Catégorie : Pâte de fruits

Dulce de Batata – Paraguay

Dulce de Batata - Paraguay slider

Après une petite pause dans les fêtes nationales d’une dizaine de jours.. On reprend avec un rythme qui va être assez soutenu et je dirais même qu’il va exploser en juillet et août !! Pour le moment, on part faire la fête au Paraguay qui fête la 210 ème années de son indépendance vis-à-vis de l’Espagne. Au rythme de mes recherches, je suis tombée plusieurs sur cette douceur. Le Dulce de batata n’est rien d’autre qu’une pâte de fruits faite avec de la patate douce. Et c’est terriblement bon !! Généralement, le Dulce de batata est servi avec du fromage et des fruits secs après le dîner ou entre les repas comme petite collation. Il se déguste aussi avec du pain et un bon vin ! De nos jours, il est également servi comme dessert dans de nombreux restaurants et foyers au Paraguay. Cette friandise est également servie en apéritif, en snack ou même, comme le font certains Paraguayens, au petit-déjeuner. Le dulce de batata est vraiment trop irrésistible pour s’arrêter à une seule bouchée ! C’est une pâte de fruits qui se sert en sucrée, en salée, en salée/sucrée.. Elle se glisse partout !! Lorsque je l’ai fait, j’ai obtenu une très bonne quantité ! Elle se conserve parfaitement au frais pendant 1 mois… C’est le temps qu’on a pris pour l’écouler. Et je peux vous dire qu’on l’a mangé à toutes les sauces. On a commencé par tester à l’heure de la pause-café, on se laisse vite tenter pour en chiper un ou deux de plus. On a ensuite testé dans une salade toute simple. Salade verte, lardons, fromage de chèvre et des petits morceaux de Dulce, c’est super bon. Mais le summum pour nous, c’est pour accompagner un bon fromage de chèvre. Avec un bon pain de campagne, là, c’est divin !! Mon mari m’a dit que si on ne sait pas que c’est de la patate douce, ça ressemble beaucoup à une pâte de fruits d’abricot. Ces Dulce sont parfaits aussi pour les fêtes de fin d’années, pour surprendre nos convives :) On se retrouve le 17 mai pour la suite du tour. 

(Nous sommes le 7 mars et oh ! Miracle.. Il fait un beau soleil depuis quelques jours, mais toujours frais … Je suis en train de voir que je perds du terrain sur mon avance pour le tour :(  C’est normal en fait, car avec le début d’année dans mon travail, c’est hyper chargé. Mais je ne suis pas prête de reprendre de l’avance avant fin mai .. Ça va être chaud pour la suite ! )

(suite…)

Pâte de coing

Pâte de coing une

Aujourd’hui, je participe à un joli concours et ça se passe chez Gwendoline du blog « Mon p’tit coin gourmand« . Pour participer; Gwen nous a demandé de cuisiner « Notre cuisine« . En fait des plats de nos régions qu’elles soient natives ou adoptives. J’ai décidé de vous faire une recette de ma région de naissance, la Provence. Cette gourmandise est très connue, mais pour moi elle a beaucoup d’importance dans ma vie. Du plus loin que je me rappelle, nous avons toujours fait la pâte de coing maison. Mon grand-père avait dans son jardin des cognassiers et chaque année, nous faisions la récolte pour les pâtes, gelée, tarte etc… et surtout pour les 13 desserts provençaux !! je me régalais petite à regarder mon grand-père cuisiner la pâte de coing et c’était notre plaisir de la couper, la rouler dans le sucre  et surtout… l’engloutir !! Je n’ai malheureusement jamais noté sa recette, j’étais bien trop petite.

Mais, il y a quelques temps mon amie Béatrice, du sublime et savoureux blog  » Popote et nature » a publié LA recette. Quand j’ai vu les photos, j’ai fait un bon de … ?? ans 😀  en arrière. J’en ai fait pour Noël, un vrai régal… mon fils a découvert la pâte de coing et il en est super fan. J’ai eu l’occasion d’en trouver encore début février et du coup, j’ai profité de ce concours pour refaire mon stock !! J’ai deux boites pleines et j’adore en piquer une de temps en temps, comme au bon vieux temps 😀  … après cet article, je vous met aussi la recette de la gelée de coing car elles vont de pair ces deux recettes.

(suite…)