !

    • Avec plaisir Natalia 🙂
      J’ai retenu une leçon, si la journée commence mal.. je me lance plus dans la pâtisserie !! mdr ..
      Bisous

  10. C’est ce que me dit l’Homme, le principal c’est que tu te régales, pas que ce soit beau quand on ne peut pas avoir les deux.
    Tu parles d’une consolation même si il a raison !
    Des Ghribiya aux belles saveurs en attendant, j’adore le goût apporté par les cacahuètes dans les p’tits gâteaux orientaux.
    Belle journée. Bizh. Viviane

    • C’est parcequ’il ne sait pas comme aime faire de belle chose pour nos blogs 🙂 Mais c’est vrai qu’il a raison et comme c’était franchement trop bon, je me suis dit que ce serait bien dommage de pas les publier.. mais j’ai pas dit mon dernier mot 😉 un jour, je les referais pour refaire les photos et surtout comprendre pourquoi les formes se sont affaissées.. il n’y a pas de raison !!
      Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge