Il y a quelques temps de ça, j’ai reçu la visite de ma sœur qui n’est pas venue les mains vides. Elle nous a ramené quelques spécialité de sa région, la région Centre. Parmi celles-ci, nous avons eu un gros coup de cœur pour les Rillons. C’est une spécialité de Vouvray pour être plus exacte à 10 km de Tours. Bien sûr par chez moi, on en trouve pas ! Alors, je me suis mise en tête de les faire maison. J’ai trouvé peu de recettes sur le net. J’en ai retenu 3 qui me semblait se rapprocher en visuel le plus de ce que nous avions goûté. Le soucis, c’est que dans les 3 recettes, aucune ne procédait de la même façon. Finalement, j’ai fait un mixte des 3 en suivant mon feeling. Et là !!! Exactement le même goût en meilleur !! .. ça existe ça comme concept ? lol … Ces petits lardons ont déjà un goût extraordinaire, là .. c’est le même goût mais en plus prononcé, en plus fin, bien meilleur … Les Rillons se servent le plus souvent en apéritif. On pose le plat sur la table et muni de petites piques, on grignote. C’est d’ailleurs comme ça que nous les avons dégusté la première fois. Mon mari avait très envie depuis quelques jours d’une salade frisée avec des œufs durs, de l’ail et des lardons. Donc, c’est le repas que j’ai fait mais les lardons se sont transformés en Rillons… on a jamais mangé une salade frisée aussi bonne !! Je suis vraiment fan. C’est une recette un peu onéreuse car il vous faut une belle pièce de poitrine de porc fraîche de chez le boucher que vous découperez vous-même (attention 1 kg de poitrine crue équivaut à peu près à 700 gr cuit), un vin mousseux de Vouvray et pas d’ailleurs sinon le goût sera totalement changé. Puis ne pas oublier le fameux arôme Patrelle pour obtenir la couleur dorée qui caractérise les Rillons MAIS je n’en ai pas mis !! … car dans une de ces 3 recettes, la personne disait que l’on peut parfaitement le remplacer par de la chicorée en poudre, c’est beaucoup plus sain et ça ne prends pas du tout le goût, ça colore uniquement et c’est tout à fait vrai !! … Avec cette quantité, on peut préparer une salade pour 4 personnes ou en apéro pour 6 à 8 personnes. Dernier petit mot, j’en vois venir qui vont me dire “C’est hyper gras ton truc” … C’est vrai !!! Mais c’est pas hyper gras, c’est aussi gras que des lardons classique et à la base ce n’est pas une recette light  !! Une fois de temps en temps, on peux se faire plaisir et … Le Gras, c’est la Vie !!!! 😉 

Cette recette, je la dédie à mon amie Marie-Christine “L’alchimie des mets” pour son jeu culinaire “Nos régions ont du goût“. Et comme par hasard, la région que nous devons visiter culinairement ce mois-ci est la Région Centre 😉  Non, je plaisante.. je savais en août qu’elle serait la prochaine région et c’est pour cela que je m’étais mise en tête de cuisiner ces Rillons pour vous les faire découvrir… si vous ne connaissez pas bien sûr 🙂


Quantité cuite : 700 gr  –  Préparation : 30 mn  –  Repos : 1 nuit   –  Cuisson : 1 h 15

Apéritif dînatoire ou entrée   –   Prix de revient : 20.88 € le tout (au 7 Septembre 2018)

Ingrédients :

  • 1 kg de poitrine de porc fraîcheRillons de Vouvray presentation
  • 3 carottes
  • 2 échalotes
  • 75 cl de mousseux de Vouvray
  • 2 feuilles de laurier
  • 4 branches de Thym
  • 10 grains de poivre noir
  • 500 gr de Saindoux
  • 20 gr de gros sel
  • 2 c. à café de chicorée en poudre
  • Poivre

Rillons de Vouvray etape1Préparation :

La veille

Couper la poitrine de porc fraîche en gros lardons de 4 cm environ de côté. Les mettre dans un grand saladier.


Rillons de Vouvray etape2Éplucher les carottes et les couper en rondelles. Éplucher les échalotes et les couper en 4 ou 6 selon la grosseur. Mettre les légumes dans le saladier.

Rajouter le gros sel, le thym, le laurier et les grains de poivre. Bien mélanger le tout et verser la bouteille de Vouvray dessus.

Filmer le saladier et le mettre au frais jusqu’au lendemain.


Rillons de Vouvray etape3Le lendemain

Verser le contenu du saladier dans une passoire (on ne garde pas le liquide).

Laisser égoutter quelques minutes, puis récupérer tous les morceaux de lardons.

Mettre les légumes dans des nouets ou dans des gazes et les fermer avec de la ficelle. (J’ai fait 3 paquets).

Prendre une cocotte (en fonte si possible). Mettre 100 gr de saindoux dedans et faire chauffer. Ajouter les lardons et les faire revenir à feu vif pendant 15 mn en remuant souvent.

Mettre le reste de saindoux dans une casserole et le faire fondre à petit feu.

Au bout des 15 mn, verser le reste de saindoux dans la cocotte, ajouter les sachets de légumes. Les enfoncer dedans, poivrer et mélanger.


Rillons de Vouvray etape4Couvrir et laisser cuire à petit feu pendant 1 h en remuant une ou deux fois.

Au bout de ce temps, ajouter la chicorée et bien mélanger. Continuer la cuisson pendant 15 mn à feu moyen.


Rillons de Vouvray etape5Sortir les lardons à l’aide d’une écumoire, les mettre dans une passoire pour les laisser s’égoutter et refroidir.

 

 


Rillons de Vouvray finLes mettre dans un saladier et déguster !

En apéro, à grignoter avec une petite pique ou sur une belle salade pour une petite entrée ou un bon plat.

On peut les faire réchauffer quelques minutes au micro-onde, on les a largement préférés tiède.

 

 


Rillons de Vouvray fin2PS : Si vous ne les consommez  pas de suite, les mettre chaud dans un bocal ou plusieurs. Verser le saindoux de cuisson au travers d’un chinois pour le filtrer dans les bocaux.

Quand ils sont refroidis, les fermer et les placer au frais. Ils se conservent pendant 3 semaines.

Bon appétit !!!


Rillons de Vouvray slider


Nos régions ont du goût carte


 

© 2018, Natly. All rights reserved.

Rendez-vous sur Hellocoton !

About Natly

Blogueuse culinaire de 51 ans, mariée et maman d’un garçon de 12 ans. Provençale d’origine, je vis depuis quelques années à la campagne, dans le Limousin. Un tout petit village qui respire la tranquillité, le bon air. Passionnée de cuisine, mon mari m’a aidé à mettre ce blog en place afin de vous faire partager mes recettes, mes expériences culinaires et bien d’autres choses. Je me suis lancée dans cette aventure pour le plaisir et l'amour des bonnes choses 😉

22 commentaires sur Rillons de Vouvray

    • En fait, c’est moi qui ait cuisiné la recette de Marie.. Je l’ai trouvé sur son blog il y a 1 an 1/2 et je la publie que maintenant à l’occasion de la Battle food !! lol …
      Bisous

    • Yes !!! Je suis contente que vous ayez aimé 😀
      Merci pour ta confiance… je te piquerai la photo quand tu auras publié pour te mettre à l’honneur sur mon article.
      Bisous

  1. Moi je connaissais, mais de nom seulement ! Dans la Nièvre, on les trouve au rayon charcuterie des supermarchés et j’avoue n’avoir jamais franchi le pas de l’achat.
    Les tiens par contre me donnent bien envie de déguster la frisée !
    Bon dimanche.

    • Ma sœur nous les a fait découvrir en les achetant chez un traiteur, ils étaient déjà très bons.
      Mais le fait maison, c’est franchement 100 fois meilleurs !!
      Lance toi, c’est super facile à faire, juste un peu long pour la marinade et la cuisson mais on fait plein de choses en attendant 😉
      Bisous
      Bonne soirée

  2. Wouah .. Natly tu me donnes envie … Peut être un peu gras ..mais comme tu dis ,c’est la vie ! et moi je dis ,qu’une fois en passant ,cà peut se faire . Un jour j’essayerai . Bisous Natly et merci de ce bel échange .

    • C’est sûr que c’est une recette qu’on ne fait pas souvent mais une fois de temps en temps bien espacé… c’est un vrai plaisir 🙂
      Gros bisous

    • J’ai pas eu le temps de faire le test pour les conserver un peu plus longtemps !!
      ici, ils ont vécu le temps d’un repas…
      Bisous et merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge