Catégorie : Salé

Dirty rice façon Cajun – Louisiane

Dirty rice façon Cajun - Louisiane slider

Le Jour de l’Indépendance, également appelé 4 juillet (en anglais : Independence Day, July 4 ou Fourth of July), est la fête nationale des États-Unis commémorant la Déclaration d’indépendance du 4 juillet 1776, vis-à-vis de la Grande-Bretagne. Ce jour est l’occasion de fêtes et de cérémonies célébrant l’histoire du pays, son gouvernement et ses traditions. Se déroulent notamment des feux d’artifice, des défilés (appelés « parades »), des barbecues, des pique-nique, des matchs de baseball, etc.

Pour cette occasion, c’est en Louisiane qu’on part se régaler avec ce plat. Le « Dirty rice » (“riz sale” en français) est un plat populaire qui tire son nom des foies de volaille et de la viande inclus dans le plat, donnant ainsi au riz sa couleur “sale”. Selon les ménages, on y retrouve du bœuf haché ou du bacon fumé ou des saucisses fumées … Pour ma part, j’ai choisi de cuisiner le plat de Jamie Oliver que j’ai trouvé dans son livre de cuisine « L’Amérique », une bible :) D’après les versions que j’ai lu, il faut hacher finement toutes les viandes (saucisses, foies etc…), le Naked chef préfère les couper en petits morceaux. 

Le Dirty rice est un des plats phares de la cuisine de la Louisiane, un grand nombre de plats traditionnels du Sud des Etats-Unis trouvent leurs racines dans la cuisine des esclaves. À l’époque des esclaves, les meilleures parties du poulet nourrissaient les propriétaires des plantations. On laissait aux esclaves les parties moins désirables (les entrailles). Combiné avec du riz, qui était bon marché et copieux, et on a un repas assez consistant pour nourrir une famille.   (suite…)

Draniki – Galette Biélorusse

Draniki Biélorussie slider

Et non, ce n’est pas des galettes sucrées, mais salées !! Je vous vois d’ici en train de chercher ce que veux dire Draniki. D’origines biélorusses, mais très souvent cuisinées en Ukraine, en Russie, en Lituanie, ce sont des galettes de pommes de terre absolument délicieuses ! On les appelle aussi des Pancakes salés. 

En ce 3 juillet, la Biélorussie fête sa Libération de Minsk, c’était il y a 79 ans. Pour cette occasion, je m’associe avec Sophie en proposant cette recette qui nous a vraiment régalées. Je l’ai faite la première fois en 2020 et depuis, j’ai bien dû en refaire 3 fois à la demande de mes hommes. Je varie les accompagnements, viande ou poisson. Mais là, je vous présente les vrais accompagnements et ça en fait un bon repas pour le soir. 

On se retrouve demain, le 4 pour la fête des Etats-Unis d’Amérique. 

(suite…)

Pilons de poulet rôtis somalien

Pilons de poulet rôtis somalien slider

Cinquième et dernier pays de ce jour ! Cette fois, on part en Somalie pour fêter leur indépendance vis à vis de l’Italie et du Royaume-Uni, c’était en 1960. La Somalie, (en forme longue : la République fédérale de Somalie), est un pays situé à l’extrémité orientale de la Corne de l’Afrique. La cuisine somalienne varie d’une région à l’autre et a subi, en raison des traditions commerciales du pays, l’influence des cultures éthiopienne, yéménite, perse, turque, indienne et italienne. Toute la nourriture est halal. 

Le petit-déjeuner (quraac) est un repas important pour les Somaliens qui, souvent, commencent la journée en absorbant une sorte de thé (shaah) et une galette de pain (canjeero) similaire à l’injera éthiopienne, mais plus petite et plus mince.

Le repas de midi (qado) consiste souvent en un plat principal élaboré de riz (bariis) épicé avec cumin (kamuun), cardamome (Heyl), clou de girofle (qaranfuul) et sauge. Dans le sud, une potée de riz, légumes, et parfois de viande, appelée Iskudhexkaris, est courante. Outre les nombreuses sortes de ragoût (maraq), on sert du riz accompagné de viande. À Mogadiscio, le steak (busteeki) et les poissons (kaluun) sont fort appréciés.

Pour le repas du soir, le Cambuulo, un mets favori, est fait de haricots bien cuits (azuki) mélangés avec du beurre et du sucre. Les fèves peuvent cuire jusqu’à cinq heures d’affilée lorsqu’elles sont laissées sur la cuisinière à basse température. En 1988, le journal somalien Xiddigta Oktoober a mené une enquête dans laquelle il a constaté que les résidents de Mogadiscio préfèrent le cambuulo pour leur repas principal. Ce fut une découverte surprenante puisque le mets est considéré comme de « basse classe » en raison des flatulences induites par les sucres naturels (oligosaccharides) présents dans les haricots.

Pour ma part, je suis partie sur cette recette. Dans ma jeunesse, j’ai connu un très beau somalien « Aden » 😉 qui faisait ses études de médecine à Marseille. Il faisait souvent ce plat dans son petit studio, il me disait que c’était une recette que sa maman proposait le samedi dans le restaurant qu’elle tenait à Brava, une ville portuaire.  J’ai rassemblé mes souvenirs, cherché un peu sur le net et j’ai fait ce plat comme je voyais Aden le préparer !! Il mettait du tandoori, du romarin, de l’ail, du vinaigre blanc et de l’huile d’olive (ça, je m’en rappelle car nous faisions les courses à l’épicerie du quartier).

J’ai pris des petites pommes de terre nouvelles pour que la cuisson soit homogène et assez rapide. Elles sont bien moelleuses et grillées, les pilons de poulet sont très parfumés avec le tandoori et le romarin. Un plat qui est très simple et nous a vraiment régalés. Cette recette est souvent proposée dans des restaurants en Somalie, les pilons de poulet sont soit rôtis ou soit en version panés. 

J’espère qu’Aden a réalisé son rêve de devenir chirurgien en cardiologie et qu’il a pu retourné en Somalie comme il le souhaitait, pour sauver les siens 🙂

Je vous retrouve le 3 juillet en Biélorussie

(suite…)

Igisafuliya – Rwanda

Igisafuliya - Rwanda fin

Quatrième pays du jour et nous partons saluer les Rwandais qui fêtent également leur indépendance de la Belgique, tout comme le Burundi. C’était en 1962. 

Le Rwanda est un pays enclavé d’Afrique de l’Est avec un paysage montagneux verdoyant. Son célèbre Parc national des volcans abrite des gorilles de montagnes et des singes dorés. Le parc compte aussi le mont Karisimbi, de 4 507 mètres d’altitude, et 4 autres volcans recouverts de forêts. Au sud-ouest, le parc national de Nyungwe est pourvu d’une ancienne forêt tropicale montagnarde où vivent des chimpanzés et d’autres primates. Nous irons voir tout ça en fin d’article. 

Pour représenter le Rwanda, je vous propose un délicieux plat qui se compose de poulet, de légumes et de banane plantain. :L’igisafuliya appelé également igisafrya, ou igisafuria. Le mot signifie “marmite” ou ‘pot” en kinyarwanda, l’une des langues officielles du Rwanda avec le français et l’anglais. Ce plat, mais c’est également le cas de toutes les nombreuses variantes qui en existent, se nomme ainsi, car il est entièrement préparé dans une seule et même marmite, un peu comme un tajine marocain ou algérien.

C’est un plat que nous avons beaucoup apprécié. Il est riche en légumes, pas du tout épicé. Un plat parfait pour un repas en famille.  

On se retrouve pour le dernier pays du jour, la Somalie

(suite…)

Ibiharage – Burundi

Ibiharage - Burundi slider

Nous voici au mois de juillet, les vacances vont commencer tout doucement, en espérant que nous aurons un très bel été, mais pas trop chaud !! ;) Par contre, ce qui va être chaud, c’est le tour du monde de ce mois-ci. Pas moins de 37 pays fêtent leur fête nationale et il y a des jours où nous auront 4 ou 5 pays !!! Un mois qui m’a donné des sueurs, du fil à retordre pour trouver des recettes, mais tout cela dans la joie et la bonne humeur ! ;) 

Le 1er juillet, nous avons 5 pays ! Comme toujours, je les classe par ordre alphabétique et on commence par le Burundi. Petit pays au centre-est du continent, il n’a pas d’accès à la mer, mais il possède un grand rivage sur le bord du Lac Tanganyika.

Côté culinaire, j’ai eu du mal à trouver une recette représentative du pays qui soit à notre goût. En me baladant sur des sites, je suis tombée sur le blog de Travel by Stove où elle propose 3 recettes de ce pays. Le soir même, j’avais l’intention de faire des haricots blancs. J’ai donc profité de cette recette pour réaliser mon plat et je dois dire que nous avons beaucoup aimé.

Les oignons et le mélange berbère (noria / sésame blanc / thym) apportent un vrai plus dans ce plat très simple. Une belle façon de cuisiner des haricots blancs. En principe, l’Ibiharage se fait avec des haricots rouges, mais il existe quelques variantes du plat dans le pays même et c’est donc une version qui est un mélange de 3 recettes. Je vous laisse lire son article où elle explique très bien :) On peut et même, on doit réaliser ce plat avec des haricots blancs secs que l’on laisse tremper dans l’eau toute une nuit, mais.. je n’en avais pas et j’ai choisi la solution de facilité pour une fois 😉 A servir accompagné d’une viande ou de volaille ou de poisson, je suis sûre que vous allez adorer. 

Je vous retrouver au Canada sous peu 🙂

(suite…)

Beignets de pois chiche et sauce piquante

Beignets de pois chiche et sauce piquante slider

Djibouti, sur la Corne de l’Afrique, est un pays principalement francophone et arabophone qui offre brousse aride, formations volcaniques et plages sur le golfe d’Aden. Situé dans le désert Danakil, le lac Assal, aux eaux peu profondes, est l’un des plans d’eau les plus salé du monde. Le peuple nomade Afar est implanté le long du lac Abbe, une étendue aquatique salée arborant des formations minérales ressemblant à des cheminées.

Aujourd’hui, les Djiboutiens fêtent leur indépendance vis-à-vis de la France, c’était en 1977. Pour les accompagner avec Sophie pour « Cuisiner pour la paix », quoi de plus simple que de se préparer un petit apéro ? Je vous propose donc des beignets de pois chiches. Très simples à réaliser, ils sont vraiment délicieux à picorer en les trempant dans cette délicieuse sauce « bien » relevée ! Pour les plus sensibles aux piments, je vous conseille soit d’en mettre un doux, soit de bien réduire les quantités en goûtant au fur et à mesure. 

Je vous retrouve le 30 pour le dernier pays du mois… 

(suite…)

Porc aux petits pois – Madagascar

Porc aux petits pois slider

Et si je vous dis : « henakisoa sy petitis pois » ? Il s’agit simplement du nom de ce plat en malgache ! Aujourd’hui, c’est fête nationale à Madagascar pour fêter leur indépendance vis-à-vis de la France. 

Je ne pouvais pas, ne pas aller chez ma copine « Lova » qui tient le joli blog « Graine de faim Kely« . Lova est originaire de cette île et sur son blog, on se régale avec ses bons petits plats, ses pains, ses pâtisseries, elle a les mains en or !  J’en ai repéré quelques-uns, mais j’ai choisi celui-ci, car lorsque je l’ai cuisiné l’année dernière, on était en pleine saison des petit-pois et je dois dire que ce plat me faisait vraiment envie. 

C’est une excellente recette bien parfumée. Nous avons beaucoup aimé le gingembre frais avec le curry dans la sauce tomate. Les saveurs sont à la fois fraiches et légèrement piquantes. Un plat à refaire de temps en temps, car il est simple, assez rapide et j’en ai même oublié de faire des photos de la préparation !!  Merci ma belle « Lova » et revient vite sur ton blog ;)

Je vous retrouve demain à Djibouti. 

(suite…)

Pajtičke – Slovénie

Pajticke - Slovenie slider

Pour la 3ème et dernière fête nationale de ce jour, c’est en Slovénie que l’on se retrouve. La Slovénie est le cœur vert de l’Europe, où tout le monde peut trouver ce qui lui convient. Quatre univers différents se fondent dans une merveilleuse symbiose, qui se reflète dans la culture, la gastronomie et les joyaux de la nature. Que vous aimiez parcourir les chemins balisés ou que vous préfériez sortir des sentiers battus, la beauté saisissante des paysages et les expériences authentiques sont partout.

J’ai longtemps cherché une recette que je pourrais faire pour accompagner les Slovènes ce jour et finalement, je suis tombée sur un site qui proposait ces Pajtičke qui sont une spécialité de la cuisine slovène. Pajtičke, ce sont des petites versions du gâteau traditionnel de la localité de Cerkno. On peut les déguster en sucré-salé aux noix et oignons au goûter. Ils peuvent également accompagner les plats principaux de légumes ou viande à la place du pain. Certains restaurants dans la région servent ces petits gâteux avec l’apéritif pour souhaiter la bienvenue aux hôtes.

Nous les avons appréciés à l’apéro. J’ai utilisé du poivre du Timor de mon partenaire David Vanille qui a bien relevé le tout.  On dirait des petits pains farcis très parfumés et bien moelleux. J’ai aimé la simplicité de la recette, ça change des apéros classiques que l’on connaît et j’en referais pour les faire découvrir à des amis. 

Je propose cette recette à Cmum que je co-anime avec Viviane « Quoi qu’on mange? ». Ce mois-ci, Zika du blog La cuisine bônoise de Zika, nous a fait le plaisir d’accepter le rôle de marraine. Elle nous propose de lui cuisiner des plats d’été, simples, rapides et légers ! Pour « La cuisine de l’été« , des petits gâteaux salés qui sont parfait à proposer en apéro 🙂

On se retrouve le 26 juin pour Madagascar.

(suite…)

Poulet à la Zambézienne – Mozambique

Poulet à la Zambézienne - Mozambique slider

J’ai découvert ce plat mozambicain d’une simplicité étonnante avec un goût machiavélique !!! J’adore ! Je suis fan de ces plats plein de parfums et simples. La simplicité se traduit aussi dans l’assiette, car cette recette n’a pas de sauce, juste l’élément principal : le poulet bien imprégné de marinade ! On peut le cuisiner au four, comme ici, mais aussi au barbecue. Ce qui doit lui apporter une note supplémentaire ! Servi avec des pommes de terre rissolées et une belle salade verte avec des tomates (que j’ai oublié sur la photo !!), je vous assure qu’il faut absolument que vous testiez ce poulet !

Ce plat  vient  de Zambézie, une région du centre du pays traversée par le fleuve Zambèze. Sa capitale, Quelimane est le lieu où est servi ce poulet en version street-food. On retrouve ce poulet en ville mais également sur les plages. 

Avec ce plat, je salue en compagnie de Sophie « Cuisiner pour la paix », le Mozambique qui fête son indépendance du Portugal, c’est le deuxième pays de ce jour. 

Je propose cette recette à Cmum que je co-anime avec Viviane « Quoi qu’on mange? ». Ce mois-ci, Zika du blog La cuisine bônoise de Zika, nous a fait le plaisir d’accepter le rôle de marraine. Elle nous propose de lui cuisiner des plats d’été, simples, rapides et légers ! Pour « La cuisine de l’été« , ce poulet qui peut-être cuit au barbecue ou à la plancha est parfait pour l’été 🙂

Je vous retrouve pour le dernier pays dans un petit moment :) La Slovénie arrive 🙂

(suite…)

Kniddelen – Luxembourg

Kniddelen - Luxembourg slider

La fête nationale luxembourgeoise (en luxembourgeois : Lëtzebuerger Nationalfeierdag) est célébrée le 23 juin de chaque année. Elle marque traditionnellement la célébration de l’anniversaire du souverain, quel que soit son jour de naissance. Le Luxembourg est une démocratie représentative et une monarchie constitutionnelle avec un grand-duc pour chef d’État, faisant du pays le seul grand-duché encore existant en tant qu’État souverain au monde. Son économie dynamique en fait un des pays les plus riches et des plus prospères du monde, avec le produit intérieur brut par habitant le plus élevé du monde selon le Fonds monétaire international (FMI) en 2014. Bon avec tout ça, qu’est qu‘on attend pour aller y vivre ? :D

Pour m’associer à « Cuisiner pour la paix », j’ai craqué sur ce plat de pâtes que j’ai découvert chez Salomé du blog « Cookerei » et j’ai drôlement bien fait, car qu’est ce que c’est bon !!! Les kniddelen sont des sortes de gnocchi, très simple à faire, assez rapide, une petite heure en tout et vraiment, mais vraiment, c’est hyper délicieux. 

C’est un plat qui rentre dans ma liste des plats à prévoir régulièrement. Comme Salomé, je vous déconseille vivement de vous servir des lardons tout prêts du commerce et de préférer acheter un bon morceau de lard fumé (ou pas) chez votre boucher. Ça fait vraiment toute la différence dans le plat. Pour la forme des kniddelen, je me suis appliquée du mieux que je pouvais, ils ne sont pas parfaits mais je ne savais pas trop la taille et la forme.. puis dès que ça atterri dans l’eau, ça se déforme ! lol .. mais ça y ressemble pas mal quand même 🙂

On se retrouve le 25 pour 3 pays, la Croatie, le Mozambique et la Slovénie :)

(suite…)

Tortang Talong, aubergines frites aux œufs

Tortang Talong, aubergines frites aux œufs slider

C’est la fête nationale pour 2 pays, je commence par les Philippines qui fêtent leur indépendance vis-à-vis de l’Espagne. Les Philippines sont un pays d’Asie du Sud-Est, à l’ouest du Pacifique, comptant plus de 7 000 îles. Manille, sa capitale, est célèbre pour ses promenades au bord de l’océan et son quartier chinois datant de plusieurs siècles, Binondo. Intramuros, cœur de la vieille ville, était une ville fortifiée à l’époque coloniale. Ce quartier abrite l’église baroque du XVIIe siècle Saint-Augustin et le Fort Santiago, une prison militaire et citadelle de plusieurs étages. 

Les Philippines seraient apparues à la suite de violents mouvements de soulèvement et dépression de la plaque continentale asiatique, dont elles auraient autrefois fait partie avec Bornéo. Des éruptions volcaniques et des tremblements de terre auraient ensuite fragmenté cette masse continentale. Aujourd’hui encore, l’action conjuguée des volcans, des tremblements de terre, de la mousson et des typhons continue de façonner la physionomie de l’archipel.

J’ai choisi de les accompagner avec Mi Neko pour son association « Cuisiner pour la paix » en réalisant ce plat qui nous a vraiment conquis !! Dès que je vois un plat avec les aubergines, il faut que je le teste. On les adore à la maison. Tortang talong, également connu sous le nom d’omelette aux aubergines, est un beignet de la cuisine philippine fait en faisant frire des aubergines entières grillées trempées dans un mélange d’œufs. C’est un petit-déjeuner et un déjeuner populaire aux Philippines.

Ce plat est parfait pour un bon repas sur le pouce. L’intérieur est moelleux et fondant, tandis que l’extérieur est gourmand et légèrement croustillant. Pour la sauce qui l’accompagne, j’ai trouvé deux écoles ! Ceux qui ajoutent du ketchup de « banane » et ceux qui mettent du vinaigre épicé «suka pinakurat». J’ai suivi la recette que j’ai prise et n’ayant pas ce vinaigre épicé, je l’ai réalisé à ma façon. C’est sûr que c’est un plat que je referais de temps en temps car c’est excellent ! Et pourquoi pas .. avec le ketchup de banane ?? J’ai même trouvé une recette ;) .. À suivre !

Je propose cette recette à Cmum que je co-anime avec Viviane « Quoi qu’on mange? ». Ce mois-ci, Zika du blog La cuisine bônoise de Zika, nous a fait le plaisir d’accepter le rôle de marraine. Elle nous propose de lui cuisiner des plats d’été, simples, rapides et légers ! Pour « La cuisine de l’été« , ces aubergines frites aux œufs sont bien de saison et rapide à faire 🙂

Je vous retrouve en Russie sous peu 🙂

(suite…)

Bœuf à la sauce coco et cacahuète – Tonga

Bœuf à la sauce coco et cacahuète - Tonga slider

Les îles Tonga constituent un archipel d’environ 170 îles disséminées dans l’océan Pacifique sud sur un espace de 400 km du nord au sud, et 100 km d’est en ouest. On distingue trois grands groupes : le groupe Tongatapu (au sud) ; le groupe Vava’u (au nord) et quelques iles éparses ; le groupe Ha’apai au centre est constitué d’une quarantaine d’îles. Découvertes par les navigateurs hollandais au début du XVIIe siècle puis par James Cook en 1773-1777. Elles sont unies en un royaume autogouverné depuis 1845, une monarchie constitutionnelle en 1862 avec un protectorat britannique jusqu’en 1970.

Nous souhaitons une bonne fête à tous les Tongiens à l’occasion de l’Emancipation day, et anniversaire de la proclamation de l’Indépendance du Royaume-Uni, en 1976. Pour accompagner ce pays avec « Cuisiner pour la paix », j’ai eu un peu de mal à trouver une recette qui me plaise, puis je suis tombée sur celle-ci. Elle est parfaite. Simple, rapide avec des ingrédients que l’on a facilement.

C’est un plat plein de saveur avec le curry et le gingembre qui se marient à merveille avec le lait de coco. Un plat que je referais très certainement, car il a été très apprécié à la maison. Je cuisine rarement du bœuf dans des plats épicés et c’est un tort car c’est excellent. La viande cuite de cette façon est vraiment très tendre.

A demain au Danemark.

(suite…)