Catégorie : Piments

Œufs durs frits et pâte pimentée – Timor Oriental

Œufs durs frits et pâte pimentée – Timor Oriental slider

Deuxième pays qui fête sont indépendance aujourd’hui, le Timor Oriental (en Portuguais le Timor Leste). C’est un pays d’Asie du Sud-Est qui occupe la moitié de l’île de Timor plus une enclave dans la partie de l’île qui appartient à l’Indonesie. J’ai un peu galeré à trouver une belle recette pour représenter ce pays puis finalement, j’ai vu à plusieurs reprises ces oeufs durs frits et j’ai cherché à en savoir plus. Ce sont des oeufs durs frits et accompagnés d’une pâte pimenté aigre et épicée appelait  Ai Manas. L’Ai Manas est au cœur de tous les plats du Timor-Oriental. Elle est très célèbre dans tout le pays et se décline en de nombreuses variations selon les goûts. Les piments verts ou rouges constituent souvent la majeure partie des ingrédients de la pâte. Les piments sont broyés avec de l’écorce et du jus de citron ou de citron vert, du gingembre, des oignons et plusieurs autres épices locales. Une seule cuillère à café de cette sauce suffit à mettre le feu à n’importe quel repas. Les piments thaïlandais sont généralement utilisés pour cette sauce, qui peut être très piquante pour certains. Dans la rue, pour seulement 25 cents, on vous vend un œuf dur frit accompagné de cette pâte pimentée. J’ai un peu dérogé à la recette en utilisant des oeufs de caille pour la faire. En principe ce sont des petis oeufs de poule mais les miens, je les prend à la ferme et ils sont énormes. Pour un apéro, comme je voulais le faire, ça n’aurait pas fait une jolie présentation. Je n’avais jamais mangé d’oeufs de caille (ne rigolez pas !! je vous vois !! lol ) je les ai trouvé super bon frit de cette façon, la pâte de piment, il faut en prendre très peu sous peine de devenir toute rouge, mais ça marche bien avec ces petits oeufs ! Cette recette peut donc se présenter en apéritif ou en entrée. Je vous retrouve le 22 mai. 

(Nous sommes le 2 avril, ça fait 3 semaines que je n’ai pas pu avancer sur le tour. Des impondérabes familliaux ainsi qu’au boulot.. c’est pas toujours facile ! Même quand on essaie de prendre un maximum d’avance. J’admire sincèrement les filles qui l’ont fait au jour le jour.. moi, j’avoue en être bien incapable !!)

(suite…)

Poulet DG du Cameroun

Poulet DG du Cameroun slider

Aujourd’hui, nous avons deux pays qui célèbrent leur fête nationale. Quand il y a plusieurs pays par jour, j’ai décidé de les publier par ordre alphabétique !! lol … Donc, je commence par le Cameroun. Il doit son nom à celui du río dos Camarões (rivière des Crevettes) donné à l’estuaire du Wouri par les Portugais dès le xve siècle. Les crevettes de type « gambas » et d’autres espèces plus petites sont, en effet, très abondantes dans les hauts-fonds autour de Douala. Mais bien que j’adore les gambas, j’ai choisi sur une autre recette, car encore une fois, le nom m’a plu !! Cette recette date des années 80 et « DG » vient de « Directeur Général ». Le poulet Directeur Général porte ce nom, car à l’origine, il était réservé à des personnes d’une certaine importance sociale (directeurs généraux, personnalités …). C’est un ragoût de poulet (frit) servi avec un cocktail de frites de plantains, de légumes (carottes, poivrons, haricots verts …) et de divers aromates (herbes, cube…). C’est une recette simple, ne demandant que peu d’ingrédients exotiques. Aujourd’hui, c’est une douceur qui est complètement démocratisée, d’autant plus que les ingrédients entrant dans sa composition sont accessibles à tous. Il fait désormais parti des plats traditionnels du Cameroun. La première fois que j’ai cuisiné des bananes plantains, on n’avait pas trop aimé. J’ai recidivé dans cette recette et là, on a vraiment adoré. Ça apporte une légère note de sucré et ça se marie à la perfection avec l’ensemble du plat. Une recette que nous avons beaucoup apprécié. Je vous dis à tout à l’heure pour le deuxième pays. 

(Nous sommes le 15 mars, un jour comme les autres ;) ) 

(suite…)

Pennes à la sauce arrabbiata

Pennes à la sauce arrabbiata slidera

Le jour de la fête nationale au Vatican n’est pas fixe. La date change en effet à chaque nouveau pape puisqu’elle correspond au jour de la messe d’inauguration du nouveau pontife. Actuellement, la fête nationale dans le plus petit état du monde a lieu en mars… Et c’est aujourd’hui, le 19 mars ! La superficie du Vatican représente un cinquième de celle de la Principauté de Monaco : le Vatican peut être qualifié de micro-État. Il est enserré dans des murailles imposées par l’article 5 des accords du Latran, entièrement enclavé dans la ville de Rome, dans le territoire italien. Cette enclave comprend notamment la place Saint-Pierre, la basilique Saint-Pierre, le Palais apostolique, les musées du Vatican et des jardins ainsi que la pleine propriété sur plusieurs bâtiments situés hors de la Cité vaticane. La gastronomie culinaire du Vatican n’est autre que celle de l’Italie. J’ai longtemps cherché pour trouver des spécificité mais rien de bien particulier. Du coup, pour les accompagner dans cette fête, j’ai cherché des spécialités de Rome et je me suis rappelée d’une recette que nous faisait mon arrière-grand-mère, les pâtes à l’arrabbiata. Elle les cuisinait quand nous arrivions à l’improviste et qu’elle nous gardait pour manger. En bonne italienne, elle avait toujours dans sa cuisine, des pâtes, des tomates, du piment et de l’ail. Il n’en faut pas plus pour se régaler d’un bon plat de pasta ! Ce qui est le plus important dans ce plat, c’est le fromage et le piment. J‘ai utilisé un piment vert mais il n’était vraiment pas fort. J’ai donc rajouté une bonne cuillère à café de piment de Cayenne pour relevé la sauce car c’est la particularité de cette sauce, elle doit être pimentée mais mangeable aussi, à vous de jauger la quantité 🙂 et pour le fromage, pensez à utiliser du Pecorino, on en trouve maintenant râpé en sachet faute de le trouver au rayon fromager. C’est ce fromage (et pas le parmesan) qui va donner toute la saveur à la sauce arrabbiata et réhausser les différents parfums. Un plat qui a enthousiasmé mes hommes, grands amateurs de pâtes relevées 🙂  

Je vous dis au 21 pour le prochain pays. 

(Noël est déjà fini, nous sommes le 26 décembre. J’ai fait une petite pause de 2 jours pour profiter pleinement de mes hommes et comme je l’avais prédit, nous sommes sous la neige depuis le 25 après-midi !! On reste au chaud avec un bon chocolat chaud :) ) 

(suite…)