Catégorie : A découvrir

Zaalouk d’aubergines marocain

Zaalouk d’aubergines slider

Aujourd’hui, je vous propose une délicieuse recette venant du Maroc. Elle est hors du “Tour du monde” mais je la propose au défi que je gère quotidiennement avec ma copine Viviane “Quoi qu’on mange?“. Ce mois-ci, c’est Kenza du blog “Cake au citron” qui nous accompagne pour la deuxième fois, en tant que marraine de Cmum et elle a choisi un super thème “Ramadan au Maghreb“. J’aime beaucoup la cuisine maghrébine. Elle est plein d’épices, de parfums, de soleil … Elle nous emporte toujours en voyage. J’ai trouvé cette recette sur un de mes livres de cuisine et j’ai été séduite par sa facilité de réalisation et les épices qui laissaient à penser que ce plat embaumerait la maison. Ce caviar d’aubergine se sert souvent sur du pain, pour farcir des minis Matlouâ (recette que j’ai déjà faite ici). Il peut se manger chaud ou froid, en entrée ou en accompagnement. À vous de voir. Nous, on a adoré le manger chaud en accompagnement d’une grillade d’agneau et de graine de couscous et le soir, on l’a fini froid sur du pain de campagne. On a adoré les deux versions !! 

Venez nous rejoindre sur le défi de Kenza pour nous proposer vos idées de recette pour le Ramadan :) Un clic sur le logo juste là, à droite dans la colonne ;)

(suite…)

Pommes de terre à la bière

Pommes de terre à la bière slider

Aujourd’hui, on fête la “Patate” à l’occasion de la 88e Bataille Food. Michèle du blog “Croquant, fondant, gourmand” en est l’heureuse marraine et elle a raison en nous proposant son thème “Pas de saison pour la pomme de terre”. Elle a la part belle l’hiver dans nos mijotés, soupes, purées, gratin .. l‘été dans nos salades, en frites. La patate est toujours là ;) Du coup, j’ai voulu proposer une recette 100 % patate pour la mettre en lumière. C’est en fait un accompagnement que je fais assez souvent depuis ..(ben, j’ai regardé…) : 2013 !! J’avais trouvé à l’époque cette recette chez Jenna qui n’est autre que la créatrice de ce défi culinaire. J’aime beaucoup la rapidité de préparation et surtout, le goût ! Elles sont idéales pour accompagner un BBQ. Cette façon de les cuire au four rend la pomme de terre moelleuse, hyper fondante avec un goût de malte assez subtil. La qualité de la bière change le goût, bien sûr. Au plus, elle a du caractère, meilleures seront les pommes de terre. Pour ma part, j’utilise pour ce plat de la bière ambrée et plus particulièrement quand j’en trouve de la “Grimbergen” avec ses notes dominantes de réglisse et de caramel ainsi que son arrière goût de malt torréfié. Elle est parfaite pour cette cuisson. Ces pommes de terre au four accompagnent une volaille rôtie, une viande, un poisson grillé, une bonne salade verte bien assaisonnée pour un repas végé.  Je les cuit souvent comme ça aussi, pour les faire en salade. J’ai utilisé cette fois la variété “Blue belle” qui est très fondante tout en ayant de la tenue. J’aime bien aussi utiliser des rattes, dans ce cas, j’adapte le temps de cuisson.  

(suite…)

Kebab reshmi de poulet et chutney de menthe

Kebab reshmi de poulet et chutney de menthe slider

Dernier pays de ce mois qui fête son indépendance aujourd’hui, 30ème pays depuis le 1er janvier.  Le Bangladesh, situé à l’est de l’Inde, dans le golfe du Bengale, est un pays d’Asie du Sud caractérisé par ses terres verdoyantes et ses nombreux cours d’eau. Côté cuisine, le riz constitue l’aliment de base et il est consommé avec différents currys. Des plats sublimes qui manifestent de fortes saveurs aromatiques. J’avais envie d’un plat coloré, épicé, plein de saveur et j’ai jeté mon dévolu sur cette recette. Ce kebab reshmi (ou rahsmi, je ne sais pas trop..) a eu un succès fou auprès de la gente masculine. Ils lui ont décerné la première place de tous les plats que j’ai cuisiné pour le tour. Et en le mangeant, ils m’ont déjà dit que je devais en refaire et doubler les quantité !! C’est vrai qu’il est excellent, le fait de laisser le poulet mariner pendant 24 h rend la viande hyper moelleuse. Elle s’imprègne bien de tous les parfums : curry, gingembre et menthe ont la part belle ainsi que le chutney à la menthe, indispensable pour sublimer l’ensemble de la recette. Et pour tout vous dire, elle est super facile à réaliser. Du moment qu’on pense la veille à préparer la viande en marinade, le lendemain, ça nous prend juste 20 mn de cuisson. Un plat que l’on sert sur des pains “naan”. Je n’a pas pris de le temps de les faire maison, j’en avais trouvé des petits dans une petite épicerie et ils étaient bien bon. Mon fils a adoré et ça m’a étonné, car il n’est pas fan du tout de l’épice de curry. J’ai utilisé dans cette recette, un des curry que m’a envoyé mon partenaire David Vanille, le curry du Kerala. Il est vraiment excellent, c’est un des meilleurs que j’ai goûté jusqu’à maintenant. Bien parfumé, mais parfaitement équilibré, peu piquant.. Il a su réconcilier mon fils avec cette épice. En regardant la composition, je pense savoir pourquoi.. par rapport à celui du Ceylan que j’ai l’habitude de prendre, il n’y a pas de cardamome dedans et c’est une des rares épices que mon fils n’aime pas du tout ! J’ai bien noté le nom pour en reprendre vite :) Je vous retrouve le 4 avril pour entamer un nouveau mois de recettes du tour du monde. Il y aura 9 pays à l’honneur. 

(Nous sommes le 16 janvier, je sens que je commence à prendre du retard sur la réalisation des recettes en cuisine et la programmation des articles … Ces trois premiers mois sont très, très chargés au boulot entre bilan, budget… Et j’en passe, sans compter tous les à-côtés à gérer de la vie personnelle, il faudrait que je me clone 2 fois !! Je vous ferais un topo dans le prochain article.. Un bilan sur les 9 mois restants ! … déformation professionnelle, je fais toujours des bilans sur tout !! lol )

(suite…)

Pakistani aloo keema

Pakistani aloo keema slider

La cuisine pakistanaise est un mélange de diverses traditions culinaires régionales d’Asie du Sud. Elle est très similaire à la cuisine indienne du Nord, mais intègre des influences d’Asie centrale et du Moyen-Orient notable et celle-ci est plus orientée vers la viande. La fusion avec la cuisine Mughlai est la plus populaire dans la plupart des restaurants pakistanais. Après plusieurs recherche, j’ai eu envie de préparer ce curry de bœuf qui est le plat de base pakistanais. L’aloo keema est préparé à partir de viande hachée (aka keema), d’épices (de mon partenaire David Vanille) et de pommes de terre dans une sauce dite “sèche “, car hormis la purée de tomates, elle n’a pas jus. C’est un plat très parfumé que nous avons beaucoup aimé. Je l’ai servi avec un riz basmati, il a fait des heureux :) À chaque fois, je suis toujours épatée de voir que la pomme de terre se marie si bien avec le riz !! lol En principe, on utilise dans ce plat de l’oignon jaune, j’ai pris un rouge car c’était mon seul rescapé !! C’est donc avec ce plat que j’accompagne les Pakistanais pour leur fête nationale ce jour :) On se retrouve le 25 pour le pays suivant ! 

(Au jour où je rédige cet article, nous sommes le 2 janvier :) .. Une nouvelle année commence … )

(suite…)

Pain de la nature, Pain du Veld – Namibie

Pain de la nature, pain du Veld Namibie slider

Pour accompagner les Namibiens pour leur fête de l’indépendance en ce 21 mars, je suis littéralement tombée sous le charme de ce Veld Bread, traduit par “Pain de la nature – Pain du Veld”. Le Veldt est un pain namibien très dense. En faisant mes recherches sur ce pays pour trouver une recette, je suis tombée à plusieurs reprises sur cette recette. Son histoire m’a plu et j’ai eu envie de le tester. Bien sûr, toutes les recettes étaient en anglais. J’ai donc demandé à mon fils de m’aider et au fil de la traduction, mon fils m’a dit “Fais le, il va me plaire” !! Je peux vous dire qu’il lui plaît vraiment, car depuis le mois d’août de l’année dernière où je l’ai testé pour la première fois, à aujourd’hui, j’en ai fait 8 !! Un par mois. Il se régale le matin au petit-dejeuner et comme il me dit “Il tient bien au corps !” 2 ou 3 tranches que l’on toaste le matin, puis on étale une couche de beurre qui fond et rentre dedans… Miammm !! Un vrai régal. Il se compose de farine de blé, de lait, de sel, de sucre et d’épices réchauffantes comme la cannelle, le gingembre et le clou de girofle. Des épices de mon partenaire David Vanille qui m’accompagne depuis le début de ce tour et bien avant d’ailleurs :) Comme il s’agit d’un pain rapide, la miche ne lève pas beaucoup et conserve un aspect rustique. Il est plein d’imperfection lorsqu’il cuit mais il a un goût divin. Ce qui est aussi assez rigolo, c’est que lors de la cuisson, il ne ressort jamais pareil. J’en ai fait pas mal depuis et un coup, il ne lève pas du tout et est extrèment dense (je vous ai mis les photos en bas de l’article), un coup il éclate tout le long, comme s’il se déchirait en poussant comme celui que je vous présente aujourd’hui … Mais de quelques façons qu’il ressort du four… Il a toujours ce même goût 🙂 Je vous incite vraiment à tester ce pain pour le petit-déjeuner, il est vraiment parfait. Voici son histoire : 

“Nous nous rendons sur les plateaux sablonneux et poussiéreux d’Afrique australe, où se trouve le Veldt – de grandes étendues sauvages, souvent peuplées de buissons et d’arbres épars. C’est là aussi que l’on trouve des lions qui rôdent, des oiseaux charognards qui tournent en rond et un pain du Veldt bien consistant, ce qui signifie en gros le pain de la nature. Selon le World Cookbook for Students, ce pain rapide a été créé par les colons européens pour se nourrir d’ingrédients familiers dans un pays inconnu et de trouver le moyen d’assouvir leur faim . Comme il est levé avec de la levure chimique, il n’y a pas de temps de pousse – il suffit de le mettre au four (ou sur un feu de camp) et de le manger. Pas de chichis, pas d’histoires. Des épices comme le gingembre, la cannelle et le clou de girofle donnent à ce pain de blé dense et robuste une belle saveur. Tout comme le soda bread irlandais, le pain Veldt est meilleur lorsqu’il est chaud et arrosé de beurre. Alors allez-y, installez votre campement près d’un coucher de soleil namibien et savourez une tranche”.

Pour la petite histoire, j’ai desespèrement cherché une recette en français au départ. M. Google ne m’en a toujours que proposer des Anglaises… et ce soir, en écrivant cet article et en faisant une recherche sur le Veld … Je tombe sur la recette de Sophie qui l’a publié il y a 6 ans pour “Cuisiner pour la paix” mais elle ne l’a pas noté sur la liste des recettes du pays !! Ce qui m’a trompé car je pensais que ce pain n’avait pas été fait !! lol 

(Aujourd’hui, nous sommes le 30 décembre ! Avant dernier jour de cette année que je qualifierais de “Bizarre”… on ne va pas être mécontent de dire aurevoir à 2020 .. même si 2021 va commencer sous les mêmes hospices… Moi, je me dépayse en cuisinant et en écrivant tous mes articles 🙂 ) 

(suite…)

Bier Koekjes, Biscuits à la bière – Aruba

Bier Koekjes - Biscuits à la bière slider

Le 18 mars 1948, la Couronne néerlandaise accepte le principe de l’autodétermination pour Aruba. Les Antilles néerlandaises prennent leur autonomie le 29 décembre 1954 et Aruba fait partie de cet ensemble constitué des îles Sous-le-Vent (ArubaBonaire et Curaçao situées près de la côte du Venezuela) et des îles du Vent (Saint-Martin, Saba et Saint-Eustache situées à l’est de Porto Rico). Une constitution est établie en avril 1955. Désormais, le royaume des Pays-Bas est constitué de deux entités de droit égal que sont les Pays-Bas et les Antilles néerlandaises. Pour commémorer l’accord de 1948, la date du 18 mars est choisie comme fête de l’île (on ne peut dire fête nationale, puisqu’il ne s’agit pas d’une nation.). Depuis le 18 mars 1976, c’est le « jour du drapeau », date à laquelle sont adoptés en même temps le drapeau et l’hymne « Aruba Dushi Tera » (qui signifie « Aruba, terre précieuse »). Pour cette occasion, j’ai cherché très longtemps pour trouver une recette qui me plairait et qui ne soit pas déjà publiée et finalement, je suis tombée sur ces biscuits “Bier Koekjes en Néerlandais” qui sont servis lors de la pause café/thé. Un héritage néerlandais très populaire sur l’île dans les familles. Ici, ces biscuits ont réussi à passer l’étape des 36 h … Mais pas des 48 h ! Mes gourmands sont trop gourmand !! J’ai choisi d’utiliser une bière que j’aime beaucoup.. Une bière blonde au goût puissant et typé qui compte parmis les bières les plus fortes au monde ! Elle a un goût prononcé et malté avec des arômes de caramel et une touche un peu mielleuse. J’avoue bien aimé en boire une de temps en temps avec modération bien sûr et à l’ombre !! lol  J’en ai du coup sacrifié une pour vraiment bien parfumer mes biscuits  et je dois dire qu’ils avaient un super goût. Je n’ai par contre, pas trop mis de cannelle dans le sucre. Juste pour qu’on la sente, mais qu’elle ne prenne pas le dessus sur le goût de la bière car la cannelle Cassia de mon partenaire David Vanille est vraiment excellente et très très parfumée, il faut la doser avec parcimonie. Des biscuits à refaire ! Mes hommes ont tellement aimé qu’ils me demandent souvent quand je vais les refaire … On se retrouve le 19 pour la suite du tour du monde :)

(23 décembre et premier jour de mes vacances ! Je ne serais pas étonnée qu’il neige cette année à Noël, car le plafond est vraiment bas et il fait un froid de “gueux” !! Ce n’est pas grave, toutes les courses sont faites, les cadeaux aussi.. On hiberne pendant 10 jours :) )

J’en profite aussi pour offrir ces biscuits à Cmum !! Le jeu que je gère quotidiennement avec ma cops Viviane “Quoi qu’on mange?” 🙂 Le thème que nous avons choisi pour le mois de Mars est “Cuisinons à la bière” en référence à la St Patrick, le 17 mars ! Ma recette d’hier pour l’Irlande ne contenait pas de bière mais par contre celle-ci oui et pas qu’un peu 😉 

(suite…)

Ecrevisses aux poivrons – Hongrie

Ecrevisses aux poivrons Hongrie slider

Nous fêtons le 15 mars l’insurrection hongroise de 1848 contre la domination des Habsbourg. Ce jour-là les hongrois portent des cocardes par signe de solidarité. Il y a des festivités dans le quartier de château : exposition artisanale, dans folklorique, musique Tsigane, défiler les Hussards, etc.. Pour saluer les Hongrois, j’ai trouvé dans un de mes livres de recettes sur la cuisine du monde, ce délicieux plat. Simple à réaliser, il nous a étonnés par son parfum et sa légèreté. Dans la recette initiale, il faut mettre 400 gr de queues d’écrevisses. J’avais un paquet au congélateur de 200 gr et quand j’ai voulu en reprendre un autre.. Je me suis dit .. Le prix à doublé ! Remarquez, c’est normal. On est à 10 jours des fêtes … Mais c’est de l’abus. Du coup, j’ai complété le poids avec des petites crevettes et c’était très bon. Pour les yaourts, il me restait des yaourts bulgares que j’avais utilisé pour faire les crêpes. Il faut prendre des yaourts brassés, oncteux. Parfumé avec le cumin de mon partenaire David Vanille, c’est un plat qui nous a vraiment régalé. Je vous retrouve le 17 pour la suite du tour du monde. 

(Nous sommes le 15 décembre.. L’hiver s’est bien installé, mais l’ambiance Noël est plutôt morose dehors ! Allez, on se motive :) J’ai trouvé mes repas pour les fêtes, mes cadeaux … Je suis presque dans la place !! lol)

(suite…)

Croziflette à la tomme du Limousin

Croziflette à la tomme du Limousin slider

Après quelques jours où nous avons eu l’impression que l’hiver commençait à faiblir et que les beaux jours arrivaient, nous revoici avec un temps pourri !! Il fait bien froid, ça gèle le matin, les soirées sont très fraiches et il pleut. Quoi de plus réconfortant que de se faire un bon gratin qui va réchauffer nos âmes … J’ai jeté mon dévolu sur la Croziflette de ma copine Viviane “Quoi qu’on mange?“. Un bon plat de pâtes, des Crozets spécifiques à la Savoie et un très bon fromage bien fondant. En principe, on met du reblochon ou du fromage à raclette, mais Viviane avait choisi de la tomme de Savoie, moi, je suis partie sur la tomme du Limousin. Vous saviez qu’en Limousin nous avons de très nombreux et excellents fromages? Celui-ci fait parti de mes favoris depuis que je suis ici. Chaque tomme produite est unique. C’est un fromage à pâte pressée au lait « cru » . Le long affinage leur donne un goût délicieux. Avec des formes différentes, une taille plus ou moins grande, plus ou moins souple, le savoir-faire de chaque producteur leur permet de se revêtir, d’une croûte fleurie, lavée ou frottée. Et ce fromage a été parfait pour ce gratin, regardez les photos :) Nous nous sommes vraiment régalés. Ce mois-ci, c’est l’anniversaire de Viviane. Pour l’occasion et lui souhaiter encore une fois un “Joyeux anniversaire”, je participe au thème “Anniversaire des blogueurs” sur le groupe “Test de recettes entre blogueurs” en cuisinant une de ses recettes <3

(suite…)

Tartelette banane Mauricienne

Tartelettes banane Mauricienne slider

Aujourd’hui, on célèbre la fête de l’indépendance avec les Mauriciens. Pour l’occasion, je suis allée chercher une belle recette chez Kristel, une Mauricienne d’origine qui gère le magnifique blog : “L’atelier de Kristel“. Ce n’est pas la première fois que je me régale à cuisiner ses recettes. J’ai déjà fait pour un challenge, il y a plus de 5 ans son délicieux “poulet frit“, récemment j’ai testé ses pâtes fusili “roussis” de sa tante Sinda. Une recette simple, rapide que je mettrais dans quelque temps et là, pour ce tour, j’ai craqué sur ces sublimes tartelettes banane. Pour mes grands amateurs de dessert à la banane, ils ont vraiment été sous le charme. Non seulement, elles sont esthétiquement jolies, mais le goût est divin. La pâte est .. comment dire .. Hyper friable ! On a l’impression de croquer dans du sable.. J’ai vraiment adoré cette texture, mais attention, il faut manipuler les tartelettes avec délicatesse sous peine de la casser en deux, voire en 15 (expérience faite par mon fils!!). J’ai parfumé ce dessert avec le rhum arrangé que j’ai fait. David vanille m’avait envoyé des gousses de vanille sèche que j’ai plongées dans une bouteille avec d’autres ingrédients.. Et je peux vous dire, que je dois me retenir pour ne pas en goûter une petite “lichette” quand je m’en sers pour la cuisine !! Si vous avez envie de vous dépayser, allez visiter le blog de Kristel :) Et allons faire un tour sur l’île ensemble :) Maurice est un pays insulaire de l’océan Indien connu pour ses plages, ses lagons et ses récifs. Ses terres montagneuses comportent quant à elles le parc national des gorges de Rivière Noire, qui abrite des forêts tropicales, des cascades, des sentiers de randonnée et des animaux comme le renard volant. Port-Louis, la capitale, abrite l’hippodrome du Champ de Mars, la maison coloniale Eureka et le jardin botanique Sir Seewoosagur Ramgoolam, qui date du XVIIIe siècle.. 

De quoi nous faire rêver d’horizon lointain <3 Je vous donne rendez-vous le 15 pour la prochaine recette du monde. 

(Nous sommes de 5 décembre 2020, on vient de terminer la décoration de la maison. Sapin, crèche.. tous ce petit monde est en place pour passer un mois avec nous !! lol .. je me pose un peu et j’en profite pour programmer cet article 🙂 ) 

(suite…)

Shoko, sauce d’épinards à la viande – Ghana

Shoko, sauce d'épinards à la viande - Ghana slider

Aujourd’hui, on part en Afrique et plus particulièrement au Ghana pour les saluer en ce jour de fête avec “Cuisiner pour la paix”. C’est un pays qui a la réputation d’être très accueillant et tout particulièrement hospitalier. J’ai trouvé un site de cuisine africaine et j’avoue que tous les plats que j’ai regardés m’ont fait envie. Je me suis arrêtée sur celui-ci, car je venais d’acheter un beau morceau de bœuf chez mon boucher et je me suis dit qu’il serait parfait pour cette cuisson. C’est un plat simple et vraiment délicieux. Les épinards sont presque fondus dans la sauce, la viande est bien moelleuse, bien parfumée avec le gingembre et le piment. C’est un plat que je referais sans problème. On peut doser le piment comme on le souhaite, nous, on aime un piquant moyen qui n’arrache pas la bouche et permet au contraire de relever les saveurs du plat. J’ai utilisé le piment de Cayenne de David Vanille, ce piment m’a réconcilié avec lui-même !! lol … Je trouve qu’il a du goût contrairement à celui que j’achetais avant, il est vraiment très plaisant en bouche. On y va pour la recette et le prochain pays, ce sera le 12 mars. 

(Et voilà ! À la date où je suis en train de rédiger cet article, nous sommes le 1er décembre !! Plus que 24 jours avant papa Noël .. Et la course au préparatif va commencer. Même si on est qu’entre nous… Pas le choix.. On va bien se chouchouter :) .. Bon.. Je vais cuisiner quoi ?)

(suite…)

Elbah du Koweït

Elbah du Koweït slider

Aujourd’hui, avec “Cuisiner pour la paix”, nous saluons les Koweïtiens pour leur fête nationale. Il commémore l’accession au trône d’Abdullah Al-Sabah en 1895. J’avais envie de réaliser une douceur.. Oui, je sais que je vous en propose beaucoup pour ce Tour du monde, mais il y a de très beaux et bons desserts à travers le monde que l’on ne connaît pas forcément. Et cet Elbah en fait partie. C’est une crème anglaise à la vanille très simple à réaliser. Elle a cette saveur arabe particulière, ce goût qui nous fait y revenir pour le savoureux encore et encore … Cette saveur particulière vient de ce mélange surprenant entre la cardamome et le safran et le bon goût de la vanille. Je vous avoue qu’à la maison, j’ai eu deux écoles.. Ceux qui ont adoré (mon mari et moi) et celui qui a détesté (mon fils). Et on ne s’est pas fait prier pour les terminer 😉 sur plusieurs repas bien sûr :) Lors de la préparation, les épices et les graines de vanille se sont parfaitement mélangés. Mais à la cuisson, j’ai trouvé rigolo comme c’est remonté à la surface. Je trouve que ça les a bien décorées ! Je vous laisse avec la recette :) N’hésitez pas à l’essayer.. C’est un beau voyage gustatif au Koweït. Une recette trouvé sur Le gourmet Halal. On se retrouve le 27/02.

(Nous sommes le 11 novembre …. grrr… je commence à ne plus respecter mes prévisions pour l’écriture des articles… 10 jours que je n’ai pas pu trouver du temps pour en écrire un !)

(suite…)

Vastlakuklid – Estonie

Vastlakuklid slider

L’un des principaux attraits de l’Estonie est la façon surprenante dont l’histoire et la modernité y cohabitent sans heurts. On est agréablement surpris par l’architecture moderne, le confort des hôtels, la multitude de cafés conviviaux et les galeries d’art contemporain.
En même temps, on décèle en Estonie les traces d’une riche histoire, illustrée par les toits de tuiles rouges, les flèches des églises, les girouettes, les tourelles des châteaux vieux de plusieurs siècles. Dès le Moyen Âge, l’Estonie est une composante à part entière de l’espace culturel européen grâce au commerce transitant par ses ports, qui a contribué à faire prospérer le pays tout en le faisant connaître à l’étranger.
L’un de ces ports séculaires est Tallinn, la capitale de l’Estonie. Tallinn charme par son centre historique, véritable écrin aux splendides églises, maisons et palais. C’est l’une de ces rares villes encore entourées par un authentique mur d’enceinte médiéval bien préservé, et une cité dont le charme irrésistible en fait une destination de choix. Sa vieille ville est féerique et quelque peu secrète… Et au cœur de ce beau pays demeure une tradition, le jour du Vastlapäev. Ce jour correspond au traditionnel Mardi gras en France. La date du Mardi Gras (ainsi que la date de Vastlapaev en Estonie) est fixée par rapport au calendrier grégorien et associée à la date de Pâques (dimanche qui suit la pleine Lune suivant le 21 mars). Il a lieu 47 jours avant ; ce qui explique la mobilité des dates selon les années. Cette période de fêtes précède le Mercredi des cendres qui marque le début du Carême. Ainsi, en Estonie (et en Finlande avec le Laskiainen) le jour de Vastlapäev est associé aux espoirs que l’on peut nourrir pour l’année en cours. La tradition veut que les familles se retrouvent autour d’une soupe de pois avec des morceaux de jambon. La tradition veut également que l’on fasse des « vastlakuklid », ce gâteau à la crème fouetté qui m’a complétement charmé !! Déjà, la recette est très facile à réaliser. Et à la dégustation, c’est un pur bonheur en bouche. Le buns est hyper léger, bien moelleux associé à cette chantilly, je ne vous dis pas comme on pense déjà au deuxième qu’on va pourvoir … dévorer. La gousse de vanille de David vanille est très puissante en goût et elle parfume à merveille l’ensemble. Et avec ces jolis “Buns“, j’accompagne aujourd’hui les Estoniens pour leur fête nationale avec Cuisiner pour la paix de Sophie. Il y a des recettes comme ça, pour lesquelles j’ai vraiment de très gros coup de coeur, celle-ci vient rejoindre sur le podium, les Melting Moment que j’avais fait pour la Nouvelle Zélande. 

(Aujourd’hui, nous sommes le 1er Novembre.. il fait frais.. il pleut.. Zut.. j’aime pas cette période 🙁  )

(suite…)

Sawine – Guyana

Sawine - Guyana slider

Aujourd’hui, c’est le jour de Mashramani qui est un festival annuel en Guyana marquant l’atteinte de l’indépendance du Royaume-Uni en 1966 et a lieu généralement le 23 février. Parade, musique, jeux et cuisines sont de mise pour célébrer la « Naissance de la République ». Le mot Mashramani, d’origine amérindienne, signifie « Célébration pour un travail bien fait ». Pour l’occasion, j’ai réalisé un délicieux gâteau aux vermicelles. Cannelle, muscade et cardamome de David vanille l’ont bien parfumé, il n’est pas sec du tout avec de bonnes cerises, des raisins et des amandes, sa texture devient similaire à celle d’un pudding une fois cuit et bien refroidi. J’avais un sérieux doute quand je l’ai fait, car chez moi, manger des pâtes en dessert … Ce n’est pas leur truc ! Mais une fois qu’ils ont goûté, ils y sont même revenus :) Le sawine est un gâteau traditionnel de Guyana, préparé par les musulmans pour célébrer l’Aïd al Fitr. J’ai pris la recette chez 196flavors. Les quantités sont données sur le site pour 6 personnes mais je peux vous garantir quand les divisant par deux comme j’ai fait, on sert quand même 6 belles parts. Je les remercie pour leur site qui me rend bien service quand je ne trouve pas dans mes recherches .. j’y vais toujours en dernier recours sachant que là, je trouverais mon bonheur 🙂

(Aujourd’hui, nous sommes le 28 octobre 2020.. déjà le milieu des vacances et j’ai eu le temps de rien !! trop de trucs à faire pour la maison …. grrrr !! lol.. il me faudrait 2 semaines.. 1 pour tout régler et l’autre pour moi.. profiter un peu …)

(suite…)

Chicken roti – Sainte Lucie

Chicken roti slider

Aujourd’hui, je vous emmène dans les Caraïbes, à Sainte-Lucie plus exactement qui fête en ce jour leur 42ème année d’indépendance vis-à-vis du Royaume-Uni. Sainte Lucie est une petite île des Petites Antilles située entre la Martinique et Saint-Vincent et les Grenadines. Tirant son nom de Lucie de Syracuse, Sainte-Lucie est le seul État au monde à porter le nom d’une femme. A Sainte-Lucie, vous aurez le plaisir d’aiguiser vos papilles à la cuisine créole. C’est au carrefour d’un mélange aux influences amérindienne, française, africaine puis indienne que naît la cuisine traditionnelle de Sainte-Lucie. Manioc, igname, patate douce ou encore poisson et banane seront les ingrédients phares du terroir culinaire de Sainte-Lucie, sans oublier les épices qui sont très importantes dans les recettes. J’ai fait le choix après de multiple recherche, de réaliser ces Chicken rotis. La garniture est simplement un poulet au curry (j’ai utilisé le curry de Madras de David Vanille) que l’on sert dans des rotis qui sont des pains plats qui ressemble à des tortillas. Cela ressemble à des galettes fourrées à la viande ou au poisson. J’avoue que les rotis m’ont donné du fil à retordre !! lol .. Ils ne sont pas aussi beaux que ceux de Vera de 196 flavors. Mais je pense m’y être mal prise pour les cuire. Poêle trop petite, je ne les ai pas assez étalés finement et ils ont gonflés .. J’en referais, car nous avons vraiment aimé et je vous dirais les améliorations que j’ai apportées ;) Place à la recette et je vous retrouve le 23 février pour deux pays ! 

(11 octobre 2020, encore une petite semaine de travail et je suis en congé.. C’est fou ce que le temps passe vite… )

(suite…)

Chakery – Couscous lacté à l’ananas

Chakery – Couscous lacté à l’ananas slider

Première fois depuis que j’ai démarré le Tour du monde pour la paix que j’ai failli faire une grosse boulette !!! Heureusement que par déformation professionnelle, je me vérifie toujours 50 fois ! Et hier, en faisant le tour des recettes qui allaient se publier, je me suis rendu compte que je m’étais complètement planté sur la recette de la Gambie. Une grosse erreur d’interprétation de lecture sur le blog où j’avais pris la recette et je me rends compte que la recette prévue n’est pas du tout une recette de Gambie mais du Benin ! Elle n’est pas perdue, je la garde pour le bon pays au mois d’août du coup. Mais là, il me fallait en urgence une recette à faire. La publication, c’est demain !! Je fais le tour de mes placards en premier et je me mets à chercher sur le net … Impossible de trouver quelque chose de simple avec mes moyens du bord et en plus, j’ai pas le temps de chercher. Puis en allant voir sur le blog de Sophie, je suis tombée sur cette recette qu’elle a publiée il y a 3 ans. Bon tant pis, j’essaie pour le tour de toujours trouver des recettes non publiées, mais là, je n’ai pas le choix. Il me faut une recette ou je fais page blanche ! Je sais que Sophie ne m’en voudra pas d’autant plus que nous avons adoré ce petit dessert. Je ne me suis pas lancée dans l’aventure pour faire ma graine de couscous maison .. les bêtises ça suffit pour aujourd’hui, je l’ai prise toute faite ! lol .. C’est un dessert qui se mange très frais, il est très doux avec la légère note acidulée de l’ananas et la noix de muscade de David Vanille qui relève bien le tout. Et il sera encore meilleur avec un ananas frais 🙂 Et avec tout ça, je ne vous ai pas présenté la Gambie !! C’est un tout petit pays de l’Afrique continentale qui est tout en longueur. Le fleuve Gambie coule à travers tout le pays. La gambie est complètement enclavée dans le Sénégal, elle est dotée d’un étroit littoral sur l’océan Atlantique. La faune abondante du parc national de Kiang West et de la Bao Bolong Wetland Reserve inclut des singes, des léopards, des hippopotames, des hyènes ainsi que des oiseaux rares. Nous irons peut-être faire un tour dans ce parc à la fin de l’article ;) Desolée Sophie, je me rattraperais l’année prochaine pour ce pays 😉

(Du coup, cet article a été écrit hier !! je vous retrouve le 22 février pour la suite… )

(suite…)

Défiler vers le haut