Étiquette : gouter

Cake rétro à la vanille

Cake rétro à la vanille slider

Le temps n’est vraiment pas au rendez-vous depuis début juillet. Et l’envie de faire des recettes bien fraiches ne m’effleure pas en ce moment ! Du coup, j’allume mon four pour nous réconforter avec de bons petits gratins, des tartes … etc.. Quand ISCA du blog : La cuisine d’ici et d’ISCA, marraine de la Bataille Food de ce mois, a publié son thème, j’ai longuement cherché ce que je pouvais bien cuisiner de “rétro” qui ne soit pas déjà sur mon blog.

Par un samedi après-midi très orageux et particulièrement frais, je me suis plongée dans mes souvenirs et il me revenait sans cesse en tête, la bonne odeur de ce cake quand mes grands-mères le sortaient des fourneaux. J’ai pris mon vieux cahier de recettes, celui où depuis toute petite, je note toutes les recettes familiales et je l’ai trouvé, ce fameux cake ! J’ai choisi de le nommer “Cake rétro à la vanille “, car je l’ai vraiment fait comme le faisaient mes “mamies”  :) Au verre et cuit dans un moule à cake en fer, à l’ancienne !! Toutes deux avaient exactement la même recette, la même façon d’incorporer les ingrédients à une différence prés. Une mettait qu’un sachet de sucre vanillé, l’autre (un peu plus aisé) ajoutait toujours une gousse de vanille en plus du sachet. Elles avaient aussi les mêmes verres, celui que vous voyez sur la photo, mais non colorée à l’époque. Elles me disaient : “le secret du dosage, c’est de ne pas remplir le verre à ras bord, mais de s’arrêter juste à la limite des motifs pour chaque ingrédient et cela te fera un dosage parfait”. C’est la première fois que je fais ce cake de cette façon, je me suis amusée à peser chaque ingrédient dans le verre pour voir les proportions que cela donnait (je les ai mis entre parenthèses pour les personnes qui n’auraient pas ce fameux verre) et je dois dire.. que les proportions sont parfaites ! Regardez comme il a bien gonflé !! J’ai retrouvé cette bonne odeur qui embaume la maison (qui attire les adolescents hors de leur chambre !! lol) ..  et j’ai degusté une tranche accompagné d’un bon café dans mon canapé en regardant la pluie tombée… Au petit-dejeuner, au goûter, en dessert … ou juste pour le plaisir …  Ce cake était “rétro” ?  :D

(suite…)

Gateau « Kéké » à la vanille – Togo

Gateau « Kéké » à la vanille - Togo slider

Dernier pays de ce jour à fêter son indépendance. Le Togo tire son nom de Togodo (ce qui signifie originellement ville « au-delà du fleuve » en langue éwé et non ville « au-delà de la rivière », erreur couramment commise). Togoville, ville coloniale germanique et première capitale du pays, est située à l’est de la capitale Lomé. En faisant mes recherches, je suis tombée à plusieurs reprises sur ce gâteau dont le nom m’a plu !! Le gâteau “Kéké” !! Des fois, il n’en faut pas plus pour me faire passer en cuisine ! lol .. Ce gâteau est très simple à réaliser, il faut juste respecter les temps de préparation. Battre le beurre et le sucre pour obtenir une consistance hyper crémeuse, pareil avec les œufs et ne pas incorporer la farine au robot, mais à la main. Il est très moelleux avec une texture très légèrement humide et un goût divin de vanille et de rhum ! Il est parfait pour le matin au petit-déjeuner et je sais que celui-ci rentre dans la liste des gâteaux du matin :) Après cette journée bien remplie en fête nationale, je vous retrouve le 1er mai. 

(Nous sommes le 21 février… Rien ne change.. Le temps est toujours aussi maussade et demain retour au boulot … !)

(suite…)

Akaras banana – Sierra Leone

Akaras banana slider

3ème pays dont on fête l’ indépendance aujourd’hui. La Sierra Léone est une ancienne colonie anglaise fondée à la fin du XVIIIe siècle pour accueillir les noirs libérés de l’esclavage. Elle a accédé à l’indépendance le 27 avril 1961 et elle est membre du Commonwealth. C’est un pays africain, considéré comme étant le plus pauvre et surtout le plus dangereux au monde. Au 21e siècle, l’espérance de vie d’un homme n’y dépasse pas les 36 ans. Leur nourriture est composée pour l’essentiel de riz, de manioc, de banane et de la pêche de poissons. Des produits peu onéreux. Cela n’a pas été facile de trouver une recette pour les représenter. Mais je me suis arrêtée sur ces Akaras de bananes qui sont très souvent le goûter des enfants. Ces beignets sont simples à réaliser, on utilise des bananes bien mûres. La vanille apporte une très belle note à la banane. J’ai commis une petite erreur lors de la confection de la pâte. À la fin de la préparation au robot, il faut mettre de l’eau chaude pour humidifier la pâte. J’ai fait l’erreur de tout verser d’un coup et cela m’a donné une pâte un peu trop liquide. C’est pour ça que mes beignets sont un peu plat. J’en ai refait après et effectivement, il ne faut pas mettre les 15 cl, il faut juste humidifier la pâte. Elle doit garder de la consistance pour qu’à la cuisson, elle forme un tas et s’étale pas. Ils restent beaucoup plus épais que ceux que je vous présente aujourd’hui. Malheureusement, au moment où j’ai voulu refaire mes photos.. Mes gourmands étaient déjà passés par là !! C’est qu’ils sont bien bons ces beignets. À tout à l’heure pour le dernier pays du jour ;)

(Oufff !!! Nous sommes déjà le 20 février, j’ai pas vu passer ma semaine de vacances !! )

(suite…)

Mandazi, beignets épicés de Tanzanie

Mandazi, beignets épicés de Tanzanie slider

26 avril et nous en sommes au 35 ème pays (sur 205 !) qui fêtent son indépendance ! La Tanzanie, pays d’Afrique de l’Est réputé pour ses vastes régions sauvages. Celles-ci comprennent les plaines du parc national du Serengeti, un safari habité par les “Big five” (éléphant, lion, léopard, buffle, rhinocéros) et le parc national du Kilimandjaro, abritant la montagne la plus haute d’Afrique. Au large, se trouvent les îles tropicales de Zanzibar, aux influences arabes, et de Mafia, avec un parc marin accueillant requins-baleines et récifs coralliens. Les Tanzaniens fêtent donc aujourd’hui, le “Jour de l’union”. La Tanzanie actuelle est née de l’union du Tanganyika et de Zanzibar le 26 avril 1964, peu de temps après leur indépendance respective vis-à-vis du Royaume-Uni. Pour cette occasion, j’ai trouvé que cette recette de beignets était parfaite pour faire la fête :) En cherchant, sur le net des idées pour ce pays, je suis tombée à plusieurs reprises sur ces beignets sur divers sites puis, je les ai trouvés chez ma copine Hélène “Keskonmangemaman?” (Merci ma biquette ;) ) . Je n’ai pas hésité une seconde et me voilà partie en cuisine. Mandazi est le terme utilisé pour définir une pâte frite en langue kiswahili. Andazi est le mot utilisé au singulier alors que le mot mandazi est pluriel. La pâte est très simple à faire, j’ai un peu plus galéré à essayer de faire des beignets qui restent ronds !! lol … Malgré mon emporte-pièce, ils avaient décidé de faire des coins !! Tant pis 😉 Ces beignets sont bien parfumés. Ne vous inquiétez pas pour le piment de Cayenne, on le sent peu. C’est même agréable au goût mélangé à toutes les autres épices. Ils sont délicieux bien chaud, mais tièdes ou froids, ils se mangent tout aussi bien ! 

Je vous retrouve le 27, donc demain. Et cette fois, on a 4 pays à fêter le jour même !! 

(Nous sommes le 8 février.. Temps toujours aussi maussade.. J’ai l’impression que ça fait des mois que le soleil n’est pas venu nous réchauffer un peu ! )

(suite…)

Melting Moments

Melting Moments slider

Aujourd’hui, je vous propose une gourmandise pour saluer les néo-zélandais  avec Sophie pour Cuisiner pour la paix“ à l’occasion de leur fête nationale. La Nouvelle-Zélande est constituée de deux îles principales (l’île du Nord et l’île du Sud), et de nombreuses îles beaucoup plus petites (environ 600), notamment l’île Stewart/Rakiura et les îles Chatham. Située à environ 2 000 km de l’Australie dont elle est séparée par la mer de Tasman, la Nouvelle-Zélande est très isolée géographiquement. C’est pour ça qu’ils se consolent avec ces délicieux biscuits !!! (Ça c‘est moi qui le dis  !! lol). Ces petits biscuits-sandwichs, fourrés d’une crème bien citronnée, fondent littéralement dans la bouche d’où leur nom “melting moments !! La texture de ces biscuits fait penser aux célèbres shortbread écossais. Ils sont sans doute nés sous cette influence anglo-saxonne. Le biscuit est parfumé avec de la poudre de gingembre de David Vanille.  Et ils sont fourrés avec une crème traditionnellement au citron ou a l’orange. Le gingembre apporte une très belle note subtilement piquante et fraîche pour rehausser le goût du citron. En Nouvelle-Zélande, ces biscuits sont consommés pendant les fêtes de fin d’année. Ils font partie des gourmandises de Noël que l’on sert dans de nombreuses familles. Pour beaucoup de Néo-zélandais, le melting moment évoque avec nostalgie des moments de leur enfance, passés à préparer ces petits gâteaux en compagnie de leurs parents ou grands-parents. C’est avec plaisir que j’ai découvert cette recette que je me suis régalée à cuisiner. J’en referais de temps en temps. Après ce 8ème pays, on se retrouve le 11/02.

(Nous sommes le 8 septembre, j’ai repris le boulot hier.. La rentrée des classes s’est bien passée, mais la course recommence. Je vais vite reprendre du retard sur tout !! snifff.. Allez, on se motive en dégustant un biscuit avec une bonne tasse de thé parfumé à la bergamote et je continue à écrire mon article. 😉 )

(suite…)

Wellawahum – Pancake farci à la noix de coco

Wellawahum - Pancake farci à la noix de coco slider

Aujourd’hui, pour le 7ème pays à fêter son indépendance, on se retrouve au Sri-lanka. C’est un pays insulaire situé au sud de l’Inde, dans l’océan indien. Son paysage varié va de la forêt tropicale et des plaines arides aux montagnes et plages de sable. Le pays doit sa renommée à ses ruines bouddhistes avec notamment Sigiraya, une citadelle du Ve siècle pourvue d’un palais et de fresques. La ville d’Anurâdhapura, autrefois capitale du Sri Lanka, dispose de nombreuses ruines remontant à plus de 2 000 ans. Le Sri-lanka est surnommé la “Larme de l’inde” de par sa configuration géographique. Concernant sa gastronomie, la cuisine du pays est plutôt inégale. Les petits restos populaires déclinent des plats de riz, de pâtes et de viande qui calent bien, mais sont souvent gras, et leur hygiène reste à surveiller. Leur voisin indien a aussi son influence dans la gastronomie sri-lankaise et, proximité oblige, les restos indiens ont pignon sur rue. Plus riches en saveurs et moins gras, on y mange très bien. Mieux vous diront certains… Question de goût. Je me suis arrêtée sur cette spécialité, les “Wellawahum” ou tout simplement “pancakes” qui sont en fait des crêpes à la sri-lankaise. Leur particularité dont la couleur jaune est donnée par le curcuma ajouté dans la pâte, c’est qu’elles sont garnies d’un mélange de coco râpée, de kithul jaggery (sucre de palme non raffiné très utilisé au Sri Lanka) et de gousse de cardamome. N’ayant pas de Kithul jaggery, j’ai cherché une autre méthode et voici le résultat :) J’ai utilisé en épices le  Curcuma longa de David Vanille, ainsi que la Cannelle en bâtons et la Cardamome. Des produits qui ont donné une note intense à cette garniture <3 Nous avons beaucoup aimé ces crêpes que j’avais servi un matin au petit-déjeuner. Ça nous a bien calé !! On se retrouve le 6 février … 

(J’ai cuisiné ces pancakes 3 fois pendant les vacances .. On a beaucoup apprécié de les manger lors de brunch. Et pour la rentrée des classes, je vais lui en refaire pour le mettre en forme ! 😉 Nous sommes le 31 août .. dernière semaine de congés 😉  )

(suite…)

Bougonnen ou Pop-corn Haïtien

Le 2eme pays, en ce 1er jour de l’année, qui fête son indépendance est HAÏTI. Un pays que j’ai pris plaisir à découvrir au travers de mes diverses lectures dans ma recherche de recette. Mais je vous avoue que j’ai eu du mal à trouver une recette à présenter. J’en ai testé 3 et nous n’avons pas été du tout convaincu !! lol .. Je ne vous dirais pas ce que c’est, car il faut que chacun juge par soit même, mais par contre, nous avons eu un vrai coup de cœur pour ce Pop-corn à la Haïtienne. Il est facile à préparer avec des produits que l’on a couramment dans les placards. Une fois fait, il ne ressemble pas du tout au pop-corn que nous avons l’habitude de manger. La texture n’est pas la même, car le fait de l’arroser avec le sirop encore un peu tiède fait que le pop-corn se ramolli. D’après ce que j’ai lu, une fois qu’on l’a arrosé, il faut former des boulettes avec. J’ai essayé, j’ai réussi à en faire quelques-unes, mais je ne dois pas avoir la technique, c’est long et fastidieux !! Du coup, on l’a grignoté avec mes zhoms devant un bon film et on a beaucoup apprécié ses parfums. Les Haïtiens le dégustent pour le dessert. Pour le sirop, j’ai utilisé la Cannelle Cassia de l’île de Java et Florès en Indonésie de David Vanille. Une cannelle qui a une note acidulée et qui se marie à merveille avec le Gingembre du Nigeria toujours de David. Le gingembre amène une note fraîche à la cannelle, nous avons vraiment aimé ce mélange d’épices qui a elles deux, donne pas mal de puissance en bouche et une serieuse envie de picorer ces pop-corn !! 😀 . Je vous laisse avec la recette, testez là.. Elle est parfaite pour une petite gourmandise qui sort de l’ordinaire. Je vous donne rendez-vous le 4 janvier pour le prochain pays du tour du monde 🙂 de “Cuisiner pour la paix“.

(Aujourd’hui, nous sommes le 1er Août 2020 et pendant que je vous écris cet article, un super orage éclate au-dessus de nos têtes depuis une bonne heure.. Et je peux vous dire que cela fait un bien fou.. car la veille.. 40 °C, c’était dur, dur !! :D)

(suite…)

Cookies Peanuts de Snoopy

Cookies Peanuts de Snoopy slider

Les cookies, tout le monde connaît et adore :) On peut les faire à toutes sortes de parfums. Mais saviez-vous que “Snoopy” en est raide dingue ?? Surtout de ceux fait aux cacahuètes caramélisées, les Peanuts. Vous connaissez Snoopy, ce chien malicieux et farceur, mais aussi le meilleur ami de Charlie Brown… Sofia du très joli blog “Plume & prose“, notre marraine sur Compile moi un menu que je gère quotidiennement avec Viviane, a choisi comme thème : “Cuisine moi ton film ou ta série“. Il m’est de suite venu en tête ces cookies, car j’adorais petite regarder “Snoopy” à la télé ou lire les BD sans goinfrer et quand je demandais à ma mère de les faire, sa réponse était : “Je n’ai pas la recette, c’est américain” !! Donc, je restais toujours sur ma faim. Lol ! Aujourd’hui, je me rattrape. Ces petits biscuits sont vraiment délicieux avec ce bon goût de beurre de cacahuètes accentué par les cacahuètes caramélisées en poudre et celles que j’ai aussi glissé entières dedans. Un bon goûter que devrait plaire aux enfants. Le mien a adoré. 

Et comme chaque mois, un clic sur la photo du thème dans la colonne de droite pour nous rejoindre et participer à ce thème. Il se termine le 25/11 à minuit. 

(suite…)

Biscuits façon Kango

Biscuits façon Kango slider

Vous connaissez les biscuits Kango ? Ces petits biscuits qui sont à la fois sablés et croustillants avec un cœur de chocolat. Cela fait un moment que j’avais envie de les réaliser maison, car j’avoue que ceux du commerce, je les aime beaucoup, mais je les ai toujours trouvé un peu gras. Donc à l’occasion de la Bataille Food dont la marraine est Natalia du joli blog plein de belles idées “Sucre et épices“, je me suis lancée, car son thème porte justement sur les biscuits. J’ai vu plusieurs façons de les réaliser. Soit avec une pâte au chocolat que l’on fait, soit avec des carreaux de chocolat. J’ai choisi pour une première cette dernière version. J’ai pris 3 parfums de chocolat différents. Chocolat au lait, chocolat noir et chocolat au lait cryspi. Le seul souci que j’ai eu, c’est que pour ma première plaque, les biscuits se sont enormément étalés à la cuisson. Le chocolat ne s’est pas échapé, mais j’ai fait des Kango géant !! J’ai compris mon erreur. C’est qu’en fait, j’ai toujours peur de trop travailler les pâtes et là, justement, il faut bien l’assouplir pour qu’elle garde la forme à la cuisson. Ma deuxième plaque était bien mieux. J’ai fait plusieurs taille selon la barre ou carreaux de chocolat que j’avais. Ben, je peux vous dire qu’ils ont disparu en peu de temps !! J’en referais bientôt, car mon fils les a adorés au goûter. Ils sont extras et pas gras ! On obtient une texture de pâte très sableuse en bouche avec un bon cœur de chocolat bien fondu, mais pas coulant. 

(suite…)

Gâteau aux pommes, myrtilles et vanille

Gâteau aux pommes, myrtille et vanille slider

Je ne joue pas dans la cours des grands côté pâtisserie, j’essaie de temps en temps de faire une belle réalisation, mais ça ne va pas plus loin .. Pour le moment ! Mais j’essaie toujours de jouer dans la cours des gourmands avec de bons produits. Lundi, David Vanille a lancé un challenge pour cette semaine. Réaliser une recette avec ses gousses de vanille (sucrée ou salée) et poster une photo ou une story sur son instagram ICI. En allant fouiner dans mon congélateur pour chercher une idée de repas, j’ai vu mes myrtilles et juste à côté les gousses de vanille de David. Ni une, ni deux, j’ai su ce que j’allais faire comme gâteau. Les myrtilles, je les achète chaque année dans les Monédières en Corrèze. A quelques kilomètres de chez moi, il y a la “Ferme aux petits fruits” où ils cultivent la myrtille et exploitent aussi des terres sur le suc au May pour la myrtille sauvage. Je prends en général 5 kg de chaque que je stocke au congélateur pour l’année. La myrtille cultivée est très grosse, bien charnue et bien parfumée. C’est celle-ci que j’ai décidé de mettre dans mon gâteau associée à une gousse de vanille de Tahitensis, à la pulpe hyper parfumée, très généreuse en graines et bien sûr sans oublier les pommes. J’ai choisi la Meylin AOP du Limousin  pour sa chair croquante et juteuse. Tout ça pour vous dire que ce gâteau est une bombe de saveur, un régal pour le palais, que mes hommes l’ont beaucoup apprécié, tiède le soir ou froid le lendemain, il est aussi bon. Merci à Françoise qui m’a largement inspiré cette recette. 

(suite…)

Creusois

Creusois slider

Quand je suis arrivée dans le Limousin, j’ai découvert cette spécialité, le Creusois. Un gâteau que j’ai mangé pour la première fois dans un restaurant, il était servi avec une crème anglaise, un vrai régal.  C’est une spécialité de la Creuse en Limousin et en cherchant des infos, il est dit que sa recette proviendrait d’un parchemin du xve siècle découvert lors de travaux en 1969 dans un ancien monastère de la commune de La Mazière-aux-Bons-Hommes, dans le canton de Crocq. Écrite en vieux français, elle a ensuite été traduite. Le gâteau était notamment dit « cuit en tuile creuse », expression lui donnant son nom. Un fac-similé de ce parchemin est aujourd’hui visible à l’Office du Tourisme de Crocq en Creuse. Mais c’est quoi au juste ? Un gâteau au bon goût de noisette, de beurre et à la texture légère. Pour moi, il se suffit à lui-même, mais les gourmands adorent le manger avec une crème ou une glace. J’ai testé quelques recettes qui ne me satisfaisaient pas, car je ne retrouvais pas cette texture, puis je suis tombée sur la recette de ma copine Chantal qui tient “La cuisine de Blanche“, un blog très gourmand. Et là, bingo 🙂 La texture est moelleuse, fondante, légère.. Un Creusois parfait à déguster avec un bon café ou chocolat chaud. D’habitude, je le fais toujours avec de la poudre de noisettes non mondées mais là, impossible d’en trouver et pas motivéee pour décortiquer des noisettes !!  Donc, il est blanc alors qu’il devrait avoir une joli couleur de noisette ! Je remettrais d’autres photos quand je le referais 😉 J’ai également fait une petite entorse cette fois, en ajoutant une c. à soupe de sirop de noisette pour accentuer le goût mais c’est facultatif 🙂 Depuis (quelques années maintenant), je ne fais que cette recette et je ne l’avais encore jamais posté. Du coup, quand Cindy “Comme une envie de douceur“,  marraine du jeu “Recette autour d’un ingrédient” geré avec Soulef du blog « Amour de cuisine   » et Samar du blog «  Mes Inspirations Culinaires», a dévoilé son ingrédient “La noisette”, j’ai tout de suite su ce que j’allais proposer. Un conseil, si vous le connaissez pas, que vous êtes un petit écureuil et que vous avez des blancs à écouler, foncez !! 

(suite…)

Biscuits champignons

Biscuits champignons slider

Quand j’avais vu la publication de Michèle, j’ai complètement craqué sur ces biscuits champignons qui sont de beau trompe-l’oeil ;) Je m’étais promis de les faire au plus vite, mais comme tout, le temps passe trop vite et les mois s’enchaînent. C’est en recevant nos amis en fin d’été que je cherchais une idée pour accompagner mon Parfait au café que je suis retombée sur ces biscuits. Et là, je n’ai pas hésité. En plus, ils sont relativement faciles et vite fait. Ils ont eu un succès énorme surtout auprès de nos ados !! Et notamment “Noé” qui a littéralement craqué dessus et en a dévoré une bonne partie. À sa demande présente, je publie donc la recette rapidement, pour que sa maman “Christelle” se mette au fourneau pour satisfaire son ogre pour son goûter ;) Et n’oublie pas la photo en preuve !! Vous l’aurez compris, ces biscuits, non seulement, ils sont esthétiquement très beaux et trompeurs, mais en plus, ils sont excellents. Friables avec un bon goût d’amande et vanille, on tend souvent la main vers le plat :) Merci Michèle pour ce partage que vous retrouvez sur son blogCroquant Fondant Gourmand“, plein de gourmandises. 

(suite…)

Cookie Muffin aux Oréos

Cookie Muffin aux Oréos slider

Pour le plus grand bonheur de mon fils, je me suis remise à lui faire des muffins et autres biscuits pour le goûter. Comme il est assez fan d’oréo, mais qu’à chaque fois qu’il entame un paquet, il en laisse toujours 4 ou 5 qu’il ne veut plus manger… (j’ai jamais compris l’explication!) J’ai cherché une idée pour les mettre dans une pâtisserie. C’est chez Stéphanie “Nos p’tits plaisirs” que j’ai trouvé cette bonne recette. La texture ressemble bien au cookie, mais en un peu plus moelleux, proche du muffin et la surprise de l’Oréo dedans lui a beaucoup plus. Du coup, avec ces quantités, j’ai pu en faire 9 et il y a 3 sortes d’oréo dedans, les classiques, les gold et ceux aux cacahuètes. À refaire en doublant les quantités, car je peux vous garantir que ça part vite :) 

Ma participation sur le thème des Muffins du jeu de Sonia : Tests de recettes entre blogueur.

(suite…)

Tarte panna cotta citron, compotée de fraises

Tarte panna cotta citron, compotée de fraises slider

Quand j’ai vu passer cette tarte sur le net, j’ai su que j’allais la faire le week-end suivant pour mon anniversaire .. C’était il y a un an :)  Je ne l’ai pas publié de suite puis la saison des fraises est passée et je me suis dit, je la mets de côté pour l’année prochaine. Puis hier, en allant faire quelques courses, j’ai trouvé de belles fraises et là, j’ai repensé à cette tarte qui nous avions tant aimé .. À l’heure actuelle, elle est au frais pour demain et j’en profite pour écrire l’article et vous le partager. Que vous dire ?? Si vous aimez la panna cotta, les fraises, les tartes.. Elle est pour vous ! Cette panna cotta parfumée au citron est divine avec cette compotée de fraises, les parfums se marient à merveille. Le tout sur une bonne pâte sablée maison, ça fond en bouche.. Un vrai plaisir, un délice .. !! Vivement demain qu’on se régale encore une fois :)

Merci à Stéphanie du blog “Nos p’tits plaisirs” chez qui j’ai vu la recette 🙂 

(suite…)

Boulettes de quinoa parfumées au lait de coco et thé vert au jasmin

Boulettes de quinoa parfumées au lait de coco et thé vert au jasmin slider

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais lorsque je fais un accompagnement, que ce soit du riz, des pâtes, des céréales, j’ai toujours tendance à en faire trop ! Les quantités et moi font deux. Cette fois, il me restait pas mal de quinoa. Mes zhoms aiment ça, mais il ne faut pas leur servir nature ou juste avec un filet d’huile d’olive. Il faut toujours que je trouve des recettes avec une bonne sauce, de bons légumes.. afin que le quinoa se mélange à d’autres saveurs. Et là, je n’avais pas d’idée pour le resservir et interdit que je jette. Je me suis souvenue d’une recette que j’avais lue dans un de mes livres ou magasine de cuisine.. Mais lequel ? C’est toujours quand je cherche que je retrouve plus ! Heureusement, que j’ai une assez bonne mémoire et j’y suis allée aussi au feeling.. C’est de là que sont nées mes boulettes en version sucrées. Alors, je vous le dis de suite, en faisant la recette, je me disais tout le long.. “Ils ne vont pas aimer!! Je fais ça pour rien, cette fois, je vais tout jeter!!” .. Tant pis, j’étais lancé, j’ai continué.. Personnes dans ma cuisine pour me voir trafiquer les ingrédients.. Une fois mes boulettes terminées et enrobées de noix de coco, je me suis dit : “Je vais les faire goûter à l’aveugle”… Ils ont bien retrouvé le goût de coco et jasmin, la texture de ces boulettes est hyper moelleuse, tout en ayant une bonne tenue, c’est sans doute le tapioca.. Elles sont sucrées juste ce qu’il faut, sans être écœurantes, ben, je peux vous dire que contre toute attente, ils ont vraiment adoré !! Oufff !! Des boulettes à déguster à la pause café, un petit plaisir gourmand !  Du coup, je peux vous proposer en toute quiétude cette recette pour recycler un reste de quinoa ! .. Et si vous n’en avez pas, vous pouvez le faire cuire, je vous ai mis l’équivalence cuit/cru. Une recette qui je pense à toute sa place pour le thème de Compile moi un menu . Ce mois-ci, notre marraine Claudine La cuisine de Gut vous propose “Oups ! … la boulette !!!“. Viviane Quoi qu’on mange? et moi, nous vous attendons encore nombreux pour nous proposer vos boulettes, déjà 40 recettes de déposer ;) Vous avez jusqu’au 25 avril minuit pour nous rejoindre, cliquez sur l’image, là à droite ! —>

(suite…)