Deuxième pays qui fête sont indépendance aujourd’hui, le Timor Oriental (en Portuguais le Timor Leste). C’est un pays d’Asie du Sud-Est qui occupe la moitié de l’île de Timor plus une enclave dans la partie de l’île qui appartient à l’Indonesie. J’ai un peu galeré à trouver une belle recette pour représenter ce pays puis finalement, j’ai vu à plusieurs reprises ces oeufs durs frits et j’ai cherché à en savoir plus. Ce sont des oeufs durs frits et accompagnés d’une pâte pimenté aigre et épicée appelait  Ai Manas. L’Ai Manas est au cœur de tous les plats du Timor-Oriental. Elle est très célèbre dans tout le pays et se décline en de nombreuses variations selon les goûts. Les piments verts ou rouges constituent souvent la majeure partie des ingrédients de la pâte. Les piments sont broyés avec de l’écorce et du jus de citron ou de citron vert, du gingembre, des oignons et plusieurs autres épices locales. Une seule cuillère à café de cette sauce suffit à mettre le feu à n’importe quel repas. Les piments thaïlandais sont généralement utilisés pour cette sauce, qui peut être très piquante pour certains. Dans la rue, pour seulement 25 cents, on vous vend un œuf dur frit accompagné de cette pâte pimentée. J’ai un peu dérogé à la recette en utilisant des oeufs de caille pour la faire. En principe ce sont des petis oeufs de poule mais les miens, je les prend à la ferme et ils sont énormes. Pour un apéro, comme je voulais le faire, ça n’aurait pas fait une jolie présentation. Je n’avais jamais mangé d’oeufs de caille (ne rigolez pas !! je vous vois !! lol ) je les ai trouvé super bon frit de cette façon, la pâte de piment, il faut en prendre très peu sous peine de devenir toute rouge, mais ça marche bien avec ces petits oeufs ! Cette recette peut donc se présenter en apéritif ou en entrée. Je vous retrouve le 22 mai. 

(Nous sommes le 2 avril, ça fait 3 semaines que je n’ai pas pu avancer sur le tour. Des impondérabes familliaux ainsi qu’au boulot.. c’est pas toujours facile ! Même quand on essaie de prendre un maximum d’avance. J’admire sincèrement les filles qui l’ont fait au jour le jour.. moi, j’avoue en être bien incapable !!)


Quantité : 3 personnes   –   Préparation : 15 mn   –   Cuisson : 4 mn

Apéritif timorais  –   Prix de revient : 3.80 € le tout (au 20 mai 2021)

Ingrédients :

  • 16 œufs de cailleŒufs durs frits et pâte pimentée – Timor Oriental presentation
  • Petites brochettes ou piques

Pâte de piment

  • 3 piments verts (ou 1 piment thaï)
  • 2 échalotes
  • 4 gousses d’ail
  • 10 feuilles de basilic (thaï)
  • 2 cm de gingembre frais
  • 3 c. à soupe de citron
  • Zeste d’un citron
  • Sel

Œufs durs frits et pâte pimentée – Timor Oriental etape1Préparation :

Faire bouillir de l’eau salée dans une casserole. A ébullition, plonger les œufs de caille délicatement dans l’eau et compter 4 mn.


Œufs durs frits et pâte pimentée – Timor Oriental etape2Les sortir et les refroidir dans de l’eau très froide pour stopper la cuisson. Les laisser refroidir puis les écaler.


Œufs durs frits et pâte pimentée – Timor Oriental etape3Pour la sauce

Laver les piments, les ouvrir en deux dans le sens de la longueur, ôter les graines et les couper en morceaux. Mettre dans un mixeur.

Eplucher les échalotes et les gousses d’ail, les couper en morceaux et les ajouter dans le mixeur.

Ajouter les feuilles de basilic, le gingembre épluché et coupé en morceaux, le jus de citron et le zeste.

Bien mixer pour obtenir une sorte de pâte grossière mais assez fine.

Saler la préparation selon les goûts. Mettre la sauce dans un bol et réserver au frais.


Œufs durs frits et pâte pimentée – Timor Oriental finAu moment de servir, mettre un peu d’huile dans une poêle et faire chauffer. Ajouter les œufs et les faire frire en les retournant souvent jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés.

Les éponger sur du papier absorbant et les piquer sur des brochettes par deux ou trois.

Servir en apéritif accompagné de la pâte de piment.

Bon apéro !!!

« Bom apetite »


Œufs durs frits et pâte pimentée – Timor Oriental slider


Globe TimorDrapeau TimorPays  : Timor Oriental

Continent : Asie (du Sud-Est)

Fête nationale : 20 mai 2002 (indépendance vis à vis de l’Indonésie)

.

Armoirie TimorDevise : Unidade, Acção, Progresso(« Unité, Action, Progrès »)Carte Timor

Langues officielles : Portuguais et Tétoum

Gentilé : Timorais

Capitale : Dili

Source : Wikipédia


Le saviez-vous ? 

Le Timor oriental, ou Timor-Leste, est un pays d’Asie du Sud-Est occupant la moitié de l’île de Timor. Il est entouré de récifs de corail grouillant d’espèces sous-marines. Les monuments de Dili, sa capitale, rappellent les luttes menées par le pays pour obtenir son indépendance vis-à-vis du Portugal en 1975, puis de l’Indonésie en 2002. La statue emblématique de Dili, le Cristo Rei, mesure 27 mètres de hauteur, elle est construite sur un globe.Juchée au sommet d’une colline surplombant la ville, avec la vue dégagée sur la baie qui l’entoure, elle apporte la protection sur la ville.

Cette grande statue du Christ à bras ouverts observe la ville, la première chose qui vient à l’esprit est Rio de Janeiro, au Brésil. Peu de gens savent que, en fait, les colonisateurs portugais ont construit une seconde statut, au Timor oriental, avec une apparence similaire mais de plus petite taille. En continuant le long du front de mer jusqu’à la fin de la péninsule Fatucama, cette statue de métal nous regarde d’en haut avec bienveillance.


Toutes les recettes pour la fête nationale du Timor Oriental sur “Cuisiner pour la paix”

(cliquez sur l’oiseau !!)

Cuisiner pour la paix


 

© 2021, Natly. All rights reserved.

8 commentaires sur Œufs durs frits et pâte pimentée – Timor Oriental

  1. En tout cas ils sont drôlement appétissants ces œufs ainsi enrobés, avec une bonne bière pour éteindre le feu cela doit se manger facilement !
    Bonne fin de journée. Bizh. Viviane

    • Merci Assia, et c’est bien bon 🙂
      Je commence à apprécier les saveurs pimentées !! lol
      Bisous, bonne soirée

  2. Oh cette recette me donne une idée pour un livre ! Merci beaucoup pour cette jolie découverte qui ravit la fan d’oeufs que je suis… Je ne savais pas qu’il existat un Christ comme celui du Corcovado, encore une découverte qui me fera dormir plus cultivée. Gros bisous Natly et merci

    • Tu me rends curieuse là !!!
      Et oui, je l’ai découvert aussi .. c’est ça la magie du tour 🙂
      Bisous Sophie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge