Catégorie : Salé

Côtes de porc à la fondue de poivrons

Côtes de porc à la fondue de poivrons slider

Quand c’est la pleine saison des poivrons, j’adore faire cette recette. Je prends toutes les couleurs de poivrons et ils sont mijotés simplement dans de l’huile d’olive et arrosé d’un peu de bouillon de légumes pour les confires. J’ajoute des oignons fanes et des tomates cocktails pour le jus. Je les sers toujours avec des côtes de porc mais vous pouvez aussi prendre des côtes de veau ou d’agneau, ça se marie très bien avec. Je rajoute pour mes gourmands du riz car sinon “Que des légumes, ça ne nourrit pas ses hommes !!” lol … Je l’entends souvent celle-ci à la maison 😉  Voici une assiette pleine de couleur que je propose pourRecette autour d’un ingrédient. Un jeu culinaire mensuel géré par Soulef “Amour de cuisine” et Samar “Mes inspirations culinaires“. Ce mois-ci, notre marraine Catalina “Le blog de cata” nous a proposé de travailler autour du poivron

(suite…)

Chips de pâtes “Farfalle”

Chips de pâtes "farfalle" slider

Jamais je n’aurais eu l’idée de faire ces chips sans mon fils. Il me restait un petit saladier de pâtes type “Farfalle” (je précise : pâtes cuites natures sans rien dedans). Pas assez pour le resservir pour 3 personnes et pas l’envie de chercher quoi en faire. C’est finalement mon fils qui a déboulé dans la cuisine en me disant : “Maman, j’ai trouvé !!” Et il me fait voir cette recette qu’il avait trouvé sur le site de 750 gr. J’avoue au début avoir été assez dubitative… Des pâtes frites ! Puis devant l’enthousiasme de mon fils, on a décidé de se faire un petit apéro avant le repas pour tester :) Sincèrement.. C’est bon !! C’est excellent même !! C’est une très belle idée pour l’apéro, sympa, original… Vraiment très peu onéreux et cela va surprendre les convives. On arrête pas de piter dans le saladier :D On peut également les servir avec une sauce pour les tremper dedans, un guacamole ou une salsa de tomates. Nous, nous les avons grignoté comme ça et on a pas ressenti un manque de sauce. J’ai mis aucune quantité délibérément car cela dépend du reste de pâtes que vous avez. Bien sûr, vous pouvez en faire cuire aussi exprès pour cette recette. Pour le type de pâtes, les “Farfalle” sont les mieux adaptés pour les enrober surtout. Pour vous donner une idée, j’ai versé à peu près 50 gr de parmesan et j’ai ajouté les herbes et les épices au jugé en goutant plusieurs fois pour ajuster les dosages. 

Dans cette recette, j’ai utilisé le Curcuma Longa – Inde de David Vanille. Une épice que j’aime beaucoup cuisiner et dans cette recette, elle apporte un très léger piquant qui s’accorde bien avec le parmesan, c’est très agréable. Encore une épice de David que j’adopte 🙂

(suite…)

Gratin de courgettes, sauce béchamel au Kiri®

Gratin de courgettes, sauce béchamel au Kiri slider

J’ai joué de malchance avec cette recette pour ma participation au thème des “Courgettes” pour le jeu de Sonia sur sa page “Test de recettes entre blogueurs“. Je m’y suis prise il y a une semaine et j’ai trouvé cette recette sur le blog de Lic “Aussi délicieux qu’un gâteau“. J’avais tous les ingrédients, je me suis donc lancée un soir pour préparer ce gratin tel que Lic nous le présente. Nous avons bien aimé malgré le fait que mon mari me dise que les courgettes auraient mérité d’être un peu revenues dans une poêle avant de les mettre dans le plat. Je prends la carte de mon appareil photo pour les transférer sur mon ordi et là … pas de photos !! 🙁 J’avais du mal enclencher  la carte dans l’appareil !! Bon, ce n’est pas grave, je ne vais pas me laisser abattre, il n’y a plus qu’à recommencer, car la fin du mois arrive. Je vérifie que j’ai encore une boite de thon dans mon cellier, de quoi faire une béchamel. Il me manquait juste les Kiri et les courgettes. Le jeudi soir en sortant du boulot, je passe vite à l’épicerie et me voilà rentrée à la maison pour refaire mon gratin. Je prépare les courgettes, cette fois en tenant compte des remarques de mon mari, je vais chercher ma boite de thon et là !!! Plus de thon ! Je fouille partout, perds un temps précieux pour finalement comprendre que c’était mon mari qui s’en été servi le midi pour faire une salade… Sniff!! J’aurais dû planquer la boite de thon !! .. du coup, mon plat étant presque fini.. il me fallait trouver autre chose. Je vais dans le congel pour chercher une alternative au thon et je ne trouve pas la moindre petite miette de poisson, mais un sachet de viande hachée. Voilà comment le délicieux gratin de Lic a atterri en version carnivore chez moi 😉 Que le gratin soit au thon ou à la viande hachée, nous avons bien aimé les deux et  on sent bien le goût de Kiri dans la béchamel, ça la rend crémeuse. J’avoue que le fait d’avoir fait revenir mes courgettes à apporté un plus au plat, j’ai un peu épicé ma viande, car c’est plus fade que le thon. La recette originale de Lic se trouve ICI 🙂 Merci Lic et excuse moi pour ce retard…

(suite…)

Cannellonis d’aubergine à l’agneau et petits légumes

Cannellonis d’aubergine à l’agneau et petits légumes slider

Déjà le 3 août ! Le temps passe vite et nous voici pour la publication de Recette autour d’un ingrédient. Un jeu culinaire mensuel géré par Soulef “Amour de cuisine” et Samar “Mes inspirations culinaires“. Samar a repris le flambeau pour ce mois de vacance et elle nous propose de cuisiner de l’aubergine. Un légume que j’adore, j’en ferais tous les jours si je pouvais. Je ne pouvais donc pas manquer cette occasion de vous présenter ces cannellonis ! .. et ensuite, d’aller visiter les blogs des copines pour faire le plein de nouvelles idées. Cette recette est simple à faire, les tranches d’aubergine prennent la place de la pâte pour faire les cannellonis et la farce est constituée de bons légumes d’été et de morceaux d’agneau. Un résultat fondant en bouche où on sent vraiment le goût de l’aubergine, l’agneau se marie toujours aussi bien avec, nous avons beaucoup apprécié ce plat aux senteurs du Sud. 

(suite…)

Tarte aux tomates cerise et crumble gourmand

Tarte aux tomates cerise et crumble gourmand slider

Cette année, je suis beaucoup tomate. Elles sont excellentes, me donnent toujours envie. J’essaie de trouver de nouvelles idées pour varier les plaisirs. J’avais pas mal de tomates cerises multicolores, une pâte feuilletée qui arrivait presque à la date et un reste de flocons d’avoine (je venais de faire mes céréales country). Dans le frigo, j’ai trouvé un fond de parmesan et de pesto au basilic … Il n’en a pas fallu plus pour que l’idée de cette tarte s’impose et que je rende gourmand mon crumble … Elle a eu un énorme succès ! Je l’ai servi un soir et j’avais mis à côté un bon fromage frais. En principe, le moule rectangulaire est pour six et comme à mon habitude, j’avais trop fait de crumble et qu’il me restait un peu de pâte feuilletée, j’ai fait deux tartelettes supplémentaires. On était que 3.. il est resté que les deux tartelettes !! Le lendemain, je les ai emportées au boulot et je me suis régalée à les déguster froides. Une tarte facile à réalisé, je vous laisse en juger :)

(suite…)

Omelette à la mozzarella sur un lit de tomates

Omelette à la mozzarella sur un lit de tomates slider

L’été et surtout quand je suis en congés, on aime bien paresser à la maison le matin. Plus de réveil, donc il arrive qu’on ouvre un oeil à 10 h du matin car le chat à faim et qu’il vient me chatouiller le nez avec sa moustache !! Quand c’est comme ça et qu’en plus on a prévu de partir l’après-midi, on se prépare un très bon petit déjeuner améliorer “façon brunch” ! Pourquoi façon ? .. car sur ma table, il n’y a pas cinquante plats différents mais du sucré et un salé : du pain, une brioche, des confitures, du café, des fruits frais, du jus d’orange et souvent je fais des oeufs. Soit ils sont cocottes, au plat ou omelettes ! Pour cette recette d’omelette, je me suis fortement inspirée du livre de recette de Jamie Oliver : 5 ingrédients, rapide et facile. Ce livre est vraiment Top, puis j’adore cet homme. Nous avons beaucoup apprécié cette petite omelette avec la fraicheur des tomates, le fromage qui coule … miam !! c’est vraiment un plaisir. Elle est facile, rapide et que 5 ingrédients ! Ok, 7 pour moi 😉 ! J’ai rajouté des noix de cajou et de la salade. Dans la version originale, Jamie Oliver mets du basilic mais j’en avais plus donc je l’ai remplacé par de la ciboulette. Une assiette que je vous conseille vraiment. A faire pour un repas du soir, du midi ou du matin (tard) 😉  .. comme vous le souhaitez ! 

Cette recette est parfaite pour un brunch et je la propose donc à mes co-animatrices de Compile moi un MenuChantal et Viviane pour notre thème estival qui dure deux mois ! Tout le détail dans la colonne de droite.. Venez nous rejoindre pour bruncher ensemble !! 

(suite…)

Salsa de tomates

Salsa de tomates slider

Nous sommes très fans de tomates à la maison ! Depuis Mardi que l’on subit cette canicule, on a mangé que ça midi et soir. C’est simple, j’ai passé 8 kg de tomates en 6 jours. J’essaie de les accomoder de façon différentes à chaque fois mais on revient toujours au plus simple. Des tomates couper en petits morceaux, arroser d’un filet d’huile d’olive, de la fleur de sel et un fromage frais pour les accompagner. Du coup, en cherchant une recette de salade pour ma participation au jeu de Sonia sur sa page “Test de recettes entre blogueurs“, je suis tombée sur cette salsa sur le blog de Virginie “Aux papilles“. Je me suis empressée de la réaliser. Elle a accompagné parfaitement des filets de loups que j’ai fait à la plancha. Un vrai régal, une salade hyper simple mais tellement gouteuse. Quand j’en trouve à des prix à peu près abordables, je prends des tomates noires de Crimée, des tomates ananas, des coeurs de boeufs ou de la Russe rouge. Un peu plus chère mais on a une qualité exceptionnelle en goût.  Laissez vous tenter par cette belle Salsa 😉

(suite…)

Mini-quiches oignons, lardons, Val de Vienne

Mini-quiches oignons, lardons, Val de Vienne slider

Il y a un fromage frais que j’adore cuisiner. Je l’ai découvert ici en Corrèze. Je tiens à préciser que cet article est non sponsorisé !! Je parle de ce fromage, car il est vraiment excellent et que je m’en sers très souvent en cuisine, comme tant d’autres produits de cette laiterie. C’est donc un fromage frais élaboré à l’ancienne, moulé à la louche et sans sel. Il a une texture légèrement compacte, crémeuse. Il est idéal pour remplacer le fromage blanc dans beaucoup de préparation. Je m’en suis servie dans cette recette pour faire ma base pour mes mini-quiches. Essayer de voir si vous en trouver dans les commerces ou alors, on peut le remplacer par un autre fromage frais. Pour en revenir à cette recette, j’ai fait le choix de les réaliser dans des moules à muffins pour avoir de quoi mettre de la garniture. On peut bien sûr en faire une grande, dans ce cas, je conseillerais de la réaliser dans un moule à manqué et de rallonger un peu la cuisson. Elles sont fondantes en bouche, bien parfumées et ce fromage apporte un petit goût de “reviensy” !! .. un vrai petit bonheur qui ne fera pas long feu sur un buffet. Et du coup, je la propose pour le thème de notre marraine Christine du joli blog “Pause Nature“. Elle nous a choisi comme thème le “Buffet campagnard, saveurs du terroir“.. Je peux vous dire que son thème plaît beaucoup, car avec mes drôles de dame, Chantal et Viviane ont a un sacré boulot depuis pour valider toutes les propositions.. Vous voulez nous rejoindre sur le défi ? Il reste encore 8 jours, largement de quoi nous proposer tout plein de recette 🙂 Le lien est dans la colonne de droite, juste là —> 

(suite…)

Coquillettes gratinées, à la vénitienne

Coquillettes gratinées, à la vénitienne slider

Un plat de pâtes très simple à réaliser quand on a peu de temps. J’ai profité ce mois-ci, des petits pois frais pour la réaliser. Hors saison,  je prends des petits pois surgelés. La préparation est écrite avec ces derniers. Pour des petits pois frais, il suffira de les faire blanchir dans une casserole d’eau bouillante en amont de la recette. Ce mois-ci, Soulef a choisi la famille des pois pour son challenge “Recette autour d’un ingrédient” qu’elle co-anime avec Samar, c’est avec plaisir que je lui propose ce plat que je réalise de temps en temps. Des pâtes bien parfumées, présentées dans des ramequins cela plait beaucoup aux petits et… aux grands. 😉

(suite…)

Péla des Aravis

Péla des Aravis slider

Cette recette est un très bon souvenir de ma jeunesse. Pendant quelques années, nous avions pris l’habitude avec des amis de se retrouver un samedi soir par mois pour se faire des parties endiablées de Risk (mon jeu de société préféré) qui pouvait nous tenir éveillé jusqu’à l’aube. Pendant cette soirée, on se cuisinait toujours une “Péla“. Chacun menait à tour de rôle des ingrédients, c’était devenu une sacré tradition que ce soit l’hiver, comme l’été !! Pour la petite histoire, en Haute-Savoie, on prépare depuis longtemps la péla des Aravis, à base de pommes de terre, oignons, lardons et reblochon. Ce plat paysan et rustique se prépare dans une poêle à manche très long que l’on nomme péla (la pelle) et on le fait cuire dans l’âtre de la cheminée. Je ne l’ai jamais publié et pourtant, je  fais ce plat unique depuis plus de 30 ans assez régulièrement !! Je l’ai pris en photo, il y a quelques mois pour le challenge de Marie “Nos régions ont du goût” et j’attendais patiemment que la région arrive enfin pour vous le présenter. Pommes de terre, reblochon… Ça fond, ça coule … Une recette simple, que 4 ingrédients pour se régaler !!  En rédigeant ma recette, j’ai eu envie de la refaire encore et vu le temps, je peux vous assurer qu’on a pris plaisir à la déguster. 🙂

(suite…)

Millefeuille de pommes de terre au lard, bacon et chèvre

Millefeuille de pommes de terre au lard, bacon et chèvre slider

Le millefeuille est une pâtisserie que j’adore. Un souvenir d’enfance me revient toujours en mémoire, celui des dimanches que l’on passait invariablement chez ma grand-mère et des petites pâtisseries qu’elle allait acheter le matin de bonne heure de peur de ne pas avoir le choix et de ne pas pouvoir gâter ses petites filles. Maintenant, les années ont passé et quand on parle millefeuille, on n’imagine plus la version traditionnelle mais toutes les variantes qu’il peut avoir et notamment en version salé. Aujourd’hui, je vous présente des millefeuilles bien gourmands : pommes de terre, chèvre, lard et/oubacon.. Un vrai délice pour une belle entrée ou tout simplement en plat unique que je sers le soir accompagné d’une salade verte. Ce millefeuille est facile à réaliser, assez rapide à cuisiner, il peut tout à fait ce faire en rentrant du travail. Je le propose à l’équipe de choc de Compile moi un menu. Chantal et Viviane que nous avons le plaisir d’accueillir dans le staff à partir de ce mois, je vous laisse valider ma recette 😉  Ma proposition sucrée a été dévoré ce midi, je vous la publie bientôt ! 

Si vous aimez jouer à empiler des “feuilles”… venez nous proposer vos créations sur ce super thème, il se termine le 25 mai à minuit, vous avez encore le temps. Un clic sur la photo dans la colonne de droite ! 

(suite…)

La pachade Auvergnate

La pachade auvergnate slider

Ce mois-ci, “Nos régions ont du goût” de mon amie Marie, nous emmène en Auvergne. J’ai cherché pendant un petit moment sur le net car je voulais une recette vraiment authentique. Je suis tombée sur celle-ci. La pachade est une crêpe épaisse, d’ailleurs la texture de la pâte est un peu plus épaisse que la pâte classique que l’on connait. J’ai préparé la version salée qui se compose uniquement de produit du terroir. Comme je n’habite pas loin de l’Auvergne, j’ai pu trouvé facilement un bon jambon blanc d’Auvergne et j’ai choisi un Cantal Entre-deux. Elle peut-être aussi garnie avec des pommes de terre (cuites), des lardons ou avec un bon St Nectaire fermier. La pachade était un des éléments principaux de l’alimentation dans les campagnes d’Auvergne. Elle était servie le matin au petit déjeuner après la soupe au lard et avant le fromage. En été, lorsque les hommes restaient travailler aux champs toute la journée, on leur apportait vers 17h00 une collation composée de pachades, de salade, de lard, de fromage et de pain. Le lendemain, j’en ai parlé à deux de mes collègues de travail qui sont originaires du Puy de Dôme, et elles m’ont donné la version sucrée qu’elles font le plus souvent. La même préparation mais à la place du sel et poivre, on ajoute un peu de sucre et en garniture, des cerises et myrtilles… Vivement que les cerises pointent le bout de leur nez !!! 😀 Un plat à servir accompagné d’une belle salade, nous avons vraiment aimé le fromage qui parfume l’interieur de la pâte. ‘est moelleux, gouteux et bien consistant !! 😉

(suite…)

