Étiquette : plat familial

Velouté de carottes au St Môret

Velouté de carottes au St Môret slider

Les soirées commencent bien à se rafraîchir et l’envie de se réchauffer le soir avec un bon bol de soupe ou velouté se fait ressentir. J’adore cette période en fait. Rentrer le soir à la nuit tombée, ouvrir la porte, sentir la chaleur et la quiétude de son foyer, se mettre à cuisiner une bonne soupe pour réchauffer tout le monde de façon gourmande tout en passant un bon moment où l’on se raconte notre journée 🙂 Bon, je m’éloigne !! lol … Revenons à ce velouté que nous avons adoré ! Il a fallu que j’en planque un peu pour en avoir le lendemain midi 🙂 . Cette recette est très simple, pas beaucoup d’ingrédients, mais la saveur de la carotte est très présente rehaussée par le jus d’orange. Le St Môret apporte de la douceur à la texture et la garniture que j’ai mise dessus, le croquant. Pour le jeu Tests de recettes entre blogueur, sur le thème des “Soupes”, mon choix s’est porté sur le joli blog de Delphine “Oh, la gourmande“. Le choix des soupes y est impressionnant ! Mais comme j’avais une envie de carottes et que j’avais du St Môret dans mon frigo, le choix a été vite fait. Merci Del 😉

(suite…)

Manchons de canard aux olives vertes et lardons

Manchons de canard aux olives vertes et lardons slider

D’habitude à cette période de l’année, je profite des foires au gras qui se tiennent en Corrèze pour faire le plein de canard et autres .. Mais cette année, il faut se resoudre à puiser dans le fond du congel pour se régaler avec et patienter un peu pour pouvoir le reconstituer les stocks.  Voici une recette toute simple mais néanmoins très goûteuse. Ces manchons de canard se prêtent bien à ce style de cuisson. Agrémentés de lardons et d’olives vertes, le tout sur un lit de riz blanc, je pense que ce plat peut plaire à beaucoup de personnes 🙂 comme il nous régale quand je le cuisine.

Le jury du mois de Novembre de “Recette.de” dont je fait (encore) partie 🙂 a choisi comme thème “Coin Coing ! De quoi caser trois pâtes (de coing) à un canard !” . J’ai choisi de vous proposer une recette de canard qui est hors concours bien sûr. Vous pouvez participer à partir du 1er novembre 2020 jusqu’au 6 décembre 2020, douzième coup de minuit inclus ! Les trois recettes que le jury aura selectionnés gagnent un joli lot 🙂

(suite…)

Soupe au pistou

Soupe au pistou slider

Si on vous demandait quel est le plat qui vous ressemble le plus?… Moi, ce serait sans hésiter celui-ci, la soupe au pistou !! . Un plat gorgé de soleil, pleins de couleurs, généreux, convivial avec son petit caractère subtil. Une recette typiquement provençale. Chaque famille en Provence a la sienne, voici celle que j’ai toujours mangée chez mes parents, mes grands-parents et que je continue de faire pour ma famille. Elle se déguste aussi bien chaude que froide, selon les goûts. Je me rappelle de mon père qui mettait des glaçons dans son assiette pour la glacer, c’était son petit bonheur de prendre une belle cuillère à soupe, de soupe bien fumante et il mettait dessus un morceau de glaçon qu’il avait cassé pour se regaler de ce contraste chaud et foid  !! Accompagné d’un bon rosé de Provence, je peux vous certifier que les gourmands se régalent ! Chez nous, on cuisine le pistou dès que le basilic sort ses premières feuilles et tout au long de la saison, un plat d’été qui mérite une bonne sieste après !! 

Ce mois-ci, je fais partie du jury de “Recette.de” de Stéphane. Avec mes comparses dont vous trouverez la liste en bas de l’article, nous vous invitons à nous faire voyager en Provence avec de belles recettes qui sentent bon le Sud et qui chantent comme les cigales. ;) Les 3 recettes que  nous auront choisit gagnent un joli lot ! Je vous propose donc cette recette bien Provençale, mais qui est hors concours bien évidemment. 

(suite…)

Ragoût de poitrine d’agneau au persil

Ragoût de poitrine d'agneau au persil slider

Quand je suis à court d’idée pour les repas, j’aime bien me plonger dans mes cahiers de recettes de famille. J’ai celui de mon arrière-grand-mère et le mien que je tiens depuis mon adolescence. J’ai noté dessus toutes les recettes de mon père et de ma mère pour être sûre de ne jamais les oublier ! En feuilletant ce dernier, je me suis arrêtée sur les fameux ragoûts de poitrine d’agneau de ma mère. Elle en faisait deux sortes quasiment identiques, mais à un ingrédient près et cela faisait toute la différence. Aujourd’hui, je vous propose donc la version au persil. Dans cette recette, il vous faut une belle poitrine d’agneau coupée en morceaux, des pommes de terre qui se tiennent à la cuisson (je prends de l’Agata ou Monalisa) et un très beau et gros bouquet de persil plat, mais le frisé fera l’affaire aussi. Cette abondance de persil va donner à la viande et au jus un goût divin. Les pommes de terre se gorgent de ce jus bien parfumé. Et bien sûr, ce n’est pas la peine que je vous dise à quel point, c’est bon !! Le plat va se colorer de vert, c’est un vrai régal pour les yeux et du coup, j’en profite pour partager cette recette avec Compile moi un menu, le jeu que je gère au quotidien avec Viviane “Quoi qu’on mange?“. Ce mois-ci, nous avons à nos côtés Manon “Les jolies framboises” qui nous a demandé de nous mettre au vert en publiant des recettes uniquement avec des herbes aromatiques. Cette recette est parfaite :) 

Déjà 56 belles recettes ont été posées, il reste encore 6 jours !! Si vous voulez nous rejoindre, il vous suffit de cliquer sur le logo dans la colonne à droite. Le thème se termine le 25 à minuit. 

(suite…)

Blancs de poulet au paprika fumé

Blancs de poulet au paprika fumé slider

On se retrouve aujourd’hui pour la publication de « Recette autour d’un ingrédient » instauré par Samar, du blog Mes inspirations culinaires et Soulef, du blog Amour de cuisine. Ce mois-ci, c’est Christelle “La cuisine de Poupoule” qui est marraine pour la deuxième fois et elle nous a choisi comme ingrédient : le paprika. J’aime bien cuisiner avec du paprika doux ou fort, cela depend des plats que je fais. J’avais acheté, il y a quelque temps, du paprika fumé et je n’avais pas encore trouvé comment l’utiliser. Finalement, j’ai trouvé l’idée de ce plat dans un de mes livres de cuisine, “La cuisine des épices”. Un plat très parfumé, vraiment délicieux. Et ce petit goût de fumé apporte vraiment une note supplémentaire qui est très agréable au palais. Selon l’intensité de votre paprika fumé, je vous conseille de goûter régulièrement la sauce et si besoin d’en rajouter. Il faut vraiment que la saveur soit bien présente. 

(suite…)

Blancs de poulet crémeux au miel et graines de moutarde

Blancs de poulet crémeux au miel et graines de moutarde slider

Aujourd’hui, je vous propose un plat très simple à faire pour les amateurs de sucré/salé. Une recette qui est de temps en temps sur ma table depuis des années surtout quand j’achète du bon miel chez un petit producteur dans les Monédières en Corrèze. Un miel de qualité, légèrement cristallisé et au goût unique, car il est issu essentiellement des fleurs sauvages du plateau. Cette recette en utilise 150 gr en marinade avec les graines de moutarde, je peux vous dire que le goût de la sauce est à se damner. C’est pour cette raison que je ne sers ce plat qu’avec des frites maisons. Quel bonheur de pouvoir plonger sa frite dans la sauce, de se lécher les doigts.. miammm !! Bon, je m’égare ! Place à la recette que je propose ce mois-ci à Recette.de pour son défi sur le Miel :) Je l’ai refaite spécialement pour la prendre en photo et pouvoir vous la publier. Quand on me dit “miel” en cuisine, je dégaine toujours cette recette :D Pour la quantité, c’est un blanc de poulet par personne, vous pouvez en mettre moins selon les appétits ou plus, mais je vous conseille de ne pas diminuer la quantité de sauce.. Vous verrez, elle disparaît sans s’en rendre compte. 🙂

(suite…)

Gnocchi deux cuissons, crème brocoli au parmesan

Gnocchi deux cuissons, crème brocoli au parmesan slider

Je ne suis pas en avance cette fois-ci pour publier ma dernière recette pour le thème de Natalia “Sucre et épices” sur notre jeu mensuel Compile moi un menu !! Mais, j’avoue avoir retardé le plus possible, le moment où il fallait que je prépare des gnocchi de pommes de terre maison !! Ces petites bêtes avaient le pouvoir de me terrifier !! Si, si .. j’avais tenté l’expérience, il y a longtemps et tout était partie à la poubelle !! De la nourriture et du temps de gaspiller pour rien ! Mais cette fois, ça à marché et grâce aux conseils de Gut 🙂 La recette des gnocchis de pommes de terre maison est ICI .. j’en ai fait un article seul pour pouvoir le retrouver facilement. Maintenant passons aux choses serieuses.. La façon de les accommoder. Je suis partie sur une sauce très simple à réaliser, brocoli, crème et parmesan. Ensuite, je me suis dit.. ça manque de couleur. J’ai vu une barquette de tomates cerise dans le frigo, j’ai décidé de les rajouter dans la poêle avec mes quelques fleurettes de brocoli en train de se dorer.. Puis en cuisant dans le même temps mes gnocchi, j’avais envie de les faire dorer.. mais pas tous, car je voulais aussi les goûter juste cuit dans l’eau. Et voilà, comment j’ai atterri avec mon assiette de gnocchi deux cuissons.. Ce plat a eu un franc succès. Toutes les saveurs se marient à la perfection et on a autant aimé les gnocchi cuits à l’eau que frits. La présentation leur a titiller les papilles et les pupilles. Et vous savez quoi ??? Ils m’ont même pas réclammé de viande !! lol … J’en suis pas revenue 😀 Merci à Natalia pour m’avoir poussé pour ce  thème 😉

Ce thème s’achève ce soir et avec ma comparse de jeu Viviane “Quoi qu’on mange?“, on a beaucoupé aimé la diversité des plats qui nous ont été présentés. Allez sur notre Compile moi un menu pour vous inspirer …

(suite…)

Blancs de poulet farcis aux épinards et mozzarella

Blancs de poulet farcis aux épinards et mozzarella slider

Les blanc de poulet sont très apprécié chez moi, j‘ai la chance de pouvoir m’approvisionner directement à la ferme. On sait ce qu’on a dans l’assiette. Et quelle meilleure façon pour les mettre en valeur que de les cuisiner assez simplement. Avec cette recette, je vous propose de les farcir avec des épinards frais (des surgelés feront l’affaire aussi) et de la mozzarella puis de les paner. Je voulais les servir avec une salade verte, type mâche ou roquette mais je n’en avais plus, alors je me suis tournée vers une semoule épicée toute prête, c’etait bien bon l’ensemble. J’ai fait ce plat il y a 10 jours avec des blancs que j’avais dans le congélateur. J’ai eu la chance de trouver des épinards chez mon petit épicier et la mozzarella était déjà dans le frigo. J’en profite pour présenter cette recette à Fabienne du blog Famoh qui est la marraine de la Foodista Challenge #62, elle a choisi pour thème : “Rester gourmand pendant le confinement” avec une touche de vert, la couleur de l’espoir.

(suite…)

Boulettes de bœuf à la raclette et lard

Boulettes de bœuf à la raclette et lard slider

Encore une recette de boulettes ! Je vous l’avais dit que j’adorais rouler les petites boulettes ;) J’en ai encore quelques-unes à publier pour notre marraine, Claudine du blog “La cuisine de Gut” sur le jeu Compile moi un menu que je gère avec Viviane “Quoi qu’on mange?“. Cette recette est simplement trop bonne. J’ai piqué l’idée à Suncica du magnifique blog “Mes folies culinaires“. Sa spécialité, c’est les gâteaux et quand on voit ce qu’elle fait, c’est à se mettre à genoux devant ! .. Et je ne peux que baver, car je suis bien “infoutue” de refaire ses recettes. Mais de temps en temps, elle sort une recette salée et là, c’est dans mes cordes !! J’avais mis ces boulettes de boeuf de côté depuis un moment et l’occasion se présente pour la cuisiner et vous la partager. Une viande bien préparée, parfumée avec de bonnes épices, on glisse à l’intérieur des morceaux de raclette et en les entoure de belles tranches de lard pour un résultat crousti-fondant. Je les ai servies avec une simple salade verte, car elles se suffisent à elle-même. 3 par personnes en font un très bon repas. Je vous laisse avec la recette et vous rappelle que vous pouvez encore nous rejoindre sur “Oups ! … la boulette !!!” jusquau 25 minuit et bouletter autant que vous voulez !  ;)

(suite…)

Tomates farcies au thon, blé et feta

Tomates farcies au thon, blé et feta slider

Ce mois-ci, c’est Karine et Hubert du blog Gourmand et bio qui sont marraine/parrain ! du jeu « recette autour d’un ingrédient » lancé par les deux bloggeuses « Samar du blog «  Mes Inspirations Culinaires» et Soulef du blog « Amour de cuisine   ». Ils ont choisi comme ingrédient vedette de ce mois « La feta » ! Un fromage que j’utlise souvent l’été pour agrémenter de bonne salade. Je ne l’avais encore jamais cuisiné en fait. Qu’à cela ne tienne ! J’ai acheté un paquet de feta nature et .. pas d’inspiration ! lol .. une semaine après.. toujours pas !! quelques jours plus tard, en faisant le tour de mon frigo pour voir ce que je devais cuisiner rapidement, je suis tomber sur mes belles tomates, les premières tomates françaises que j’ai trouvé chez ma petite superette de village. J’avais un fond de blé dans un paquet, un mascarpone en fin de course, une tranche de jambon esseulée mais bien trop seule pour agrémenter ma farce … Un autre tour au garage et j’ai trouvé une boite de thon.. L’idée a fait son chemin dans ma tête et je me suis lancée dans la conception de ses tomates farcies. Ben, franchement ? C’etait trop bon !! Une bonne farce bien crémeuse, bien parfumée. La feta apporte ce petit goût de brebis bien caractéristique à ce plat, les cubes sont restés entiers (un miracle!) et c’était un vrai plaisir de croquer dedans au milieu de la farce. Comme à mon habitude, j’ai trop fait de farce.. je vous explique dans la recette ce que j’en ai fait .. 

(suite…)

Poissons panés

Poissons panés slider

Voici une recette (ou pas) pour se régaler simplement avec du poisson !! Le poisson pané, tout le monde connaît. Que ce soit les fameux rectangles ou les bâtonnets, je dois bien avoué que j’en prends de temps en temps pour me dépanner quand j’ai besoin d’un repas hyper rapide, mais ce n’est pas vraiment excellent. Je préfère cent fois, les faire maison. Pour la 77ème Bataille Food, c’est ma copine Viviane “Quoi qu’on mange?” qui a été nommé marraine par Catalina du blog Le Blog de Cata. La publication tombant un 1er avril, elle nous a choisi comme thème “Manger du poisson d’avril” ! C’était un thème facile pour moi, on adore le poisson. Oui, mais voilà, M. Confinement est arrivé entre temps et du coup, je n’ai pas pu trouver le poisson que je voulais pour faire la recette que j’avais prévue. Je me suis dit, si ça continu, je vais lui faire un poisson d’avril et en cuisiner un en carton !! lol .. Puis en faisant comme beaucoup, le vide frigo, placard et congélateur, j’ai trouvé deux beaux filets cabillaud que j’avais complètement oublié ! Dans mon placard, j’avais remis la main sur ma chapelure fait maison, du coup, je me suis dit : “et pourquoi pas ?” Recette de placard, recette SOS confinement, j’allais vous proposer mes poissons panés. Vous pouvez me dire, c’est simple à faire… Mais j’ai une petite astuce qui rend la panure des poissons bien épaisse… Et quand on mord dedans, ça croustille avant d’arriver au moelleux du poisson. Cette fois, j’ai fait très simple, mais souvent, je rajoute un peu d’épice dans ma chapelure. Piment ou poivre, ou curry, ou paprika … Comme l’envie me prend. Pour le poisson, j’ai fait mes filets cabillaud (un poisson onéreux), mais du colin, du lieu noir, des filets de saumon, de sole, de limande … Toutes sortes de poissons peuvent se faire paner. Cette recette est un ravissement pour les papilles et fait briller les yeux des petits et des grands.. On redécouvre le VRAI poisson pané et pas celui de la cantine ou le congelé ;)

(suite…)

Tajine de poulet et Butternut

Tajine de poulet et Butternut slider

Lorsque Brigitte “L’atelier de Brigitte” avait publié cette recette, elle m’avait vraiment fait de l’œil. Je fais peu (même pas) de tajine, et j’avais envie d’essayer celui-ci car il était simple. Puis les mois ont passé, la recette s’est un peu perdue dans mes favoris. La semaine dernière, en regardant la dernière Butternut que j’avais, je me demandais comment la cuisiner et ce tajine m’ait revenu à l’esprit ! J’avais tous les ingrédients sauf le raz-el-hanout !! Ce n’est pas ça qui allait m’arrêter et j’ai cherché sur Internet la composition. Je me suis servie des épices de David Vanille, le cumin de Syrie, la muscade d’Indonésie et le curcuma d’Inde plus celles que j’ai ajouté. Par rapport à la recette, j’ai ajouté des noisettes pour avoir du croquant, plus d’eau pour avoir un bon jus, car je l’ai servi avec de la semoule et chez moi, il leur faut du jus ! Au final, ce tajine est extra !! On a vraiment adoré son goût épicé, mais pas piquant, les différentes textures. Il est très parfumé, un vrai régal pour les amateurs. À refaire ! Merci Brigitte pour ce partage :) (suite…)

Ailes de poulet grillées au citron

Ailes de poulet grillées au citron slider

Aujourd’hui, je vous propose une recette tout simple mais qui régale les plus gourmands pour un peu qu’on adore le citron dans les plats. J’ai très souvent des ailes de poulet au congélateur. Je fais presque toujours des “Chicken Wings” pour le plus grand plaisir de mon fils mais il m’arrive aussi de les faire simplement au citron. Avec ce mélange d’herbes, de citron et d’huile d’olive, ces ailes sont très parfumées. On peut les servir avec l’accompagnement que l’on souhaite. Souvent, c’est du riz ou de la semoule et l’été, j’adore les accompagner de cougettes revenues dans de l’ail et de l’oignon. Un plat simple, assez rapide à préparer. On peut aussi les mettre à mariner le soir pour le lendemain, il ne restera plus qu’à enfourmer le plat. Au plus ça marine et au plus les chairs sont tendres et savoureuses.

Avec cette recette, je participe au challenge de Michelle “Croquant, fondant, gourmand“, marraine ce mois-ci de la “Bataille Food #75” avec pour thème “Jaune ou vert, le citron est de saison”. 

(suite…)

Pavé de saumon laqué, semoule épicée

Pavé de saumon laqué, semoule épicée slider

En ce début d’année 2020, on ne perd pas nos petites habitudes et on se retrouve “Autour d’un ingrédient”, le jeu culinaire de Soulef “Amour de cuisine” et Samar “Mes inspirations culinaires“, c’est Chantal du blog “Un grain de sable ou de sel“, marraine de ce mois qui a choisi de nous faire travailler autour du saumon frais ou fumé. Un ingrédient bien approprié après les fêtes car on l’a toutes et tous souvent cuisiné. Sauf moi !! Cette année, j’ai pas fait de recette de fête avec !! lol .. Il a été un grand absent mais remplacé par autre chose 😉  Mais par contre, j’ai cuisiné entre les deux fêtes un plat que j’aime beaucoup par sa simplicité, sa rapidité et surtout, c’est trop bon ! Le saumon est très moelleux, les graines de sésame apportent le croquant et la semoule est vraiment bien épicée. Parfumée juste ce qu’il faut mais pas forte. Avec cette quantité de semoule, on peut servir 6 personnes facilement.. Il vous suffit juste de rajouter des pavés de saumon et d’augmenter un peu les quantité pour la sauce. Je vous conseille de tester ce plat, c’est un ensemble en bouche que nous adorons. Je vous livre la recette et vous souhaite encore une fois une très Bonne année <3

(suite…)

One pan pasta au chou-fleur

One pan pasta au chou-fleur slider

Les pâtes à la maison, je dois dire que j’en fais souvent et que mes zhoms adorent, bien sûr !! Mais il faut trouver sans cesse de nouvelles idées pour les accommoder. Pour ma participation à “Test de recettes entre blogueurs“, le jeu de Sonia sur sa page FB, sur le thème des “Pâtes”, c’est chez “Lolo et sa tambouille” que j’ai trouvé mon bonheur. Un blog que je connais depuis son début 🙂 , toujours rempli de belles idées. Le principe du One pan pasta est de cuire tous les ingrédients d’un plat de pâtes dans une seule cocotte quasiment en même temps. Une marmite pour un plat = moins de vaisselle !! J’en ai déjà fait quelques-uns pour tester, car j’étais un peu sceptique, mais je peux vous assurer que les pâtes n’en sont que meilleures !! C’est pratique, assez rapide.. parfait pour les repas du soir. Dans le plat de Lolo, ce qui m’a vraiment attiré, c’est le chou-fleur. J’adore ce légume et en plus, je l’aime cuit, mais encore croquant sous la dent et là, c’est un vrai plaisir. Ce plat est parfaitement équilibré avec le jambon, le chorizo qui donne un très bon goût, les pâtes et les légumes. À faire et refaire !! Merci Lolo 🙂

(suite…)

Défiler vers le haut