Catégorie : Boulangerie

Pain aux fruits secs

Pain aux fruits secs slider

S’il y a bien une chose que je ne maîtrise pas, c’est le pain !! Il n’a aucune beauté entre mes mains !! lol … J’ai toujours peur de le façonner trop, pas assez et au final, je suis toujours déçue du visuel. Le goût par contre est extra !! 

J’ai pris la recette de ce pain aux fruits secs dans un livre de cuisine, la photo est magnifique, le pain bien rond… Parfait quoi !! Mais j’aurais dû suivre la petite voix qui me disait au moment du façonnage : « Tu devrais les mettre dans tes moules à pain » !! .. J’ai été têtu et j’ai suivi la recette à la lettre !! Résultat, à la deuxième pousse, le pain s’était complètement étalé ! J’ai essayé de sauver les meubles en le prenant avec le papier de cuisson et en le posant sur une gouttière pour faire des baguettes… C’est pour ça que l’on voit cette forme sur sa base. 

Bon, ce n’est pas bien grave, car il étaient tellement bon que je vais en refaire pour Noël et je prendrais de nouvelles photos pour vous faire voir la différence. 

Nous l’avons dégusté de différentes façons, le soir avec un bon chèvre coulant bien parfumé… Ce mélange de sucré/salé nous a énormément plu. Le matin au petit-déjeuner tartiné de beurre. Et je le vois très bien avec de belles tranches de foie gras pour les fêtes ! 

Ce mois-ci, c’est Viviane du blog « Quoi qu’on mange? » qui est la marraine de la 92ème édition de « Recette autour d’un ingrédient » instauré par Samar du blog Mes inspirations culinaires et Soulef du blog Amour de cuisine. Elle a choisi comme ingrédient les « Figues sèches ». C’est avec joie que je t’offre ce pain, les figues croustillent sous la dent 🙂

Et comme je l’ai trouvé dans un de mes livres de cuisine, je la propose aussi au challenge « Un jour, un livre, une gourmandise » créé par Sandrine de Ma bulle aux délices.

« Nous venons d’apprendre la perte d’une de nos collègues blogueuse, Charlotte du blog « Les recettes de la débrouille ». Cette ronde à laquelle, elle s’était inscrite comme chaque mois, est endeuillée, mais nous avons tenue à quand même publier en sa mémoire. Nous lui organiserons un hommage plus tard« .Repose en paix Charlotte ♥ 

(suite…)

Praluline

Praluline slider

 La Praluline est bien évidemment une institution à Lyon. Mais c’est Auguste PRALUS, né dans la Loire qui en est le créateur. La Praluline est née à Roanne en 1948. 

« Une brioche bien beurrée, avec une bonne dose de pralines faites maison ». Souvent imitée, mais jamais égalée ! La recette d’Auguste Pralus, meilleur ouvrier de France, n’a pas varié au fil du temps. Je n’ai pas encore eu l’occasion d’en manger une vraie, mais déjà celle-ci est une véritable « tuerie » !!!

J’ai trouvé pas mal de recette de cette brioche sur le net, toujours la même avec les mêmes proportions, la même façon de faire. Donc, je ne citerais personne, car je ne l’ai pas prise particulièrement à quelqu’un mais à un ensemble. Bien sûr, ce n’est pas la vraie recette car cette dernière est tenue secrète, mais à priori, elle s’en rapproche pas mal. Si vous adorez les pralines roses, je vous encourage à la faire et à tester aussi la vraie de chez Pralus 🙂

Elle est ultra simple et se fait sur deux jours. La particularité de cette brioche aux pralines roses est qu’elle est « tourée ». On donne des tours à la pâte comme on le fait pour un feuilletage. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, elle est pas énormément sucrée. Je pense que c’est dû au fait que dans la pâte, il n’y a que 7 gr de sucre et le reste est apporté par les pralines. La texture est à mi-chemin entre la brioche et le feuilleté, je ne sais la décrire mais chaque bouchée est un réel bonheur en bouche 🙂 

Je dédie cette recette à Compile moi un Menu. Le jeu que je gère quotidiennement avec Viviane « Quoi qu’on mange ? » . Cela fait maintenant 8 ans qu’on invite les participant(e)s à  cuisiner des recettes roses pour « Octobre Rose« .  C’est un élan magnifique chaque année de la part des blogueuses et à ce jour, le tableau Pinterest ICI qui est dédié à ce thème est rempli de 453 recettes !!! Merci du fond du cœur <3

(suite…)

Pain complet, avoine et clémentines

Pain complet, avoine et clémentines slider

Cela fait très longtemps que j’avais mis cette recette de côté et que je n’avais pas trouvé le temps de la faire quand on était en pleine saison des clémentines. Puis fin janvier, en regardant les 6 dernières clémentines dans mon saladier, je m’en suis souvenue. Comme d’habitude, je regrette de ne pas avoir testé ce pain plus tôt, car il est vraiment excellent et m’a beaucoup fait penser au Pain de la nature, Pain du Veld de Namibie que j’ai réalisé dans le cadre de mon Tour du monde. Depuis, je le fais régulièrement deux fois par mois. On adore le déguster au petit-déjeuner. 

Du coup, celui-ci se rajoute sauf que c’est bien dommage de ne pouvoir le faire qu’en saison. Je ne sais pas si maintenant, vous trouverez encore des clémentines, mais je vous conseille de le mettre de côté pour le tester à la prochaine saison. Il est parfait aussi pour un bon petit déjeuner bien parfumé. 

Lorsque Karen du joli blog « Les pupilles de Karen » a été nommé marraine du jeu Recette autour d’un ingrédient, instauré par Samar, du blog Mes inspirations culinaires et Soulef, du blog Amour de cuisine et qu’elle a choisi la clémentine comme ingrédient principal, j’ai décidé de repousser la publication de mon article pour pouvoir lui proposer. 

Pour la recette, il vous faut acheter 6 belles clémentines bio et on va les utiliser à 100%. Vous me suivez en cuisine ? 

(suite…)

Pain cocotte à la bière

Pain cocotte à la bière slider

La madeleine de Proust est une sensation qui nous ramène à un souvenir. Cela peut très bien ne rien avoir avec la nourriture ou s’y rattacher. Pour ma part, ma ou mes madeleines de Proust ont toutes un rapport avec une odeur. L’odeur du pain, des brioches, de la viennoiserie… Tout ce qui a un rapport avec une boulangerie.

Après avoir longuement réfléchi, j’ai décidé de retranscrire ma madeleine de Proust en faisant un pain. Le pain qui autant, je l’adore, autant, c’est le pire de mes cauchemars en cuisine ! Je ne suis pas du tout douée pour faire de beaux pains, ou de belles brioches ou encore moins de magnifiques viennoiseries… Et pourtant …

(suite…)

Krantz cake – Israël

Krantz cake - Israël slider

La commémoration annuelle de l’indépendance de l’état d’Israël est célébrée depuis 1949 entre le 3 et le 6 Iyar, une date qui tombe au mois d’avril ou de mai du calendrier grégorien. Fête nationale israélienne, sa dimension religieuse est débattue, et son observance donc très variable d’une communauté à une autre. Bien que la déclaration d’indépendance de l’état d’Israël ait été proclamée le 5 Iyar de l’année 1948, sa commémoration annuelle n’a lieu à la même date que dans le cas où celle-ci tombe un mercredi. En effet, pour éviter que le Jour du Souvenir ou que le Jour de l’Indépendance ne tombe un jour de sabbat, il a été décrété que, les années où le 5 Iyar tomberait un vendredi ou un samedi, la fête serait célébrée le jeudi précédent (le 3 ou le 4 Iyar) tandis que, les années où le 5 Iyar tomberait un lundi, la fête serait célébrée le lendemain mardi 6. Du coup, je m’en suis référée à un calendrier trouvé sur le net qui nous dit que c’est bien le 15 avril pour l’année 2021 🙂 . 

Pour fêter ce pays, j’avais envie depuis très longtemps de faire la fameuse brioche « Krantz » de Yotam Ottolenghi, un chef et auteur anglo-israélien. N’ayant pas encore son livre de cuisine « Jérusalem », j’ai cherché la recette sur le net et j’ai eu envie de faire celle que Samar « Mes inspirations culinaires » a publié en 2015, je savais que je ne serais pas déçu 🙂 . Cette brioche n’a pas fait plus de deux petits-dejeuner !! Mes hommes ont adoré. Elle a une très belle mie, le chocolat avec les noix de pécan lui apporte un bon goût et un bon croquant. Je me suis autant regalée à la cuisiner qu’à la dévorer :) C’est sûr que je la referais de temps en temps et que j’ai fais des allusions sur le fait que j’aimerais bien avoir ses livres ;) On verra si les oreilles ont été attentive :D Je vous dit au 17 pour le pays suivant… je pense que cela va être un mois de douceur 😉

(Nous sommes déjà le 31 janvier, je ne vois plus les jours passer … Surtout que chaque 1er trimestre, je suis overbookée au boulot avec les arrêtés de compte. Il fait toujours aussi froid et pluvieux dehors.). 

(suite…)

Pain de la nature, Pain du Veld – Namibie

Pain de la nature, pain du Veld Namibie slider

Pour accompagner les Namibiens pour leur fête de l’indépendance en ce 21 mars, je suis littéralement tombée sous le charme de ce Veld Bread, traduit par « Pain de la nature – Pain du Veld ». Le Veldt est un pain namibien très dense. En faisant mes recherches sur ce pays pour trouver une recette, je suis tombée à plusieurs reprises sur cette recette. Son histoire m’a plu et j’ai eu envie de le tester. Bien sûr, toutes les recettes étaient en anglais. J’ai donc demandé à mon fils de m’aider et au fil de la traduction, mon fils m’a dit « Fais le, il va me plaire » !! Je peux vous dire qu’il lui plaît vraiment, car depuis le mois d’août de l’année dernière où je l’ai testé pour la première fois, à aujourd’hui, j’en ai fait 8 !! Un par mois. Il se régale le matin au petit-dejeuner et comme il me dit « Il tient bien au corps ! » 2 ou 3 tranches que l’on toaste le matin, puis on étale une couche de beurre qui fond et rentre dedans… Miammm !! Un vrai régal. Il se compose de farine de blé, de lait, de sel, de sucre et d’épices réchauffantes comme la cannelle, le gingembre et le clou de girofle. Des épices de mon partenaire David Vanille qui m’accompagne depuis le début de ce tour et bien avant d’ailleurs :) Comme il s’agit d’un pain rapide, la miche ne lève pas beaucoup et conserve un aspect rustique. Il est plein d’imperfection lorsqu’il cuit mais il a un goût divin. Ce qui est aussi assez rigolo, c’est que lors de la cuisson, il ne ressort jamais pareil. J’en ai fait pas mal depuis et un coup, il ne lève pas du tout et est extrèment dense (je vous ai mis les photos en bas de l’article), un coup il éclate tout le long, comme s’il se déchirait en poussant comme celui que je vous présente aujourd’hui … Mais de quelques façons qu’il ressort du four… Il a toujours ce même goût 🙂 Je vous incite vraiment à tester ce pain pour le petit-déjeuner, il est vraiment parfait. Voici son histoire : 

« Nous nous rendons sur les plateaux sablonneux et poussiéreux d’Afrique australe, où se trouve le Veldt – de grandes étendues sauvages, souvent peuplées de buissons et d’arbres épars. C’est là aussi que l’on trouve des lions qui rôdent, des oiseaux charognards qui tournent en rond et un pain du Veldt bien consistant, ce qui signifie en gros le pain de la nature. Selon le World Cookbook for Students, ce pain rapide a été créé par les colons européens pour se nourrir d’ingrédients familiers dans un pays inconnu et de trouver le moyen d’assouvir leur faim . Comme il est levé avec de la levure chimique, il n’y a pas de temps de pousse – il suffit de le mettre au four (ou sur un feu de camp) et de le manger. Pas de chichis, pas d’histoires. Des épices comme le gingembre, la cannelle et le clou de girofle donnent à ce pain de blé dense et robuste une belle saveur. Tout comme le soda bread irlandais, le pain Veldt est meilleur lorsqu’il est chaud et arrosé de beurre. Alors allez-y, installez votre campement près d’un coucher de soleil namibien et savourez une tranche ».

Pour la petite histoire, j’ai desespèrement cherché une recette en français au départ. M. Google ne m’en a toujours que proposer des Anglaises… et ce soir, en écrivant cet article et en faisant une recherche sur le Veld … Je tombe sur la recette de Sophie qui l’a publié il y a 6 ans pour « Cuisiner pour la paix » mais elle ne l’a pas noté sur la liste des recettes du pays !! Ce qui m’a trompé car je pensais que ce pain n’avait pas été fait !! lol 

(Aujourd’hui, nous sommes le 30 décembre ! Avant dernier jour de cette année que je qualifierais de « Bizarre »… on ne va pas être mécontent de dire aurevoir à 2020 .. même si 2021 va commencer sous les mêmes hospices… Moi, je me dépayse en cuisinant et en écrivant tous mes articles 🙂 ) 

(suite…)

Brioche extra moelleuse

Brioche extra moelleuse slider

Pour ceux qui me suivent sur FB, je vous avais montré la poussée de cette brioche. J’ai bien cru qu’elle allait déborder du moule !! Cela faisait un petit moment que j’avais mis de côté cette recette. Une brioche que Schou Shana, la reine de la brioche 😀 , avait réalisé il y a quelques mois. Vous pouvez la suivre sur ces deux groupes culinaires sur FB, Culinairement et Du soleil dans nos cuisines. Elle disait que la pâte levait tellement qu’elle débordait du moule et c’est vrai ! J’ai vraiment suivi les instructions à la lettre, respecté tous les temps de pétrissage et la vitesse du robot (Kichenaid) et c’est la première brioche que je fais qui pousse autant. Lors de la première pousse, quand j’ai levé le film du bol, j’ai été en admiration devant la consistance de la pâte. On aurait dit le tissage d’une toile (je vous ai mis une photo.), magnifique. Une pâte très agréable à travailler. J’ai choisi de la parfumer avec une gousse de vanille de Papouasie – Tahitensis Gourmet de mon partenaire David Vanille. Cette vanille apporte un délicat parfum dans la brioche, le goût et la texture sont exceptionnels, j’ai essayé de vous faire un maximum de photo pour vous retranscrire tous ça ! Je suis vraiment fan, cette brioche sera souvent sur ma table. Bien sûr, elle est parfaite pour le brunch et donc, j’en profite pour la proposer à mes comparses de CmumViviane et Chantal… comme ça, au dernier moment (à 1h de la fin du jeu), une envie !! lol .. 

(suite…)

Flan brioché aux prunes

Flan brioché aux prunes slider

Il arrive qu’il me reste quelques tranches de brioche dont plus personne ne veut. J’aime bien les recycler dans un flan. Cette fois, j’avais de belles prunes que je venais d’acheter pour agrémenter mon flan, j’ai ajouté un peu d’eau de vie de prune mais ce n’est pas obligatoire. J’ai remplacé le lait par de la crème liquide ce qui apporte encore plus d’onctuosité à la préparation. La brioche apporte une légère consistance et un bon moelleux, c’est vraiment un dessert que mes zhoms aiment. On peut varier les fruits, c’est un dessert frais qui a bien été apprécié. Je dirais même dévoré 😉 Pour plus de gourmandise, on peut aussi l’accompagner d’une boule de glace mais nous l’avons beaucoup apprécié tel quel. Ce mois-ci, je fais parti du jury de Recette.de et nous avons choisi comme thème « On peut en faire tout un flan« . Je propose donc celui-ci mais qui reste hors concours 🙂

(suite…)

Préfou ail et persil

Préfou ail et persil slider

Le préfou ! Vous connaissez ? Moi non, et c’est une découverte. C’ est une spécialité culinaire vendéenne. Il s’agit d’un pain peu levé garni d’ail frais finement haché, de persil et de beurre. Il se consomme généralement à l’apéritif, réchauffé quelques minutes au four. Avec cette recette, on fait deux pains. J’en ai préparé un pour un repas du soir en accompagnement de crudités. Cela change un repas simple de déguster de bonnes tomates avec ce pain hyper parfumé, cette fois, je ne l’avais pas fait réchauffé. Le deuxième, je l’ai emballé dans de l’aluminium et le lendemain, j’ai fait préchauffer mon four à 220°C puis j’ai glissé mon pain emballé dans le four pour qu’il reste moelleux 10 mn. J’ai coupé des petites tranches et servi pour l’apéro, le beurre avait légèrement fondu .. un vrai régal. Et vous vous doutez bien que la Vendée faisant partie de la  région « Les pays de la Loire » (ou ancienne région), j’offre cette recette à Marie « L’alchimie des mets »  pour son Challenge « Nos régions ont du goût« .

(suite…)

Brioche perdue aux fraises et cardamome

Brioche perdue aux fraises et cardamome slider

Ce mois-ci a été très complet surtout dans ma vie personnelle. Quasiment tous mes week-end ont été chargé, presque pas à la maison. Et dans l’histoire, vous savez quoi ? J’ai oublié de faire la recette que j’avais prévu pour « Compile moi un menu » !!! J’ai honte, je me cache 🙁  J’espère que mes nouvelles collègues de jeu, Gabie « Petite cuillère et charentaises » et Chantal « La cuisine de Blanche » ne vont pas me fâcher, je montre pas l’exemple là !!!  Alors aujourd’hui, j’ai vite fait une petite gourmandise sur le pouce pour vous présenter ma participation (mais pas celle prévue). Il me restait des tranches de brioche et j’avais acheté une belle barquette de fraises. Quelques framboises se morfondaient dans leur boite, un petit reste de crème fouettée et hop voici comment est née ma brioche perdue aux fraises. Pour apporter une petite note, j’ai parfumé mes fraises avec de la cardamome, j’ai toujours adoré ce mariage. Je vous en dit pas plus, je vous laisse avec la recette qui se prépare en 20 mn. 

On vous attends à partir du 1er juin pour le nouveau thème —> ici 😉

(suite…)

Mounas

Mounas slider

« La mouna d’oran est un héritage culinaire laisser par les espagnols et les pieds-noirs chrétiens qui la confectionnaient pour fêter le lundi de pâques … » Elle est en forme de dôme ou de couronne, mais le principal, c’est qu’elle soit parfumée avec des agrumes, citron ou orange. Cette brioche de Pâques, je l’ai trouvé chez ma meilleure amie « Dominique » qui avait partagé sur son mur FB la fameuse recette des « Mounas ». Je ne saurais vous dire, si c’est la recette d’origine ou pas car j’ai vu pas mal de version … tout ce que je peux vous dire, c’est que cette brioche est vraiment délicieuse. Je l’ai faite deux fois depuis Pâques et pour ma deuxième version, j’ai simplement rajouté une belle cuillère à soupe de fleur d’oranger car la première fois, j’ai trouvé que ça manquait ! J’avais un souvenir de jeunesse où je l’avais gouté avec ce bon goût. Là, pour moi, elle est extra et je n’y changerais plus rien. Elle a une mie filante, elle se laisse « trop » facilement manger le matin au petit déjeuner 😉

Je propose cette recette pour « Appropriez vous la recette« , le défi de Sylvie « La table de Clara » qui pour cette 9 ème édition, nous a proposé de travailler sur la Brioche.

(suite…)

Tarte briochée limousine aux pruneaux

Tarte briochée limousine aux pruneaux slider

J’ai été contacté, il y a quelque temps par Aurélien, producteur de pruneaux d’Agen Bio à Penne d’Agenais, un village médiéval du 13e siècle, entre coteaux du Pays de Serres et vallée du Lot. Parent et enfants exploitent ensemble « La ferme du Lacay » Il m’a proposé de tester ces pruneaux et quelques jours plus tard, j’ai reçu un colis contenant 1 kg de pruneaux mi-cuits Bio et un bocal de Pulpe de pruneaux sans sucre. J’ai longtemps chercher une recette qui mettrait valeur ces beaux pruneaux et c’est en descendant un matin au travail que j’ai entendu à la Radio parler de cette tarte. Je me suis alors souvenu de cette tradition Limousine pour Mardi Gras.  J’ avais parlé de cette tradition que je ne connaissais pas du tout avec une amie Gabrielle du blog  « Petite cuillère et charentaises » car j’étais très étonnée chaque année de voir ces tartes fleurir dans les vitrines des boulangeries à cette période. Du coup, je savais où j’allais trouver la recette.  Gabrielle a choisi la version avec la pâte feuilletée et elle propose dans son article la recette de la pâte levée, je suis donc partie dans la tradition et voici ma version.  Avec cette quantité et la richesse des ingrédients, cette tarte peut-être servie pour 10 personnes. Pour ma part, j’ai beaucoup aimé la texture. Les pruneaux sont à la fois hyper fondants et confits. La pâte est très souple, bien moelleuse. J’ai vraiment aimé l’ensemble, mon fils aussi ce qui m’a beaucoup étonné car il n’est pas très ami avec les pruneaux en général 🙂 Je vous donne en bas de l’article des renseignements sur la ferme et où commander les pruneaux 🙂

(suite…)

Brioche façon Stollen

Brioche façon Stollen slider

Pour la 36ème édition de Recettes autour d’un ingrédient, lancé par les deux blogueuses Samar, du blog Mes inspirations culinaires et Soulef, du blog Amour de cuisine, je vous propose une délicieuse brioche. Ce mois-ci, c’est Soulef qui a repris le flambeau du jeu et elle nous a proposer de travailler autour des raisins secs. Un ingrédient qui tombait à pic car j’avais 3 ou 4 paquets de raisins entamés dans mon placard. A chaque fois, je pense avoir utiliser tout le paquet et j’en ouvre un autre sans vérifier.  Il me restait aussi des fêtes un paquet de pâte d’amande, du coup ça m’a fait penser à une vidéo que j’avais vu et mise de côté sur Youtube (et oui, mon fils me donne le virus .. 😀 ) . Le fameux Stollen d’Abdelkarim pâtissier. J’ai réalisé cette brioche la semaine après les fêtes et on s’est bien régalés le matin au petit déjeuner. Une recette à refaire et pas que pour les fêtes !!

(suite…)

Pognes aux pralines roses de Christophe Felder

Pognes aux pralines roses de Christophe Felder slider

Compile moi un menu dédit son défi culinaire du mois d’octobre à la lutte pour la prévention  contre le cancer du sein. Ce mois d’octobre se veut rose dans nos têtes, dans nos cœurs et dans nos cuisines depuis quelques années. C’est donc tout naturellement qu’avec Sandra « Encore un gâteau » nous avons décidé de rempiler pour la 3ème année et de vous demander de mettre du rose dans vos assiettes. Ce n’est pas évident de trouver des recettes en roses surtout quand on en fait régulièrement depuis des années à cette période. En allant fouiner dans mes livres de cuisine, un bouquin a attiré mon regard par sa belle couleur rose. La bible rose de Christophe Felder. Je me suis dit qu’avec un peu de chance, j’aillais trouver mon bonheur dedans et j’ai trouvé une seule recette qui utilise de la praline rose que j’avais acheté en prévision du défi. Je me suis lancée les yeux fermés dans la réalisation de ces pognes car par expérience je sais que je ne rate jamais une de ces recettes. Elles sont parfaitement expliquées, étape par étape. C’est un vrai plaisir de se mettre à boulanger ou à pâtisser en compagnie de M. Felder 😀 . C’est une recette un peu longue à faire en temps de pousse et de repos; mais sur une journée, c’est tout à fait réalisable, cela nous laisse du temps pour vaquer à nos occupations entre deux. Ces pognes sont divines. La mie est aérée, filante. Les pralines ont presque fondu donnant à la brioche un goût indescriptible, c’est un régal pour le goûter ou le petit déjeuner. Une recette que je n’hésiterais pas à refaire pour le bonheur de mes zhoms qui se sont vraiment régalés, j’ai réussi à en sauver juste une pour moi après tout ce boulot !!

Et comme toujours, pour nous rejoindre c’est dans la colonne de droite. Vous avez jusqu’au 25 pour cuisiner rose si vous avez envie de venir partager avec nous 😉

(suite…)

Croissants du lendemain de Christophe Michalak

painsetvienvienaCroissants du lendemain de Christophe Michalak slider

Aujourd’hui, c’est la rentrée pour la 54 ème Battle Food , un défi crée par Carole « Sunrise over sea ». Chaque mois, la marraine ou le parrain désigné le mois précédent choisit un thème imposé. Lors de l’édition précédente Sandrine du blog Le dessert c’est pour moi a craqué sur la réalisation de Valérie « I love cake »   qui nous a convié à participer à un « Petit Brunch entre amis » 😉 Ce mois-ci, nous avons deux marraines avec la présence de Lova avec son joli blog « Graine de faim Kely » pour la seconder.   Le Brunch chez moi, c’est une fois par mois à peu près…. Souvent un dimanche pluvieux quand on a envie de cocooning… On se fait plein de petit plaisir autour d’une table informelle… chacun mange ce qu’il veut et on a pas d’heure pour le faire, c’est le premier qui se lève qui part aux fourneaux (bon ok, je perds souvent à ce jeu !!! 😀 ) … La dernière fois, en regardant mon reste de croissants qui était bien rassis, je me suis rappelée d’une recette de Christophe Michalak que j’avais vu chez Sandra « Encore un gâteau« .  La lecture m’a plu car c’est une pâtisserie simple et rapide à faire mais quand même cuisiné pour rendre ces vieux croissants hyper gourmands. Déjà, l’odeur qui s’échappait du four (la fleur d’oranger mêlée à l’amande..) à fait sortir mes zhoms du lit 😀 Je les ai donc proposé sur ma table de brunch, parmi les œufs au bacon, les toast, les confitures, les jus de fruits, café et autres … et bizarrement…  ils ont vite été dévoré !! au détriment de mes œufs qui ont refroidit et les ont moins tenté !! Une recette à refaire sans aucune hésitation.

(suite…)