Mini tiramisu au saumon fumé et ciboulette

Mini tiramisu au saumon fumé et ciboulette slider

Pour le thème de Compile moi un menu, Viviane notre marraine de ce mois, du très joli blog “Quoi qu’on mange?” nous propose de travailler autour du tiramisu. J’avais envie d’une version salée avec une présentation sympa autre que dans des verrines. J’ai finalement décidé de refaire des blinis comme ceux que j’avais réalisé il y a peu pour accompagner du tarama. Puis de couche en couche … 😀 mes mini tiramisu nous ont vraiment régalé !! Je les ai servi pour un repas du soir accompagné d’une bonne salade verte. Au niveau des quantités, mes hommes en ont mangé deux et pour ma part, un m’a largement suffit. On peut également les proposer pour une belle entrée bien fraîche, changer la garniture (saumon par du jambon ou des tranches de légumes crus… ), l’adapter selon nos envies. Chantal et moi vous attendons nombreux pour nous faire saliver devant vos magnifiques tiramisu. Un clic, dans la colonne de droite pour nous rejoindre. 😉

(suite…)

Tagliatelles de Yaya (saumon fumé / Œufs de lump)

Tagliatelles de yaya slider

Je suis fan des produits de la mer et encore plus fan quand la recette est super rapide à cuisiner. Des pâtes, du saumon fumé ou truite fumée, des œufs de lump, de la crème et du basilic ! … Le nom de cette recette peut vous sembler bizarre, mais l’explication est toute simple. Cela fait plusieurs fois que ma responsable (vous savez, la cotriade) parle des pâtes ultra rapide qu’elle cuisine pour son meilleur ami “Yaya” quand il vient. Il en raffole et du coup, j’ai noté la recette sur un bout de papier pour tester. Voilà un plat qui nous a régalé. En 3 semaines, je l’ai quand même fait 3 fois !!! Pour l’incorporation des œufs de lump, il y a plusieurs façon. On trouve des œufs roses ou noirs. La première fois, j’ai trouvé des roses et je les ai incorporé dans la crème fraîche, juste avant de mettre les pâtes, ça les a joliment coloré. La deuxième fois, j’ai pris des noirs, je les ai incorporé de la même façon. La coloration était assez noire et bizarrement, mon fils qui s’était régalé a eu du mal , la couleur le rebutait. Pour cette fois, j’ai trouvé que des noirs, du coup je les a pas incorporé dans la préparation mais juste posé sur le dessus des pâtes dans l’assiette directement, comme ça chacun a mis la quantité qu’il voulait. Là, il s’est régalé aussi !! Comme quoi, le visuel est important pour mettre en appétit. A vous de choisir votre méthode. Merci Mimi pour tes bonnes idées qui me dépannent bien quand j’ai les neurones vides 😉 J’en profite pour participer au challenge  “Recette autour d’un ingrédient” dont la marraine est Natalia “Sucre et épices“. Elle a choisi comme ingrédient vedette les “Pâtes”. Ce plat ne pouvait pas mieux tomber ; )

(suite…)

Poulet Gaston Gérard

Poulet Gaston Gérard slider

Cette fois-ci, je ne serais pas à la traîne pour publier ma recette pour le challenge de mon amie Marie “Nos régions ont du goût”. Je me fais presque un poisson d’avril à moi tout seule !! 😉  Ce mois-ci, on part à la découverte de la cuisine de Bourgogne. J’ai déjà repéré quelques recettes et celle-ci m’a fait craqué de suite. Si vous commencez à me connaitre, vous saurez pourquoi 😉  Il y en a certaines qui diront “ça coule.. le fromage” !! Et oui, une recette de poulet très très parfumée. Je suis vraiment tombée sous le charme de ces saveurs. Une sauce hyper onctueuse, un poulet bien parfumée au vin blanc de Bourgogne, l’association comté/moutarde/vin blanc est divine en bouche… Je vous invite vraiment à le réaliser car en plus, il demande peu de préparation. 

Pour la petite histoire, cette recette fut réalisée en 1930 pour Curnonsky (critique gastronomique illustre) par l’épouse du maire de la ville de Dijon, Madame Gaston Gérard. Alors qu’elle prépare un poulet à sa façon, à leur domicile de la rue du Petit-Potet à Dijon, un incident en cuisine manque de compromettre le repas et la réputation de bonne cuisinière de l’hôtesse. Elle échappe un pot de paprika dans la cocotte de sa préparation. Pour tenter de corriger l’incident, elle ajoute du vin blanc de Bourgogne, de la crème fraîche et du comté râpé. La recette plait à leur hôte et critique gastronomique illustre, qui félicite la maîtresse de maison pour cette recette qu’il trouve fort à son goût et qui la baptise du nom de son hôte. Depuis, elle est devenue une recette classique de la gastronomie bourguignonne.

(suite…)

Défiler vers le haut