Catégorie : Sucré

Crumble de pommes et coings à la cannelle

Crumble de pommes et coings à la cannelle slider

Bon, je crois que j’ai réuni dans ce délicieux crumble, 3 fruits à feuilles pour rentrer dans le thème de la « Bataille Food » de Samar du super blog « Mes inspirations culinaires« . 

La pomme, le coing et le citron pour en faire de belles tranches compotées que l’on dépose dans des ramequins et que l’on recouvre de crumble. À la cuisson, les fruits continuent de compoter et le crumble est hyper croustillant bien parfumé à la cannelle. Un bon dessert pour finir un repas bien au chaud, on adore le déguster tiède. J’ai fait 3 bons ramequins avec cette quantité. Mais j’aurais du en faire 6 car c’est assez copieux et du coup, nous avons terminé le reste le soir… Je les avais remis à chauffer au four. Vous pouvez aussi tout mettre dans un grand plat. 

Je vous laisse avec la recette pendant que je vais voir les recettes des autres participants :)

(suite…)

Mini cakes aux petits suisses et pépites de chocolat

Mini cakes aux petits suisses et pépites de chocolat slider

Me revoici pour le deuxième défi du jour ! Cette fois, c’est Yolande « Les petits plats de Patchouka » qui est la marraine de la 95ème Bataille Food. Elle nous a choisi un thème bien inspirant « Un bon petit déjeuner pour bien commencer la journée !« . En travaillant et avec un ado qui va au lycée, les petits-dejeuner en semaine sont souvent rapides. Du pain, de la confiture… Ça se résume souvent à ça. Mais par contre, j’aime bien le samedi faire un « Gros petit-dejeuner » ou brunch ! Ça nous permet de dormir un peu plus, de ne pas se stresser avec le repas du midi. 

Pour le thème, je cherchais quoi présenter. Du salé, du sucré… Je mets quoi dans mes gros petits-dejeuner ? Souvent des oeufs, du bacon, des toasts, mais tous cela ne m’inspirait pas … Puis j’ai pensé à ces mini-cakes que je fais souvent car ils me permettent de passer mes petits-suisses en limite de date !! Ils sont rapides à préparer. C’est mon activité du vendredi soir quand je décide d’en faire. Ils cuisent vers 23 h pour être tout frais le lendemain ;) Bien moelleux, gourmand avec tout plein de pépites de chocolat, on se régale. C’est une recette que j’ai prise sur le blog « UneLiyassDeBonnesChoses » il y a très longtemps et sur lequel je ne vois plus d’activité. La recette originale est de « Dans vos assiettes« . 

(suite…)

Flan pâtissier aux pralines roses et fleur d’oranger

Flan pâtissier aux pralines roses et fleur d'oranger slider

Avec Viviane Quoi qu’on mange ? nous proposons pour notre défi mensuel sur Compile moi un menu, de cuisiner en Rose en soutien et solidarité à toutes les femmes qui sont atteintes de ce fichu crabe. Cette année, ça me touche plus particulièrement, car une personne qui m’est très proche a été dépistée, il y a 3 mois. Et pourtant, elle avait fait sa mammographie, il y a peu … C’est pour dire, comme nous sommes à l’abri de rien, même en se faisant suivre régulièrement. Elle a un bon moral, la « patate » et j’y crois dur comme le fer, tu vas le vaincre !! Car tu dois revenir, il y a comme un énorme vide près de moi <3  Alors, plus que tout, prenons soin de nous. Je sais que ma collègue est très gourmande et j’ai préparé un flan pâtissier en pensant à elle 🙂  Pour être parfaitement dans le thème, je l’ai parfumé avec des pralines roses et de l’eau de fleur d’oranger qui va si bien avec l’amande car bien sûr, je veux faire un flan et … plus de lait !! donc, j’ai remplacé par du lait d’amandes. Je dois dire que cela a donné un goût délicieux ! J’ai repris le flan pâtissier que je fais de Christophe Felder et je l’ai adapté pour le rendre d’un joli rose… Ici, il est ressorti d’une belle couleur « vieux rose ». 

Depuis le commencement du jeu « Compile moi un menu » en 2015, j’ai eu à cœur de dédier chaque mois d’octobre à cette noble cause « Le dépistage du cancer du sein » au travers d’ Octobre Rose, cet élan de solidarité mondial. Toutes les personnes qui se sont succédé au staff de Cmum à mes côtés y ont adhéré à 100% et maintenant, c’est avec Viviane qui m’a rejoint depuis 2 ans et demi et que je compte bien garder avec moi :) <3  Les blogueurs et blogueuses jouent le jeu à fond chaque année et nous sommes fières de pouvoir vous dire qu’en 2020, nous avions clôturé notre tableau Pinterest avec 368 recettes réalisées depuis 7 ans ! Je vous mets le tableau à la fin de l’article si vous voulez faire le plein d’idées roses. Cette année, ce serait top que l’on dépasse largement les 400 recettes :) Alors, blogueurs ou pas … Vous venez nous rejoindre ?? Venez surfer sur la vague rose :) . Cliquez sur le logo dans la colonne de droite pour connaître le règlement et vous inscrire ! Merci <3

(suite…)

Tartelette aux mirabelles

Tartelette aux mirabelles slider

L’été ce que j’aime le plus, c’est les fruits. Les manger simplement comme ça. Et quand je me décide à les faire en pâtisserie, j’aime la simplicité ! Très peu d’ingrédients mais plein de fruits ! Les tartes ou « tartelettes » comme ici sont gorgées de fruits. Pas de crème … juste un peu de sucre, de beurre pour caraméliser les fruits et hop .. au four 🙂 En trente minutes, un délicieux dessert embaume la maison et titille la gourmandise.

Ce mois-ci, c’est Céline du blog La cuisine de Silena qui est la marraine de la 77ème édition de « Recette autour d’un ingrédient » instauré par Samar du blog Mes inspirations culinaires et Soulef du blog Amour de cuisine. Elle a choisi comme ingrédient la prune. Ayant trouvé de belles mirabelles bien juteuses et très sucrés, j’en ai profité pour faire ces petites tartelettes et les proposer à Céline. 

(suite…)

Cake rétro à la vanille

Cake rétro à la vanille slider

Le temps n’est vraiment pas au rendez-vous depuis début juillet. Et l’envie de faire des recettes bien fraiches ne m’effleure pas en ce moment ! Du coup, j’allume mon four pour nous réconforter avec de bons petits gratins, des tartes … etc.. Quand ISCA du blog : La cuisine d’ici et d’ISCA, marraine de la Bataille Food de ce mois, a publié son thème, j’ai longuement cherché ce que je pouvais bien cuisiner de « rétro » qui ne soit pas déjà sur mon blog.

Par un samedi après-midi très orageux et particulièrement frais, je me suis plongée dans mes souvenirs et il me revenait sans cesse en tête, la bonne odeur de ce cake quand mes grands-mères le sortaient des fourneaux. J’ai pris mon vieux cahier de recettes, celui où depuis toute petite, je note toutes les recettes familiales et je l’ai trouvé, ce fameux cake ! J’ai choisi de le nommer « Cake rétro à la vanille « , car je l’ai vraiment fait comme le faisaient mes « mamies »  :) Au verre et cuit dans un moule à cake en fer, à l’ancienne !! Toutes deux avaient exactement la même recette, la même façon d’incorporer les ingrédients à une différence prés. Une mettait qu’un sachet de sucre vanillé, l’autre (un peu plus aisé) ajoutait toujours une gousse de vanille en plus du sachet. Elles avaient aussi les mêmes verres, celui que vous voyez sur la photo, mais non colorée à l’époque. Elles me disaient : « le secret du dosage, c’est de ne pas remplir le verre à ras bord, mais de s’arrêter juste à la limite des motifs pour chaque ingrédient et cela te fera un dosage parfait ». C’est la première fois que je fais ce cake de cette façon, je me suis amusée à peser chaque ingrédient dans le verre pour voir les proportions que cela donnait (je les ai mis entre parenthèses pour les personnes qui n’auraient pas ce fameux verre) et je dois dire.. que les proportions sont parfaites ! Regardez comme il a bien gonflé !! J’ai retrouvé cette bonne odeur qui embaume la maison (qui attire les adolescents hors de leur chambre !! lol) ..  et j’ai degusté une tranche accompagné d’un bon café dans mon canapé en regardant la pluie tombée… Au petit-dejeuner, au goûter, en dessert … ou juste pour le plaisir …  Ce cake était « rétro » ?  :D

(suite…)

Glace à la vanille et au lait concentré sucré

Glace à la vanille et au lait concentré sucré slider

Malgré le temps maussade de ce début d’été, l’envie de glace est bien présente ! Alors, on se fait plaisir et j’ai refait pour la deuxième fois, une glace que nous avions adorée. Elle est simple, très peu d’ingrédients et pas besoin de sorbetière ! Délicieusement parfumée avec une gousse de vanille (je vous en parle plus bas) et un soupçon de sirop, cette glace a une texture hyper crémeuse comme j’adore. Pour moi, la glace, il faut toujours qu’elle soit légèrement fondue pour que je touille bien et que je me régale avec une crème glacée au final (vous le voyez sur la photo, elle fond :D ) !! Au grand désarroi de mon mari !! lol .. Cette merveille, je l’ai découverte, l’année dernière chez ma copinaute Claudine « Cuisine de Gut« , un blog bien connu que je vous conseille d’aller visiter ;) Merci à toi pour tes partages <3  

Et donc, je partage à mon tour cette recette pour la Bataille Food de ce mois, dont Isabelle « Une petite faim » est la marraine. Espérons que l’espoir d’Isabelle de voir la chaleur arriver et de pouvoir danser sur sa chanson fétiche se réalise : L’été sera chaud, l’été sera chaud … 🎶🎶🎶 .. mais pas trop non plus, hein !! qu‘on puisse profiter du dehors sans cramer 😉 J’ai d’ailleurs vu tout recemment sur le blog d’Isabelle, sa recette de lait concentré sucré. Je vais la tester pour faire cette glace qui sera quasiment entièrement faite maison 🙂 pour nous régaler encore une fois. Un bon dessert très apprécié 😉

Je vous laisse avec la recette si elle vous tente.. Moi, je vous la conseille vivement :) Le sirop n’est pas obligatoire, il apporte un petit plus, mais on peut largement s’en passer. 

(suite…)

Crème renversante au caramel et biscuit breton

Crème renversante au caramel et biscuit breton slider

Avec toutes les vaches que je vois paître dans les champs limousins le matin quand je pars au travail, je ne pouvais que participer à « Recette autour d’un ingrédient » instauré par Samar, du blog Mes inspirations culinaires et Soulef, du blog Amour de cuisine. Ce mois-ci, c’est Martine du super blog Kilomètre-0 qui en est la marraine et elle nous a choisi comme ingrédient le lait. Dans le Limousin, plus précisément en Haute-Vienne, nous avons la « Laiterie Les Fayes » qui font d’excellent produits, d’ailleurs depuis 10 ans maintenant, je n’achète que ces produits que l’on trouve facilement en grande surface (Attention, je n’ai pas de partenariat avec eux ;) ) . Le lait, la crème, les fromages frais … Je vous en parle d’ailleurs assez souvent quand j’utilise le fromage ‘Val de Vienne’ pour mes quiches. Cette fois, c’est le lait que j’ai décidé d’associer à une belle gousse de vanille dans une crème complétement renversante ! Accompagné d’un caramel beurre salé que j’ai fait maison et de sablés Bretons maison aussi, on s’est vraiment régalé (le caramel, j’en ai quasiment tout le temps de fait et les palets, je les avais fait le week-end précèdent). Elle est super simple et rapide. Le caramel et les sablés peuvent très bien être achetés. Je vous laisse avec cette recette que j’ai trouvé, il y a pas mal de temps sur le site de KerCadélac. 

(suite…)

Clarita framboise

Clarita framboise slider

J’ai découvert ce dessert il y a quelques années et j’adore en faire chaque saison. Je varie les fruits selon mes achats, cerises, fraises, mûres .. Cette fois, j’ai trouvé de belles framboises et je me suis dit qu’il fallait que je fasse des photos pour vous partager ces « Clarita » et remercier Christelle « Entre rire et cuisine« , chez qui j’avais vu ces crèmes la toute première fois :) Merci ma belle pour ce partage <3 Et je viens de m’apervecoir que c’est la 1000 ème recette que je publie sur mon blog !! 

La clarita est une crème à mi-chemin entre le cheesecake et la crème brûlée. Fan de ses deux recettes, je ne pouvais que me régaler avec, quel que soit le fruit que je mets dedans. J’ai essayé de faire quelque recherche sur l’origine de ce joli nom « Clarita » et j’ai découvert que ce dessert était issu des créations de la talentueuse cheffe pâtissière « Sephora Saada ». Un dessert qui nous régale à chaque fois avec sa crème à la texture de cheesecake, ses fruits fondants et la couche caramélisée que l’on prend plaisir à casser pour déguster une belle cuillère :)

(suite…)

Nectar ou jus de gingembre – Le Mboa de Nath

Nectar ou jus de gingembre – Le Mboa de Nath slider

Lorsque j’ai préparé ma recette pour le Cameroun pour « Cuisiner pour la paix », j’ai fait 3 recettes. Le plat que j’ai présenté le 20 mai, un dessert que je n’ai pas encore publié et une boisson. Cette boisson, je l’ai trouvé parfaite pour participer à « Recette autour d’un ingrédient » instauré par Samar, du blog Mes inspirations culinaires et Soulef, du blog Amour de cuisine. Christine du blog « Pause nature » qui est la marraine de ce mois, nous demande de travailler autour du Gingembre ! Je vous préviens de suite, il faut aimer le gingembre. Ce jus est vraiment puissant en goût. Il ne pique pas, c’est hyper frais avec une saveur chaude en fond de gorge. J’adore cette sensation. Je vous dirais que je suis très friande (et je suis bien la seule à la maison.) de gingembre confit dans le vinaigre.. Vous savez, ce qui accompagne souvent les sushis dans les restaurants japonais. Cette boisson désaltère très bien et elle est pleine de vertus médicinale ! Je l’ai trouvé chez ma copinaute Nathalie « Envolées gourmandes« , d’origine camerounaise, un blog que je suis depuis son commencement. Elle fait une cuisine originale et inventive qui n’oublie pas les traditions chères à son cœur et je vous invite vivement à visiter son blog pour découvrir l’origine du mot Nboa :)  C’est une boisson que je me referais, car premièrement, je l’ai beaucoup aimé et ensuite, elle a des vertus anti-inflammatoire. J’ai constaté qu’après en avoir bu pendant une semaine, j’ai réduit ma dose journalière de cachets !! 🙂

(suite…)

Beignets de banane au sucre de cannelle

Beignets de banane au sucre de cannelle slider

Le Bermuda Day est un jour férié dans l’archipel des Bermudes. Il est célébré le dernier vendredi de mai (Auparavant le 24 mai ou le lundi le plus proche si celui-ci tombait un week-end. À partir de 2018, il a été décidé de le déplacer définitivement à un vendredi.). Le Bermuda Day est traditionnellement le premier jour de l’année où les résidents vont à la mer. C’est aussi traditionnellement le premier jour où le bermuda est porté comme tenue de travail (bien que ces dernières années, le bermuda soit de plus en plus porté à tout moment de l’année.). Beaucoup de gens considèrent également le Bermuda Day comme le premier jour où ils peuvent aller sur l’eau après l’hiver – par conséquent, il y a toujours une ruée pour mettre son bateau à l’eau avant le Bermuda Day.

Pour célébrer cette fête, une parade est organisée à Hamilton, aux Bermudes, et une course sur route est organisée de l’ouest de l’île à Hamilton. Pour la première fois, en 2015, la course est partie de St George’s pour arriver à Hamilton. Ces événements sont populaires auprès des spectateurs, et les habitants sont connus pour réserver des sections particulières des trottoirs afin de pouvoir observer les coureurs et les chars. 

Pour ce territoire d’outre-mer, j’ai réalisé ces beignets de bananes. Une recette que j’ai trouvé sur ce livre : Bermudian Cookery.  Ouiii, bon je sais.. j’entend d’ici les pensées tordues qui font un rapprochement avec le bermuda !! … quoi que ?!! 😀 lol !!!  Rouler tout chaud dans ce sucre de cannelle et flamber directement après. Je peux vous dire que je suis tombée sous le charme de ce dessert. Pour les flamber, je me suis servie de mon rhum arrangé où ils macèrent dedans des gousses de vanille.. Il a un parfum… Miammm !! 

Je vous retrouve en fin de journée ou de soirée pour la dernière… cela dependra de mon boulot. 

(Nous sommes aujourd’hui, le 18 mai … il fait toujours aussi froid, ça gèle le matin, il n’arrête pas de pleuvoir et de mémoire d’anciens du Limousin, ils n’ont jamais vu ça !!!)

(suite…)

Gozinaki – Nougat géorgien

Gozinaki – Nougat géorgien slider

La Géorgie est un pays sur la côte est de la mer Noire dans le Caucase, situé à la fois en Europe de l’Est et en Asie de l’Ouest. Elle est considérée comme faisant culturellement, historiquement et politiquement parlant partie de l’Europe. Le pays est membre du Conseil de l’Europe, de l’OSCE, de Eurocontrol, de la Coopération économique de la mer Noire et de l’Alliance GUAM. Elle espère devenir un jour membre de l’OTAN et de l’Union européenne avec laquelle un accord d’association a été conclu en 2014. Avec tout ça, je vais considérer que la Géorgie fait partie de l’Europe :) À l’occasion de leur fête nationale, en jour pour la proclamation d’indépendance vis-à-vis de la République démocratique fédérative de Transcaucasie, j’ai trouvé une énorme gourmandise !!!! J’adore les fruits secs et là, je suis servie :)

Le Gozinaki est confectionné à l’origine avec des noix et du miel bouilli. Il est apparu dans l’ancienne Géorgie et c’est le dessert le plus populaire. Traditionnellement, ce dessert est servi à la table de Noël et du jour de l’an comme un symbole de richesse, mais aussi une promesse pour une vie douce et heureuse et du succès dans tous les efforts. Il existe aujourd’hui de nombreuses recettes pour cette gourmandise. Ils sont souvent fabriqués à partir d’amandes, noisettes, noix, cacahuètes, mais aussi des graines de pavot, de lin ou de sésame. On dit en Géorgie que devant la promesse d’une vie heureuse, tous les fantasmes et tous les mélanges sont possible autour de cette recette. Pour ma part, je n’ai pas résisté à partir sur des mélanges !! Et voici mon nougat géorgien aux fruits secs. Simple à faire, peu de manipulation.. Il ne faut juste pas mettre ses doigts n’importe où comme sur le cadre de pâtisserie pour le resserrer !! Je vous assure, ça brûle !! lol 

(suite…)

Thé Chaï d’Erythrée

Thé Chaï slider

À part le thé vert à la menthe que j’adore par-dessus tout, je ne suis absolument pas thé ! Moi, c’est mon café.. Un bon expresso ! Je n’en abuse pas, deux par jour, mais il me faut du bon, du corsé :) Par contre, mon mari adore le thé. La dernière fois, il a passé une petite commande de thé exceptionnel chez mon partenaire, David Vanille. Du coup, j’ai trouvé pour mettre à Erythrée à l’honneur pour leur fête nationale, un thé avec un petit mélange d’épices qui a eu la large approbation de mon homme. C’est un thé que les Erythréens boivent brûlant surtout pendant la grande période de chaleur. Ça leur permet de pouvoir s’hydrater beaucoup plus rapidement. Dans la recette d’origine, on utilise du thé noir. Ici, j’ai choisi le thé oolong, un thé semi-oxydé, à mi-chemin entre le thé noir et le thé vert. Cette recette a été validée à 200 % et il s’en est même refait par la suite ;) Je vous retrouve le 25 pour le pays suivant. 

(Nous sommes le 18 avril, un jour avec un magnifique soleil !! Dommage que ma semaine de congés se soit passée sous la pluie … ) 

(suite…)

Eplekake – Gâteau aux pommes norvégien

Eplekake - Gâteau aux pommes norvégien slider

Nous saluons les Norvégiens qui fêtent aujourd’hui, l’adoption de la constitution, c’était en 1814 qui est toujours en vigueur. Les norvégiens revêtent ce jour-là le costume traditionnel de leur région d’origine. Passons côté cuisine pour essayer d’en apprendre un peu plus sur leurs habitudes culinaire. La restauration rapide internationale fait le quotidien des estomacs norvégiens. Ceux-ci sont bien calés au petit-déjeuner, souvent par un buffet en sucré-salé qu’ils prennent entre 6 h et 7 h, car ils commencent très tôt à travailler. Le déjeuner (« lunsj« ) se prend entre 10 h 30 et 11 h sous la forme de salade, sandwich, tartines.. Ce doit être du rapide. Leur seul repas chaud et consistant de la journée se prend entre 16 h et 18 h, à la sortie du travail. Souvent, il se rajoute un en-cas vers 21 h ou 22 h (kveldsmat). En principe, les norvégiens sont des couches tôt car le lendemain, ils se lèvent très tôt. Pour la cuisine traditionnelle, elle alterne produits de la mer, de l’élevage et de la chasse. Boulettes de viande et ragoûts sont fréquents ; l’agneau sait être délicieux, tout comme le saumon (Roklaks, fumé, ou Gravlaks, mariné, entre autres…) ; steaks de baleine ou de renne mettent à la table une touche d’exotisme nordique… Un fromage est la fierté norvégienne, le brunost, un fromage de chèvre ou de vache, de couleur brune, à la saveur légèrement caramélisée… Ses usages sont multiples, des tartines jusqu’aux sauces.

En feuilletant un de mes livres de cuisine sur les recettes du monde, je me suis arrêtée sur l’Eplekake, un gâteau aux pommes car j’en avais quelques unes à cuisiner rapidement. Comme toute la nourriture norvégienne, celui-ci est très consistant à la différence de celui que l’on connaît qui est tout léger. On n’en prend pas une grosse part. Mais il est hyper goûteux avec ce bon parfum de cannelle, bien garni en pommes et ce dessus super croustillant avec le sucre qui a caramélisé les amandes, un régal. Je vous laisse avec la recette et je vous retrouve le 20 pour la prochaine fête. 

(Nous sommes le 13 mars. Aujourd’hui, je jongle entre cuisine et programmation d’article ! Je profite de mon week-end  pour vider ma tête dans ma cuisine :) )  

(suite…)

Dulce de Batata – Paraguay

Dulce de Batata - Paraguay slider

Après une petite pause dans les fêtes nationales d’une dizaine de jours.. On reprend avec un rythme qui va être assez soutenu et je dirais même qu’il va exploser en juillet et août !! Pour le moment, on part faire la fête au Paraguay qui fête la 210 ème années de son indépendance vis-à-vis de l’Espagne. Au rythme de mes recherches, je suis tombée plusieurs sur cette douceur. Le Dulce de batata n’est rien d’autre qu’une pâte de fruits faite avec de la patate douce. Et c’est terriblement bon !! Généralement, le Dulce de batata est servi avec du fromage et des fruits secs après le dîner ou entre les repas comme petite collation. Il se déguste aussi avec du pain et un bon vin ! De nos jours, il est également servi comme dessert dans de nombreux restaurants et foyers au Paraguay. Cette friandise est également servie en apéritif, en snack ou même, comme le font certains Paraguayens, au petit-déjeuner. Le dulce de batata est vraiment trop irrésistible pour s’arrêter à une seule bouchée ! C’est une pâte de fruits qui se sert en sucrée, en salée, en salée/sucrée.. Elle se glisse partout !! Lorsque je l’ai fait, j’ai obtenu une très bonne quantité ! Elle se conserve parfaitement au frais pendant 1 mois… C’est le temps qu’on a pris pour l’écouler. Et je peux vous dire qu’on l’a mangé à toutes les sauces. On a commencé par tester à l’heure de la pause-café, on se laisse vite tenter pour en chiper un ou deux de plus. On a ensuite testé dans une salade toute simple. Salade verte, lardons, fromage de chèvre et des petits morceaux de Dulce, c’est super bon. Mais le summum pour nous, c’est pour accompagner un bon fromage de chèvre. Avec un bon pain de campagne, là, c’est divin !! Mon mari m’a dit que si on ne sait pas que c’est de la patate douce, ça ressemble beaucoup à une pâte de fruits d’abricot. Ces Dulce sont parfaits aussi pour les fêtes de fin d’années, pour surprendre nos convives :) On se retrouve le 17 mai pour la suite du tour. 

(Nous sommes le 7 mars et oh ! Miracle.. Il fait un beau soleil depuis quelques jours, mais toujours frais … Je suis en train de voir que je perds du terrain sur mon avance pour le tour :(  C’est normal en fait, car avec le début d’année dans mon travail, c’est hyper chargé. Mais je ne suis pas prête de reprendre de l’avance avant fin mai .. Ça va être chaud pour la suite ! )

(suite…)

Tarte aux noix de Macadamia – Îles Marshall

Tarte aux noix de Macadamia slider

En ce premier Mai, je vous offre virtuellement un magnifique bouquet de muguet pour nous porter à tous « Bonheur » <3 c’est aussi, aujourd’hui que je fête les 10 ans de mon blog !! Déjà.. Au premier jour de mon blog, je n’aurais jamais pensé le tenir encore 10 ans après et pourtant.. Je n’ai pas vu filer les années et je ne m’en lasse pas, bien au contraire :) C’est justement pour fêter cette décennie que j’ai voulu me lancer dans l’aventure du Tour du monde culinaire pour l’association « Cuisiner pour la paix » de Sophie. Une aventure énorme que j’ai commencée il y a 1 an, qui me prends un temps considérable, qui me fait « flipper » un max quand je vois les jours passer et toute la masse de pays encore à chercher, à cuisiner, à faire les articles.. Mais qui me rend super fière de moi car en fait.. Je m’éclate comme une malade !! lol … J’espère de tout cœur réussir à faire ce tour du monde en UN an et ne pas avoir un grain de sable qui vienne gripper la machine …

Donc, on commence ce mois en souhaitant une bonne fête aux Marshallais. Le nom « îles Marshall », avec une minuscule à « îles », désigne l’archipel (au sens géographique) alors que le nom « Îles Marshall », avec une majuscule à « Îles », correspond au nom politique du pays (politique). Elles portent le nom de John Marshall, un de leurs découvreurs, et font partie des quelques États, comme la Colombie, les Îles Cook, la Bolivie ou l’Arabie saoudite, à porter le nom d’une personne. Cet archipel, situé dans le Sud-Ouest de l’océan Pacifique nord, à l’est des îles Carolines, au nord-nord-ouest des îles Gilbert, au sud et sud-sud-est de Wake et à l’est-sud-est des Mariannes du Nord, est formé d’îles volcaniques et d’atolls coralliens. Il s’est fait connaître du monde entier comme site d’essais nucléaires (aériens et souterrains) des États-Unis dans les années 1950 et 1960.

(suite…)