Chaque année, j’attends avec impatience tous ces petits légumes nouveaux !! Ils sont tendres, goûteux… idéal pour en faire une jardinière de légumes. Depuis quelques temps, je prends mes légumes de saison chez un maraîcher de Corrèze (le village!) qui pratique l’agriculture raisonnée. Pas de pesticides, des légumes à l’état brut, ils sont pas souvent beaux, ne brillent pas de mille feux !! Ils sont souvent biscornus mais c’est le goût des VRAIS légumes et je sais ce que je mets dans l’assiette de mes zhoms 😉 .. Regardez comme ce plat est appétissant 🙂 En plus, une de mes collègues de travail est justement sa femme 😉  donc, je profite et abuse une fois par semaine d’une livraison à mon boulot .. elle est pas belle la vie ? Merci Sandrine <3 et si vous êtes dans les alentours ou en vacance, Stéphane est sur le marché de Tulle chaque mercredi et samedi matin … (Lundi je demande l’emplacement exact pour vous le situer 😉 ) Pour donc faire honneur à ces légumes, j’ai eu envie d’accommoder ma jardinière avec des tendrons de veau. C’est une viande que l’on aime beaucoup. Elle est peu onéreuse, tendre et parfume bien ce plat. Inutile de vous dire que nous nous sommes régalés, je vous livre ma version de ce plat unique (un peu longue en épluchage mais une fois que tout est prêt, ça cuit tout seul … ou presque … ).


Quantité : 8 personnes   –   Préparation : 45 mn   –   Cuisson : 1 h

Plat familial   –   Prix de revient : 2.87 € par personne (au 7 juillet 2018)

Ingrédients :

  • 1 kg de tendrons de veau
  • 1 kg de petits pois frais
  • 1 kg de pommes de terre nouvelles
  • 1 botte de carottes nouvellesTendrons de veau, jardinière de légumes primeurs presentation
  • 1 botte d’oignons blancs nouveaux
  • 2 têtes d’aillés (ail primeur)
  • 2 cœurs de laitue
  • 3 navets nouveaux
  • 1 petit bouquet de persil
  • 70 cl de fond de veau
  • 25 cl de vin blanc sec
  • 50 gr de beurre
  • Huile d’olive
  • Sel et poivre

Préparation :

Tendrons de veau, jardinière de légumes primeurs etape1Écosser les petits pois, éplucher les carottes et les pommes de terre en laissant tout en entier. (Il faut choisir des pommes de terre de petit gabarit). Éplucher les navets et selon leurs grosseurs les couper en 2, 4 ou 6 morceaux.


Tendrons de veau, jardinière de légumes primeurs etape2Couper les oignons à la base de leur tige, enlever juste une ou deux couches de peau, les réserver entier. Couper les tiges des oignons en rondelles. Éplucher les gousses d’ails et les laisser entières.


Tendrons de veau, jardinière de légumes primeurs etape5Laver les cœurs de laitues, les sécher et les couper grossièrement avec un couteau. Effeuiller le persil et le hacher.


Tendrons de veau, jardinière de légumes primeurs etape3Préparer le fond de veau en délayant 2 c. à café bombé dans de l’eau que l’on a mis à chauffer.

Couper chaque tendrons de veau en morceau. (Mon testeur de chat a donné son aval !! La viande est bonne, on peut se mettre à cuire le plat 😉  ).

 


Tendrons de veau, jardinière de légumes primeurs etape4Prendre une grande marmite en fonte (si possible). Mettre le beurre à fondre et un filet d’huile d’olive. Ajouter les morceaux de viande et les faire revenir de chaque côté à feu vif  jusqu’à ce qu’ils soient dorés. Saler, poivrer les retirer de la marmite.


Tendrons de veau, jardinière de légumes primeurs etape6A la place, ajouter l’ail et les oignons puis laisser colorer quelques minutes à feu moyen. Augmenter le feu, verser le vin blanc et avec une cuillère en bois, bien mélanger en grattant le fond de la marmite pour décoller les sucs de viande. Une fois le vin évaporer, mettre les navets et  les pommes de terre. Mélanger, laisser dorer quelques minutes.


Tendrons de veau, jardinière de légumes primeurs finAjouter la viande avec le jus rendu, les carottes, les petits pois et la laitue. Mélanger le tout, saupoudrer avec le persil haché, mélanger et verser les ¾ du fond de veau.

Mettre sur feu doux, couvrir et laisser cuire pendant 45 mn environ.

Au fil de la cuisson, n’hésitez pas à mélanger de temps en temps, ajouter du fond de veau si besoin et à goûter pour éventuellement rectifier l’assaisonnement.


Tendrons de veau, jardinière de légumes primeurs fin2C’est prêt quand les légumes sont fondants (mais pas fondus 😉 ) .

Servir aussitôt.

Bon appétit !!!

 



Tendrons de veau, jardinière de légumes primeurs slider


 

 

© 2018, Natly. All rights reserved.

Rendez-vous sur Hellocoton !

About Natly

Blogueuse culinaire de 51 ans, mariée et maman d’un garçon de 12 ans. Provençale d’origine, je vis depuis quelques années à la campagne, dans le Limousin. Un tout petit village qui respire la tranquillité, le bon air. Passionnée de cuisine, mon mari m’a aidé à mettre ce blog en place afin de vous faire partager mes recettes, mes expériences culinaires et bien d’autres choses. Je me suis lancée dans cette aventure pour le plaisir et l'amour des bonnes choses 😉

20 commentaires sur Tendrons de veau, jardinière de légumes primeurs

    • On a bon goût !!! 😀
      J’en fais souvent des tendrons et en plus, on peut les cuisiner à toutes les sauces 😉
      Gros bisous ma belle.

  1. Bonjour Natly
    je suis fan de la bonne bouffe et la tu viens de me donner l’occasion de saliver.
    Jolie photos je les adore. Pour ce qui est de la recette je vais vivement m’y mettre a l’occasion pour cette recette de gourmands.

    • Une recette qu’il faut que je mange au moins une fois par an !!
      Et comme tu dis, légumes en direct et le veau.. je le prends pas chez le producteur mais c’est tout comme..
      Je me sers dans une boucherie qui ne travaille qu’avec des producteurs directement de chez nous…
      Donc le veau, c’est celui qui est élevé sous la mère en Limousin.. il est vraiment sublime.
      Bisous

  2. Coucou merci pour ta réponse. Mon frère qui est décédé l’an passé à 58 ans habitait à Ussel où je suis allée plusieurs fois, voilà pourquoi ma demande curieuse lol ! Oui effectivement il y a de la bonne viande et d’excellents produits laitiers dont le lait d’Ussel au bon goût de pâturage ! Bonne journée au plaisir

    • C’est vrai que les produits laitiers direct producteur ont se très bon goût de prairies, d’étable… j’adore !!
      Je suis à 50 km d’Ussel .. au milieu entre Ussel et Brive !

    • Car ça marche pas mon bidule !!! ça fait 10 fois que je le dis à Cyril mais il oublie à chaque fois !!
      Tu connais l’histoire du cordonnier …. ??? ben voilà.. suis dedans avec lui !! lol
      Je le colle dessus ce week-end
      Bisous

  3. Comme je te comprends et te suis car je suis une adepte des produits fermiers qu’ils soient légumes, laitages ou viandes et volailles. Restent le poisson et les fruits de mer mais là pas le choix la mer est près de chez moi et j’apprécie. Ton plat est appétissant effectivement avec ces petits légumes nouveaux merci du partage. Mais tu es du limousin ou de la corrèze en fait ?
    Bonne fin de soirée

    • Si on reprends depuis le début, je suis née à Marseille où j’y ai vécu 42 ans … puis je suis partie dans la région du Limousin et exactement dans le département de la Corrèze qui a un joli petit village qui s’appelle aussi “Corrèze” 😉
      J’ai la chance aussi de pouvoir avoir une viande d’extrême qualité et peu chère et je m’approvisionne le plus souvent possible directement chez les producteurs, à la ferme etc…
      Sauf le poisson qui est beaucoup trop loin de moi 😉
      Bonne soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge