Catégorie : Régions

Panisse maison et tomates à la Provençale

Panisse maison et tomates à la Provençale une

Ce dimanche, je participe au tour au soleil de Miss Cuisine. Ce tour concerne les recettes de Provence Alpes Côte d’azur et étant une marseillaise de naissance, j’avais envie de partager avec vous une recette familiale, pleine de soleil et de chaleur. Un plat qui a bercé mon enfance. La Panisse marseillaise et les tomates à la provençale.  La Panisse se déguste frite en apéro, en entrée ou en accompagnement d’un plat avec du jus. Le Panisso (panisse) est une bouillie faite de farine de pois chiche et de sel, légèrement aromatisé à l’huile d’olive, une bouillie qui se solidifie au frais. On la trouve habituellement sous forme de rouleau dont on découpe des tranches de 0.5 cm d’épaisseur.  J’avais l’habitude de l’acheter toute faite à Marseille, mais depuis que je suis en Corrèze, je n’en trouve plus du tout. Ils connaissent pas ici. Cela fait 4 ans que je n’en avais plus mangé !! Quand j’ai trouvé de la farine de pois chiche (ingrédient indispensable et principal), j’ai décidé de la faire maison et pour ma première, je suis fière de moi. Elle a exactement le même goût, il n’y a que la texture qui est un peu plus souple que celle du commerce. Mais c’est un régal et je pense que je préfère même celle-ci. C’est également l’avis de ma mère qui elle aussi est une pure marseillaise !! Vous l’aurez compris, la panisse c’est tout le soleil du midi dans votre assiette. 🙂

(suite…)

Barboton Stéphanois

Barboton Stéphanois slider

Le dimanche, j’aime cuisiner des plats qui se mijotent tout doucement. Les senteurs embaument la maison et mettent en appétit !! Le dimanche, c’est repas en famille et j’en profite pour faire des cuisines découvertes. Découverte de la gastronomie d’une région française ou d’une cuisine du monde. Je prends plaisir à me balader sur le net ou à mettre mon nez dans les livres de cuisine à la recherche d’une recette. Aujourd’hui, je vous emmène à la découverte de la cuisine Stéphanoise (Saint Etienne). J’ai trouvé cette recette qui est vraiment simple à préparer et qui vous laisse du temps de libre pendant la cuisson. C’est un plat très parfumé, les légumes sont fondants et la viande moelleuse. Je vous le recommande. Pour la petite histoire de ce plat : 

« Le barboton est un ragoût à base de viande d’agneau (en fricassée) et de pommes de terre coupées en gros dés, ainsi que de carottes. La spécificité du barboton est son temps et son mode de cuisson : il s’agit en effet de faire cuire en même temps et dans la même cocotte en fonte la viande d’agneau, les pommes de terre et les carottes, pendant au moins deux heures à feu doux, tout en veillant à arroser régulièrement le tout. Ainsi, les pommes de terre et les carottes s’imprègnent du jus de viande durant la cuisson et sont ainsi confites à souhait. C’est un plat traditionnel stéphanois, il était d’usage de réserver ce plat pour le dimanche, car la région stéphanoise ouvrière considérait l’agneau comme une viande de luxe. »

(Recette publiée le 21/04/2013 – Photo et coût remis à jour le 18/09/2020)

(suite…)

Navettes à la fleur d’oranger de Marseille

Navettes à la fleur d'oranger de marseille une

S’il est un biscuit que j’adore, c’est celui-ci. Il a déjà par lui même une belle histoire que vous pouvez consulter directement sur ce blog qui la raconte à merveille. Puis il est super bon et bien sûr, c’est ma région, mon chez moi « Marseille » !! La navette est bénie chaque année à l’Abbaye de St Victor le jour de la Chandeleur, Abbaye où mes parents se sont mariés et où j’ai été baptisé. Cela fait des années que j’essaie pleins de recettes diverses sans jamais réellement me rapprocher de la vrai. Un jour ma mère ce baladait sur mon blog et elle visitait également les blogs de mes copinautes quand d’un coup elle me dit : « Regarde cette recette des navettes, elles ont l’air de s’en rapprocher beaucoup, faudrait la tester »!! Je regarde ledit blog et je tombe sur Cathy « Kaderick en Kuizinn« .. Je n’ai pas été autrement étonné car Cathy et son mari sont aussi fan que moi de la cuisine de Provence. Allez hop, nous voici en binôme en cuisine… et voilà le résultat !! Vous voulez savoir… si elles sont sur mon blog, c’est que c’est gagné !! A une petite texture de différence, c’est THE navette !!

(suite…)

Tartiflette

Tartiflette une

Depuis un bon mois, nous n’avons pas une semaine sans neige. En moyenne, 5 à 10 cm. Cela fond et on recommence. Le moral commence à en prendre un coup. Je pense que nous avons du apercevoir le soleil l’équivalent d’une journée 🙁 Qu’à cela ne tienne, puisque nous devons subir ce fichu temps, j’ai décidé de faire une bonne tartiflette pour nous réchauffer et nous réconforter. Cette recette, je la tiens de ma mère qui la tiens elle-même d’un restaurateur d’Annecy chez qui elle a déjeuner avec ma soeur. Mais il y a beaucoup de recettes différentes pour la réaliser. Nous, on aime beaucoup celle-ci… et comme nous sommes gourmands de reblochon, je ne lésine pas sur la quantité. il faut que ça coule….  😉 et surtout le reblochon… un bon fermier !! 

(suite…)

Gâteau des rois Provençal

Gâteau des rois provencal slider

En Provence, il est de tradition à l’Epiphanie de manger le gâteau des rois. Une délicieuse brioche au bon goût de fleur d’oranger et de zeste d’orange, garnie généreusement de grains de sucre et de fruits confits. Depuis toute petites, ce gâteau a fait le bonheur de tous nos dimanches du mois de janvier. Nous trouvions rarement « la galette des rois parisienne ». Etant « expatriée » en Corrèze, ici les gâteaux des rois sont de très pales imitations de celle que je connais. Il n’y a pas de fruits confits, et cela ressemble plus à une brioche en forme de couronne qu’à notre bon vieux gâteau. Et oui, je suis un peu chauvine !! 🙂 Donc, j’ai décidé de la faire maison. Une amie de ma Provence m’a donné la recette que son père (ancien boulanger) faisait et voici le résultat… un délice. Le goût y est, la garniture aussi. Elle est souple et moelleuse, l’espace d’un instant, j’ai fermé les yeux et j’ai rajeuni de quelques années. Je vous souhaite encore une bonne année, qu’elle soit douce… et gourmande avec cette première recette que je vous offre !!

(Recette publiée le 3/01/2013 – Remise à jour le 2/01/2019)

(suite…)

Choucroute de « Belle-maman » !!

Choucroute une

La choucroute est un plat alsacien que l’on ne présente plus. C’est je crois, Mon plat préféré !! Une bonne choucroute doit être goûteuse, pas acide… se laisser manger par gourmandise. Cette recette que je partage avec vous aujourd’hui est LA recette de ma belle-mère. Pour tout vous dire, cela fait 11 ans que je suis entrée dans ma belle-famille et je n’avais jamais réussi à obtenir le secret de cette choucroute. Comme nous habitons loin d’elle maintenant, l’année dernière ma belle-mère m’a enfin fait le plaisir de me donner sa recette et ses secrets. C’est un plat onéreux mais généreux… idéal pour recevoir du monde, une fois dans l’année on peut se faire un petit plaisir. Cette recette est très longue à faire, je vous conseille vraiment de prévoir du temps, elle se commence la veille et le lendemain, il faut se lever de bonne heure !!  😆

(suite…)

Canistrelli au vin blanc

Canistrellis au vinblanc une

Pour ce Tour en Cuisine, j’ai eu le plaisir de retourner une deuxième fois chez Pauline du blog « La p’tite cuisine de Pauline« . Et c’est rigolo car sur son blog, je choisie toujours ces petits biscuits secs, je les adore. La première fois j’avais réalisé ces Croquants aux amandes et cette fois, je me suis laissé tenter par cette spécialité Corse que j’affectionne particulièrement. Bon, j’avoue que j’ai un peu de sang Corse qui coule dans mes veines… mes origines rejaillissent !! Et maintenant C-Line79 ma donné « Rendez-vous dans sa cuisine » pour découvrir ce qu’elle a mijoté de bon.

(suite…)

Côtes de veau du Limousin, sauce châtaignes

Cotes de veau du limousin sauce aux chataignes une

Je participe au tour entre le marron et la châtaigne. Nouveau thème pour Miss cuisine. Je suis dans une région où il y a beaucoup de châtaigner, il suffit de se baisser pour les ramasser. L’année dernière, j’en avais ramassé quelques kilo. Je les avais nettoyé, fait cuire et congelé par paquet de 500 gr. Quand j’ai vu ce thème, j’ai de suite pensé à une côte de veau que mon mari et moi avions mangé en Corse, lors de notre voyage de noce et j’en avais gardé un souvenir inoubliable. En plus, en Limousin nous avons le veau élevé sous la mère qui est vraiment excellent, un peu onéreux mais une fois de temps en temps, on peut se faire un petit plaisir. Par contre, je dirais à mon boucher de me faire des côtes beaucoup moins grosses car j’avais l’impression d’avoir des côtes de boeuf. Il a fallu que je les coupe en deux et les dédouble.  Je vous laisse avec cette recette que j’ai cuisiné en fonction de mes lointains souvenirs. Simple, rapide et super bon.

(suite…)

Pâté de pommes de terre et de viande du Limousin

Paté de pommes de terre et de viande du limousin une

Voici venu le temps des rires et des c… euh non, là on est dans Culino Versions !! c’est la faute de Cathy, tous ça, on retombe en enfance… elle nous a fait un petit thème, ce mois-ci, sur la Rentrée des classes avec côté pratique : une recette et théorie : une rédaction à l’appuie !!! En juin, elle nous fera passer le BAC !! 😆  Bon, allez je suis sérieuse. Nous devons réaliser une recette de notre région (d’origine ou actuelle) et parler de cette région. Je vous laisse déjà avec la recette et pour la rédaction, c’est plus bas.

Juste une parenthèse : J’ai eu le plaisir, début septembre de recevoir chez moi, Nathalie (du blog « La serviette sur la table par Signé-Déco ») et son mari Michel. Ils se trouvaient en vacance en Dordogne à une cinquantaine de km de chez nous. Nous avons pu organiser cette petite rencontre très sympa et avons passer de très bon (mais court) moments ensemble… (Promis Nath, on viendra dans Le Perche). Pour cette occasion, j’ai voulu leur faire goûter un plat régional et j’ai donc fait ce pâté. Il a été approuvé et validé plutôt deux fois qu’une !!

(suite…)

Soupe de poisson d’une marseillaise

Soupe de poisson d'une marseillaise une

 « La soupe de poisson » de ma famille, la fameuse bouillabaisse. Et oui, encore.. une histoire de famille 😉 Je suis marseillaise, de parents marseillais, grand parents marseillais (d’un côté !! un grand-père, pécheur amateur sur sa barquette ) et un arrière grand-père Italien mais qui s’est installé à Marseille dans sa jeunesse. Il était sardinier… Autant, vous dire qu’avec cette lignée,  (et la lignée remonte jusqu’en 1265, je fais aussi de la généalogie!!), à la maison, le poisson, la soupe et la bouillabaisse, c’était très très souvent. Donc voici ma recette, celle que ma mère a toujours faite, pleine de senteur et du soleil de Marseille.

(suite…)

Croquants aux amandes

Croquants aux amandes une

Kouing patatez, gâteau de pommes de terre Breton

Kouing patatez une

Dernière recette pour Tour en cuisine, le N° 101. Cette fois, j’ai été feuilleter le blog de Mariva, Un tout petit rien. Il est bien achalandé en recette et j’ai eu du mal a arrêter mon choix. Finalement, c’est ma curiosité pour cette spécialité bretonne qui l’a emporté. Je vais maintenant aller voir ce que Marie de Weitweitland a trouvé comme recette ici.

(suite…)

Oreillettes Provençale

Oreillettes provençale une

Aujourd’hui c’est Mardi Gras et comme il y a grève à l’école, nous avons profité de l’après midi pour préparer ces délicieux beignets. L’oreillette, on l’appelle comme ça en Provence car on dit qu’elle ressemble aux oreilles du Christ. C’est une recette super simple a faire. 4 ingrédients, pas de parfum, elle se mange simplement couverte de sucre glace. Il ne faut pas aspirer quand on la porte à la bouche, ni tousser !!! 😉 Voici donc, cette fameuse recette que l’on appelle souvent à tort la bugne (qui est aussi excellente mais différente) … et chez nous, on la déguste toute l’année.

(suite…)

Ravioles sauce Provençale et gambas

Ravioles sauce provençale et gambas une

Je participe au deuxième tour à thème : les pâtes  pour Miss Cuisine de « Un Tour en Cuisine« . Comme dans cette catégorie nous n’avons pas de recettes à choisir dans un blog, mais plutôt a en créer une, j’ai voulu mettre en valeur des pâtes que j’aime beaucoup. Les Ravioles de Romans. J’ai fait une sauce provençale dans laquelle j’ai fait cuire mes gambas et au dernier j’ai glissé mes ravioles dedans. Ils ont pris le bon goût du basilic, nous nous sommes bien régalés.

(suite…)