Crème brûlée à la réglisse et café

Crème brûlée à la réglisse et café slider

Ce week-end, j’avais envie de faire des crèmes brûlées et une envie de café. Je me suis dit pourquoi ne pas tenter de les faire au café.. Puis en fouillant dans mon placard à la recherche de mon extrait de café, je suis tombée sur un paquet de rouleaux de réglisse ! Très étonnant, d’ailleurs ! Car avec les becs sucrés que j’ai à la maison, je n’ai jamais vu un paquet de bonbons trainer. Lol ! Du coup, j’ai eu l’idée de mettre réglisse et café ensemble, mais je n’étais pas sûre du tout de mon coup, car je n’ai jamais goûter une telle association. Je cherche sur le net et effectivement ça existe. Mais est-ce que cela va nous plaire ?… Alors, je me suis fait un expresso que j’ai bu en ayant de la réglisse dans la bouche pour tester.. lol .. Je sais, des fois, j’ai des idées tordues ! ça matche super bien en fait !! J’ai même fini mon rouleau en sirotant mon café :) Voici mes crèmes brûlées, vous pouvez y aller les yeux fermer .. Si vous aimez ces deux parfums bien sûr !! J’adore cette couche caramelisée sur le dessus que l’on casse avec la petite cuillère .. miam !! 😀
(suite…)

Velouté de carottes au St Môret

Velouté de carottes au St Môret slider

Les soirées commencent bien à se rafraîchir et l’envie de se réchauffer le soir avec un bon bol de soupe ou velouté se fait ressentir. J’adore cette période en fait. Rentrer le soir à la nuit tombée, ouvrir la porte, sentir la chaleur et la quiétude de son foyer, se mettre à cuisiner une bonne soupe pour réchauffer tout le monde de façon gourmande tout en passant un bon moment où l’on se raconte notre journée 🙂 Bon, je m’éloigne !! lol … Revenons à ce velouté que nous avons adoré ! Il a fallu que j’en planque un peu pour en avoir le lendemain midi 🙂 . Cette recette est très simple, pas beaucoup d’ingrédients, mais la saveur de la carotte est très présente rehaussée par le jus d’orange. Le St Môret apporte de la douceur à la texture et la garniture que j’ai mise dessus, le croquant. Pour le jeu Tests de recettes entre blogueur, sur le thème des “Soupes”, mon choix s’est porté sur le joli blog de Delphine “Oh, la gourmande“. Le choix des soupes y est impressionnant ! Mais comme j’avais une envie de carottes et que j’avais du St Môret dans mon frigo, le choix a été vite fait. Merci Del 😉

(suite…)

Cookies Peanuts de Snoopy

Cookies Peanuts de Snoopy slider

Les cookies, tout le monde connaît et adore :) On peut les faire à toutes sortes de parfums. Mais saviez-vous que “Snoopy” en est raide dingue ?? Surtout de ceux fait aux cacahuètes caramélisées, les Peanuts. Vous connaissez Snoopy, ce chien malicieux et farceur, mais aussi le meilleur ami de Charlie Brown… Sofia du très joli blog “Plume & prose“, notre marraine sur Compile moi un menu que je gère quotidiennement avec Viviane, a choisi comme thème : “Cuisine moi ton film ou ta série“. Il m’est de suite venu en tête ces cookies, car j’adorais petite regarder “Snoopy” à la télé ou lire les BD sans goinfrer et quand je demandais à ma mère de les faire, sa réponse était : “Je n’ai pas la recette, c’est américain” !! Donc, je restais toujours sur ma faim. Lol ! Aujourd’hui, je me rattrape. Ces petits biscuits sont vraiment délicieux avec ce bon goût de beurre de cacahuètes accentué par les cacahuètes caramélisées en poudre et celles que j’ai aussi glissé entières dedans. Un bon goûter que devrait plaire aux enfants. Le mien a adoré. 

Et comme chaque mois, un clic sur la photo du thème dans la colonne de droite pour nous rejoindre et participer à ce thème. Il se termine le 25/11 à minuit. 

(suite…)

Manchons de canard aux olives vertes et lardons

Manchons de canard aux olives vertes et lardons slider

D’habitude à cette période de l’année, je profite des foires au gras qui se tiennent en Corrèze pour faire le plein de canard et autres .. Mais cette année, il faut se resoudre à puiser dans le fond du congel pour se régaler avec et patienter un peu pour pouvoir le reconstituer les stocks.  Voici une recette toute simple mais néanmoins très goûteuse. Ces manchons de canard se prêtent bien à ce style de cuisson. Agrémentés de lardons et d’olives vertes, le tout sur un lit de riz blanc, je pense que ce plat peut plaire à beaucoup de personnes 🙂 comme il nous régale quand je le cuisine.

Le jury du mois de Novembre de “Recette.de” dont je fait (encore) partie 🙂 a choisi comme thème “Coin Coing ! De quoi caser trois pâtes (de coing) à un canard !” . J’ai choisi de vous proposer une recette de canard qui est hors concours bien sûr. Vous pouvez participer à partir du 1er novembre 2020 jusqu’au 6 décembre 2020, douzième coup de minuit inclus ! Les trois recettes que le jury aura selectionnés gagnent un joli lot 🙂

(suite…)

Millassou au beurre de tonka selon Jérémy Crouchet

Millassou au beurre de tonka slider

Le millassou ! Vous connaissez ? Régine Rossi-Lagorce, cuisinière et écrivaine très connue en Limousin en parle très bien :  « Autrefois, en Corrèze, il y avait des plantations de sarrasin, qui comportaient aussi du millet, une plante parasite du sarrasin, raconte Régine. On ramassait les graines de millet, on les écrasait, on en faisait une pâte avec de l’eau, on y mettait un peu de blettes, d’oseille ou de blancs de poireau, on rajoutait un peu d’ail et de persil et on faisait griller ce millassou. Durant la grande disette de 1820, le sarrasin a disparu et le millet avec. Il a donc été remplacé par la pomme de terre. Pour avoir la même sorte de pâte, on a créé une râpe à picots, qui écorche la chair de la pomme de terre et qui en fait une pulpe. En cuisine, c’est la forme qui fait le goût. On ne fera pas le millassou avec une râpe à carottes. La cuisson n’est pas du tout la même. » D’où l’importance de la râpe à farcidure dont je vous parle dans la recette. Quand j’ai fait cette galette de pommes de terre, je n’en avais pas, mais depuis, j’en ai trouvé une. Le seul et unique endroit pour vous procurer LA râpe se trouve à Tulle, chez la mythique droguerie Neige. Made in 100% Corrèze bien sûr, et c’est vrai que cela change complètement la texture. Le millassou divise aussi les gens dans sa préparation. Pour Régine Rossi-Lagorce :  « Pour 12 pommes de terre, il faut compter une grosse cuillère à soupe bien bombée de hachis de persil. Il faut saler et poivrer et il ne faut surtout pas égoutter les pommes de terre râpées, car la fécule partira avec l’eau et il n’y aura plus de liant ». C’est de cette façon que je la cuisine depuis que je suis en Corrèze, je la cuit en principe dans de la graisse de canard. Et il y a aussi la Confrérie des farcidures et du millassou de Sainte-Fortunade qui incorpore dans la préparation des œufs et du lard gras. Régine Rossi-Lagorce, en bonne puriste : « Je suis formelle. On ne met pas d’œuf, ni de lard dans le millassou ». Je n’ai encore pas testé cette version. Mais pour celle que je vous présente aujourd’hui, je suis partie sur une 3ème version ! Celle de Jérémy Crouchet , chef à La Table de M, à Uzerche, depuis 5 ans. Corrézien d’origine, il sait l’ancrage du millassou dans le patrimoine local, mais il a néanmoins décidé d’apporter sa touche d’originalité à ce mets traditionnel avec une cuisson au beurre de tonka. Quand j’ai lu sa recette, j’ai tout de suite pensé aux belles fèves de Tonka d’Amazonie que mon partenaire David vanille m’a envoyé et me voilà donc partie en cuisine pour la réaliser selon sa recette. La version traditionnelle est déjà excellente, mais nous avons tout autant aimé celle de ce Chef. La fève de Tonka lui apporte une touche légèrement vanillée, on sent bien le petit goût d’amande en arrière-gorge mais surtout elle apporte un goût caramélisé qui s’est concentré sur les bords du millassou. Ils étaient craquants à souhait et bien parfumés. On trouve avec mon mari que la fève sublime ce millassou. Nous l’avons dégusté tout simplement avec un filet de poisson blanc cuit à la vapeur et une salade. Un repas que nous avons beaucoup apprécié. Certaines photos le montre noir mais non, il n’est pas cramé mais super bien caramélisé et croustillant 🙂  Merci Chef pour cette originalité ! Et vous savez quoi ? .. Déjà, je suis bien bavarde ..lol .. Et en plus, c’est un plat super économique même avec la fève de Tonka. Il ne vous en coûtera que 4.33 € pour être précise pour 6 très belles parts et si vous la faite sans la fève, alors là, elle ne coûte plus que 3.55 €.. Autant vous dire que je m’empresse de la proposer pour notre Cenween du joli blog « Simplement Cenwen » avec son “Challenge alimentaire, Fin De Mois Difficile“ que nous faisons chaque 15 du mois.. le challenge ? Une recette à moins de 1.50 € par personne 🙂

(suite…)

Croque-monsieur version familiale

croque monsieur version familiale slider

Il m’arrive souvent d’avoir des tranches de fromages que je n’ai pas utilisé dans une recette et que personne ne mange. Au lieu de les laisser des jours dans le frigo, j’en profite pour faire ce gros croque-monsieur. On peut mettre n’importe quel fromage dedans (tranches de raclette, tranche de fromage pour hamburger, des tranches de tomes diverses etc …), un reste de jambon ou de bacon, le pain de mie, utiliser n’importe quel fromage râpé aussi comme le cheddar, le comté, le chèvre etc …  C’est vraiment le croque-monsieur anti-gaspi. On l’arrose avec une crème/oeufs et hop au four. Cela en fait un bon repas pour le soir avec une belle salade. La crème et le fromage bien fondu rendent ces croque-monsieur très moelleux et vraiment gourmands. Ce moule tablette est vraiment parfait pour faire ce croque-monsieur, mais si vous ne l’avez pas, il suffit de prendre un moule carré et de le badigeonner de beurre.

(suite…)

Biscuits façon Kango

Biscuits façon Kango slider

Vous connaissez les biscuits Kango ? Ces petits biscuits qui sont à la fois sablés et croustillants avec un cœur de chocolat. Cela fait un moment que j’avais envie de les réaliser maison, car j’avoue que ceux du commerce, je les aime beaucoup, mais je les ai toujours trouvé un peu gras. Donc à l’occasion de la Bataille Food dont la marraine est Natalia du joli blog plein de belles idées “Sucre et épices“, je me suis lancée, car son thème porte justement sur les biscuits. J’ai vu plusieurs façons de les réaliser. Soit avec une pâte au chocolat que l’on fait, soit avec des carreaux de chocolat. J’ai choisi pour une première cette dernière version. J’ai pris 3 parfums de chocolat différents. Chocolat au lait, chocolat noir et chocolat au lait cryspi. Le seul souci que j’ai eu, c’est que pour ma première plaque, les biscuits se sont enormément étalés à la cuisson. Le chocolat ne s’est pas échapé, mais j’ai fait des Kango géant !! J’ai compris mon erreur. C’est qu’en fait, j’ai toujours peur de trop travailler les pâtes et là, justement, il faut bien l’assouplir pour qu’elle garde la forme à la cuisson. Ma deuxième plaque était bien mieux. J’ai fait plusieurs taille selon la barre ou carreaux de chocolat que j’avais. Ben, je peux vous dire qu’ils ont disparu en peu de temps !! J’en referais bientôt, car mon fils les a adorés au goûter. Ils sont extras et pas gras ! On obtient une texture de pâte très sableuse en bouche avec un bon cœur de chocolat bien fondu, mais pas coulant. 

(suite…)

Mousse aux pruneaux

Mousse aux pruneaux slider

Quand Michelle “Plaisir de la maison” nous a annoncé le choix de son ingrédient pour le jeu “Recette autour d’un ingrédient” geré par Soulef du blog « Amour de cuisine   » et Samar du blog «  Mes Inspirations Culinaires», j’avoue que j’ai eu un gros blanc !! J’adore les “Pruneaux“, j’adore en manger de temps en temps comme ça mais comme je suis la seule à la maison à les aimer, j’en cuisine pas. Alors que faire ? Un far ? .. la recette la plus connue avec le pruneau ! je me suis dit qu’il risquait d’y en avoir beaucoup de proposés. C’est en rangeant mes courses que l’idée de la mousse m’est venue. Après quelques recherches et des idées prises de ci de là, ma mousse est enfin prête et je peux vous assurer que je me suis régalée avec !! C’est super léger en bouche, l’équilibre entre les pruneaux et l’Armagnac est parfait. Franchement, c’est un bon petit dessert que l’on peut même présenter pour Noêl ! Rassurez-vous, je n’ai pas mangé les 7 pots car finalement mon fils a voulu y gouter et il s’est eclaté !!! lol

(suite…)

Gratin de pommes de terre aux épinards, coulis de tomates à la viande hachée

Gratin de pommes de terre aux épinards, coulis de tomates à la viande hachée slider

À la maison, tout le monde adore les épinards et je cherche toujours des recettes pour les accommoder. Pour le jeu Tests de recettes entre blogueur, sur le thème des “Gratins”, Sonia nous a attribué deux blogs et comme je n’ai jamais su faire un choix entre blogueuses, j’ai décidé de faire un plat pour chacune. Après le gratin de pâtes de Virginie, voici le délicieux gratin d’Emmanuelle “Aux délices de Manue“. Il est très complet avec les épinards, les pommes de terre, la viande hachée et les merguez. C’est un gratin bien goûteux que nous avons beaucoup aimé. 

(suite…)

Soupou Tehou ou le ragoût guinéen

Soupou Tehou ou le ragoût guinéen slider

J’adore découvrir les differentes cultures culinaires et j’ai la chance aussi d’avoir des hommes qui sont assez aventureux dans la degustation des plats 😉 Pour la 108ème recettes que je publie sur mon blog dans la catégorie “Cuisine du monde”, je suis allée chez Sofia qui tient un super blog de cuisine “Plume & Prose“. Sonia pour son jeu Tests de recettes entre blogueur, nous a demandé de cuisiner une recette d’ailleurs. J’ai donc choisi ce ragoût guinéen car j’avais tous les ingrédients et c’est le genre de plat que j’adore faire le week-end en cette saison. Il est composé de bons légumes de saison, on peut le faire avec du boeuf ou du poulet et il est bien parfumé avec diverses épices qui ont délicieusement parfumées ce plat que nous avons enormement apprécié. J’ai vu que Sofia avait servi ce plat avec du riz blanc, pour ma part, j’ai preféré ajouter des pommes de terre. Pour les épices, ceux sont celles de mon partenaire David vanille. Le curcuma de longa de Madagascar (mon gros coup de coeur), le gingembre du Nigéria (à la fois frais, citronné et piquant), le paprika fort du Yunnan et Sichuan – Chine (des arômes fumés et légèrement amers, rappelant ceux de la tomate séchée), et le piment Niora concassé d’Espagne (des saveurs sucrées et fruitées, légèrement relevé)

(suite…)

Gratin de pâtes de Susan “Desperates Housewives”

Gratin de pâtes de Susan slider

C’est un gratin de pâtes que j’ai toujours voulu tester !! Bon, je reconnais que si on fait un régime, il vaut mieux passer son chemin … Il n’est franchement pas light ! Mais qu’est-ce qu’il est bon !! La sauce béchamel est hyper onctueuse et très parfumée, le fromage file entre chaque bouchée, la chapelure apporte du croustillant. On a vraiment adoré ce gratin que Susan essaie désespérément de réussir dans cette série. Et je vais vous faire rire en plus, mais cette série je ne l’ai même pas vu !! Par contre, j’en ai énormément entendu parlé par mes copines à l’époque et ce gratin m’était resté gravé en mémoire. Du coup, pour le jeu de Sonia :Tests de recettes entre blogueur, j’ai eu ce mois-ci deux blogs pour faire mon choix sur un thème donné : “Les gratins” et en me mettant à chercher une recette sur le blog de “Aux papilles by Virginie“, je suis vite tombée sur ce gratin. Inutile de vous dire que je n’ai pas été plus loin et que ça nous a fait un bon repas accompagné d’une salade pour la forme 😉

(suite…)

Gâteau aux pommes, myrtilles et vanille

Gâteau aux pommes, myrtille et vanille slider

Je ne joue pas dans la cours des grands côté pâtisserie, j’essaie de temps en temps de faire une belle réalisation, mais ça ne va pas plus loin .. Pour le moment ! Mais j’essaie toujours de jouer dans la cours des gourmands avec de bons produits. Lundi, David Vanille a lancé un challenge pour cette semaine. Réaliser une recette avec ses gousses de vanille (sucrée ou salée) et poster une photo ou une story sur son instagram ICI. En allant fouiner dans mon congélateur pour chercher une idée de repas, j’ai vu mes myrtilles et juste à côté les gousses de vanille de David. Ni une, ni deux, j’ai su ce que j’allais faire comme gâteau. Les myrtilles, je les achète chaque année dans les Monédières en Corrèze. A quelques kilomètres de chez moi, il y a la “Ferme aux petits fruits” où ils cultivent la myrtille et exploitent aussi des terres sur le suc au May pour la myrtille sauvage. Je prends en général 5 kg de chaque que je stocke au congélateur pour l’année. La myrtille cultivée est très grosse, bien charnue et bien parfumée. C’est celle-ci que j’ai décidé de mettre dans mon gâteau associée à une gousse de vanille de Tahitensis, à la pulpe hyper parfumée, très généreuse en graines et bien sûr sans oublier les pommes. J’ai choisi la Meylin AOP du Limousin  pour sa chair croquante et juteuse. Tout ça pour vous dire que ce gâteau est une bombe de saveur, un régal pour le palais, que mes hommes l’ont beaucoup apprécié, tiède le soir ou froid le lendemain, il est aussi bon. Merci à Françoise qui m’a largement inspiré cette recette. 

(suite…)

Rillettes de saumon frais et ses baies roses

Rillettes de saumon frais et ses baies roses slider

J’aime beaucoup faire des rillettes pour servir en apéritif. Cette fois, j’ai eu envie de saumon. J’avais acheté deux beaux pavés et je me suis dit que cette recette serait parfaite pour ma participation au thème “Octobre, la cuisine rose” de Compile moi un menu, le jeu que je gère conjointement avec Viviane “Quoi qu’on mange?“. Pour la 6ème année consécutive, nous avons décidé de dédier notre thème à la lutte contre le cancer du sein, pour vous inciter à vous faire dépister, la couleur rose en est un doux rappel. C’est vraiment important pour nous les femmes de le faire. Et pour en revenir à ces rillettes, elles sont excellentes. L’ajout des baies roses apporte une belle note au saumon. Et le mariage chèvre/saumon/citron est excellent. En les faisant, j’étais partie sur un yaourt et un fromage blanc de vache mais quand j’ai vu dans mon frigo qu’il m’en restait au chèvre, j’ai pensé au fameux cuajada qui est fait à base de produits laitiers de chèvre. Je ne le regrette pas, car mes rillettes étaient vraiment bien parfumées. Elles sont parfaites pour tartiner des petites tranches de pain de campagne grillées au four et les présenter pour un bon apéritif gourmand. J’ai légèrement triché pour obtenir un rose moins pâle en ajoutant une pointe de couteau de colorant alimentaire en poudre rose 😉

Octobre ,la cuisine rose” continu sur le blog de Cmum et je vous invite à venir partager vos recettes roses avec nous 🙂 Cliquez sur le logo à droite, là —>

(suite…)

Balais de sorcière

Balais de sorcière slider

J’avoue ne pas aimer Halloween. À la maison, on ne la fête jamais (sauf quand mon fils était en âge de vouloir le fêter pour les bonbons ;) )  Du coup, j’ai vraiment peu de recettes sur mon blog. Quand Cenween du joli blog « Simplement Cenwen » nous a proposé de cuisiner pour cette occasion, pour son “Challenge alimentaire, Fin De Mois Difficile“, j’étais bien embêtée. Mais hors de question de rater ce défi qui me tient à cœur et je ne voulais pas non plus présenter une recette classique. Alors, je me suis mise à chercher sur le net et je suis tombée sur cette idée pour l’apéro. Oui, vous avez bien lu, c’est une idée et pas une recette, car en fait, on ne fait que de l’assemblage. C’est très facile à réaliser, les enfants peuvent largement les faire aussi. Par contre, il fallait que je calcule le coût. Et là, j’ai été étonné que ce soit si cher finalement !! Bon, je ne dépasse pas les 1 €, mais en comptant six balais par personne, on est quand même à 0.89 € la part. Pour quelques morceaux de saucisse et fromage … Enfin, c’est très sympa pour faire plaisir aux gosses en leur proposant un petit apéro ludique. 😉 D’après mon mari, on a le balai … balai et le balai à frotter !! mdr … Vous en pensez quoi ? J’espère Isabelle que tu ne m’en veux pas que ce ne soit pas une recette cuisinée :/ je me rattraperais le mois prochain 😀

(suite…)

Pâtes à la Butternut caramélisée

Pâtes à la Butternut caramélisée slider

La saison des courges a commencé et c’est mon moment préféré en cuisine. J’aime les cuisiner à toutes les sauces et j’avoue avoir un petit faible pour la Butternut. Avec sa chair douce et légèrement sucrée, elle a un léger goût de châtaigne et de noisettes. En crème, en burger, en soupe, farcie, en poêlée ou tajine, elle se prête à pas mal de fantaisie. J’en ai quelques-unes sur ce lien : ICI ! Cette fois, j’ai eu envie de pâtes et d’un plat végétarien pour pouvoir l’apprécier pleinement. Et ouii.. j‘arrive à faire un plat végétarien par semaine et c’est plutôt pas mal, car avec mes deux viandards, je bataille dur !! .. J’espère arriver l’année prochaine à deux par semaine ;) Ce plat a eu un beau succès avec la butternut caramélisée sur le dessus, la sauge qui se marie très bien avec aussi. C’est une recette facile à faire, assez rapide donc parfaite pour le soir. Ce mois-ci, je rempile encore dans le jury de “Recette.de” et avec les autres membres du jury dont la liste est en bas de l’article, nous avons choisi de vous faire cuisiner les courges ! Voici donc ma proposition hors concours, bien sûr et venez nombreux nous proposer vos idées 🙂 Il y a des lots à gagner pour les 3 premiers ! 

(suite…)

Défiler vers le haut