Le dimanche, j’aime cuisiner des plats qui se mijotent tout doucement. Les senteurs embaument la maison et mettent en appétit !! Le dimanche, c’est repas en famille et j’en profite pour faire des cuisines découvertes. Découverte de la gastronomie d’une région française ou d’une cuisine du monde. Je prends plaisir à me balader sur le net ou à mettre mon nez dans les livres de cuisine à la recherche d’une recette. Aujourd’hui, je vous emmène à la découverte de la cuisine Stéphanoise (Saint Etienne). J’ai trouvé cette recette qui est vraiment simple à préparer et qui vous laisse du temps de libre pendant la cuisson. C’est un plat très parfumé, les légumes sont fondants et la viande moelleuse. Je vous le recommande. Pour la petite histoire de ce plat : 

“Le barboton est un ragoût à base de viande d’agneau (en fricassée) et de pommes de terre coupées en gros dés, ainsi que de carottes. La spécificité du barboton est son temps et son mode de cuisson : il s’agit en effet de faire cuire en même temps et dans la même cocotte en fonte la viande d’agneau, les pommes de terre et les carottes, pendant au moins deux heures à feu doux, tout en veillant à arroser régulièrement le tout. Ainsi, les pommes de terre et les carottes s’imprègnent du jus de viande durant la cuisson et sont ainsi confites à souhait. C’est un plat traditionnel stéphanois, il était d’usage de réserver ce plat pour le dimanche, car la région stéphanoise ouvrière considérait l’agneau comme une viande de luxe.”

(Recette publiée le 21/04/2013 – Photo et coût remis à jour le 18/09/2020)


Quantité : 4 personnes  –   Préparation : 30 mn   –   Cuisson : 2h

Cuisine stéphanoise  –   Prix de revient : 6.10 € par (au 18 septembre 2020)

Ingrédients :

  • 8 Côtelettes d’agneau avec osBarboton Stéphanois presentation
  • 1 kg de pommes de terre
  • 300 gr de carottes
  • 200 gr de lardons fumés
  • 3 oignons
  • 10 brins de persil
  • 1 cube de bouillon de volaille
  • Beurre
  • Laurier
  • Thym
  • Sel et poivre

Barboton Stéphanois etape1Préparation :

Eplucher les pommes de terre et les couper en 4. Prendre des pommes de terre moyennes à chair ferme.

Eplucher les carottes et les couper en 3 ou 4 selon la longueur. Pour ces deux légumes, je vous ai mis la quantité poids net (épluchés).

Eplucher et émincer les oignons, ciseler le persil.


Barboton Stéphanois etape2Prendre une grande marmite en fonte et faire fondre un bon morceau de beurre avec un filet d’huile. Ajouter les lardons et les laisser fondre dans le beurre quelques minutes.


Barboton Stéphanois etape3Mettre les oignons et la viande.

Ajouter un peu de thym, saler, poivrer, bien mélanger et laisser colorer.


Barboton Stéphanois etape4Ajouter les carottes, 2 ou 3 feuilles de laurier, encore un peu de thym et mouiller avec 1,5 litre d’eau chaude. Mettre sur feu vif et quand le liquide arrive à ébullition, ajouter le bouillon cube et mélanger pour le faire dissoudre (un seul suffit !!).

Rajouter les pommes de terre, le persil, baisser le feu au maximum et c’est parti pour 2 heures de cuisson.


Barboton Stéphanois finFaire cuire à couvert pendant 1 h 15 mn environ et ensuite laisser découvert le reste du temps de cuisson.

Le liquide doit avoir diminué de 3/4 et les légumes doivent être bien moelleux.


Barboton Stéphanois fin2Servir sans attendre.

Bon appétit !!!

 

 

 


Barboton Stéphanois slider


© 2013 – 2020, Natly. All rights reserved.

26 commentaires sur Barboton Stéphanois

  1. Je ne connaissais pas alors merci pour la découverte ! J’aime beaucoup l’agneau qui mijote longtemps c’est d’ailleurs pour cela que je fais tous mes tajine de viande avec cette viande ! Je comprends aisément que vous vous soyez régalés ! C’est à faire ! merci Natly ! gros bisous

    • C’est une viande que l’on aime beaucoup aussi.
      Ce plat, ça faisait un moment que je l’avais fait et publié et j’en avais gardé un très bon souvenir.
      C’est pour ça que je l’ai refait pour le remettre à la une 🙂
      Gros bisous

  2. J’ai préparé mon Barboton à ma sauce en rajoutant une ou deux épices orientale mais surtout en cuisinant avec du bœuf à la place à cause du gout. En regardant après sur le net j’ai trouvé votre site et j’ai rajouté des lardons à mon plat. Au plaisir de vous lire donc il n’y a pas que Marmiton. L O L

    • Merci beaucoup pour votre commentaire 🙂
      Et non, il n’y a pas que Marmiton mais bien d’autres blogueurs culinaires qui n’avons aucun rapport avec Marmiton et entre nous, nous les boycottons !! lol …
      C’est une bonne idée aussi avec du bœuf… à tester.
      J’espère donc à bientôt sur d’autres recettes.
      Bonne soirée.
      Natly

    • Regarde dans les spams car je met des images maintenant et ça peut-être considéré comme de la pub. Il te suffit ensuite de me mettre comme NON indésirable. 🙂

      • Coucou Patricia,
        Ce commentaire de pifous date de 2013.. j’ai regardé dans les archives et j’ai ces coordonnées :
        pifous
        lacuisinedepat.canalblog.com
        pathydu33@hotmail.fr
        78.114.56.220
        Ce n’était pas toi à l’époque ?
        Bises
        Natly

  3. un plat d’agneau mijoté qui me plairait bien !
    je ne connaissais pas cette recette stéphanoise, merci pour la découverte ma Natly, bisous :*)

    • Une recette que j’ai déniché sur le net et qui du coup m’a fait découvrir cette cuisine. Bisous ma belle.

  4. Bonjour Cuisine Voozenoo,

    Je découvre avec beaucoup d’intérêt votre blog. Cette recette régionale aurait-elle été réalisée suite à la victoire des Verts ce week end en coupe de la ligue ? 😉

    Je suis néanmoins ravie de voir que des passionnés de cuisine qui ne sont pas de notre région explore notre savoir-faire gastronomique. Non il n’y a pas que Lyon, a St Etienne aussi on sait cuisiner 🙂

    • J’ai repéré deux autres recettes que je mettrais à l’honneur sur mon blog. La râpée et les bugnes mais si vous en connaissez d’autres je suis preneuse. Merci de votre visite. 🙂

      • Super idée la râpée. J’adore cette galette de pommes de terre avec des oignons. C’est délicieux accompagné d’un vin local comme le Saint Joseph. Sinon les bugnes bien sur mais aussi le sarasson : fromage blanc assaisonné avec des herbes (ciboulette, éventuellement de l’ail) et accompagne de pommes de terre cuites à l’eau ou à la vapeur. On aime bien les patates à St Etienne 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge