Les Polonais fêtent l’adoption de la constitution de 1791, c’était il y a 230 ans ! Moins révolutionnaire que celle dont se dotera la France quelques mois plus tard, la Constitution du 3 mai 1791 est un texte novateur perçu comme dangereux par les monarchies absolues voisines. Supprimée avec la Pologne elle-même en 1793 à la suite du partage du pays par ses voisins, la Constitution du 3 mai 1791 devint un symbole de l’indépendance du pays. Aujourd’hui, le 3 mai est célébré comme fête nationale en Pologne. La Pologne est un pays d’Europe de l’Est situé au bord de la mer Baltique qui est réputé pour son architecture médiévale et son patrimoine juif. Dans la ville de Cracovie, le château du Wawel datant du XIVe siècle s’élève au-dessus de la vieille ville médiévale abritant la halle aux draps, lieu de commerce de la Renaissance à Rynek Glówny (place du marché).

La cuisine polonaise a évolué au cours des siècles pour devenir très éclectique en raison de l’histoire de la Pologne. Cette cuisine présente de nombreuses similitudes avec d’autres pays slaves, en particulier les cuisines tchèque et slovaque. Toutefois, le trait caractéristique propre à la cuisine polonaise est la présence des plats sucrés consommés en plat principal (notamment l’été), comme par exemple les pierogi (ravioles) aux fruits (les classiques étant ceux aux myrtilles ou aux griottes) ou au fromage blanc sucré. Le dessert français “île flottante” est servi en Pologne (en une version un peu moins sucrée), en tant que l’entrée estivale zupa “nic” (la soupe “rien”) Un autre trait caractéristique de la cuisine polonaise est la présence de nombreux produits végétaux lacto-fermentés : concombres, betteraves, choux… Qui donnent des savoureuses préparations au goût légèrement acidulé.

(suite…)