Catégorie : Salé

Potée de légumes et saucisse Morteau – Cookeo

Potée de légumes et saucisse Morteau - Cookeo slider

Avec cette recette, j’inaugure une nouvelle rubrique sur le blog. Les recettes au Cookéo et extra crisp. Cela fait quelques années que j’hésite à investir dans cet autocuiseur. Je remet toujours et en début d’année, j’ai craqué !! Je dois dire aussi que je suis tombée sur une méga promotion !! 

J’en avais marre, le soir en rentrant tard, de ne pas avoir le temps de mitonner de bons petits plats. De toujours faire du va-vite. Finalement, je ne regrette pas mon achat. Le Cookéo permet de cuire des plats mijotés en moins de 20 mn (blanquette … etc) et le couvercle qui s’adapte sur le Cookéo permet de frire les aliments de façon très saine. J’ai testé les frites, je n’en ai jamais fait d’aussi croustillantes et moelleuses. J’ai testé pas mal de recettes des copines, leur blog sont une mine d’or !! 🙂

Pour cette première recette que je vous présente aujourd’hui, je l’ai prise chez Emmanuelle « Aux délices de Manue« . Elle nous l’avais proposé pour un thème sur les soupes sur Cmum mais nous n’avions pas pu lui prendre car c’est beaucoup plus une potée qu’une soupe. Par contre, j’avais mis la recette de côté car la saucisse de Morteau avec tous ces légumes me faisait vraiment de l’œil !

Un plat très simple à réalisé, le plus long c’est d’éplucher les légumes 🙂 En 30 mn, on passe à table. Nous avons beaucoup aimé car on sent vraiment bien le goût de chaque ingrédient. La cuisson sous pression permet de libérer toutes les saveurs, ce qui donne un délicieux bouillon pour arroser la potée ! 

Ce mois-ci, le 8 précisément, c’était l’ anniversaire d’Emmanuelle. 

Je propose donc cette potée pour le jeu de Sonia : Tests de recettes entre blogueur, qui met chaque mois les blogueurs dont c’est l’anniversaire à l’honneur. Encore un joyeux anniversaire Emmanuelle et merci pour ce bon plat 🙂 je reviendrais fouiner dans tes recettes 😉

(suite…)

Spaghetti épicé, à l’ail, tomates et mascarpone

Spaghetti épicé, à l’ail, tomates et mascarpone slider

Des pâtes, une délicieuse sauce bien crémeuse au mascarpone, plein d’ail, des tomates cerises pour apporter du croquant et un zeste de fraicheur en bouche, une recette facile et rapide à réaliser qui nous avons beaucoup aimé. 

C’est le style de plat que j’aime faire le soir quand je rentre tard du boulot et qu’il faut quand même passer derrière les fourneaux pour régaler sa tablée. En 40 mn, on passe à table. 

J’ai légèrement modifié la recette en rajoutant des lardons pour en faire un plat unique, j’ai mis des spaghetti car je n’avais plus de penne et j’ai incorporé les tomates cerises 1 mn avant la fin de la cuisson dans la poêle. Par gourmandise, nous avons ajouté du parmesan frais râpée directement dans l’assiette.

Cette recette, je l’ai piqué chez Viviane du super blog « Quoi qu’on mange?« . Je ne vous la présente plus car si vous me suivez,  je vous en parle très souvent. C’est ma comparse de jeu sur Compile moi un menu depuis bien des années maintenant. Ce mois-ci, le 1er précisément, c’était son anniversaire. 

Je propose donc mon plat de pâte pour le jeu de Sonia : Tests de recettes entre blogueur, qui met chaque mois les blogueurs dont c’est l’anniversaire à l’honneur. Encore un joyeux anniversaire Viviane 🙂

(suite…)

Blancs de poulet au miel, gorgonzola et noix

Blancs de poulet au miel, gorgonzola et noix slider

On est le 3 et on se retrouve comme chaque mois pour la publication de « Recette autour d’un ingrédient » instauré par Samar, du blog Mes inspirations culinaires et Soulef, du blog Amour de cuisine. Ce mois-ci, c’est Jackie “La cuisine de Jackie”, la marraine et elle nous a choisi comme ingrédient : Le miel.

Le miel est un ingrédient que j’aime bien en cuisine. Dans les pâtisseries, les plats.. j’avais l’embarras du choix. Dans cette recette, le miel se mari à la perfection avec le gorgonzola. Il vient lui apporter de la douceur tout en ne dénaturant pas son goût. 

 Une recette que j’ai prise chez Lilie, La cuisine maison et pourquoi pas moi ? depuis de nombreuses années et que j’ai déjà cuisiné quelques fois, un plat unique facile à faire et qui régale (en principe) tout le monde.

(suite…)

Encornets farcis à la Provençale

Encornets farcis à la Provençale slider

J’adore les encornets. D’aussi loin que je me rappelle, ma mère en cuisinait souvent, elle avait pas mal de recettes différentes pour les mettre en valeur. Mais à l’époque les encornets ne valaient pas un bras comme maintenant car on n’en aurait pas mangé aussi souvent !!

J’ai halluciné sur le prix au kilo mais l’envie de cuisiner ces encornets farcis a été plus fort !  Puis il me fallait des frais pour avoir les nageoires et les pâtes, pour réussir la recette dans la tradition familiale 🙂 C’est vrai que de les prendre congelés est bien moins cher mais je n’aurais eu que les tubes … 

La farce est bien gouteuse, moelleuse et la sauce a toute son importance. Elle doit avoir ce bon goût de vin blanc et cognac, être assez pimentée sans pour autant emporter la bouche, il faut doser au fur et à mesure. Une recette que mes hommes ont beaucoup apprécié. 

J’en ai pris 8, ils étaient de bonne taille, un par personne a largement suffit. Du coup, j’ai congelé ce qu’il me restait pour nous régaler une prochaine fois. 

Ce mois-ci, Ginette, non blogueuse fête son anniversaire en compagnie de  Sonia pour le jeu : Tests de recettes entre blogueur. Elle nous demande de lui proposer une recette de notre région. J’ai donc choisi ma région de naissance, celle où j’ai vécu plus de 40 ans : la Provence (Marseille). Joyeux anniversaire Ginette 🙂

(suite…)

Blancs de poulet, sauce à la bière

Blancs de poulet, sauce à la bière slider

Je suis fan de la cuisine à la bière. Je trouve que la bière apporte beaucoup de légèreté dans les plat en sauce ainsi que dans les desserts.

Lors d’un défi, j’avais repéré cette recette chez Jacqueline « Les recettes de Jacre« . Un bon plat qui mijote doucement tout en ayant une cuisson assez rapide. Un plat facile à réaliser avec de bons légumes qui accompagnent le poulet. La sauce est bien onctueuse et délicieusement parfumée tout en étant légère … le pouvoir de la bière !! lol 

Un plat que nous avons adoré à refaire sans hésitation et que je vous conseille de tester 🙂

Ce mois-ci, le blog de Jacqueline est à l’honneur, je propose donc cette recette dans le cadre du jeu de Sonia : Tests de recettes entre blogueur sur le thème «Blog à l’honneur ».

(suite…)

Soupe à l’oignon à ma façon

Soupe à l'oignon à ma façon slider

La soupe à l’oignon se prépare en faisant brunir des oignons coupés en morceaux dans une matière grasse, puis on laisse mijoter dans un bouillon. Elle est servie avec du gruyère râpé et des croûtons de pain.

La soupe à l’oignon existerait depuis l’époque romaine. Elle a toujours été considérée comme « la soupe des pauvres », en raison de la facilité de cultiver les oignons, et de leur abondance. Selon la légende, c’est Louis XV qui inventa véritablement la soupe à l’oignon. Il était tard et il a confectionné une soupe avec les ingrédients à disposition : du champagne, du beurre et des oignons. Cette version serait controversé, car il est difficile d’imaginer un roi préparer son propre repas… quoique l’on dit de Louis XV qu’il était bon cuisinier !

Une théorie plus crédible existe. Nicolas Appert, l’inventeur de la conserve appertisée, était avant tout un cuisinier et un confiseur, il fit son apprentissage dans les meilleurs établissements de sa ville natale, Châlons-en-Champagne, et en particulier l’hôtel de La Pomme d’Or. C’est dans cette auberge que descendait chaque année Stanislas Leszczynski, duc de Lorraine et ex-roi de Pologne, sur la route de Versailles pour aller visiter sa fille la reine Marie, épouse de Louis XV.

Un soir, on lui servit une soupe à l’oignon qu’il trouva « si délicate et si soignée, qu’il ne voulut pas continuer sa route sans avoir appris à en préparer lui-même une semblable. Enveloppée dans sa robe de chambre, Sa Majesté descendit à la cuisine, et voulut absolument que le chef opérât sous ses yeux. Ni la fumée, ni l’odeur d’oignon, qui lui arrachaient de grosses larmes, ne purent distraire son attention ; elle observa tout, en prit note, et ne remonta en voiture qu’après être certaine de posséder l’art de faire une excellente soupe à l’oignon ».

Nicolas Appert lui dédia cette soupe, lui donnant le nom de « soupe à l’oignon à la Stanislas » et il publia la recette dans son Livre de tous les ménages ou l’art de conserver pendant plusieurs années toutes les substances animales et végétales, de 1831.

L’histoire ne dit pas si, une fois à Versailles, Stanislas prépara cette soupe à son gendre le roi de France. Par contre, une fois à la cour, la renommée de la « soupe à l’oignon » se fit. Elle fût aussi nommée « la soupe des ivrognes » car elle aurait la capacité de voiler la senteur de l’alcool !! 

Voici ma version. C’est une soupe que j’ai toujours cuisiné depuis mon adolescence ! On l’a préparé souvent pour clôturer nos réveillons de la St Sylvestre vers 6h du matin .. « Soupe d’ivrogne » ?? mdr .. On était courageux à l’époque. Au fil du temps, je l’ai amélioré pour qu’elle soit à notre goût 🙂

Je propose cette soupe à Compile moi un menu, le jeu que je gère quotidiennement avec Viviane « Quoi qu’on mange?«. Ce mois-ci, Florence du joli et gourmand blog « Dans ma p’tite cuisine rose« nous rejoint en tant que marraine pour la deuxième fois !! Elle nous propose une Battle entre les Soupes mixés et les Soupes avec des morceaux. Cette soupe est pour la catégorie « morceaux ». 

(suite…)

Chou-fleur au lait de coco et curry

Chou-fleur au lait de coco et curry slider

J’avais des tranches de jambon à l’os qui n’attendaient que de se faire griller la couenne 😉 , dans mon bac à légumes un beau chou-fleur et une envie de cuisine un peu épicée.

Je me suis souvenue de la recette de curry de chou-fleur de ma copinaute Viviane. Son blog « Quoi qu’on mange? » regorge de belles idées souvent rapides à réalisées. Ce qui est parfait pour moi le soir quand j’ai très peu de temps à consacrer à la cuisine. 

Un plat végétarien mais qu’on peut tout aussi bien accompagner de viande, volaille ou poisson. J’ai mis mon grill à chauffer pour cuire mes tranches de jambon à l’os 🙂 Je les ai bien faites caraméliser. Avec ce chou-fleur très parfumé, cette sauce au lait de coco, nous nous sommes vraiment régalés et en peu de temps 😉 

Ce mois-ci, le blog de Viviane est à l’honneur sur du jeu de Sonia : Tests de recettes entre blogueur, j’en profite donc pour y participer. 

(suite…)

Soupe de pâtes, tomates confites et légumes

Soupe de pâtes, tomates confites et légumes slider

Première article de l’année 2024 et j’en profite pour vous souhaitez à toutes et tous une excellente année. Santé, bonheur, prospérité et gourmandise.. que demander de plus 😉 Un grand merci pour vos visites et vos retours sur mes recettes, d’année en année, vous êtes de plus en plus nombreux. Ça me fait chaud au cœur et m’encourage à continuer mes petits plats et mes gourmandises 🙂

Si tout se passe bien, j’aurais aussi plaisir à vous proposer de septembre à décembre, la suite du tour du monde culinaire avec Sophie « Cuisiner pour la paix ». 

On débute donc cette année avec une soupe complète, bien réconfortante. Elle est parfaite pour nous réchauffer avec gourmandise. Bien rassasiante avec ces morceaux de légumes et ces pâtes. Les parfums qu’elle dégage à la cuisson ouvre l’appétit. Une soupe que je referais tellement elle nous a régalé. Merci à Thierry « Papa en cuisine« , un compte Instagram que je suis  depuis un moment, pour cette belle découverte. 

J’en profite pour la proposer à Compile moi un menu, le jeu que je gère quotidiennement avec Viviane « Quoi qu’on mange?«. Ce mois-ci, Florence du joli et gourmand blog « Dans ma p’tite cuisine rose« nous rejoint en tant que marraine pour la deuxième fois !! Elle nous propose une Battle entre les Soupes mixés et les Soupes avec des morceaux. 

Chez moi, c’est assez compliqué justement de satisfaire tout le monde. Mon fils n’aime pas quand il y a des morceaux, lui c’est mixé et super lisse !! Mon mari n’a pas de préférence, il aime les deux et pour ma part, j’aime aussi les deux mais en ayant un très gros faible pour les soupes avec des morceaux. Donc, je compose avec nos différents goûts. 

Et vous ? Vous l’aimez comment la soupe ? Venez nous le dire en participant à notre Battle !! Le lien est au dessus ou dans la colonne de droite 😉

(suite…)

Rennes croquants pour l’apéro

Rennes croquants pour l’apéro slider

Et si on croquait des petits rennes pour l’apéritif ?? Voici une recette festive, facile à réaliser, qu’on peut faire avec les enfants 🙂 Ces biscuits ont un délicieux goût de parmesan, légèrement relevé par le piment d’Espelette et une bonne bouille de « Rudolf, le renne » ! lol Vous pouvez changer le fromage par un chèvre sec, de l’abondance ou autre.. du moment que le fromage peut se râper. 

J’ai pu faire 24 petits rennes et avec les chutes de pâtes, j’ai fait une trentaine de petites étoiles badigeonnées de miel et de graines de sésame blanches et noires. On ne perd rien !! (Bon, j’ai oublié la photo de la cuisson des étoiles, mais j’étais focalisée sur mes rennes 😉 )

J’en profite pour proposer cette recette à la nouvelle marraine de la Foodista Challenge #104 de ce mois, Vanessa du super blog « Popote du petit bonhium« . Elle nous a demandé de préparer des recettes d’apéritifs, d’entrées, de plats ou de desserts pour passer un « Noël à petit budget« .

Cette recette de biscuit pour agrémenter l’apéritif est vraiment très peu chère. En arrondissant, elle revient à 3.50 € pour 50 biscuits environ (rennes et étoiles), soit 0.07 centimes le biscuit. 

Les fêtes commencent à approcher à grand pas. On commence à réfléchir au menu, et là, c’est un vrai casse tête car le réveillon de Noël tombant le dimanche soir, juste 2 jours après le début des vacances  !! Autant dire qu’il ne reste que le samedi pour les courses et commencer les préparations 🙁  Bon, je parle pour moi, hein ? mais.. je ne suis peut-être pas la seule 😉 

(suite…)

Blancs de poulet à l’ail et au citron

Blancs de poulet à l'ail et au citron slider

Voici une recette pour participer au jeu de Sonia : Tests de recettes entre blogueur sur le thème « Poulet ». Il m’a été désigné deux blogs. J’ai pris cette première recette de « Poulet crémeux à l’ail et au citron » chez Isabelle du blog très gourmand « Quelques grammes de gourmandises« .

Une recette où le bon goût de citron se mêle à la saveur de l’ail juste relevé par le piment d’Espelette. La sauce est bien onctueuse malgré le fait qu’on ne la voit pas dans l’assiette !! Elle a glissé sur les pâtes au fond de l’assiette !! Ce ne sont pas des pâtes qui retiennent la sauce, j’aurais du prendre des pennes.

C’est un plat simple, rapide et délicieux pour les amateurs de citron. Parfait pour le soir quand on est un peu pressé 😉

(suite…)

Mini pizza maison

Mini pizza maison slider

Quand on fait des pizza, on est quasiment sûr de satisfaire tout le monde. 

Avec ces mini pizza que j’aime bien proposer à l’heure de l’apéro ou le soir en plateau télé, je varie énormément les garnitures. Sur les 24 que j’ai fait cette fois, j’ai fait 4 garnitures différentes. La pâte à pizza et la sauce sont faites maison et ça fait toute la différence. On peut les faire dans la journée sans se surcharger de travail. Le soir, il ne restera plus qu’à les garnir et les enfourner !! On les grignote souvent devant la télé, pas besoin de couverts.. juste de serviette en papier !! et d’un bon film 😉

Je propose cette recette à « Florence » du joli et gourmand blog « Dans ma p’tite cuisine rose« . Ce mois-ci, elle est notre marraine sur Compile moi un menu, le jeu que je gère quotidiennement avec Viviane  » Quoi qu’on mange?  » Florence nous a proposé un thème sur la  « Finger Food« , les couverts sont interdits, on mange avec doigts !!

Et sur le rappel d’une copine 😉 je la propose à Recette.de sur le thème des olives !! car une pizza sans olives … on connait la suite !! lol

(suite…)

Soup joumou haïtienne

Soup joumou haïtienne slider

Un classique de la cuisine haïtienne, la soupe au giraumon (Soup joumou en créole) est  la soupe de l’indépendance d’Haïti puisqu’elle rappelle l’histoire de l’indépendance qu’arracha Haïti le 1er janvier 1804. Depuis la soupe de giraumon (soup joumou) est servie le 1er janvier pour commémorer la fin de l’esclavagisme. Haïti est le premier pays à s’être révolté contre l’esclavage et cette soupe giraumon en est le symbole.

Lorsque je fais des recherches pour trouver des recettes pour mon tour du monde culinaire, je mets très souvent beaucoup de recettes de côté !! J’ai envie de toutes les tester. Ensuite, il me faut choisir celle que je veux cuisiner 😉

Ce mois-ci, c’est Marion du joli blog  « Marmotte cuisine… dilettante ! » la marraine de la Bataille Food et elle a choisi comme thème « Soupes et bouillons du monde« , vous pensez bien que je ne pouvais pas résister à participer. 

Après avoir parcouru mes listes de recettes, j’ai trouvé celle que je voulais !! Cette soupe d’Haïti. A la lecture, elle m’avait beaucoup plu. Elle est hyper complète : légumes, féculents,  viandes et en plus, elle se mange accompagné de pain et fromage. Un repas ultra complet en UN !! 

En principe, elle se fait avec de la courge Giraumon mais impossible d’en trouver par ici et je crois même que c’est rare de la voir sur nos étals. Donc je suis partie sur du potiron. J’ai vu que certains ajoutent aussi une chayotte et le quart d’un chou vert et qu’ils utilisent  de l’huile de canola qu’on peut remplacer par de l’huile d’olive. Sinon tous les autres ingrédients traditionnels y sont à l’exception de l’épice haïtienne (c’est une sorte de marinade) mais dans toutes les recettes consultées, c’est facultatif. 

Riche et réconfortante, cette soupe empreinte d’histoire saura vous conquérir ! Nous avons adoré ce côté bouillon légèrement épais avec le potiron mixé, la diversité de légumes, les morceaux de viande, les pâtes … l’ensemble avec les assaisonnements en fond un plat bien parfumé. Je l’ai servi avec un bon pain de campagne et un plateau de divers fromage (n’ayant pas trouvé d’information sur les fromages utilisés en Haïti). 

Voici son histoire : La soupe giraumon (soup joumou) est un rappel de l’histoire de l’indépendance le 1er janvier 1804. Sous le régime Français les prisonniers haïtiens ne pouvaient consommer de la soupe, ce qu’ils s’empressèrent de faire une fois libérés. En particulier au jour de l’an, les familles haïtiennes aiment préparer et partager ce symbole de victoire contre l’oppression, mais aussi de l’union nécessaire à cette indépendance.

La « Soup Joumon » est désormais inscrite au patrimoine immatériel de l’Humanité par l’UNESCO. 

(suite…)