Étiquette : gingembre

Nectar ou jus de gingembre – Le Mboa de Nath

Nectar ou jus de gingembre – Le Mboa de Nath slider

Lorsque j’ai préparé ma recette pour le Cameroun pour “Cuisiner pour la paix”, j’ai fait 3 recettes. Le plat que j’ai présenté le 20 mai, un dessert que je n’ai pas encore publié et une boisson. Cette boisson, je l’ai trouvé parfaite pour participer à « Recette autour d’un ingrédient » instauré par Samar, du blog Mes inspirations culinaires et Soulef, du blog Amour de cuisine. Christine du blog “Pause nature” qui est la marraine de ce mois, nous demande de travailler autour du Gingembre ! Je vous préviens de suite, il faut aimer le gingembre. Ce jus est vraiment puissant en goût. Il ne pique pas, c’est hyper frais avec une saveur chaude en fond de gorge. J’adore cette sensation. Je vous dirais que je suis très friande (et je suis bien la seule à la maison.) de gingembre confit dans le vinaigre.. Vous savez, ce qui accompagne souvent les sushis dans les restaurants japonais. Cette boisson désaltère très bien et elle est pleine de vertus médicinale ! Je l’ai trouvé chez ma copinaute Nathalie “Envolées gourmandes“, d’origine camerounaise, un blog que je suis depuis son commencement. Elle fait une cuisine originale et inventive qui n’oublie pas les traditions chères à son cœur et je vous invite vivement à visiter son blog pour découvrir l’origine du mot Nboa :)  C’est une boisson que je me referais, car premièrement, je l’ai beaucoup aimé et ensuite, elle a des vertus anti-inflammatoire. J’ai constaté qu’après en avoir bu pendant une semaine, j’ai réduit ma dose journalière de cachets !! 🙂

(suite…)

Œufs durs frits et pâte pimentée – Timor Oriental

Œufs durs frits et pâte pimentée – Timor Oriental slider

Deuxième pays qui fête sont indépendance aujourd’hui, le Timor Oriental (en Portuguais le Timor Leste). C’est un pays d’Asie du Sud-Est qui occupe la moitié de l’île de Timor plus une enclave dans la partie de l’île qui appartient à l’Indonesie. J’ai un peu galeré à trouver une belle recette pour représenter ce pays puis finalement, j’ai vu à plusieurs reprises ces oeufs durs frits et j’ai cherché à en savoir plus. Ce sont des oeufs durs frits et accompagnés d’une pâte pimenté aigre et épicée appelait  Ai Manas. L’Ai Manas est au cœur de tous les plats du Timor-Oriental. Elle est très célèbre dans tout le pays et se décline en de nombreuses variations selon les goûts. Les piments verts ou rouges constituent souvent la majeure partie des ingrédients de la pâte. Les piments sont broyés avec de l’écorce et du jus de citron ou de citron vert, du gingembre, des oignons et plusieurs autres épices locales. Une seule cuillère à café de cette sauce suffit à mettre le feu à n’importe quel repas. Les piments thaïlandais sont généralement utilisés pour cette sauce, qui peut être très piquante pour certains. Dans la rue, pour seulement 25 cents, on vous vend un œuf dur frit accompagné de cette pâte pimentée. J’ai un peu dérogé à la recette en utilisant des oeufs de caille pour la faire. En principe ce sont des petis oeufs de poule mais les miens, je les prend à la ferme et ils sont énormes. Pour un apéro, comme je voulais le faire, ça n’aurait pas fait une jolie présentation. Je n’avais jamais mangé d’oeufs de caille (ne rigolez pas !! je vous vois !! lol ) je les ai trouvé super bon frit de cette façon, la pâte de piment, il faut en prendre très peu sous peine de devenir toute rouge, mais ça marche bien avec ces petits oeufs ! Cette recette peut donc se présenter en apéritif ou en entrée. Je vous retrouve le 22 mai. 

(Nous sommes le 2 avril, ça fait 3 semaines que je n’ai pas pu avancer sur le tour. Des impondérabes familliaux ainsi qu’au boulot.. c’est pas toujours facile ! Même quand on essaie de prendre un maximum d’avance. J’admire sincèrement les filles qui l’ont fait au jour le jour.. moi, j’avoue en être bien incapable !!)

(suite…)

Poulet DG du Cameroun

Poulet DG du Cameroun slider

Aujourd’hui, nous avons deux pays qui célèbrent leur fête nationale. Quand il y a plusieurs pays par jour, j’ai décidé de les publier par ordre alphabétique !! lol … Donc, je commence par le Cameroun. Il doit son nom à celui du río dos Camarões (rivière des Crevettes) donné à l’estuaire du Wouri par les Portugais dès le xve siècle. Les crevettes de type « gambas » et d’autres espèces plus petites sont, en effet, très abondantes dans les hauts-fonds autour de Douala. Mais bien que j’adore les gambas, j’ai choisi sur une autre recette, car encore une fois, le nom m’a plu !! Cette recette date des années 80 et “DG” vient de « Directeur Général ». Le poulet Directeur Général porte ce nom, car à l’origine, il était réservé à des personnes d’une certaine importance sociale (directeurs généraux, personnalités …). C’est un ragoût de poulet (frit) servi avec un cocktail de frites de plantains, de légumes (carottes, poivrons, haricots verts …) et de divers aromates (herbes, cube…). C’est une recette simple, ne demandant que peu d’ingrédients exotiques. Aujourd’hui, c’est une douceur qui est complètement démocratisée, d’autant plus que les ingrédients entrant dans sa composition sont accessibles à tous. Il fait désormais parti des plats traditionnels du Cameroun. La première fois que j’ai cuisiné des bananes plantains, on n’avait pas trop aimé. J’ai recidivé dans cette recette et là, on a vraiment adoré. Ça apporte une légère note de sucré et ça se marie à la perfection avec l’ensemble du plat. Une recette que nous avons beaucoup apprécié. Je vous dis à tout à l’heure pour le deuxième pays. 

(Nous sommes le 15 mars, un jour comme les autres ;) ) 

(suite…)

Pain de la nature, Pain du Veld – Namibie

Pain de la nature, pain du Veld Namibie slider

Pour accompagner les Namibiens pour leur fête de l’indépendance en ce 21 mars, je suis littéralement tombée sous le charme de ce Veld Bread, traduit par “Pain de la nature – Pain du Veld”. Le Veldt est un pain namibien très dense. En faisant mes recherches sur ce pays pour trouver une recette, je suis tombée à plusieurs reprises sur cette recette. Son histoire m’a plu et j’ai eu envie de le tester. Bien sûr, toutes les recettes étaient en anglais. J’ai donc demandé à mon fils de m’aider et au fil de la traduction, mon fils m’a dit “Fais le, il va me plaire” !! Je peux vous dire qu’il lui plaît vraiment, car depuis le mois d’août de l’année dernière où je l’ai testé pour la première fois, à aujourd’hui, j’en ai fait 8 !! Un par mois. Il se régale le matin au petit-dejeuner et comme il me dit “Il tient bien au corps !” 2 ou 3 tranches que l’on toaste le matin, puis on étale une couche de beurre qui fond et rentre dedans… Miammm !! Un vrai régal. Il se compose de farine de blé, de lait, de sel, de sucre et d’épices réchauffantes comme la cannelle, le gingembre et le clou de girofle. Des épices de mon partenaire David Vanille qui m’accompagne depuis le début de ce tour et bien avant d’ailleurs :) Comme il s’agit d’un pain rapide, la miche ne lève pas beaucoup et conserve un aspect rustique. Il est plein d’imperfection lorsqu’il cuit mais il a un goût divin. Ce qui est aussi assez rigolo, c’est que lors de la cuisson, il ne ressort jamais pareil. J’en ai fait pas mal depuis et un coup, il ne lève pas du tout et est extrèment dense (je vous ai mis les photos en bas de l’article), un coup il éclate tout le long, comme s’il se déchirait en poussant comme celui que je vous présente aujourd’hui … Mais de quelques façons qu’il ressort du four… Il a toujours ce même goût 🙂 Je vous incite vraiment à tester ce pain pour le petit-déjeuner, il est vraiment parfait. Voici son histoire : 

“Nous nous rendons sur les plateaux sablonneux et poussiéreux d’Afrique australe, où se trouve le Veldt – de grandes étendues sauvages, souvent peuplées de buissons et d’arbres épars. C’est là aussi que l’on trouve des lions qui rôdent, des oiseaux charognards qui tournent en rond et un pain du Veldt bien consistant, ce qui signifie en gros le pain de la nature. Selon le World Cookbook for Students, ce pain rapide a été créé par les colons européens pour se nourrir d’ingrédients familiers dans un pays inconnu et de trouver le moyen d’assouvir leur faim . Comme il est levé avec de la levure chimique, il n’y a pas de temps de pousse – il suffit de le mettre au four (ou sur un feu de camp) et de le manger. Pas de chichis, pas d’histoires. Des épices comme le gingembre, la cannelle et le clou de girofle donnent à ce pain de blé dense et robuste une belle saveur. Tout comme le soda bread irlandais, le pain Veldt est meilleur lorsqu’il est chaud et arrosé de beurre. Alors allez-y, installez votre campement près d’un coucher de soleil namibien et savourez une tranche”.

Pour la petite histoire, j’ai desespèrement cherché une recette en français au départ. M. Google ne m’en a toujours que proposer des Anglaises… et ce soir, en écrivant cet article et en faisant une recherche sur le Veld … Je tombe sur la recette de Sophie qui l’a publié il y a 6 ans pour “Cuisiner pour la paix” mais elle ne l’a pas noté sur la liste des recettes du pays !! Ce qui m’a trompé car je pensais que ce pain n’avait pas été fait !! lol 

(Aujourd’hui, nous sommes le 30 décembre ! Avant dernier jour de cette année que je qualifierais de “Bizarre”… on ne va pas être mécontent de dire aurevoir à 2020 .. même si 2021 va commencer sous les mêmes hospices… Moi, je me dépayse en cuisinant et en écrivant tous mes articles 🙂 ) 

(suite…)

Melting Moments

Melting Moments slider

Aujourd’hui, je vous propose une gourmandise pour saluer les néo-zélandais  avec Sophie pour Cuisiner pour la paix“ à l’occasion de leur fête nationale. La Nouvelle-Zélande est constituée de deux îles principales (l’île du Nord et l’île du Sud), et de nombreuses îles beaucoup plus petites (environ 600), notamment l’île Stewart/Rakiura et les îles Chatham. Située à environ 2 000 km de l’Australie dont elle est séparée par la mer de Tasman, la Nouvelle-Zélande est très isolée géographiquement. C’est pour ça qu’ils se consolent avec ces délicieux biscuits !!! (Ça c‘est moi qui le dis  !! lol). Ces petits biscuits-sandwichs, fourrés d’une crème bien citronnée, fondent littéralement dans la bouche d’où leur nom “melting moments !! La texture de ces biscuits fait penser aux célèbres shortbread écossais. Ils sont sans doute nés sous cette influence anglo-saxonne. Le biscuit est parfumé avec de la poudre de gingembre de David Vanille.  Et ils sont fourrés avec une crème traditionnellement au citron ou a l’orange. Le gingembre apporte une très belle note subtilement piquante et fraîche pour rehausser le goût du citron. En Nouvelle-Zélande, ces biscuits sont consommés pendant les fêtes de fin d’année. Ils font partie des gourmandises de Noël que l’on sert dans de nombreuses familles. Pour beaucoup de Néo-zélandais, le melting moment évoque avec nostalgie des moments de leur enfance, passés à préparer ces petits gâteaux en compagnie de leurs parents ou grands-parents. C’est avec plaisir que j’ai découvert cette recette que je me suis régalée à cuisiner. J’en referais de temps en temps. Après ce 8ème pays, on se retrouve le 11/02.

(Nous sommes le 8 septembre, j’ai repris le boulot hier.. La rentrée des classes s’est bien passée, mais la course recommence. Je vais vite reprendre du retard sur tout !! snifff.. Allez, on se motive en dégustant un biscuit avec une bonne tasse de thé parfumé à la bergamote et je continue à écrire mon article. 😉 )

(suite…)

Curry de crevettes birman

Curry de crevettes Birman slider

Aujourd’hui, en ce 4 janvier, je continue mon Tour du monde culinaire avec Sophie pour “Cuisiner pour la paix” et je vous emmène pour le 3ème pays en Myanmar (ex- Birmanie) pour leur fête nationale. La cuisine birmane (Myanmar Burma) traditionnelle est un surprenant mélange d’influences indiennes, chinoise, môn et birmane. Les curry birman sont les plus doux d’Asie, car ils sont très peu pimentés et ils se composent de mélanges d’épices moins complexes que certaines régions de l’Inde. Un plat est toujours accompagné de riz. Cette recette à la fois raffinée, d’apparence compliquée et pourtant si simple, surprendra vos invités qui seront sans aucun doute séduit par ses parfums. C’est un plat que je cuisine régulièrement depuis des années tellement on aime ses parfums. 

