Étiquette : pommes de terre

Péla des Aravis

Péla des Aravis slider

Cette recette est un très bon souvenir de ma jeunesse. Pendant quelques années, nous avions pris l’habitude avec des amis de se retrouver un samedi soir par mois pour se faire des parties endiablées de Risk (mon jeu de société préféré) qui pouvait nous tenir éveillé jusqu’à l’aube. Pendant cette soirée, on se cuisinait toujours une “Péla“. Chacun menait à tour de rôle des ingrédients, c’était devenu une sacré tradition que ce soit l’hiver, comme l’été !! Pour la petite histoire, en Haute-Savoie, on prépare depuis longtemps la péla des Aravis, à base de pommes de terre, oignons, lardons et reblochon. Ce plat paysan et rustique se prépare dans une poêle à manche très long que l’on nomme péla (la pelle) et on le fait cuire dans l’âtre de la cheminée. Je ne l’ai jamais publié et pourtant, je  fais ce plat unique depuis plus de 30 ans assez régulièrement !! Je l’ai pris en photo, il y a quelques mois pour le challenge de Marie “Nos régions ont du goût” et j’attendais patiemment que la région arrive enfin pour vous le présenter. Pommes de terre, reblochon… Ça fond, ça coule … Une recette simple, que 4 ingrédients pour se régaler !!  En rédigeant ma recette, j’ai eu envie de la refaire encore et vu le temps, je peux vous assurer qu’on a pris plaisir à la déguster. 🙂

(suite…)

Millefeuille de pommes de terre au lard, bacon et chèvre

Millefeuille de pommes de terre au lard, bacon et chèvre slider

Le millefeuille est une pâtisserie que j’adore. Un souvenir d’enfance me revient toujours en mémoire, celui des dimanches que l’on passait invariablement chez ma grand-mère et des petites pâtisseries qu’elle allait acheter le matin de bonne heure de peur de ne pas avoir le choix et de ne pas pouvoir gâter ses petites filles. Maintenant, les années ont passé et quand on parle millefeuille, on n’imagine plus la version traditionnelle mais toutes les variantes qu’il peut avoir et notamment en version salé. Aujourd’hui, je vous présente des millefeuilles bien gourmands : pommes de terre, chèvre, lard et/oubacon.. Un vrai délice pour une belle entrée ou tout simplement en plat unique que je sers le soir accompagné d’une salade verte. Ce millefeuille est facile à réaliser, assez rapide à cuisiner, il peut tout à fait ce faire en rentrant du travail. Je le propose à l’équipe de choc de Compile moi un menu. Chantal et Viviane que nous avons le plaisir d’accueillir dans le staff à partir de ce mois, je vous laisse valider ma recette 😉  Ma proposition sucrée a été dévoré ce midi, je vous la publie bientôt ! 

Si vous aimez jouer à empiler des “feuilles”… venez nous proposer vos créations sur ce super thème, il se termine le 25 mai à minuit, vous avez encore le temps. Un clic sur la photo dans la colonne de droite ! 

(suite…)

Morbiflette

Morbiflette slider

De retour à mes fourneaux pour une recette qui nous vient de la région Franche-Comtoise. Ce mois-ci, le challenge de Marie “L’alchimie des mets” nous fait visiter cette belle région où la table est bonne ! Et avec cette recette, nous les grands amateurs de fromage, on ne va pas dire le contraire. Je pense que le titre parle de lui-même.. du Morbier, des pommes de terre, des lardons et pour encore plus de plaisir, une saucisse de Morteau 🙂 Je vous laisse avec la recette, je l’ai faite ce midi et ça nous a bien réchauffé car dehors, on a eu droit à de belles averses de grêles. 

(suite…)

La cotriade

La cotriade slider

La cotriade est une spécialité du sud du Finistère, à la limite du Morbihan (petit port de Brigneau). Elle est aux Bretons ce que la bouillabaisse est aux Méridionaux : un plat traditionnel et populaire élaboré avec les espèces locales de poissons. La cotriade est une soupe de poisson que l’on déguste accompagné des pommes de terre, divers poissons et crustacés. C’est une de mes responsables à mon travail qui chaque année part en vacance en Bretagne et à chacun de ses retours, elle me parle de la cotriade. Après m’avoir donné sa recette (qui attention n’est pas la vraie car la soupe est déjà toute prête!) et le site pour acheter la fameuse soupe (je vous mettrais le lien en bas de la recette, c’est non sponsorisé, juste pour information), je n’ai pas hésité longtemps pour la faire. Verdict ? … Merci Mylène pour cette belle découverte 😀 C’est bon, c’est très bon !! La soupe est bien goûteuse et l’accompagnement se marie à merveille avec. Nous l’avons dégusté à la façon marseillaise, soupe et accompagnement ensemble !! … Il est dit qu’en Bretagne, on boit la soupe en premier et ensuite, on mange le reste avec un filet d’huile d’olive et de vinaigre. Cette cotriade version Express, je la propose pour Compile moi un Menu, le jeu que je co-anime avec Chantal “La cuisine de Blanche“. Ce mois-ci, nous avons à nos côtés ma copine de longue date sur la blogosphère culinaire, Béatrice de “Popote et nature” qui nous propose comme thème “A chacun sa soupe !“. Si vous voulez nous proposer la votre, il vous suffit de cliquer sur le logo du thème dans la colonne de droite 😉 

(suite…)

Sauce chique pour pommes de terre en robe de chambre

Sauce chique pour pommes de terre en robe de chambre slider

Ce mois-ci pour “Nos régions ont du goût“, Marie “L’alchimie des mets” nous emmène à la découverte de la Lorraine. Une très belle région qui regroupe les départements de la Meuse, Moselle, Meurthe et Moselle et les Vosges. C’est dans cette dernière que je me suis arrêtée avec cette superbe sauce qui accompagne les pommes de terre. Une recette qui m’a plu par sa simplicité, peu d’ingrédients et assez rapide à faire. Le contraste de la chaleur de la pomme de terre avec la sauce bien froide est très agréable en bouche. On a tendance à se resservir souvent. J’ai choisi de faire des cuisses de poulet au four, toutes simples… et sur l’idée de mon mari, on va refaire cette sauce pour aller avec une côte de bœuf cuite au feu de bois et les pommes de terre cuitent dans la cendre… ça doit déboîter ça !! 😉

(suite…)

Ramequins de pommes de terre, poireaux et maroilles

Ramequins de pommes de terre, poireaux et maroilles slider

J’ai découvert cette recette sur le net, il y a quelques années et depuis j’aime bien la faire pour accompagner de la volaille rôtie ou des filets de poisson. Les pommes de terre sont juste écrasées avec du beurre, les poireaux sont cuits à l’étuvée. Le maroilles apporte du caractère à l’ensemble du plat sans prendre le dessus sur les poireaux, c’est un vrai régal. Quand Ilhem “Les délices de Kenza“, la nouvelle marraine de “Recettes autour d’un ingrédient” a choisi le poireau, je venais la veille de refaire ce plat pour accompagner mes nuggets de poulet et de le prendre en photo pour vous le partager, j’ai donc mis la recette de côté pour la publier aujourd’hui. Avec cette quantité, j’ai fait 5 ramequins mais j’avoue qu’ils sont assez gros et souvent j’en partage un avec mon fils. On peut aussi le faire dans un grand plat. Je n’ai pas essayé la congélation car en général on le termine toujours le lendemain, ça se réchauffe très bien. 

(suite…)

Tendrons de veau, jardinière de légumes primeurs

Tendrons de veau, jardinière de légumes primeurs slider

Chaque année, j’attends avec impatience tous ces petits légumes nouveaux !! Ils sont tendres, goûteux… idéal pour en faire une jardinière de légumes. Depuis quelques temps, je prends mes légumes de saison chez un maraîcher de Corrèze (le village!) qui pratique l’agriculture raisonnée. Pas de pesticides, des légumes à l’état brut, ils sont pas souvent beaux, ne brillent pas de mille feux !! Ils sont souvent biscornus mais c’est le goût des VRAIS légumes et je sais ce que je mets dans l’assiette de mes zhoms 😉 .. Regardez comme ce plat est appétissant 🙂 En plus, une de mes collègues de travail est justement sa femme 😉  donc, je profite et abuse une fois par semaine d’une livraison à mon boulot .. elle est pas belle la vie ? Merci Sandrine <3 et si vous êtes dans les alentours ou en vacance, Stéphane est sur le marché de Tulle chaque mercredi et samedi matin … (Lundi je demande l’emplacement exact pour vous le situer 😉 ) Pour donc faire honneur à ces légumes, j’ai eu envie d’accommoder ma jardinière avec des tendrons de veau. C’est une viande que l’on aime beaucoup. Elle est peu onéreuse, tendre et parfume bien ce plat. Inutile de vous dire que nous nous sommes régalés, je vous livre ma version de ce plat unique (un peu longue en épluchage mais une fois que tout est prêt, ça cuit tout seul … ou presque … ).

(suite…)

Sauté de porc façon ragoût

Sauté de porc façon ragout slider

Vous aimez les plats mijotés ? Moi j’adore ça. Ils sont faciles à réaliser, peu de temps de préparation, ensuite on laisse mijoter longuement en surveillant du coin de l’œil et on peut faire pleins d’autres choses à côté… Les effluves s’échappent de la cocotte, embaument la maison… un vrai régal !! Mais voilà, ça fait quand même presque 6 mois que je fais des plats mijotés pour nous réchauffer, pour nous faire oublier la pluie, la neige, le vent, le froid … cette année l’hiver est long, très long, trop long … En me baladant sur la blogo, j’ai vu le thème de la Bataille Food crée par Jenna “Bistro de Jenna“. Cécile, Et rond, et rond, petits platapons a choisi Stéphanie du blog Par amour des bonnes choses pour devenir la marraine de cette 55éme édition. Elle a aussi eu envie de plats mijotés. On a beau être à l’orée du printemps, le temps lui s’en fou !!  Alors, le week-end dernier, j’ai sorti ma cocotte, ma recette préférée et en espérant que ce soit la dernière fois de la saison, je vous propose ce sauté de porc mijoté façon ragoût. Une viande moelleuse, des pommes de terre fondantes, des champignons, des carottes, des olives pour faire un clin d’œil au soleil 😉 Une belle assiette réconfortante, pleine de sauce pour écraser les pommes de terre dedans ou saucer avec un bon pain …Miam !! Je vais avoir faim dans pas longtemps moi… je vous laisse vite avec la recette. 

(suite…)

Entrecôtes sauce Parisienne et frites au carré

Entrecôtes sauce Parisienne et frites au carré slider

Si vous recherchez une recette légère, celle-ci n’est pas pour vous !! lol … mais c’est tellement bon que vous pouvez faire l’impasse le temps d’un repas et vous régaler. Ce n’est pas non plus une recette très bon marché car l’entrecôte de bœuf est un morceau excellent mais assez cher. C’est un morceau de viande que j’achetais très peu quand j’étais dans le Sud car le prix au kg flirtait souvent avec les  35 €. Mais depuis que je suis dans le Limousin, terre d’élevage du bœuf Limousin, j’avoue que je peux en acheter plus souvent car ici, le kg tourne autour des 20 à 22 € pour une viande terriblement tendre, fondante.. c’est vraiment le Top. Et quand j’ai la chance de pouvoir l’acheter directement au producteur, le prix au kg peut encore descendre de 5 à 7 €. Du coup, en faisant mes courses un samedi, j’avais en tête de faire des entrecôtes “Parisienne“. J’hésitais entre la sauce Bercy ou la sauce marchande vin, puis en continuant mes recherches sur le net, je suis tombée sur cette sauce qui m’a fait de l’oeil car elle est simple avec de bonnes herbes … On la dit “Parisienne”, j’ai vu plusieurs articles en parler. Elle se marie à la perfection avec la viande rouge et les frites, d’ailleurs on arrête pas de tremper les morceaux dedans, de racler le fond de l’assiette, de la casserole..  presque à la léchouiller tellement on veut pas en perdre une goutte. Mes hommes ont vraiment adoré et m’en redemande déjà !!   alors on part en cuisine pour ma copine Marie-Christine « L’Alchimie des mets» et son challenge “Nos régions ont du goût“.. ce mois-ci, on visite la région francilienne. Vous comprenez maintenant mon cheminement avec l’entrecôte et la sauce 😉 

(suite…)

Gratin de pommes de terre, carottes, poireaux et Fourme d’Ambert

Gratin de pommes de terre, carottes, poireaux et Fourme d’Ambert slider

Aujourd’hui, une recette pour se régaler à petit prix. Le mois dernier, j’avais participé au nouveau défi de Cenwen du joli blog « Simplement Cenwen ». En cliquant sur ce lien : « Challenge alimentaire fins de mois difficiles #1» vous trouverez de très belles recettes de l’édition précédente à moins 1.50€ la part . Pour cette 2eme édition “Challenge alimentaire, #FDMD n°2, je suis partie sur un gratin pour cuisiner les quelques légumes qu’ils me restaient au fond de mon panier. Des carottes, des poireaux, des pommes de terre.. Pour agrémenter mon plat, il me restait aussi de la Fourme d’Ambert et un paquet de jambon entamé (ce dernier est optionnel). C’est un plat très savoureux et malgré le fait que j’avais fait cuire mes légumes à la vapeur sans les faire revenir après, mes gourmands se sont vraiment régalés et m’en redemandent. La sauce à la Fourme d’Ambert est très onctueuse, elle a bien envelopper les légumes. Un recette à refaire souvent pour passer les légumes quand on en a pas assez pour les cuisiner seuls. Ce plat est pour 6 personnes pour un coût total moyen de 6.83€ soit 1.14 € la part. Si on enlève le jambon, la part passe à 0.74 €. 

Le prix est un prix moyen calculé en fonction de la moyenne nationale des prix de chaque article (comme ce que je fais sur chacun de mes articles depuis le début)

(suite…)

Pommes de terre sautées au saucisson à l’ail

Pommes de terre sautées au saucisson à l’ail slider

Nouveau jour, nouveau défi, nouveau thème. Ouff, on enchaine trop les filles !! lol … Cette fois Sarah – PLAY WITH FOOD, nous a demandé de tomber dans les pommes !! Un thème pour la Battle Food, bien sympa, simple et du coup, ça nous donne plein (trop?) de possibilité 😉 On a le choix de cuisiner les pommes “fruits de l’arbre” ou les pommes “de terre”! J’ai bien sûr de suite penser à nos belles et délicieuses pommes du Limousin et j’ai d’ailleurs réalisé un superbe gâteau… coulant, divin qu’il en est même indécent … tellement indécent que c’est même pas lui que je vais vous présenter pour ce thème. Un soir, en rentrant du travail, je me suis mise à éplucher des pommes de terre et je cherchais avec quoi j’allais les accommoder… et ce saucisson  (mon fils aime bien en manger une petite tranche de temps en temps) m’a inspiré cette simple recette qui est relativement vite faite et surtout très savoureuse. J’ai servi ce plat avec une salade de mâche et on a vraiment adoré, alors je vous laisse la découvrir et promis.. je vous mettrais bientôt, le dessert 😉 

(suite…)

Tatin aux pommes de terre, lard et chèvre

Tatin aux pommes de terre, lard et chèvre slider

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un nouveau challenge qui débute ce mois-ci. Si vous me suivez régulièrement, vous avez peut-être remarqué que depuis le commencement de mon blog, j’ai toujours calculé le coût de revient de mes recettes. Ceci afin de vous donner une indication sur le plus juste prix des recettes. Pour le calculer, je m’appuie sur mes notes d’achats mais je vais aussi vérifier les prix sur des calculateurs afin de trouver la moyenne générale en France car d’un département à l’autre, les prix peuvent être du simple au double. Pour en revenir à ce challenge, Cenwen du joli blog “Simplement Cenwen” ou son ancien et tout aussi beau blog “La cuisine des Anges” (toujours actif, allez vous y promener aussi) a un dicton depuis des années “Économiser plus, consommer moins, vivre mieux !” Elle a eu l’idée de lancer un “Challenge alimentaire fins de mois difficiles #1” afin de proposer des recettes à 1.50€ ou moins la part. Il est vrai que les temps deviennent de plus en plus difficiles chaque fin de mois pour bon nombre d’entre nous et cela peut toucher tout le monde. Il est essentiel de continuer à se nourrir en y prenant du plaisir avec des recettes très abordables et de belles idées. C’est ce que nous allons vous proposer le 15 de chaque mois. Et pour commencer, je vous propose une Tatin de pommes de terre au lard et chèvre. Elle est parfaite pour 6 personnes ou pour deux repas pour un coût total de 5.58 € soit 0.93 € par personne.  Accompagner d’une belle salade à 1€ en moyenne, c’est un plat qui va remplir les estomacs et ravir les papilles. Un fromage fondant et coulant, des pommes de terre moelleuses, du lard croquant, une pâte croustillante, j’en salive encore !! …. Pour ce challenge, je mettrais chaque mois, le prix de revient par personne comme d’habitude et dans le détail des ingrédients : le prix MOYEN de chacun, en espérant être le plus proche possible de ce que vous pouvez trouver par chez vous … Une dernière chose, si vous êtes blogueur ou pas, vous pouvez aussi nous suivre et/ou participer avec nous en suivant la page Facebook du Challenge 🙂

(suite…)

Côtes de veau de lait Limousin, sauce moutarde violette de Brive

Cotes de veau de lait limousin sauce moutarde violette de brive slider

Ce mois-ci, c’est Didier du superbe blog “Visites gourmandes”  qui est au commande de La Bataille Food. Anne Laure “Maman est psychomot” avait craqué pour sa recette de poireaux cachés dans un gâteau roulé.  La bataille est un défi culinaire créé par Jenna du blog Bistro de Jenna qui rassemble chaque mois des blogueurs ou non autour d’un thème choisi. Donc notre parrain a choisi de nous faire travailler autour des produits locaux et des épices, ce qui ne m’étonne pas du tout, connaissant bien son blog pour le suivre depuis de nombreuses années 😉 Des produits en Limousin, il y en a beaucoup… j’en découvre tous les jours car je vous rappelle que c’est ma région d’adoption depuis 8 ans… j’en ai pas encore fait tout le tour. Nous avons la chance d’être réputé pour avoir une des meilleure viande. Que ce soit le bœuf “La limousine”, le Veau de lait élevè sous la mère, le porc “Cul noir” et j’en oublie… J’ai donc naturellement choisie de mettre une de ces viandes à l’honneur avec des côtes de veau de lait.. que j’ai acheté chez “Copains comme cochons” à Egletons (19) Une boucherie qui ne travaille qu’avec des producteurs locaux, dont “l’Arédienne” à Saint Yrieix le Déjalat qui est propriétaire de cette boucherie. Ils nous proposent des prix abordables, de la qualité et surtout un très bon accueil !!   Si vous êtes dans le coin ou de passage, je vous encourage à aller y faire un tour… Pour accompagner cette viande, j’ai choisi de faire une sauce avec un autre produit que j’ai découvert ici et dont on est vraiment fan, j’en ai toujours un pot au frigo.. c’est la moutarde violette de Brive. Une moutarde douce et épicée au moût de raisins… elle n’a pas besoin d’être cuisiné tant c’est une explosion de saveur en bouche. Elle enrichit bien des mets avec très peu d’ingrédients. Donc voici ma proposition Didier  : 3 ingrédients du Limousin… Du veau de lait et de la moutarde violette que j’ai associé à de la crème fraiche épaisse des Laiteries “Les fayes” bien sûr. Un plat super simple oui, mais qui n’a pas besoin de plus pour en faire un bon repas.. Accompagné de pommes de terre soufflés… Un vrai régal pour les papilles et j’ai un fan :  mon fils en a lécher la casserole .. lol !! et pour les épices… la moutarde a tout ce qu’il lui faut 😉

(suite…)

Sauté de porc et dinde, flageolets

Sauté de porc et dinde, flageolets slider

La neige est tombée il y a trois jours, alors que les premiers prémices du printemps s’étaient installés. On va peut-être prolonger un peu ces bons plats qui nous réchauffent. Il me restait dans mon congélateur un peu de sauté de porc et un peu de dinde. Pas assez de chaque pour en faire un repas pour 6 à 8 personnes. J’ai eu envie de réunir ces deux viandes dans un sauté en rajoutant des pommes de terre et des flageolets. Nous nous sommes vraiment régalés. Un plat aux saveurs provençales avec ce thym qui rehaussent bien le tout. Vous pouvez le cuisiner tout au porc ou tout à la dinde,  prendre des flageolets surgelés (ou des secs à faire cuire à l’avance), c’est aussi bon et les temps de cuisson sont identiques.

(suite…)

Poulet à la Kiev

Poulet à la kiev slider

En février, Catalina “Le blog de cata” nous a emmené en voyage pour son 4eme #CataCookingChallenge02 dans l’ Europe du Nord et en Nord-Pas-de-Calais et Picardie. Mon choix s’est porté sur l’Ukraine où j’ai craqué pour ces superbes blancs de poulet pannés. Après plusieurs recherches sur le net, je me suis arrêtée sur la recette de Jamie Oliver. J’ai jonglé avec Google traduction qui me proposait dans la recette de trouver une fusée et de chasser les œufs en libertés !! Après renseignement auprès de Toulouse pour une fusée, il faut réserver longtemps en avance 😉  lol … du coup, j’ai lancé un grand SOS à mon mari qui est sensé être bilingue et me voilà enfin avec ma recette parfaitement traduite. Mais qu’est ce que le Poulet à la Kiev ? D’après ce que j’ai lu, cette recette est généralement attribué à l’Ukraine, Kiev étant la capitale mais un historien russe de la gastronomie William Poknlyobkin l’attribue au Club des marchands moscovites de Saint-Pétersbourg au début vingtième siècle qui le nommait “Escalopes Novo-Mikhailovsky”. Un restaurant soviétique l’aurait ensuite renommée “escalope au style de kiev” devenu ainsi “Poulet à la Kiev” en français. Mais une autre théorie dit que cette recette a été oubliée par sa terre d’origine russe lors de la Révolution et a été ainsi récupérée par les Ukrainiens et rebaptisée “Poulet à la Kiev” …. Bon dans tous ça, moi je ne vous dirais qu’une seule chose. Cette recette est vraiment délicieuse. La chair des blancs de poulet est extrêmement moelleuse et très parfumée. La panure est très croustillante, nous avons vraiment adoré ce plat et cette balade en Ukraine .. ou pas 😉 

(suite…)