Étiquette : confit de canard

Confit de canard – Cuisson 2h en cocotte

Confit de canard (cuisson 2h en cocotte) slider

En Corrèze, à partir de fin Novembre et ce jusqu’à mi-janvier, nous avons quasiment tous les week-end des foires au gras. Nous y allons une ou deux fois chaque année pour faire le plein de bons produits locaux à des prix très abordables, je rempli mon congel 😉 . Du coup, cela fait maintenant quelques années que je me suis lancée dans la confection de mon confit de canard !! Déjà, cela revient beaucoup moins cher car il y a de quoi rassasier les gros appétits sur une cuisse qui sont 3 fois plus grosses que celles en boite puis c’est bien meilleur. La chair est moelleuse, bien charnue. Je les accompagne de pommes de terre sarladaises (recette ICI)  et on se regale 🙂

Le confit de canard est traditionnellement en France originaire du Sud-ouest, terre où on élève des animaux se prêtant au confit : oies, canards, terres où le gavage était aussi traditionnel. La Gascogne est au cœur du confit de canard.

(suite…)

Tourte de la marquise de Pompadour

Tourte de la marquise de Pompadour slider

Ce mois-ci, Marie vient dans ma région d’adoption le Limousin, pour son Challenge « Nos régions ont du goût ». Je me devais  d’être à la hauteur !!! lol… et de trouver une recette peu connu mais très populaire par ici. Je me suis souvenue que des amis nous avaient donné la recette de cette fameuse tourte, il y a plus de 17 ans, bien avant que l’on songe à venir s’installer ici. Dans le Limousin, le pâté de pommes de terre ou de viande est une recette assez courante. Donc, je vous emmène dans un lieu où mon mari et moi avions pris l’habitude de venir en vacance chaque année, c’était notre petit nid d’amour, de dépaysement, notre tranquillité loin de la foule …  Le pays de Pompadour et plus précisément à Arnac – Pompadour,  très beau village de Corrèze, célèbre pour son château de Pompadour et ses haras nationaux. On peut y déguster cette tourte qui est en fait la cousine très proche du pâté de pommes de terre mais je dirais version de luxe !!!   Il y a des versions différentes, plus allégées (j’ai trouvé sur le net des recettes sans cèpes ou sans gésiers). Mais cette recette fait partie du patrimoine de nos amis et donc, je voulais la faire telle qu’ils nous l’avaient écrite. J’ai toujours repoussé sa réalisation à cause de son coût assez élevé. Quand je vous dis « version de luxe », c’est que les ingrédients sont assez onéreux. Mais j’ai trouvé la parade pour ne pas me ruiner sur le mois où je comptais la cuisiner, c’est-à-dire en décembre. En Septembre, j’ai acheté les cuisses de canard confits et j’ai congelé les cèpes que mon amie m’avait porté. En octobre, j’ai acheté les gésiers confits et en Novembre, le bloc de foie gras. Comme ce sont des conserves, pas de soucis de péremption !! En décembre, pour Noël, j’ai pu faire ma tourte tranquillement. Une tourte qui ne se mange pas mais se savoure… Chaque bouchée est un pur bonheur en bouche ! Les pommes de terre sont fondantes, le foie gras est juste coulant comme il faut, les cèpes apportent un goût divin, le canard confit et les gésiers, la pâte croustillante… Tout ces ingrédients ensembles font que cette tourte est vraiment unique !  Je l’ai servi pour Noël, un très bon repas bien copieux qui change de nos traditionnelles dindes et chapon ! ça vous tente ? Allez, on passe en cuisine !

(suite…)

Défiler vers le haut