Avec la complicité de mon partenaire David Vanille, j’ai utilisé pour sublimer ce plat, de la poudre de Curcuma Longa d’Inde (mon gros coup de coeur !), du Paprika fort en poudreYUNNAN ET SICHUAN aux arômes fumés et légèrement amers, rappelant ceux de la tomate séchée (c’est tout à fait exact !! et délicieux), et de la poudre de Piment de Cayenne, un piment qui me plaît beaucoup, car il n’arrache pas, mais au contraire apporte un piquant agréable sans pour autant dénaturer le plat. Je vous donne rendez-vous le 26 janvier pour fêter deux pays du tour du monde 🙂 

(Nous sommes le 14 août 2020, c’est le deuxième jour où les températures ont bien baissé… espérons que ça dure et que je puisse continuer à cuisiner mes plats sans faire une flaque dans la cuisine !! lol )

(suite…)

Bougonnen ou Pop-corn Haïtien

Le 2eme pays, en ce 1er jour de l’année, qui fête son indépendance est HAÏTI. Un pays que j’ai pris plaisir à découvrir au travers de mes diverses lectures dans ma recherche de recette. Mais je vous avoue que j’ai eu du mal à trouver une recette à présenter. J’en ai testé 3 et nous n’avons pas été du tout convaincu !! lol .. Je ne vous dirais pas ce que c’est, car il faut que chacun juge par soit même, mais par contre, nous avons eu un vrai coup de cœur pour ce Pop-corn à la Haïtienne. Il est facile à préparer avec des produits que l’on a couramment dans les placards. Une fois fait, il ne ressemble pas du tout au pop-corn que nous avons l’habitude de manger. La texture n’est pas la même, car le fait de l’arroser avec le sirop encore un peu tiède fait que le pop-corn se ramolli. D’après ce que j’ai lu, une fois qu’on l’a arrosé, il faut former des boulettes avec. J’ai essayé, j’ai réussi à en faire quelques-unes, mais je ne dois pas avoir la technique, c’est long et fastidieux !! Du coup, on l’a grignoté avec mes zhoms devant un bon film et on a beaucoup apprécié ses parfums. Les Haïtiens le dégustent pour le dessert. Pour le sirop, j’ai utilisé la Cannelle Cassia de l’île de Java et Florès en Indonésie de David Vanille. Une cannelle qui a une note acidulée et qui se marie à merveille avec le Gingembre du Nigeria toujours de David. Le gingembre amène une note fraîche à la cannelle, nous avons vraiment aimé ce mélange d’épices qui a elles deux, donne pas mal de puissance en bouche et une serieuse envie de picorer ces pop-corn !! 😀 . Je vous laisse avec la recette, testez là.. Elle est parfaite pour une petite gourmandise qui sort de l’ordinaire. Je vous donne rendez-vous le 4 janvier pour le prochain pays du tour du monde 🙂 de “Cuisiner pour la paix“.

(Aujourd’hui, nous sommes le 1er Août 2020 et pendant que je vous écris cet article, un super orage éclate au-dessus de nos têtes depuis une bonne heure.. Et je peux vous dire que cela fait un bien fou.. car la veille.. 40 °C, c’était dur, dur !! :D)

(suite…)

Emietté de cabillaud au coco

Emietté de cabillaud au coco slider

Aujourd’hui, je vous propose un plat qui nous rechauffe. Je vous embarque en République Dominicaine pour deguster cet emietté de cabillaud. Un poisson mariné dans du citron vert et son zeste, une sauce au lait de coco et pulpe de tomate, du gingembre frais, du piment … Je vous donne l’eau à la bouche.. Je le vois !! 😀 N’hésitez pas à le faire.  Pour tout vous dire, nous nous sommes vraiment regalés. J’ai utilisé du piment doux pour que mon fils puisse en manger, bien que je me sois faite enguirlandée !! Car, il m’a dit qu’il n’était plus un enfant mais un ado, donc qu’il peut manger du piment pour avoir des sensations fortes !! mdr … Je le prend au mot la prochaine fois car mon mari et moi aimont bien quand ça pique un peu plus. Un plat qui reviendra de temps en temps dans ma cuisine. Il est facile à cuisiner avec des ingrédients que l’on trouve en France, entre le temps de préparation et la cuisson, on passe à table en 30 mn. Il faut juste s’y prendre un peu avant pour cuire le riz. 

Je le propose à Emilie “La vie en République Dominicaine“, notre marraine de ce mois sur “Compile moi un menu” qui nous a proposé de cuisiner des recettes de son beau pays. Emilie est expatriée depuis plus de 12 ans et je crois bien qu’elle en ait vraiment amoureuse quand on parcours son blog 😉 Si vous avez envie de faire voyager vos papilles, venez nous proposer une belle recette, Viviane et moi vous attendons. Tout est dans la colonne à droite —> là !! 

(suite…)

Mince Pies, spécialité anglaise aux fruits secs

Mince pies, specialite anglaise aux fruits secs slider

Ce mois-ci, c’est une copinaute de longue date,  😉 Samar “Mes inspirations culinaires” qui est marraine de la 7eme édition de “Passe plat entre amis”. Quand j’ai lu son thème : “Voyons la vie par le petit bout de la lorgnette”  où il faut réaliser une recette en version miniature ou individuelle : sucré ou salé, tartelettes, mini-cake, verrines, bouchées…etc. J’ai tout de suite pensé à ces Mince Pies de Céline “Afternoon Tea” que j’avais mis de côté pour les faire dès que possible. C’est pour moi, l’occasion de mettre Céline et son joli blog à l’honneur et de la remercier pour cette superbe découverte. La maison sentait super bon les épices, un croc dans une tartelette et on en devient complétement addict !!  C’est une recette qui est traditionnellement préparée par les Anglais pour les fêtes de Noël. Moi, je dis que c’est aussi agréable d’en faire en dehors des fêtes et de les savourer bien au chaud devant la cheminée accompagné d’un bon thé ou chocolat. Et je ne sais pas vous, mais je les apprécie encore plus  …

(suite…)

Samoussas aux épices, herbes fraiches et viande hachée

Samoussas aux epices, herbes fraiches et viande hachee slider

Aujourd’hui, toujours dans notre folle semaine Créole avec mes ami(e)s, je vous propose des samoussas en entrée…. J’ai vue beaucoup de recette et finalement, j’ai fais ma version en prenant des idées par-ci par-là et je les dédie à la Réunion 😉  Accompagné d’une belle salade, cela nous fait une belle entrée bien parfumé… N’oubliez pas de faire votre petit tour chez mes ami(e)s pour un plein d’idée et de soleil.

(suite…)

Wok de chou chinois (psé-tai) au poulet et gingembre

Wok de chou chinois (psé-tai) au poulet et gingembre une

L’automne est la saison du chou chinois, le Psé-tai. C’est un chou que j’affectionne particulièrement car il n’est pas fort, il se mange aussi bien cru que cuit et c’est rare les personnes qui ne l’aiment pas. Il faut le choisir bien ferme avec les feuilles bien serrées.  J’ai trouvé cette recette sur le blog de “Cuisinons vite et bon“. A la place du riz, nous en avions mangé la veille, j’ai fait des nouilles chinoises aux oeufs, nous nous sommes vraiment régalés. C’est vite fait et bon !!!   😉

(suite…)

Agneau au ras-el-hanout

Agneau au ras-el-hanout une

Ce plat est une explosion de saveur en bouche.  Je le cuisine depuis des années et je le peaufine toujours un peu pour essayer de trouver l’accord parfait des épices. Là, j’y suis !!   🙂  Le dosage de chaque épice est parfaitement équilibré , avec un subtil goût légèrement sucré… à vous de tester, moi j’en mangerais à me faire “péter la pense”,tellement je suis addict de ce style de plat. Je l’ai réaliser avec les épices de mon partenaire L’ile aux épices… cliquez, vos serez surpris par la diversité et les prix… et ce sont des épices de 1er choix !!  

(suite…)

Velouté de carottes oriental

Veloute de carottes oriental une

J’ai eu le plaisir de retomber sur le blog de ma copinaute, Pascale, plus connu sous le nom d’Anyana3 du blog “Cuisiner avec ses 5 sens“. C’est une mine d’or, plein de belles recettes. J’adore m’y balader et je repars toujours avec deux ou trois recettes à tester. Aujourd’hui, je vous présente ce velouté qui nous a enchanté les papilles. Je vais aller maintenant faire un tour dans La  cuisine de Lilly.

(suite…)