Catégorie : Compile moi un menu

Cupcakes salés, chorizo et brocoli

Cupcakes salés, chorizo et brocoli slider

Ce mois-ci pour Cmum, le jeu que je gère quotidiennement avec Viviane « Quoi qu’on mange? »,  c’est Nessa « Baking with Nessa « , notre marraine. Elle nous propose de prendre l’apéro avec elle ! Et son thème tombe bien, car en plus, nous fêtons les 9 ans de CMUM !

Quand je reçois ou même que pour nous, j’aime bien faire un apéro dînatoire. Tout est sur la table, chacun se sert et moi, je profite de la soirée. Mais pour cela, il faut que j’innove toujours dans les divers mets que je propose. Il faut que ce soit facile à manger et surtout, j’aime surprendre ! 

Cette fois, je me suis lancée dans la confection de cupcakes salés. Première fois que j’en fais et ce ne sera pas la dernière !! J’ai trouvé cette recette sur un blog « Jenn’s Cooking » que j’ai suivi pendant longtemps mais qui malheureusement n’est plus mis à jour. J’avais tous les ingrédients et comme d’habitude, j’ai ajouté aussi mon grain de sel en modifiant un peu la recette.

Brocoli, chorizo, apéricubes sont venus garnir l’intérieur des cupcakes et sur le dessus, j’ai fait un topping de fromage frais que j’ai bien corsé avec du piment d’Espelette. 

Ces cupcakes ont vraiment été apprécié. Ils ont disparu aussi vite que ce que j’ai eu le temps d’en goûter un !! Je vous les conseille vivement, les convives en redemanderont. 

Ils seront aussi parfaits à déguster en accompagnement d’une bonne salade de tomate. 

(suite…)

Maxi sablé citron façon tarte aux fraises

Maxi sablé au citron façon tarte aux fraises slider

Un dessert idéal pour recevoir du monde et partager un bon moment gourmand sans trop se fatiguer en cuisine. Ce fut le cas en Avril à l’occasion de mon anniversaire. Je n’avais pas très envie de me lancer dans un gros gâteau.

J’avais mis ce maxi sablé citron façon tarte aux fraises d’Hervé cuisine de côté depuis un bon moment. En faisant le marché, j’avais trouvé les premières Gariguettes Françaises, bien rouges et bien gouteuses. Elles ont parfaitement sublimées cette tarte.

Ce maxi sablé au bon de goût de citron est très facile à faire, il fond en bouche. La chantilly faite avec une belle gousse de vanille de mon partenaire « David Vanille » était divine. Le visuel est vraiment joli avec ces belles fraises plantées dans la chantilly.. on dirait des coquelicots qui s’étirent vers le soleil 😀 Bon je n’ai pas planté toutes mes bougies dedans !! lol

Je propose ce dessert à Line du blog Line Lisbonne et Cie, notre marraine de Compile moi un menu que je gère quotidiennement avec Viviane « Quoi qu’on mange? ». Elle nous a choisi comme thème,   « Du marché … à l’assiette« .

Puis aussi à Recette.de sur invitation de Sylvie pour ton défi 🙂

Venez nous rejoindre !! Le thème se termine le 25 mai à minuit.. suivez le lien dans la colonne à droite 😉

(suite…)

Croque-Monsieur au « Cul noir » et Brebis

Croque-Monsieur au « Cul noir » et Brebis slider

Un titre peut-être curieux pour ceux qui ne sont pas du Limousin ou ne connaissent pas du tout !! lol  Je vous explique après 😉

Ce mois-ci, c’est Line du blog Line Lisbonne et Cie notre marraine de Compile moi un menu que je gère quotidiennement avec Viviane « Quoi qu’on mange? ». Elle nous a choisi comme thème,   « Du marché … à l’assiette« . Des produits que l’on achète frais sur les marchés, direct aux producteurs, dans les épiceries de quartiers etc …

Cette recette de croque-monsieur est de Claudine « La cuisine de Gut« . Des croque-monsieur façon Ducasse avec du jambon Rostello (que je ne connais pas!). J’ai eu envie de les faire avec les produits que je trouve par chez moi. Pour cela, nous avons en Corrèze de très bons marchés et particulièrement, les marchés de Pays.

Ces marchés sont la véritable vitrine de notre Corrèze, ils privilégient le contact direct entre le producteur et le consommateur. Ils se déroulent majoritairement le soir, à partir de  18h, jusqu’à tard  !! Ils sont très festifs car non seulement, on achète nos produits à bon prix mais en plus, les stands ont des barbecues. On peut faire cuire et manger directement sur place.

De grandes tables sont installées un peu partout pour en profiter en famille, entre amis. La musique et les danses accompagnent cette belle balade 🙂 Je vous mets deux liens en bas pour vous donner une idée ! Si vous venez en vacances en Corrèze, il ne faut surtout pas les manquer. 

Donc, je reviens à mes croque-monsieur. Le jambon blanc, c’est du Cul noir et j’ai pris chez un petit producteur de la tomme de brebis. 

Le porc Cul Noir Limousin, après avoir échappé de peu à l’extinction en raison de sa croissance lente et de sa capacité à déposer beaucoup de gras, parvient aujourd’hui à faire de ses défauts d’hier des atouts de qualité : il est apprécié pour sa chair ferme et persillée, et pour son gras abondant et fondant idéal pour l’utilisation en cuisine ou pour les charcuteries.

Il m’est arrivée une fois de rencontrer un cochon « Cul noir » sur la route. C’est une bête très imposante ! Il était au milieu de la route qui allait à Ségur le château en Corrèze, impassible. Il n’était pas du tout menaçant, mais il ne bougeait pas !! Au bout de 15 mn de tête à tête (voiture/cochon), il a enfin décidé de rentrer à la ferme (je vous mets une image plus bas) 😉

Nous nous sommes vraiment régalés, ça nous a fait un très bon repas pour un soir. Le fromage bien coulant, le jambon a un arrière goût de châtaigne, il est bien persillé et ces croque monsieur sont à la fois croustillants et moelleux avec la crème dessus.  Bien sûr, vous pouvez mettre du jambon blanc normal, à l’os et du boucher c’est tout aussi bien 🙂

Merci Claudine pour cette recette 🙂 et comme mes croque monsieur sont 100% Limousin, je les catégorise dans cette rubrique 🙂

(suite…)

Dos de lingue, tomates cerises et olives

Dos de lingue, tomates cerises et olives slider

Pour réaliser cette recette, j’ai choisi des dos de lingue bleue, communément appelé aussi « Julienne ».

Un poisson à la chair blanche et ferme, il est très proche de son cousin le cabillaud mais à des tarifs bien moins chers ! Pour exemple, la semaine dernière, le dos de cabillaud était à 29.90€, la lingue bleue à 19.90 €. Et pourtant, c’est un poisson que l’on rencontre à partir de 15m de profondeur et qui devient abondant entre 100 et 400m de profondeur. La lingue bleue fréquente les fonds rocheux et les épaves et se nourrit surtout de poissons, ainsi que de crustacés et de céphalopodes.

C’est un poisson que nous aimons beaucoup, il n’a pas (ou quasiment pas) d’arrêtes et il a une parfaite tenue à la cuisson. Son temps de cuisson est le même que le cabillaud. 

Cette recette est très simple, rapide à réaliser et surtout bien parfumée. Soyez généreux avec la garniture, c’est ce qui apporte tout le goût au plat. Servie avec un riz nature, nous avons beaucoup apprécié, c’est excellent. Merci Natalia « Sucre et épices » pour l’idée 🙂

Je propose ce plat de poisson à Compile moi un menu, le jeu que je gère quotidiennement avec Viviane « Quoi qu’on mange?«. Ce mois-ci, nous avons deux marraines !! Deux sœurs blogueuses à qui nous avons proposé de former ce charmant duo. Irisa – Cuisine et Couleurs  & Ewa – Les horizons d’Ewa ont choisi de nous envoyé à la pêche avec leur thème « Le poisson : Une pêche aux idées« 

(suite…)

Makoviec, brioche polonaise

Makoviec, brioche polonaise slider

Pour le défi de Cmum,  avec Viviane « Quoi qu’on mange?« , nous avons le plaisir de recevoir Vanessa « Popote de petit bohnium » comme marraine ce mois-ci. Elle nous a choisi un thème parfait pour ce mois,  « Pâques autour du monde » qui nous fait voyager pour découvrir les traditions. 

Les grands esprits se sont rencontrés avec Laurence « Plaisir et équilibre« . Cela fait quelques temps que j’avais mis de côté cette recette de brioche polonaise que j’avais vu chez Laurence. Une brioche qui est confectionnée pour Pâques. Ce thème ne pouvait pas mieux tomber, je voulais absolument la tester. Entre temps, Laurence a participé à un autre défi et elle est venue ici chercher son bonheur dans les recettes du monde 🙂

La garniture est vraiment originale et pleine de saveurs avec ces graines de pavot, l’orange confite et les raisins secs. J’ai suivi les instructions de Laurence concernant la cuisson, je ne l’ai pas mise dans un moule à cake, je l’ai laissé simplement sur une plaque. Bon, elle n’est pas restée ronde Laurence… plus ovale !! lol  Avec la pousse, elle s’étale un peu. Peut-être la cuire dans une gouttière à baguette ? 

Pour le four, je vous conseille de bien la surveiller car vers la fin ça va vite. La mienne a un peu trop bruni mais ça ne lui a pas enlevé son moelleux. Merci pour cette belle découverte Laurence ainsi qu’à Martine « Kilomètre-0 » chez qui tu l’as prise. 

Cette brioche est un vrai bonheur en bouche, nous l’avons énormément aimé.

(suite…)

Crêpes Suzette flambées

Crêpes Suzette flambées slider

La crêpe Suzette est un dessert que je n’ai plus mangé depuis … très, très longtemps. Je pense que la dernière fois, c’était chez ma grand-mère qui  adorait les faire pour le dessert

J’ai donc voulu me lancer dans cette recette et en cherchant sur le net, je me suis aperçue qu’il y a la « vraie » recette et une recette dérivée, celle qui se fait le plus souvent. C’est d’ailleurs cette dernière que ma grand-mère faisait, car j’ai le souvenir que les crêpes dégoulinaient de sauce au caramel à l’orange avec ce bon goût de Grand Marnier

La véritable recette des crêpes Suzette n’est pas du tout flambée. On fait un beurre pommade nommé « Beurre Suzette », parfumé à l’orange et on le fourre dans les crêpes bien chaudes, on laisse tomber une goutte de liqueur à l’orange et on les sert de suite. Il est souvent dit que ce n’était pas de l’orange mais de la mandarine. Une recette qu’il faudra que je teste à l’un ou l’autre des agrumes, selon ce que je trouve. 

La création de ces crêpes est souvent attribuée à Auguste Escoffier. Il les aurait préparé aromatisées pour le prince de Galles et futur roi d’Angleterre Édouard VII. Ce dernier aurait suggéré de donner au dessert le prénom de Suzanne Reichenberg, l’actrice de la Comédie-Française qui l’accompagnait. En allant voir sur Wikipédia, vous verrez que comme toutes recettes, ils ne sont jamais d’accord sur celui qui l’a crée. Par contre, on est sûr pour Suzette 😉

Voilà pour la petite histoire. J’ai donc réalisé la version la plus courante pour la Chandeleur, celle de mes souvenirs et nous nous sommes vraiment régalés. Par contre, à mon goût, il y a trop de citron, je n’en mettrais que 5 cl la prochaine fois pour avoir une sauce plus douce où le goût de l’orange ressort mieux. Mais c’était bon quand même ! 😀 

Je propose ces crêpes à Compile moi un menu, le jeu que je gère quotidiennement avec Viviane « Quoi qu’on mange?«. Ce mois-ci, Alicia « Bal des saveurs » nous revient pour la deuxième fois dans le rôle de marraine et nous propose  « Sugar and Colors Carnival » … Une farandole de crêpes, gaufres, beignets et bien d’autres …

(suite…)

Soupe à l’oignon à ma façon

Soupe à l'oignon à ma façon slider

La soupe à l’oignon se prépare en faisant brunir des oignons coupés en morceaux dans une matière grasse, puis on laisse mijoter dans un bouillon. Elle est servie avec du gruyère râpé et des croûtons de pain.

La soupe à l’oignon existerait depuis l’époque romaine. Elle a toujours été considérée comme « la soupe des pauvres », en raison de la facilité de cultiver les oignons, et de leur abondance. Selon la légende, c’est Louis XV qui inventa véritablement la soupe à l’oignon. Il était tard et il a confectionné une soupe avec les ingrédients à disposition : du champagne, du beurre et des oignons. Cette version serait controversé, car il est difficile d’imaginer un roi préparer son propre repas… quoique l’on dit de Louis XV qu’il était bon cuisinier !

Une théorie plus crédible existe. Nicolas Appert, l’inventeur de la conserve appertisée, était avant tout un cuisinier et un confiseur, il fit son apprentissage dans les meilleurs établissements de sa ville natale, Châlons-en-Champagne, et en particulier l’hôtel de La Pomme d’Or. C’est dans cette auberge que descendait chaque année Stanislas Leszczynski, duc de Lorraine et ex-roi de Pologne, sur la route de Versailles pour aller visiter sa fille la reine Marie, épouse de Louis XV.

Un soir, on lui servit une soupe à l’oignon qu’il trouva « si délicate et si soignée, qu’il ne voulut pas continuer sa route sans avoir appris à en préparer lui-même une semblable. Enveloppée dans sa robe de chambre, Sa Majesté descendit à la cuisine, et voulut absolument que le chef opérât sous ses yeux. Ni la fumée, ni l’odeur d’oignon, qui lui arrachaient de grosses larmes, ne purent distraire son attention ; elle observa tout, en prit note, et ne remonta en voiture qu’après être certaine de posséder l’art de faire une excellente soupe à l’oignon ».

Nicolas Appert lui dédia cette soupe, lui donnant le nom de « soupe à l’oignon à la Stanislas » et il publia la recette dans son Livre de tous les ménages ou l’art de conserver pendant plusieurs années toutes les substances animales et végétales, de 1831.

L’histoire ne dit pas si, une fois à Versailles, Stanislas prépara cette soupe à son gendre le roi de France. Par contre, une fois à la cour, la renommée de la « soupe à l’oignon » se fit. Elle fût aussi nommée « la soupe des ivrognes » car elle aurait la capacité de voiler la senteur de l’alcool !! 

Voici ma version. C’est une soupe que j’ai toujours cuisiné depuis mon adolescence ! On l’a préparé souvent pour clôturer nos réveillons de la St Sylvestre vers 6h du matin .. « Soupe d’ivrogne » ?? mdr .. On était courageux à l’époque. Au fil du temps, je l’ai amélioré pour qu’elle soit à notre goût 🙂

Je propose cette soupe à Compile moi un menu, le jeu que je gère quotidiennement avec Viviane « Quoi qu’on mange?«. Ce mois-ci, Florence du joli et gourmand blog « Dans ma p’tite cuisine rose« nous rejoint en tant que marraine pour la deuxième fois !! Elle nous propose une Battle entre les Soupes mixés et les Soupes avec des morceaux. Cette soupe est pour la catégorie « morceaux ». 

(suite…)

Soupe de pâtes, tomates confites et légumes

Soupe de pâtes, tomates confites et légumes slider

Première article de l’année 2024 et j’en profite pour vous souhaitez à toutes et tous une excellente année. Santé, bonheur, prospérité et gourmandise.. que demander de plus 😉 Un grand merci pour vos visites et vos retours sur mes recettes, d’année en année, vous êtes de plus en plus nombreux. Ça me fait chaud au cœur et m’encourage à continuer mes petits plats et mes gourmandises 🙂

Si tout se passe bien, j’aurais aussi plaisir à vous proposer de septembre à décembre, la suite du tour du monde culinaire avec Sophie « Cuisiner pour la paix ». 

On débute donc cette année avec une soupe complète, bien réconfortante. Elle est parfaite pour nous réchauffer avec gourmandise. Bien rassasiante avec ces morceaux de légumes et ces pâtes. Les parfums qu’elle dégage à la cuisson ouvre l’appétit. Une soupe que je referais tellement elle nous a régalé. Merci à Thierry « Papa en cuisine« , un compte Instagram que je suis  depuis un moment, pour cette belle découverte. 

J’en profite pour la proposer à Compile moi un menu, le jeu que je gère quotidiennement avec Viviane « Quoi qu’on mange?«. Ce mois-ci, Florence du joli et gourmand blog « Dans ma p’tite cuisine rose« nous rejoint en tant que marraine pour la deuxième fois !! Elle nous propose une Battle entre les Soupes mixés et les Soupes avec des morceaux. 

Chez moi, c’est assez compliqué justement de satisfaire tout le monde. Mon fils n’aime pas quand il y a des morceaux, lui c’est mixé et super lisse !! Mon mari n’a pas de préférence, il aime les deux et pour ma part, j’aime aussi les deux mais en ayant un très gros faible pour les soupes avec des morceaux. Donc, je compose avec nos différents goûts. 

Et vous ? Vous l’aimez comment la soupe ? Venez nous le dire en participant à notre Battle !! Le lien est au dessus ou dans la colonne de droite 😉

(suite…)

Crinkles Cookies aux couleurs de Noël

Crinkles aux couleurs de Noël slider

J’ai été chercher cette recette de « Crinkle » sur le très joli blog de Nessa « Baking with Nessa« . Ce mois-ci, Nessa fête son anniversaire, je les propose donc dans le cadre du jeu de Sonia : Tests de recettes entre blogueur sur le thème « Anniversaire du mois ».

Nessa les avait réalisés aux couleurs « bleu/blanc/rouge » pour la coupe du monde de Football en 2022. J’ai changé les couleurs pour les rendre festifs, je les voulais aux couleurs de Noël pour pouvoir les proposer aussi à Compile moi un menu, le jeu que je gère quotidiennement avec Viviane « Quoi qu’on mange?« . Pour ce mois de Noël, nous vous proposons de nous inonder de recettes « Aux couleurs de Noël ». Et je crois que le pari est réussi car nous avons énormément de participations !! 😀

Pour ces biscuits, je vous conseille d’utiliser des colorants en poudre ou en gel et pas comme moi liquide car j’ai eu des soucis avec mes pâtes. Il a fallu que je rajoute de la farine !! lol

Avec cette quantité, j’en ai fait 12 gros mais on peut les faire plus petits. Dans mon assiette, j’en ai peu mais j’ai des gourmands qui sont passés par là avant mes photos !! 

Des petits biscuits « Crinkles Cookies » aux couleurs de Noël parfumé à la vanille. Ils se craquellent sur le dessus, ils sont croquants et moelleux au bon goût bien présent de vanille, parfait pour accompagner une bonne tasse de café ou un bon chocolat chaud. 

Merci Nessa et très bon anniversaire ma belle <3

(suite…)

Mini pizza maison

Mini pizza maison slider

Quand on fait des pizza, on est quasiment sûr de satisfaire tout le monde. 

Avec ces mini pizza que j’aime bien proposer à l’heure de l’apéro ou le soir en plateau télé, je varie énormément les garnitures. Sur les 24 que j’ai fait cette fois, j’ai fait 4 garnitures différentes. La pâte à pizza et la sauce sont faites maison et ça fait toute la différence. On peut les faire dans la journée sans se surcharger de travail. Le soir, il ne restera plus qu’à les garnir et les enfourner !! On les grignote souvent devant la télé, pas besoin de couverts.. juste de serviette en papier !! et d’un bon film 😉

Je propose cette recette à « Florence » du joli et gourmand blog « Dans ma p’tite cuisine rose« . Ce mois-ci, elle est notre marraine sur Compile moi un menu, le jeu que je gère quotidiennement avec Viviane  » Quoi qu’on mange?  » Florence nous a proposé un thème sur la  « Finger Food« , les couverts sont interdits, on mange avec doigts !!

Et sur le rappel d’une copine 😉 je la propose à Recette.de sur le thème des olives !! car une pizza sans olives … on connait la suite !! lol

(suite…)

Muffins aux pralines roses

Muffins aux pralines roses slider

Vous avez envie d’une petite gourmandise ? J’ai ce qu’il vous faut !!! 🙂

Ces muffins sont simples, rapides et surtout délicieux !! Mais c’est normal, je vous dirais … quand il y a de la praline Rose, ça ne peut que sublimer le goût 😉

J’ai essayé de les rendre le plus « girly » possible en rajoutant du colorant rose dans la pâte. Mais, je crois que ça n’a pas tout à fait fonctionné ! lol .. J’en ai pourtant mis 30 gouttes comme il était noté sur la bouteille. Soit mon colorant n’est pas top, soit c’est moi qui n’arrive pas doser. Bon ce n’est pas grave, le goût y est, la couleur y est en fond (pastel).

Malheureusement, les pralines retombent toujours au fond des moules. Ce n’est pas la première fois que j’en fais, j’ai essayé diverses méthodes et c’est toujours pareil .. suis preneuse d’une idée si vous avez 😉

Je dédie ces muffins à Compile moi un menu que je gère quotidiennement avec Viviane « Quoi qu’on mange?« 

Cela fait la 9ème année que nous consacrons ce mois à « Octobre ROSE » avec nos copines et copains blogueurs. Nous réalisons un méga tableau Pinterest tout ROSE (à ce jour, il compte un peu plus de 480 recettes 🙂 Je vous invite à nous rejoindre en cliquant sur le logo dans la colonne juste là 😉

(suite…)

One pot pasta Thaï, gambas et poulet

One pot pasta Thaï, gambas et poulet slider

Ce plat de pâtes est une explosion de saveur en bouche. C’est un « One pot » .. tout dans la même marmite, donc c’est à la fois rapide, on économise la vaisselle et on se régale vite 🙂 

Quand Viviane « Quoi qu’on mange? » l’avait publié, il y a plus de deux ans, j’avais craqué dessus et je l’avais fait dans la foulée. Surtout que je venais de recevoir un colis d’épices de mon partenaire « David Vanille » avec l’épice parfaite pour sublimer ces pâtes.  Des pâtes « spaghettis« , des gambas, du poulet, des carottes, le tout enrobés dans une délicieuse sauce bien crémeuse à la fois douce avec le lait de coco et bien relevé avec les épices … n’hésitez pas, foncez !! 

Depuis tout ce temps, je ne l’avais pas publié et là, Nessa du joli et gourmand blog  » Baking with Nessa  » notre marraine de ce mois sur Cmum, me fait ressortir mes recettes du fond du tiroir pour vous régaler avec son super thème Pâte a ti et Pâte a ta.

Il reste encore une bonne semaine pour nous rejoindre sur ce thème. 

(suite…)