C’est décidé, je reste dans les recettes de mes origines pour proposer ma deuxième participation à Yolande Les petits plats de Patchouka” qui en tant que marraine du jeu « Compile moi un menu » que je co-anime avec Viviane « Quoi qu’on mange?« , nous propose de replonger dans la cuisine de nos régions et plus particulièrement dans les vraies recettes d’antan. Après la ratatouille pour honorer ma Provence, aujourd’hui, je vous propose une recette Corse. La Corse, terre de mon père et de mon cœur. Ce sauté de veau, je l’ai toujours vu le cuisiner. Il était un grand fan de la charcuterie Corse. Le figatellu, le lonzo et la panzetta trônaient régulièrement chez nous, car il allait souvent s’approvisionner à la petite épicerie corse qu’il y avait pas loin du Vieux-Port. Je ne suis pas sa fille pour rien, car même en étant à 600 km de Marseille, j’ai trouvé le moyen de pouvoir avoir cette bonne charcuterie, le brocciu et tant d’autres bons produits Corse. 😉  Non, non .. je ne vous dirais pas !! 😉 Que celui qui n’a jamais mangé un bon figatellu grillé à la cheminée se lève !! lol … Pour en revenir à ce sauté de veau, il est vraiment primordial pour le faire d’avoir la Panzetta corse ou Panzetta di Corsica qui est une poitrine de porc, salée, poivrée, fumée puis séchée. Attention les tranches de lard fumé que l’on trouve ici, non strictement rien avoir en goût ! Ne tentez même pas, car vous me diriez « Oui, c’est un bon sauté, mais sans plus…  » La Panzetta fait toute la différence. Il est facile d’en trouver sur le net si vous n’êtes pas dans le Sud ou en Corse. C’est un plat plein de soleil, de saveur que j’accompagne de pommes de terre vapeur et quand c’est la saison, de châtaigne que je fais cuire dans de l’eau et ensuite griller.  Je remercie Yolande pour ce joli thème qui m’a replongé dans mes souvenirs, ce sera ma dernière recette, faute de temps. 

Il vous reste encore 3 jours pour venir nous proposer vos recettes, vous trouverez les informations dans la colonne de droite. 


Quantité : 6 personnes   –   Préparation : 40 mn   –   Cuisson : 2 h

Plat corse   –   Prix de revient : 4.80 € par personne  (au 21 septembre 2021)

Ingrédients :

  • 1.200 kg de sauté de veau
  • 8 tranches fines de panzetta corse
  • 200 gr d’olives vertesSauté de veau corse aux olives et panzetta presentation
  • 2 gros oignons
  • 3 gousses d’ail
  • 30 cl de vin blanc
  • 2 c. à coupe de pastis
  • 2 c. à soupe de farine
  • 1 petite boite de concentré de tomate
  • 2 feuilles de laurier
  • Huile d’olive
  • Romarin
  • Thym
  • Sel et poivre

Sauté de veau corse aux olives et panzetta etape1Préparation :

Mettre une casserole d’eau à bouillir et faire blanchir les olives pendants 15 secondes. Les égoutter et les réserver.

Peler les oignons et les hacher. Nettoyer les gousses d’ail, conserver leur peau et les écraser grossièrement sous la paume de la main.

Retailler les morceaux de viandes s’ils sont trop gros.

Prendre une « vieille » cocotte en fonte et faire chauffer un peu d’huile d’olives.  Mettre la viande à dorer sur feu vif. Bien mélanger pour que ça dore sur toutes les faces. Quand la viande est bien dorée, mettre le pastis et remuer sur feu vif. Laisser cuire 3 mn.  Retirer la viande et la réserver dans un saladier.


Sauté de veau corse aux olives et panzetta etape2Mettre le hachis d’oignon dans la cocotte avec les gousses d’ail écrasées.  Bien mélanger pour ne pas que ça attrape et laisser cuire 2 à 3 mn.


Sauté de veau corse aux olives et panzetta etape3

Rajouter les tranches de panzetta et donner un tour juste 1 ou 2 mn.


Sauté de veau corse aux olives et panzetta etape4Ajouter la viande et saupoudrer avec la farine. Bien mélanger et ajouter le vin blanc.


Sauté de veau corse aux olives et panzetta finVerser de l’eau jusqu’à hauteur de la viande, mettre le concentré de tomate, le laurier, du thym et du romarin. Saler et poivrer.

Laisser mijoter pendant 1h30 en remuant de temps en temps.

Au bout de ce temps, ajouter les olives et continuer la cuisson pendant 30 mn.


Sauté de veau corse aux olives et panzetta fin2Ce plat se sert avec des pommes de terre vapeur et des châtaignes cuites (mais je n’avais pas ces dernières !). Sinon avec des pâtes ou du riz mais j’avoue moins aimer.

Bon appétit !!!


panzetta corseVoici le morceau de panzetta avec sa belle croûte…


Sauté de veau corse aux olives et panzetta slider


 

© 2021, Natly. All rights reserved.

18 commentaires sur Sauté de veau corse aux olives et panzetta

  1. Bonjour je viens de découvrir votre site et je le trouve super. Je suis aussi une amoureuse de la Corse où je vais tous les ans. Pourriez-vous m’indiquer les coordonnées de la personne chez qui vous commandez ? C’est difficile de trouver de la qualité et les produits que j’ai ramenés s’epuisent … Merci par avance. Belle journée à vous.

  2. merci pour cette très très belle recette… et pour ces souvenirs partagés.. je suis vraiment ravie que tu te sois replongée dans ces bons souvenirs (et rien ne t’empêche de cuisiner d’autres recettes d’antan plus tard… si tu y as pris goût.. 😉 hihihi)
    merci à toi pour ce beau voyage…
    gros bisous

    • Oh, t’inquiète pas !
      J’en cuisine très souvent, en fait j’adore la cuisine d’antant qui était si parfumée, si délicieuse.
      Gros bisous

  3. J’ai eu l’occasion d’aller en Corse pour un WE XXL, l’Homme a été effaré de me voir remplir la valise cabine (1 pour nous 2) avec toute la charcuterie et la bière que j’avais achetées. Il était persuadé que je n’arriverais pas à tout caler. Les fruits sont revenus dans mon sac à main (heureusement prévu grand format hihi !)
    Merciii Nath pour cette belle recette corse qui met en appétit en ce début d’automne.
    Belle journée. Bizh. Viviane

    • Ça me fait rire !! car je fais pareil.
      Mais nous, on part avec la voiture.. donc je remplie tellement le coffre que les valises n’y vont plus et il faut les caler derrière ! Je te dis pas comme Zhom peste à chaque fois .. mais il est aussi surper heureux de pouvoir manger des figateli pendant des mois sans compter tous le reste !!
      Bisous, bonne soirée

  4. Ben non je n’ai jamais mangé de figatellu grillé à la cheminée ! Bon je ne me lève pas mais je regrette de ne pas y avoir goûté.
    Sans rire je sais que cette charcuterie est divine, je trouve de la poitrine fumée corse et elle est incontournable pour moi. Bon à part ce morceau je n’ai encore pas trouvé d’autres ingrédients et c’est bien dommage. Ton sauté pourrait peut être se faire avec cette poitrine fumée non ?
    En tout cas ce plat me plait beaucoup ! merci Nat ! gros bisous

    • Non Claudine, ce qui donne justement ce bon goût, c’est la façon dont est faite la Panzetta. Elle a un goût que l’on ne retrouve nulle part ailleurs. Une fois, je n’en avais plus et j’avais programmé ce sauté.
      Je l’ai fait avec de la poitrine fumée de « Cul noir », la spécialité du Limousin. C’était bon mais… pas du tout le même goût.
      Par contre, si tu veux.. contacte moi en MP 😉
      Bisous

  5. Ah la charcuterie corse, quelle merveille ! J’ai d’ailleurs mangé le meilleur sandwich en Corse ! Ton mijoté est très te tant, j’en ai fait un qui ressemble beaucoup. Mais ça fait trop longtemps, une belle idée pour me donner envie d’en retrouver le goût ! Belle journée bisous

    • C’est mon dada 🙂 et surtout … le Lonzo. Faut vraiment pas laisser le morceau sur la table avec moi ! je suis capable de le terminer sans rien proposer aux autres !! mdr
      Quand je commande, j’arrive à maitriser mes achats mais quand on part en vacance … là, c’est une tout autre histoire ! On va chez les petits producteurs où nos amis on le plaisir de nous mener, dans les endroits très reculés et les prix sont imbattables !! On revient bien souvent avec la moitié du coffre rempli ! Heureusement que ça se conserve très longtemps 🙂
      J’espère que tu vas te régaler avec 🙂
      Bisous, bon après-midi.

Répondre à LadyMilonguera Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge