Pour saluer les Iraniens à l’occasion de leur fête nationale en ce jour, je vous propose une recette qui ne vient pas d’un quelconque site sur Internet, ni d’un livre, mais tout simplement d’une amie anglaise d’une de mes collègues de boulot qui a vécu pendant un temps en Iran. Cette recette, j’en ai souvent entendu parlé au travail.. Et à force, ça m’a donné envie de cuisiner ce plat. Donc, Maggy m’a fait passer la recette par mail en anglais. Il m’a fallu d’abord trouver la mélasse de grenade qui est vraiment l’ingrédient phare de la recette. Dans ce plat, on a un savant mélange épicé de sucré/salé, légèrement acidulé, ce qui le rend vraiment unique en goût. Au départ, la couleur a surpris mes zhoms, mais une fois qu’on y a goûté, on revient souvent pour se remettre une cuillère de sauce ! C’est un plat plein de saveur, il peut être servi avec du riz blanc, mais Maggy le sert avec un riz persan qui amène encore d’autres saveurs et en fait un ensemble délicieux. Pour les noix, en principe on ne mets que des cerneaux de noix, je pensais en avoir mais du coup, je me suis rabattue sur les noix de cajou ! Je n’arriverais pas à vous décrire le goût. Je pense qu’il faut le déguster pour s’en rendre compte. Entre le mélange des épices, la mélasse, les noix grillées mixées, le riz bien safrané, les grains de grenade qui lui apporte de la fraîcheur… Je suis contente de l’avoir cuisiné, c’est une très belle découverte dans ce tour du monde. Côté épice, dans la boutique de mon partenaire David Vanille, je me suis servie du Curcuma, de la Noix de muscade que j’ai râpé, de la Cannelle en poudre, de Filaments de Safran, de Bâton de cannelle, de Poivre noir du Timor en grains que j’ai moulu pour le poulet et de gousses de cardamome. Des épices d’exceptions qui parfument à merveille ce plat. Merci encore David pour ta confiance 🙂

L’Iran est une République islamique du Golfe persique (arabique) riche de nombreux sites historiques datant de l’Empire persique. D’importantes ruines en marbre caractérisent la ville de Persépolis, capitale de l’Empire fondée par Darius I au VIe siècle avant J.-C. La capitale moderne, Téhéran, abrite l’opulent palais du Golestan, résidence de la dynastie Kadjar (1794–1925), ainsi que des monuments plus modernes comme la tour Milad, haute de 435 m. L’Iran est situé en Asie, entre l’Irak, à l’ouest, et l’Afghanistan et le Pakistan, à l’est. Le pays dispose en outre de deux façades maritimes, sur la mer Caspienne, au nord, et sur le golfe Persique et le golfe d’Oman, au sud. On se retrouve le 15/02 🙂

(Aujourd’hui, samedi 12 septembre 2020… il fait beau et on profite de la terrasse en écrivant ce 9ème article du tour du monde ! )


Quantité : 8 personnes  –   Préparation : 1 h   –   Cuisson : 1 h 30 mn

Plat iranien   –   Prix de revient : 3.35 € par pers (au 11 février 2021)

Ingrédients :

Plat de poulet

  • 8 blancs de poulet
  • 75 cl de bouillon de volaille
  • 250 gr de mélange de noix (cajou et noix)
  • 2 gros oignons
  • 2 c. à soupe de beurre clarifié (Ghee)
  • 5 c. à soupe de mélasse de grenade
  • 3 c. à soupe de sucre blanc
  • 1 c. à café de curcuma
  • ½ c. à café de noix de muscadeBlancs de poulet à la mélasse de grenade, noix et riz persan presentation
  • 1 c. à café de poivre moulu
  • 1 c. à café de cannelle
  • ¼ de c. à café de filament de safran
  • ½ bouquet de persil frais
  • Sel
  • Huile d’olive

Riz Persan

  • 400 gr de riz long blanc
  • 4 c. à soupe de pistache décortiqués
  • 3 c. à soupe de raisin blond
  • 1 orange
  • ½ c. à café de filament de safran
  • 2 c. à soupe de beurre clarifié (Ghee)
  • 6 gousses de cardamome
  • 1 bâton de cannelle
  • 10 grains de poivre noir
  • 4 clous de girofle
  • 1 grenade

Blancs de poulet à la mélasse de grenade, noix et riz persan etape1Préparation :

Le plat au poulet

Faire griller les noix dans une poêle à sec.


Blancs de poulet à la mélasse de grenade, noix et riz persan etape2Les laisser un peu refroidir et les mixer. Réserver.


Blancs de poulet à la mélasse de grenade, noix et riz persan etape6Mettre un fond d’eau très chaude dans un petit bol et ajouter les filaments de safran.


Blancs de poulet à la mélasse de grenade, noix et riz persan etape3bSaupoudrer les blancs de poulet de sel sur toutes les faces.

Eplucher les oignons et les émincer.

Prendre une grande marmite et faire chauffer le Ghee.


Blancs de poulet à la mélasse de grenade, noix et riz persan etape3Ajouter les blancs de poulet et les faire bien dorer sur toutes les faces. Les lever et les réserver dans un saladier.


Blancs de poulet à la mélasse de grenade, noix et riz persan etape4Ajouter dans la marmite, 2 c. à soupe d’huile d’olive et faire revenir les oignons jusqu’à ce qu’ils soient dorer et tendres. Remuer souvent pour pas qu’ils accrochent.


Blancs de poulet à la mélasse de grenade, noix et riz persan etape5Une fois les oignons dorés, verser le petit bol d’eau et de safran et remettre les blancs de poulet dans la marmite. Verser le bouillon de volaille, bien mélanger. Porter à ébullition puis baisser le feu et laisser mijoter à découvert pendant 10 mn.


Blancs de poulet à la mélasse de grenade, noix et riz persan etape5bAjouter les noix mixés, la mélasse de grenade, les épices (curcuma, noix de muscade, poivre noir et cannelle) et le sucre. Bien mélanger le tout.

Couvrir et laisser mijoter à feu très doux pendant une heure en remuant régulièrement pour éviter que les noix attachent au fond de la marmite.

En fin de cuisson, ajouter le persil finement ciselé et saler si besoin.


Blancs de poulet à la mélasse de grenade, noix et riz persan etape9Pendant la cuisson du poulet, préparer le riz.

Mettre un fond d’eau très chaude dans un petit bol et ajouter les filaments de safran. Zester l’orange et presser le jus.

Faire chauffer dans une casserole 1 litre d’eau.


Blancs de poulet à la mélasse de grenade, noix et riz persan etape10Préparer les épices (bâton de cannelle, gousse de cardamome, grains de poivre et clous de girofle).


Blancs de poulet à la mélasse de grenade, noix et riz persan etape11Prendre une marmite, mettre le Ghee et le faire chauffer. Ajouter les épices et  laisser cuire pendant 2 mn en remuant.


Blancs de poulet à la mélasse de grenade, noix et riz persan etape12Ajouter le riz et le laisser un peu brunir en remuant souvent pendant 3 mn environ. Verser l’eau de la casserole dedans, très doucement car la marmite est bien chaude. Mélanger et ajouter le bol avec l’eau et les filaments de safran, le jus et le zeste de l’orange. Saler, couvrir hermétiquement et laisser mijoter à feu doux pendant 20 mn environ, en remuant de temps en temps. Au besoin, s’il manque de l’eau pour la cuisson du riz en ajouter au fur et à mesure.


Blancs de poulet à la mélasse de grenade, noix et riz persan etape7Faire griller les pistaches dans une poêle à sec. Eplucher la grenade et récupérer tous les grains dans un bol.

En fin de cuisson du riz, en principe, les épices sont remontées à la surface. Retirer le bâton de cannelle, les grains de poivre, les clous de girofle et les gousses de cardamome. Ouvrir ces dernières, retirer les graines à l’intérieur et les ajouter au riz.


Blancs de poulet à la mélasse de grenade, noix et riz persan etape8Mettre les raisins blonds, les pistaches grillées, mélanger le tout. Remettre le couvercle et laisser cuire encore 5 mn à feu doux.


Blancs de poulet à la mélasse de grenade, noix et riz persan finIl ne doit plus y avoir d’eau.


Blancs de poulet à la mélasse de grenade, noix et riz persan fin2

Remettre le poulet à chauffer si la cuisson s’est terminer pendant celle du riz.


Blancs de poulet à la mélasse de grenade, noix et riz persan fin3Servir dans des assiettes en mettant un blanc de poulet, à côté une belle portion de riz.

Napper le poulet de sauce et parsemer des grains de grenade sur l’ensemble.

Bon appétit !!!

Nooche jân (نوش جان )

 


Blancs de poulet à la mélasse de grenade, noix et riz persan slider

 


Pays  : Iran

Continent : Asie

Fête nationale : 11 février 1979 ( Renversement de l’empire d’Iran, instauration d’une république islamique.)

.

Devise : en Persan : استقلال، آزادی، جمهوری اسلامی (Esteqlâl, Âzâdi, Jomhuriye Eslâmi, « Indépendance, Liberté, République islamique »)

Langues officielles : Persan

Gentilé : Iranien(ne) ; anciennement : Iranais(e)

Capitale : Téhéran

Source : Wikipédia


Le saviez-vous ? 

Nasir al-Mulk, Shiraz

C’est dans le sud de l’Iran qu’apparaît Shiraz ! Cette ville abrite l’un des trésors du pays : la mosquée Nasir al-Mulk. Il s’agit de l’un des édifices religieux les plus renommés au monde. Les rayons du soleil plongent la salle de prière dans un ballet de lumières, tel un kaléidoscope. Magique ! La mosquée chiite a été érigée à la fin du XIXe siècle.

insolite iran


Toutes les recettes pour la fête nationale d’ Iran sur “Cuisiner pour la paix”

(cliquez sur l’oiseau !!)

Cuisiner pour la paix


J’essaie aussi de voir si les recettes de ce tour peuvent correspondre au calendrier des saisons de Claudine de la Cuisine de Gut.

Alors je la propose à “Cuisinons de saison” avec la grenade 🙂

Cuisinons de saison


 

© 2021, Natly. All rights reserved.

14 commentaires sur Blancs de poulet à la mélasse de grenade, noix et riz persan

    • Un plat surprenant par sa couleur, les odeurs sont assez fortes mais le goût est vraiment Top. A la fois doux et bien parfumé.

  1. Waouh ! C’est évident qu’avec toutes ses saveurs, ce mets ne peut que faire voyager les papilles amatrices du sucré/salé un peu aigre doux je suppose.
    Une belle découverte !!!
    Agréable journée. Bizh. Viviane

    • Merci 🙂 je pense que ce plat te plairait car il n’est pas si sucré que ça.. la saveur légèrement aigre neutralise une bonne partie du sucre !
      Bisous

  2. C’est une cuisine si riche et généreuse en saveurs, qui me donnera l’occasion d’utiliser la mélasse de grenade rapportée il y a quelques temps de Turquie

    • Ah ouiii !! tu vas te régaler avec ce plat ! J’ai eu du mal à en trouver sur internet… il a fallu que je commande plusieurs articlespour que les frais de port soit rentable !! lol
      Bisous

  3. Quel beau plat gourmand Natly. Oui, pas facile de trouver sans doute la mélasse de grenade. C’est bien que tu aies persévéré. J’ai découvert la cuisine perse dans les livres de Sabrina Ghayour. Qu’est ce que c’est bon, si parfumé, simple et original à la fois. Bisous Natly

    • J’ai déjà pas mal de livre sur la cuisine du monde car ça doit bien faire 10 ou 12 ans que ma belle-soeur m’offre chaque Noël, un livre de spécialité culinaire sur un pays. Je vais lui souffler l’idée de cette auteure 🙂
      Bisous

  4. Il est littéralement somptueux ton plat. Merci Natly pour cette superbe réalisation qui invite réellement à la découverte de la cuisine de ce pays. J’adore. Gros bisous et belle journée à toi !

    • C’est vraiment un plat que j’ai pris plaisir à cuisiner. Déjà, il m’a fallu traduite la recette qu’on m’a donné car elle était en anglais. Ensuite, trouver la melasse !! Puis, le cuisiner avec des explications approximative des fois .. je me suis vraiment demandée où j’allais attérir !! lol
      Mais au final, c’est vraiment un plat qui te met les papilles en pâmoison !
      Gros bisous et à bientôt.

  5. Le problème avec ces plats étrangers c’est qu’il y a très souvent du poulet !
    Je ne peux pas te dire que j’aimerais bien sûr mais je l’ajoute toutefois avec plaisir sur cuisinons de saison ! gros bisous nathly

    • Et oui, c’est dur de trouver des plats sans volailles !!! Mais il y en aura quand même 😉
      Merci pour l’ajout, bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge