Catégorie : Plats Uniques

Khinkali Géorgien

Khinkali géorgien slider

En tout début d’année, Marion du super blog « Marmotte… cuisine dilettante » a publié cette recette de Khinkali, de gros raviolis de Géorgie. Je suis son blog, du moins ses deux blogs depuis pas mal de temps, j’aime beaucoup sa cuisine. Quand j’ai vu cette spécialité géorgienne, je me suis dit qu’il fallait que je les fasse, même si j’avais déjà fait une autre recette pour la Géorgie que je devais poster aujourd’hui, mais ces gros raviolis m’ont vraiment fait de l’œil. Donc, c’est ces derniers que je vais vous présenter pour leur fête nationale en compagnie de Sophie pour « Cuisiner pour la paix », l’autre sera pour une autre fois !! :D

Après avoir lu attentivement l’article de Marion et regardé les vidéos qu’elle nous propose, je me suis lancée dans l’aventure en mobilisant l’aide de mon mari, à deux, ça va bien plus vite 🙂 . J’ai suivi la recette, j’ai ajouté quelques ingrédients en plus dans la farce selon les vidéos et j’ai choisi la cuisson au four. Marion les a faits en trois cuissons différentes,  je vous invite à aller voir son article ICI

Là où il faut vraiment prendre le coup, c’est le pliage. C’est à l’air simple, mais … pas si simple finalement !!! Je crois que pour bien les réussir, il faut étaler la pâte pas trop fine, car elle se déchire au pliage, les faire un peu gros pour avoir plus de pâte à manipuler pour faire les plies (un diamètre de 15 à 18 cm). 

En principe, il faut plier 18 fois. Le seul que j’ai réussi à faire à la perfection, c’est le dernier !! lol .. Le plus gros qu’on voir sur la photo. Les autres ne sont pas très très réussis, mais l’essentiel, c’est que ce soit bon. C’est aussi pour ça que je n’ai pas tenté la cuisson à l’eau, car ma pâte avait percé sur certains et j’ai eu peur que la farce parte dans l’eau. 

Ces khinkali sont vraiment délicieux accompagné de la sauce aux champignons. J’ai aussi ajouté une sauce à la menthe toute simple, c’était parfait :) La prochaine, je teste la cuisson à l’eau, je l’ai servirai uniquement avec du poivre et ensuite celle à la friteuse. Je ferais plus de pâte pour les étaler sur plus d’épaissseur et faire des raviolis plus gros. Cela fera l’objet d’un autre article. Merci Marion pour la grosse inspiration que tu m’as donnée ;)

Je vous retrouve le 28 mai pour les 3 derniers pays du mois. On ira en Azerbaïdjan, aux Bermudes et en Ethiopie. 

(suite…)

Boulettes de bœuf aux fèves et citron

Boulettes de bœuf aux fèves et citron slider

Nous nous retrouvons pour célébrer deux pays ce jour. On commence par l’Israël. La date change chaque année se situant entre avril et mai, selon un calendrier lunaire et non solaire comme le nôtre. 

J’ai feuilleté le livre « Jerusalem » du célèbre chef Yotam Ottolenghi et de Sali Tamimi. Ces deux chefs ont tous les deux grandi à Jérusalem. L’un dans la partie israélienne et l’autre dans la partie palestinienne. Ils se rencontrent à l’âge adulte à Londres et deviennent amis. C’est avec ce livre qu’ils nous font découvrir leur passion pour cette ville au travers de la gastronomie riche, savoureuse et chargée d’histoire. 

Une cuisine pleine de senteurs, d’herbes fraiches, de recettes simples mais extrêmement parfumées qui nous emportent dans un plaisir gustatif intensif. J’ai choisi ce plat car j’avais des fèves surgelées depuis un moment, je venais d’acheter tout un tas d’herbes fraiches et la façon de réaliser les boulettes m’a mis l’eau à la bouche. Les deux textures de fèves apportent à la fois du moelleux et du croquant, ce plat est une explosion de saveurs. Un délice à chaque bouchée. 

Je n’avais pas l’épice « Baharat » qui d’ailleurs veut dire épice en arabe, mais j’ai trouvé à la fin du livre la recette pour la faire maison. Ayant toutes les épices de David Vanille, je me suis empressée de la faire. C’est un régal pour assaisonner viande et poisson grillés. Je vous l’ai noté, c’est très simple. 

Je vous retrouve dans peu de temps en Tanzani. 

(suite…)

Pörkölt – Ragoût de porc hongrois

Pörkölt – Ragoût de porc hongrois slider

Je vous propose pour saluer ce 23ème pays de ce tour du monde en compagnie de « Cuisiner pour la paix », un bon ragoût hongrois. 

La caractéristique de ce pörkölt est son goût prononcé de paprika et la grande taille des morceaux de viandes. Pour le paprika, je vous conseille de goûter la sauce au cours de la cuisson et au besoin d’en rajouter, selon votre goût.

C’est un plat qui est souvent accompagné de crème sûre. La crème aigre en France, la crème sure au Canada francophone ou dans certains pays européens, la crème acidulée en Suisse francophone, est un produit laitier riche en graisses, obtenu par la fermentation de la crème avec certaines bactéries produisant de l’acide lactique. La population microbiologique, de culture introduite après pasteurisation ou naturelle si la crème est laissée crue, aigrit et épaissit la crème. Quoique seulement légèrement aigre, son nom provient de l’acide lactique qu’elle contient.

Je n’ai pas eu le temps d’en faire cette fois, mais c’est très simple. Il suffit de mélanger 20 cl de crème fleurette entière avec le jus d’un citron, du sel et du poivre (on peut aussi ajouter 1 c. à café de vinaigre de vin blanc). La préparation épaissie, le mettre au frais et c‘est prêt. Dans cette recette, j’ai vu plusieurs fois, qu’on peut en rajouter une bonne cuillère à soupe à la fin de la cuisson et de bien mélanger. 

Pour l’accompagnement, traditionnellement, on sert le pörkölt sur des Nokedlis (pâtes hongroises) ou des Spätzle (pâtes alsaciennes). J’ai trouvé ces dernières pour accompagner mon plat. Mais j’ai vu sur le net que la confection des Nokedlis avait l’air très simple, j’en ferai prochainement. 

Au final, c’est un bon plat réconfortant comme on les aime à la maison. Longuement mijoté, ils nous a bien régalé. 

Je vous retrouve pour le 17 en Irlande ! 

(suite…)

Freekeh au Poulet- Koweït

Freekeh au Poulet- Koweït slider

Aujourd’hui, c’est la fête nationale au Koweït. 18ème pays pour « Cuisiner pour la paix » dont je vous rappelle le principe dixit Sophie. 

« Cuisiner pour la paix » est une main tendue vers les habitants des autres pays du monde comme un salut amical, il s’agit de faire une recette de chez eux le jour de leur fête nationale. Il n’y a pas d’autre considération que leur humanité dans ce geste. « 1 fête nationale = 1 plat de ce pays ».

Quand j’ai fait mon dessert de ce pays, il y a deux ans, j’avais aussi cuisiné ce plat. J’aime bien essayer de faire un repas complet ! Ce n’est pas toujours évident, des fois, j’associe deux ou trois pays sur un repas. Enfin, je fais ma tambouille et je collectionne les recettes en attente de publication ;)

Pour ce plat, j’étais très curieuse de goûter le « Freekeh« .

Le Freekeh (surnommé blé vert) est une céréale cultivée dans le sud du Liban. Sa récolte est effectuée à la main avant que les grains arrivent à maturité. Il est séché sur des pierres au soleil pendant 24 heures, puis griller sur des branches de plantes ce qui permet une combustion rapide. A ce stade, les fèves sont nettoyées à la main et soumises à un nouveau séchage au soleil. Ce processus lent et ancien donne au freekeh une saveur grillée et fumée qui rappelle celle de la noisette.

Au Maghreb, le Freekeh est utilisé pour les soupes traditionnelles, telle la chorba algérienne. Cette céréale a gagné en popularité grâce à sa richesse en fibres diététiques et à son faible index glycémique. J’ai bien sûr testé une chorba avec ce qu’il me restait de mon paquet et j’avoue que ça change complétement des pâtes qu’on met d’habitude. C’est bien plus savoureux et nourrissant. 

Ce plat est très populaire au Koweït. Je vous le conseille vivement. J’ai trouvé cette céréale sur un site en ligne et les épices sont bien sûr de David Vanille :)

Le 27, je vous emmène en République Dominicaine pour le dernier pays du mois ! 

(suite…)

Hakk Kotletid – Estonie

Hakk Kotletid- Estonie slider

Pour ce 17ème pays de l’année : LEstonie :) pays qui me dit … Viens me rendre visite !! Je vous propose une recette .. très simple ! mais excellente qui constitue un très bon repas pour l’hiver. Les boulettes de viande sont très parfumées, bien moelleuses à l’intérieur. D’après ce que j’ai pu lire sur divers sites, c’est une recette que l’on retrouve dans toutes les familles comme nous … le pot-au-feu ! 

Les légumes simplement cuits à l’eau sont mis en valeur avec ce beurre pommade qui apporte un plus à l’ensemble du plat. Une recette que nous avons bien aimée et que j’ai apprécié faire un soir, car elle est assez rapide. En une heure, tout est prêt. 

Je vous retrouve demain au Koweït !

(suite…)

Gratin de pommes de terre en millefeuilles farcies

Gratin de pommes de terre en millefeuilles farcies slider

C’est avec ce délicieux gratin que je salue aujourd’hui les Libyens pour leur fête nationale. 12e pays de l’année, depuis 2011. La date a changé : en Libye, la fête nationale a lieu le 17 février, date de la chute de Mouammar Kadafi. Avant cette date, la fête nationale célébrait son avènement, le 1er septembre 1969.

Pour en revenir à ce gratin, il est fait avec des ingrédients de base. Simple, mais avec de bonnes épices et le plus, une l’omelette que l’on met dans les couches. Ça apporte un bon moelleux aux pommes de terre, les herbes parfument la viande. Un gratin qui fond en bouche et change de ceux que l’on a l’habitude de préparer. Une recette trouvée chez Nadji « Saveurs et gourmandises« , un blog que je visite depuis des années et qui a, à mon grand bonheur, beaucoup de recettes du monde.

Demain, on part en Gambie :)

(suite…)

Gratin fondant de poisson aux petits pois

Gratin fondant de poisson aux petits pois slider

Je suis une grande fan de la cuisine du Naked Chef : « Jamie Oliver », mais ça, je pense que ceux qui me lisent régulièrement le savent :) J’aime ses recettes qui sont toujours simples, même si la liste des ingrédients est interminable :D , mais avec le petit plus qui les rendent irrésistibles.

Et cette recette n’échappe pas à la règle. Dans ce livre, il est beaucoup question de cuisine anti-gaspi et de bonne cuisine équilibrée ! Des repas rapides, complets et délicieux pour tous les jours de la semaine. Jamie prend le meilleur de la gastronomie, s’inspirant des différentes cultures européennes, indiennes, asiatiques ou de la streetfood, pour proposer des recettes bon marché. Il livre aussi toutes ses astuces et bons plans pour vous aider à acheter malin, tirer le meilleur parti des ingrédients, gagner du temps et éviter le gaspillage alimentaire, sans pour autant oublier de proposer des plats sains et surtout savoureux. Vous l’aurez compris, c’est un de mes livres coup de cœur !

J’ai craqué sur ce gratin, car j’ai aimé la façon d’utiliser des produits surgelés pour les sublimer. Il est vrai que j’ai souvent des petit-pois au congélateur que j’achète soit en magasin, ou des frais que je congèle pour en profiter l’hiver. Par contre, le poisson, c’est toujours du frais ! Là, j’ai voulu suivre la recette à la lettre, alors j’ai acheté du poisson congelé… Une première chez moi !! lol..

Ben finalement, ce gratin de poisson aux petits pois est super bon ! Si on ne dit pas que la moitié des produits sont surgelés, on ne le sent pas du tout, tant la recette est bien travaillée. J’ai adoré le zeste de citron dans la purée qui apporte un léger peps à l’ensemble… Le crémeux de la préparation avec le poisson et les épinards, sans oublier les petites crevettes ! La couleur du plat qui met de suite en appétit surtout quand on regarde par la fenêtre et que l’on ne voit que du blanc !! … Encore merci Chef, pour vos belles idées.

Je propose cette recette à Hélène du blog « Keskonmangemaman?»  🙂 marraine de la Bataille Food de ce mois de janvier où elle nous propose de cuisiner « Des gratins d’hiver ». Je t’assure Hélène qu’il est « toute » saison ce gratin 😀

Je la propose aussi au challenge « Un jour, un livre, une gourmandise » créé par Sandrine de Ma bulle aux délices.

(suite…)

Magret de canard, sauce aux châtaignes

Magret de canard, sauce aux châtaignes fin

Les fêtes approchent à grand pas et il est temps que je vous propose un plat. J’aime bien servir du magret de canard pour les fêtes.

C’est une viande qui plait beaucoup et souvent les plats sont assez rapides à cuisiner. J’avais publier l’an dernier la recette des Magret de canard, sauce au Porto et purée de panais qui nous avait aussi régalés.

Cette fois, j’ai marié le canard aux châtaignes dans une bonne sauce onctueuse. Des pommes de terre rissolées en accompagnement et voici un bon petit plat très festif pour se régaler même si on est que deux 🙂

Je dédie cette recette à Compile moi un Menu. Le jeu que je gère quotidiennement avec Viviane « Quoi qu’on mange ? ». Viviane a eu envie de mettre Châtaigne et Marron au menu des fêtes ! Vous nous rejoignez ??

(suite…)

Gnocchis, sauce butternut et jambon cru

Gnocchis, sauce butternut et jambon cru slider

J’adore la saison des courges, je les cuisine à toutes les sauces et pour cette recette, c’est le cas de le dire … La sauce est excellente pour accompagner ces gnocchis !! Un plat simple et assez rapide à préparer qui va régaler tout le monde. 

On peut soit écraser la courge butternut et avoir une consistance bien épaisse sans morceaux ou faire moitié/moitié. J’aime bien les deux versions, d’ailleurs, je vous mets les deux photos en fin d’article. Merci à Marion du blog Marmotte cuisine, chez qui j’ai piqué la recette, il y a pas mal de temps et qui nous régale bien souvent. 

Selon mon stock, j’utilise des gnocchis maison (ce que je privilégie le plus) ou du commerce quand je n’ai pas le temps d’en faire, en essayant toujours de prendre du haut de gamme, pas les premiers prix qui sont pâteux en bouche. 

Je propose ce délicieux plat à notre marraine Laurence du joli blog Plaisir et Equilibre qui nous propose, pour le jeu « Compile moi un menu » que j’anime chaque mois avec Viviane « Quoi qu’on mange?« , de cuisiner en Orange pour cet automne ! Une assiette parfaite pour rentrer dans ce thème. Si vous avez de belles recettes oranges, allez vite voir le thème et rejoignez-nous ;)

(suite…)

Ragù alla bolognese – Italie Bologne

Ragù alla bolognese - Italie Bologne slider

La sauce bolognaise, tout le monde connaît, nous avons chacun notre petite recette. Mais connaissez-vous la vraie recette ? Celle qui vient de Bologne et plus exactement de la région de l’Emilia-Romana. 

Mon arrière-grand-mère faisait très souvent cette sauce pour nous faire des lasagnes, mais aussi un bon plat de spaghetti ! Malheureusement, elle ne l’a pas noté dans son carnet de recettes et je n’en ai qu’un vague souvenir quand elle la cuisinait devant moi. La seule chose que j’ai bien retenue, car cela s’appliquait à pas mal de ses recettes, c’est qu’il fallait acheter des pièces de viande et la hacher soit même, ce que je fais depuis que je suis bien équipée. Du coup, je suis partie à la recherche sur le net et je l’ai trouvé sur le site de La gastronomie d’Italie. Elle est inscrite sur l’Académie Italienne de la Cuisine

Une sauce qui a embaumé la maison et nous a vraiment régalés. Elle est à la fois douce et parfumée, la viande est bien présente et ne baigne pas dans une grande quantité de sauce tomate. Il y a juste la quantité qu’il faut. Cela faisait un moment que je voulais faire la recette d’origine pour retrouver ce délicieux souvenir d’enfance et merci à Giulia du blog « Un déjeuner en Provence » pour son super thème « La pasta comme en Italie » qui m’a permis de me lancer enfin. 🙂

(suite…)

Blancs de poulet épicés et potatoes à la moutarde

Blancs de poulet épicés et potatoes à la moutarde slider

L’heure de l’ingrédient du mois a sonné !! Et malgré la pause estivale, nous nous retrouvons avec plaisir, aujourd’hui pour Josette du blog La cuisine de Josette, marraine de la 88 ème édition de « Recette autour d’un ingrédient » instauré par Samar, du blog Mes inspirations culinaires et Soulef, du blog Amour de cuisine. Josette a choisi comme ingrédient « Le poulet ». 

Rôti, poêlé, au four, en cocote, au barbecue, à la plancha, le poulet est cuisiné à toutes les sauces chez moi et la difficulté de ce challenge, cette fois, a été surtout de me décider sur le choix de la recette que je voulais présenter !! lol

Je suis abonnée à pas mal de chaines de cuisine sur « Youtube », surtout des chaines étrangères car j’aime la diversité dans la cuisine, les nouvelles idées ..  bon ça vous le savez !! J’ai trouvé cette recette sur « Leckere Küche » et je n’ai pas regretté mon choix. La recette est facile à faire. Le poulet est très moelleux, bien épicé et ce fromage qui coule, un régal. Les pommes de terre ont du caractère avec la moutarde et les épices. C’est vraiment un excellent mariage entre la volaille et l’accompagnement. 

Côté fromage, j’ai choisi de la mozzarella pour rester dans la saison, mais on peut y mettre ce qu’on veut. Un fromage type raclette, abondance, St Nectair, reblochon… à vous de voir ! Moi, j’ai déjà choisi mon prochain fromage 😉

(suite…)

Dos de cabillaud, écailles de courgettes

Dos de cabillaud, écailles de courgettes slider

Je cuisine souvent du poisson et je me rends compte que je ne publie pas beaucoup les recettes, il va falloir que je m’y mette !  Pour ma participation au jeu Recette autour d’un ingrédient, instauré par Samar du blog Mes inspirations culinaires et Soulef du blog Amour de cuisine, Pauline du blog LAKIWIZINE a choisi comme ingrédient « Le poisson blanc« . 

Un poisson que j’adore cuisiner à toutes les sauces c’est le cabillaud. La saison des courgettes étant arrivée, j’ai eu envie de vous proposer cette recette que j’aime bien faire quand je veux un plat pas prise de tête, mais plein de saveur. 

Le basilic, le piment de Noria qui est un piment assez doux concassé et le citron parfument à la perfection la chair de ce poisson. Un plat que je vous conseille vivement 🙂 .. en plus, il peut aussi se déguster froid. Il m’arrive de le cuisiner de la même façon tard le soir quand il fait assez chaud et de le mettre au frais. Le lendemain, j’en fais une bonne salade 🙂 Là, je vous présente la version chaude. 

(suite…)

Butternut gratinée au camembert

Butternut gratinée au camembert slider

Pour continuer dans le thème « Say Cheese » de Sofia « Plume et prose » marraine du jeu « Compile moi un menu » que je co-anime quotidiennement avec Viviane, je vous propose un super plat plein de fromage fondant ! Cette recette vient de chez Viviane justement ! Son blog « Quoi qu’on mange? » est souvent une source d’inspiration quand je suis à cours d’idée car on a quasiment les mêmes goûts. 

J’avais testé ce gratin l’année dernière, nous nous étions vraiment régalés. Quand j’ai fait mes dernières courses, j’ai trouvé des Butternut pas très grosses. En allant chez mon boucher, son bacon m’a fait de l’œil et comme il a aussi un petit rayon de fromage, j’ai vu un camembert au lait cru et je me suis dit : Hop, je refais ce délicieux gratin pour le publier cette fois :) 

La première fois, je l’avais fait dans un grand plat et cette fois, je l’ai présenté dans des ramequins. C’est un plat qui nous a une nouvelle fois régalés, il va rester dans ma liste des plats à faire une fois par an … je crois qu’au fil du temps, je vais plus avoir assez de jours !! lol .. Les morceaux de Butternut sont hyper fondants, le camembert se mari très bien avec. Je l’accompagne d’un bon pain de campagne pour en faire un repas bien complet. Merci ma cop’s pour ce partage :)

Le thème se termine dans 4 jours ! Venez vite nous inonder de vos recettes au fromage. 

(suite…)

Escalopes de dinde aux raisins, sauce à la sauge et purée de carottes

Escalopes de dinde aux raisins, sauce à la sauge et purée de carottes slider

On se retrouve aujourd’hui pour la publication de  » Recette autour d’un ingrédient  » instauré par Samar, du blog Mes inspirations culinaires et Soulef, du blog Amour de cuisine. Ce mois-ci, j’ai eu le plaisir d’être nommé Marraine pour la deuxième fois !!! Après avoir choisie la pomme, cette fois, mon choix s’est porté sur le Raisin ! On est en pleine saison et j’adore le cuisiner plus particulièrement en salée. J’attends donc avec impatience de voir les recettes de mes copinautes qui m’ont fait le plaisir de partager cette aventure avec moi. 

Pour ma part, je vous partage un plat que j’aime faire. Il est simple et rapide. On peut choisir l’accompagnement que l’on veut, ici je vous ai mis la recette de la purée aux carottes. Sinon, je l’accompagne souvent de haricots verts ou de pommes de terre vapeur. Le raisin se marie à merveille avec la sauge et le vin blanc doux, j’ai utilisé un reste de Frontignan.  Le moelleux de la dinde avec le fondant de la purée et le croquant du raisin, le tout arroser de cette bonne sauce .. chaque bouchée est un régal 🙂 

Avant de vous laisser pour le dérouler de la recette et avant que je parte visiter tous les blogs participants, je suis ravie de vous annoncer que la marraine de la prochaine édition sera ma biquette 😉 Hélène « Keskonmangemaman?« 

(suite…)

Creamy Chicken Fajita Pasta, pâtes crémeuses au poulet façon fajitas

Creamy Chicken Fajita Pasta slider

Ce mois-ci, je participe au jeu de Sonia Test de recettes entre blogueurs” et j’ai choisi de faire le « Défi anniversaire des blogueurs ». Je suis partie me balader chez la belle Sofia du joli blog « Plume & Prose« . Un blog où la prose accompagne la recette ou vice-versa … Cette recette me fait de l’œil depuis quelque temps. Si comme moi, vous aimez les pâtes, les fajitas, les épices relevées, le fromage, la sauce crémeuse … Cette recette est pour vous ! 

Par contre, je n’ai pas réussi à obtenir une sauce aussi crémeuse que Sofia, mais je sais pourquoi !! Dans sa recette, Sofia note que si on utilise du fromage « Cheddar » en morceaux, il faut rajouter 16 cl de lait et ça, je n’aurais pas du ! lol ! Le lait a eu plus le pouvoir de liquéfier la sauce. D’ailleurs, dans le déroulé de ma recette, je ne vous en parle pas du tout. On oublie le lait. Mais ce n’est pas grave, ça me donne une occasion pour se régaler encore une fois et rajouter des photos ;) 

Au niveau du goût, ce plat est extra ! Hyper parfumé, on s’en lèche encore les babines :) J’ai utilisé les épices de mon partenaire David Vanille qui ont sublimé la sauce. Vous trouverez le détail en bas de l’article et je vous rappelle que le code promo a une validité permanente. N’hésitez surtout pas à vous en servir. Sofia, je te souhaite de passer une magnifique journée 🙂 Joyeux anniversaire, mon petit doigt m’a soufflé que c’était aujourd’hui. 

(suite…)