Étiquette : gâteau

Chajá – Gâteau uruguayen

Chajá - Gâteau uruguayen slider

L’Uruguay est un pays d’Amérique du Sud réputé pour son arrière-pays verdoyant et sa côte bordée de plages. Sa capitale Montevideo s’articule autour de la Plaza Independencia, où se dressait autrefois une citadelle espagnole. Elle mène à la Ciudad Vieja (vieille ville) qui est pourvue de bâtiments art déco, de maisons coloniales et du Mercado del Puerto, un ancien marché portuaire avec de nombreux barbecues. La Rambla, une promenade maritime, passe devant des étals de poissons, des jetées et des parcs.

J’ai littéralement craqué sur ce gâteau typique de ce pays. En bas de l’article, je vous en parle plus longuement 🙂 La seule chose que je vous dirais avant la recette, c’est que ce gâteau est une véritable « bombe » !!! Calorique, oui je vous l’accorde largement !! mais c’est aussi un petit bijou de légèreté, de fraicheur. Je l’ai fait pour la fête des mamans, en 2022, ce n’était pas la saison des pêches donc j’ai pris des pêches au sirop comme c’est d’ailleurs indiqué dans pas mal de recettes.. ils ne parlent jamais de fruits frais. 

La recette est longue mais on peut et il est recommandé de la commencer 2 jours avant ! Je ne sais pas s’il ressemble à celui du bas mais il a été une « petite » fierté pour moi 😉

Je propose cette recette à Cmum que je co-anime avec Viviane « Quoi qu’on mange? ». Pour notre thème estival qui dure les deux mois d’été,  nous vous proposons de nous cuisiner des « Les desserts de l’été ». Un bon gâteau bien frais pour terminer en beauté ce super thème 😉

Je vous retrouve le 27 pour la Moldavie. 

(suite…)

Dreikönigskuchen – Gâteau Liechtenstein

Dreikönigskuchen - Gâteau Liechtenstein slider

Dreikönigskuchen est en fait un gâteau de l’Epiphanie

Je l’ai trouvé sur plusieurs sites où il est dit que cette spécialité est faite pour la période de l’Epiphanie autant en Allemagne, qu’en Suisse Allemande, qu’au Liechtenstein. Donc, on va le prendre pour acquis et dire que ce gâteau brioché représente ce pays en ce jour de fête 🙂 (Des fois, c’est pas simple les recherches de paternité!!)

Ce gâteau est en fait une brioche au raisin. La mie est très aérée, moelleuse et à chaque bouchée, on croque dans des raisins. Les amandes apportent le croustillant. Ne faites pas comme moi.. le paquet m’a échappé des mains et du coup, il y en a beaucoup trop dessus !! C’est aussi très bon, mais le visuel en est un peu gâché 😉 

Je sais qu’on est pas du tout en période d’Epiphanie. Je l’ai fait en janvier de cette année et comme souvent.. je cuisine mes plats du monde sans regarder réllement quand ils seront publiés avant de faire les articles 🙂 Pensez-y pour les fêtes, elle vaut vraiment le détour 😉

Le Liechtenstein est une principauté alémanique de 25 km de long entre l’Autriche et la Suisse. Il est connu pour ses châteaux médiévaux, ses paysages alpins et ses villages reliés par un réseau de sentiers. La capitale, Vaduz, centre culturel et financier, abrite le musée Kunstmuseum Liechtenstein, avec des galeries consacrées à l’art moderne et contemporain. Le Musée postal expose des timbres-poste du Liechtenstein.

Le 15 août est le jour de leur fête nationale mais ils n’ont  aucun événement commémoré. Cette date du 15 août (choisie en 1940) fut inspirée par l’anniversaire du prince régnant François-Joseph II, avancé d’un jour pour coïncider avec l’Assomption. L’été était surtout propice à la fête nationale.

Je vous donne rendez-vous le 17 août pour l’Indonésie et le Gabon.

(suite…)

Gâteau à l’ananas piquant – Bénin

Gâteau à l’ananas piquant - Bénin slider

Ce mois-ci, on fait un peu plus light en nombre de recette pour le tour … 21 !! 😀 Deux recettes pour ce jour et je commence avec le Bénin. 

Le Bénin est un pays francophone d’Afrique de l’Ouest. Il est le berceau de la religion vaudou, mais aussi le territoire de l’ancien Royaume de Dahomey (environ 1600-1900). À Abomey, ancienne capitale de Dahomey, le musée historique occupe deux palais royaux ornés de bas-reliefs retraçant l’histoire du royaume et d’un trône monté sur des crânes humains. Au nord, le parc national de Pendjari propose des safaris à la découverte des éléphants, des hippopotames et des lions.

Le Bénin regorge de paysages qu’on ne voit nulle part ailleurs, ses habitants sont d’une hospitalité légendaire, et sa culture conserve des traditions séculaires, qui lui donnent une identité riche et passionnante.

Ce gâteau à l’ananas piquant vient d’un site culinaire « Cuisine » qui répertorie des recettes de Chef par pays et j’ai craqué sur celle du Chef Avlessi. C’est en fait un gâteau renversé,  un vrai bonheur en bouche. Le gingembre apporte du piquant mais le caramel adoucit beaucoup, ça en fait un ensemble terrible !!  Il faut trouver un ananas bien mûr et juteux pour avoir un équilibre parfait. 

Ce Chef est de Cotonou et ma copine Sikirath de FB y habite .. un petit clin d’œil ma belle amie <3

Je propose cette recette à Cmum que je co-anime avec Viviane « Quoi qu’on mange? ». Pour notre thème estival qui dure les deux mois d’été,  nous vous proposons de nous cuisiner des « Les desserts de l’été ». Après les beignets au brocciu, je trouve que ce gâteau a bien sa place pour ce thème 😉

A tout de suite, on passe juste une frontière en France pour se trouver en Suisse ! 

(suite…)

Latiya – Île de Guam

Latiya – Île de Guam slider

Guam est une île importante de l’archipel des îles Mariannes, situé dans l’océan Pacifique, mais elle ne fait pas partie de l’État des Mariannes du Nord. Son nom en langue chamorro est Guåhan. Elle est rattachée aux États-Unis en tant que territoire non-incorporé organisé avec à sa tête un Gouverneur élu. L’île fut colonisée par l’Espagne du XVIIe siècle jusqu’à sa cession aux États-Unis en 1898 après la guerre hispano-américaine. Occupée par les Japonais peu après l’attaque de Pearl Harbour (7-12-1941), elle ne fut libérée qu’à partir du 21 juillet 1944. C’est l’évènement que nous fêtons ce jour.

Latiya est un dessert chamorro (peuple autochtone) de Guam à base de génoise, de crème à la vanille et de cannelle. À Saipan et dans les autres îles Mariannes , on l’appelle lantiya. Tout d’abord, la génoise est cuite, tranchée, puis recouverte d’une crème pâtissière. Le gâteau éponge peut être de n’importe quelle variété, comme le quatre-quarts ou le gâteau Chamorro. La crème pâtissière peut contenir ou non des œufs et peut également être versée entre les couches de gâteau ou sur le dessus. À la fin, le gâteau est garni de cannelle en poudre de façon très généreuse.

Ce gâteau a du être introduit par les Espagnols du 17ème au 19ème siècles, et provient des natillas espagnoles . Les natillas sont une crème pâtissière espagnole traditionnelle servie avec des génoises. Le peuple chamorro changeait souvent la lettre N en L dans les mots espagnols, il est donc connu à la fois comme latiya et natiya. 

Le régime chamorro traditionnel ne comprenait pas à l’origine de lait, de sucre ou de cannelle, il a été introduit par les Espagnols qui ont également apporté la pratique d’épaissir les sauces avec de l’ amidon et de faire des gâteaux. Il est également possible que le plat soit devenu plus populaire après la Seconde Guerre mondiale , lorsque les ingrédients étaient plus accessibles au grand public. 

De nos jours, ce dessert est généralement préparé par des femmes et est fréquemment servi lors de fêtes et autres célébrations. Un dessert frais qui est très agréable à déguster. Pour ceux qui aiment la cannelle sans plus, on peut toujours la couper avec du chocolat en poudre 😉

Je vous retrouve le 23 juillet pour deux nouveaux pays,  l’ Abkhazie et l’ Egypte.

(suite…)

Cassava heavy cake – îles caïmans

Cassava heavy cake caimans slider

Nous saluons pour leur fête nationale les îles Caïmans et Vierges britanniques – ce 1er juillet. Les îles Caïmans ou îles Caïmanes (Cayman Islands en anglais), bien connues des businessmen, sont un territoire d’outre-mer du Royaume-Uni, situées à l’ouest de la mer des Caraïbes.

Troisième pays du jour. J’avoue avoir eu du mal à trouver une recette, je me suis sans doute mal débrouillée, mais à chacune de mes recherches, je retombais toujours sur ce fameux cake. Finalement, je me suis laissé tenter ! 

Le Cassava heavy cake est une variante du cassava pone de Trinidad. C’est un gâteau fabriqué à base de manioc frais râpé et de lait de coco, il est très prisé dans l’île.  Ce qui démarque l’heavy cake du cassava pone est la présence du lait de coco et l’absence de la noix de coco râpé et du giraumon qui est une variété de potiron. 

Ce gâteau est né, suite à la restriction d’ingrédient importé et onéreux, les cuisiniers ont dû s’adapter pour créer un gâteau gourmand. Parfois d’ autres légumes sont utilisés, igname, patate douce, giraumon voir de la papaye verte.

La difficulté dans ce gâteau est de trouver la texture idéale assez cuite pour être ferme, sans trop l’être pour un rendu moelleux. Il existe aux iles Caymans de nombreuses variantes du heavy cake chacun y va de sa recette secrète, vous pouvez donc l’adapter jusqu’à atteindre votre définition du gâteau parfait.

C’est un gâteau bien épicé avec une texture bien particulière. Elle ressemble à une gelée très épaisse. La première bouchée est … space, on va dire !! lol !!  Mais honnêtement, on y revient et sans s’en rendre compte, on le finit ! J’avoue qu’une bonne boule de glace à la vanille nous a aussi aidés :) Ça se marie à la perfection !

Je vous attends pour le 4ème pays du jour, le Rwanda. 

(suite…)

Gâteau au rhum des Bermudes

Gâteau au rhum des Bermudes slider

Nous voici au Bermudes pour se régaler avec un bon gâteau au Rhum. 

C’est un gâteau bien parfumé à l’orange (ou au citron), au rhum et arroser d’une bonne sauce au caramel/rhum. Je vous rassure, il a un super goût de rhum mais n’est pas si fort que ça. Par contre, c’est un gâteau a réserver aux adultes 😉

Je n’ai pas grand chose à vous dire sur ce gâteau. Il est THE gâteau des Bermudes, une gourmandise à l’état pur que je vous conseille vivement. 🙂

Je vous retrouve en Ethiopie pour le dernier pays du mois. 

(suite…)

Bint al Sahn – Gâteau du Yémen

Bint al Sahn – Gâteau du Yémen slider

Il y a 33 ans le Yémen du Sud et le Yémen du Nord s’unifiaient. C’est le 46ème pays de l’année à faire la fête ce jour. J’ai fouillé un peu partout sur le net et j’ai décidé de réaliser leur gâteau traditionnel pour accompagner « Cuisiner pour la paix ». 

Bint al-sahn également connu sous le nom de sabayah, est une pâtisserie yéménite à base d’une pâte, qui est préparée en mélangeant de la farine blanche, des œufs, de la levure et du beurre clarifié, appelé samn. Il est cuit en plusieurs couches et généralement servi avec du miel et saupoudré de habbat comme sowda Nigella sativa , cumin noir = graines de nigelle).

Le bint al-sahn est l’un des plats yéménites les plus populaires (avec le shai haleeb ). Il est souvent traduit par gâteau au miel en anglais , mais en réalité relève davantage de la catégorie d’une pâtisserie riche et feuilletée servie avec du miel et du ghee fondu. Comme la plupart des pains, il est meilleur lorsqu’il est frais et chaud. Cette recette semble très simple en termes d’ingrédients ; cependant, ce n’est pas le plat le plus facile à faire. Pour cette raison, on le trouve rarement dans les restaurants yéménites et c’est quelque chose qui est le plus souvent fait maison. La chose la plus importante est que les couches doivent être fines comme du papier. Pour ce faire, la pâte doit avoir la bonne consistance et les boules de pâte doivent pouvoir se détendre afin de s’étaler très finement. 

Ce gâteau est très bon, mais nous l’avons trouvé, au départ, peu parfumé. Comme je n’avais mis du miel que sur le dessus, on ne le sentait pas dans les couches inférieures. Du coup, j’ai fait chauffer un peu de miel pour le rendre bien liquide et dans les assiettes, nous avons chacun arrosé généreusement notre part. Et là, il est devenu excellent !! 

C’était aussi la première fois que j’utilisais des graines de nigelle que j’ai prise chez mon partenaire David Vanille. Elles ont un goût puissant et délicieux. Je vous en parle plus bas ;)

Je vous emmène en Erythrée le 24 mai :)

(suite…)

Szarlotka, gâteau polonais aux pommes

Szarlotka, gâteau polonais aux pommes slider

Pour fêter la Pologne avec « Cuisiner pour la paix », j’ai trouvé ce superbe gâteau, un doux souvenir de son enfance « Chez Cachou« , un blog que j’ai suivi pendant des années 🙂 

Comme à mon habitude,  j’ai été intrigué par le montage  😉 ça m’a donné envie de le faire. Des fois, je suis un peu comme les gosses !! mdr .. faut que je fasse ! 

La szarlotka est un gâteau aux pommes polonais et russe. La recette initiale a été élaborée au début du XIXᵉ siècle par le célèbre pâtissier français Antoine Carême. Celui-ci l’a créée sous le nom de « charlotte russe » pour le tsar Alexandre Iᵉʳ à la cour duquel il travaillait.

Un gâteau avec une pâte très friable en bouche, une belle épaisseur de pommes à la cannelle, c’est un vrai régal de croquer dedans !! A refaire sans hésitation. 

Je vous retrouve le 14 au Paraguay. 

(suite…)

Boterkoek, le gâteau au beurre hollandais

Boterkoek, le gâteau au beurre hollandais slider

De temps en temps, j’aime bien aller sur sur le blog de Sophie « La tendresse en cuisine » et dénicher de belles recettes pour ce tour du monde dont elle en est l’instigatrice. Cette fois, je suis repartie avec un gâteau pour la fête nationale du Pays Bas, deuxième pays du jour. 

Le Boterkoek, traduit par « Gâteau au beurre« . Il vous faut un beurre d’excellente qualité pour bien l’apprécier et j’ai choisi aussi de remplacer le sucre vanillé par une gousse de vanille. Au final, j’ai obtenu un gâteau bien sablé au bon goût de beurre vanillé. Merci Sophie pour cette belle découverte ! Il est à déguster avec modération !! 😀

Je l’ai découpé en petit carré pour le servir à l’heure de la pause café. Il a eu un beau succès 🙂

A tout de suite pour le troisième pays qui sera la Sierra Leone. 

(suite…)

Gâteau de vermicelles au lait de coco

Gâteau de vermicelles au lait de coco slider

La Tanzanie, deuxième pays du jour. Après les Mandazi, des beignets épicés que j’avais publié en 2021, je vous propose aujourd’hui le « mkate wa tambi » , autrement dit, un gâteau de vermicelles au lait de coco. 

Une recette toute simple à faire. On cuit des vermicelles de préférence longues, type capellini, dans du lait de coco sucré et on parfume le tout avec de la cardamome. Un passage au four pour faire croustiller le dessus et on se régale. 

Au vu de la texture, j’ai de suite pensé que ça allait être sec, mais pas du tout, c’est en fait assez moelleux. Bon, par contre, c’est assez bourratif, il ne faut en manger qu’un petit morceau … à la fois !! 😉 Je l’ai découpé en 12 parts et il a bien tenu au frais pendant 4 jours. 

Une recette que j’ai trouvée chez Peko Peko qui a spécialisé son blog dans la cuisine du monde. Vous pensez bien que je m’y balade souvent 🙂 Merci pour ce partage. 

(suite…)

Gato vézétarien – Île Maurice

Gato vézétarien – Île Maurice slider

Pour la 3ème fois que je salue l’Île Maurice pour leur fête de l’indépendance en compagnie de Sophie de Cuisiner pour la paix, je suis encore allée prendre une superbe recette chez Kristel, une Mauricienne d’origine qui gère le magnifique blog :  » L’atelier de Kristel  » . Ce blog est une mine de magnifiques recettes qui sentent bon le soleil. 

Cette fois, j’ai choisi son « Gato vézétarien » qu’elle a pris à sa tante Vadée. Ce « gato » ressemble de par sa texture énormément à du massepain (pâte d’amande) que nous connaissons, mais le massepain mauricien est un gâteau qui s’apparente à un cake ou quatre quart et n’est pas du tout aux amandes. 

En principe ce « gato » se fait avec du beurre, de la farine « Self-raising »mais (une farine beaucoup utilisée dans l’île mais pas facile à trouver ici) . Pour la version du « gato vézétarien », Kristel utilise de la margarine, de la farine de blé classique, du lait .. je vous conseille d’aller lire son article pour comprendre la différence entre le végétarien d’ici et de l’île 🙂

J’ai réalisé ce gato en Novembre, en même temps que ces Crèmes au cacao. Le gato a une texture bien dense, un bon goût de vanille et le déguster avec ces crèmes bien cacaotées fût un pur régal. 

Je vous retrouve en Hongrie le 15.

(suite…)

Skruzdėlynas – Gâteau fourmilière Lituanie

Skruzdėlynas – Gâteau fourmilière Lituanie slider

Aujourd’hui, on fait un petit saut en Lituanie pour les accompagner pour leur fête nationale avec « Cuisiner pour la paix ». Ce 11e pays de l’année fête la Déclaration d’indépendance vis-à-vis de la Russie, c’était en 1918.

Lors de mes recherches en 2021, j’avais trouvé cette recette que j’avais mise de côté. Le nom me plaisait, comme d’habitude et le visuel était vraiment extra. Je ne l’avais pas encore testé, car partout, où je lisais cette recette, il était noté que c’est long !! Dernièrement, en m’y intéressant de plus près, j’ai décidé de la faire, mais de diviser les quantité par deux, voire 3 !! Car il y a plusieurs taille : la grande, la moyenne, la petite. Je suis donc partie sur cette dernière qui est déjà de belle taille !

En Lituanie, il est fait pour les fêtes (anniversaire, etc ..). La recette est très facile à faire. Par contre, j’ai bien fait rire mes hommes avec le lancer de pâte !! Il faut la frapper 15 fois sur la table en faisant en sorte qu’elle s’étire à chaque fois… Ce n’était pas gagné !! lol. Finalement le plus long, c’est le montage, car en fait, il faut bien cogiter pour que tous les morceaux de pâte s’imbriquent et montent en hauteur. Ma fourmilière est plus en rondeur qu’en hauteur (elle fait 29 cm !) je m’appliquerais mieux la prochaine et je pense qu’il faut que je passe au modèle moyen si je veux plus de hauteur.

Mais ce n’est pas l’important, car elle fait quand même son petit effet visuel. Ce qui est vraiment important, c’est le goût ! Et là, je peux vous dire sans mauvais jeu de mots que c’est une « tuerie » !! Dès qu’on détache un morceau dégoulinant de « colle »… miamm !! On s’en lèche les doigts et on veut vite passer au deuxième, puis au troisième … stop !!! Ce n’est pas raisonnable !! 

Vous êtes tenté de la faire ? Prévoyez un bon après-midi et régalez-vous ;)

On se retrouve demain en Lybie.

(suite…)

Gâteau à la Caroube et aux pommes

Gâteau à la Caroube et aux pommes slider

10ème pays du tour et on se retrouve en Serbie pour leur fête nationale. C’est la commémoration du premier soulèvement serbe en 1813. J’aime particulièrement la gastronomie de ce pays. J’en suis à la 7eme recette que je publie, je vous les liste en bas de l’article.

Cette fois, c’est la curiosité qui l’a emporté pour le choix de ma recette. La poudre de Caroube. Peu connue en France, la poudre de caroube est pourtant présente dans les rayons des magasins bios.

Le caroubier est un arbre fruitier méditerranéen trioïque et sempervirent de la famille des Légumineuses (ou Fabacées). Il est utilisé depuis l’Antiquité pour ses fruits (les caroubes), pour l’homme et le bétail. Capable de produire sur des terrains pauvres en marge des cultures ou sur des coteaux difficiles à cultiver, le caroubier a apporté une ressource vitale à de nombreux peuples de Méditerranée. La pulpe du fruit est séchée puis broyée pour devenir poudre.

Utilisée comme substitut du cacao, que ce soit pour des pâtisseries, des glaces, des boissons et toutes autres préparations sucrées ou salées. Moins calorique que le chocolat, la poudre de caroube est également plébiscitée des amateurs de produits cacaotés qui surveillent leur ligne.

Si la poudre de caroube a l’apparence du cacao en poudre, elle en a aussi un peu la saveur. Elle possède un goût caramélisé et chocolaté, qui rappelle les saveurs douces du chocolat au lait. Délicatement sucrée, elle séduit de nombreux gourmands, d’autant plus qu’elle offre de bonnes qualités nutritionnelles et qu’elle ne contient pas de gluten.

C’est chez Marina « Parmesan et Paprika » (comme à mon habitude pour ce pays 😉 ) que j’ai trouvé ce dessert qui nous a énormément plu. Les pommes lui apportent une texture fondante, mouillée et le goût légèrement cacaoté rend ce gâteau très gourmand. Par contre, il m’a donné du fil à retordre pour le photographier, car il est vraiment très foncé !! 

Je vous dis à demain pour un aller-retour en Lituanie.

(suite…)

Gâteau magique à la vanille et kaki

Gâteau magique à la vanille et kaki skider

Quand j’ai vu ce gâteau en Novembre chez Florence « Dans ma p’tite cuisine rose« , j’ai su de suite que j’allais le faire. Mon fils et moi adorons les kakis, j’en ai toujours à la maison durant toute la saison et le gâteau magique est vraiment délicieux. Les deux réunis parfumés avec une magnifique gousse de vanille de mon partenaire « David Vanille », je peux vous dire que nous nous sommes régalés. 

Je l’ai préparé pour l’entre deux fêtes. Léger, bien frais, il a été parfait pour assouvir notre gourmandise sans pour autant plomber les estomacs 😉 

Par contre, mes kakis n’en ont fait qu’à leur tête pendant la cuisson !! Au lieu de rester bien sagement au fond du moule, ils ont décidé de prendre l’ascenseur pour se caler au milieu !! C’est dommage pour le visuel mais d’un autre côté, ça fait bien ressortir les graines de vanille. 

Je dédie cette recette à Compile moi un Menu, le jeu que je gère quotidiennement avec Viviane « Quoi qu’on mange ? ». Ce mois-ci, on vous propose une Battle entre le Kaki et la Clémentine. Qui va gagner ?? Venez nous rejoindre pour les départager. 

(suite…)

Brookie (Brownie/Cookie)

Brookie slider

Vous connaissez le Brookie ? C’est la contraction de « Broo » pour Brownie et de « Kie » pour Cookie ! C’est un gâteau qui a tourné sur la blogosphère, il y a bien des années que j’ai toujours voulu faire, mais je n’en avais jamais trouvé l’occasion … Jusqu’au premier confinement en 2020. 

Je l’ai revu sur le blog d’Isa « Pourquoi pas…?? » et je me suis enfin lancée ! Ce gâteau, si on peut l’appeler comme ça, est franchement une « tuerie » !!! À ne pas remettre entre les mains de grands gourmands sous peine de se voir attaquer pour prise de poids !! lol !! 

On y retrouve bien, le moelleux du brownie avec le craquant des noix et le texture fondante, sablée des cookies. Depuis, à la demande de mon ado, je l’ai déjà refait 3 ou 4 fois. Et la dernière, c’est lors d’un apéro dinatoire avec des amis où j’ai cherché quelques petites douceurs à grignoter avec les doigts pour clôturer l’apéro. J’en ai profité pour prendre des photos pour une publication ultérieure. 

Quand Ewa du blog « Les horizons d’Ewa » a été nommé marraine de la Bataille Food, elle a proposé comme thème « Dips et tartinades de l’été », j’avoue avoir fait « page blanche ».. jusqu’à ce que je lise sa petite phrase : « Vous pouvez choisir une version salée ou une version sucrée » ! J’ai de suite pensé à cette recette que je n’avais pas encore publié, qui attendait sagement son heure 😀  J’espère qu’elle sera bien dans le thème 🙂

(suite…)