Aujourd’hui, on célèbre la fête de l’indépendance avec les Mauriciens. Pour l’occasion, je suis allée chercher une belle recette chez Kristel, une Mauricienne d’origine qui gère le magnifique blog : « L’atelier de Kristel« . Ce n’est pas la première fois que je me régale à cuisiner ses recettes. J’ai déjà fait pour un challenge, il y a plus de 5 ans son délicieux « poulet frit« , récemment j’ai testé ses pâtes fusili « roussis » de sa tante Sinda. Une recette simple, rapide que je mettrais dans quelque temps et là, pour ce tour, j’ai craqué sur ces sublimes tartelettes banane. Pour mes grands amateurs de dessert à la banane, ils ont vraiment été sous le charme. Non seulement, elles sont esthétiquement jolies, mais le goût est divin. La pâte est .. comment dire .. Hyper friable ! On a l’impression de croquer dans du sable.. J’ai vraiment adoré cette texture, mais attention, il faut manipuler les tartelettes avec délicatesse sous peine de la casser en deux, voire en 15 (expérience faite par mon fils!!). J’ai parfumé ce dessert avec le rhum arrangé que j’ai fait. David vanille m’avait envoyé des gousses de vanille sèche que j’ai plongées dans une bouteille avec d’autres ingrédients.. Et je peux vous dire, que je dois me retenir pour ne pas en goûter une petite « lichette » quand je m’en sers pour la cuisine !! Si vous avez envie de vous dépayser, allez visiter le blog de Kristel :) Et allons faire un tour sur l’île ensemble :) Maurice est un pays insulaire de l’océan Indien connu pour ses plages, ses lagons et ses récifs. Ses terres montagneuses comportent quant à elles le parc national des gorges de Rivière Noire, qui abrite des forêts tropicales, des cascades, des sentiers de randonnée et des animaux comme le renard volant. Port-Louis, la capitale, abrite l’hippodrome du Champ de Mars, la maison coloniale Eureka et le jardin botanique Sir Seewoosagur Ramgoolam, qui date du XVIIIe siècle.. 

De quoi nous faire rêver d’horizon lointain <3 Je vous donne rendez-vous le 15 pour la prochaine recette du monde. 

(Nous sommes de 5 décembre 2020, on vient de terminer la décoration de la maison. Sapin, crèche.. tous ce petit monde est en place pour passer un mois avec nous !! lol .. je me pose un peu et j’en profite pour programmer cet article 🙂 ) 


Quantité : 7 tartelettes  –   Préparation : 45 mn   –   Repos : 20 mn   –   Cuisson : 1 h

Dessert Mauricien   –   Prix de revient : 0.90 € la tartelette (au 12 mars 2021)

Ingrédients :

La pâte

  • 350 gr de farine
  • 50 gr de sucre glace
  • Tartelettes banane Mauricienne presentation200 gr de beurre mou
  • 1 c. à soupe de crème fraîche épaisse

La garniture

  • 5 bananes bien mûres
  • 60 gr de Muscovado
  • 10 gr de chocolat en poudre amer
  • 1 bouchon de rhum

et 

  • Noix de coco en poudre
  • Œuf battu
  • Sucre roux

Tartelettes banane Mauricienne etape1Préparation :

La garniture

Eplucher les bananes, les couper en rondelles et les écraser avec une fourchette.


Tartelettes banane Mauricienne etape2Les mettre au fur et à mesure dans une casserole.


Tartelettes banane Mauricienne etape3Ajouter le Muscovado, le chocolat en poudre et le rhum.

Mettre à cuire à petit feu pendant une dizaine de minutes environ. Quand ça boue, c’est cuit.


Tartelettes banane Mauricienne etape4Laisser la préparation refroidir à l’air libre.


Tartelettes banane Mauricienne etape5La pâte

Mettre dans un saladier la farine et le sucre glace. Mélanger. Ajouter le beurre coupé en dés et travailler la pâte avec les doigts pour obtenir un effet de sable.


Tartelettes banane Mauricienne etape6Ajouter la crème fraiche et travailler la pâte pour la rassembler et former une boule. La mettre dans du film alimentaire et la mettre au frais pour 20 mn.

Préchauffer le four 180°C.


Tartelettes banane Mauricienne etape7Fariner un plan de travail et étaler la pâte sur une épaisseur de 3 mm environ. Prendre des moules à tartelette et découper des gabarits. J’en ai fait 7 car il faut garder de la pâte pour faire la décoration.

Foncer les moules avec la pâte et les piquer avec une fourchette. Les déposer sur une plaque allant au four et enfourner pour 10 à 15 mn pour les cuire à blanc.

Pendant la cuisson, préparer les bandelettes de pâtes. En compter 6 par tartelette.

Quand les fonds sont cuits, les sortir du four. Laisser refroidir 10 mn et les remplir avec la garniture à la banane.

Saupoudrer de noix de coco et d’un peu de sucre roux (J’avais oublié pour la photo, je les fais après et du coup, j’ai oublié de refaire la photo !! ).


Tartelettes banane Mauricienne etape8Disposer les bandelettes dessus en les soudant bien sur les bords.

Casser l’œuf dans un petit bol, le battre avec une fourchette et badigeonner les tartelettes avec en essayant de pas trop en mettre dans les trous, juste sur la pâte.


Tartelettes banane Mauricienne finEnfourner pour 35 à 40 mn, toujours à 180°C.

Une fois qu’elles sont bien dorées, les sortir et les laisser refroidir sur la plaque.


Tartelettes banane Mauricienne fin2Les démouler délicatement car la pâte est très friable, les mettre sur un plat de service et les laisser à température ambiante jusqu’au service.


Tartelettes banane Mauricienne fin3Comme le dit Krystel, elles ne se mangent ni chaudes, ni tièdes, ni froides mais à température ambiante car sinon, elles perdent leur saveur surtout si on les conserve au frais.


Tartelettes banane Mauricienne fin4Bonne gourmandise !!!

« Bon lapeti »

 


Tartelettes banane Mauricienne slider


Pays  : Maurice (l’ïle)

Continent : Afrique

Fête nationale : 12 mars 1968 (Indépendance vis-à-vis du Royaume-Uni )

 

.

Devise : en latin : Stella Clavisque Maris Indici (L’étoile et la clé de l’océan indien)

Langues officielles : Anglais

Gentilé : Créole mauricien (de facto), Anglais (langue officielle de l’Assemblée nationale), Français (deuxième langue autorisée à l’Assemblée nationale)

Capitale : Port-Louis

Source : Wikipédia


Le saviez-vous ? 

La maison coloniale Eureka 

La Maison Eurêka sur l’île Maurice a été construite dans la première moitié du XIXème siècle. Elle est l’une des rares demeures de l’époque coloniale encore intacte malgré les cyclones et c’est surtout un lieu idéal pour découvrir la vie d’antan.
Cette résidence créole élégante a appartenu aux aristocrates britanniques et français au 19ème siècle. Elle est réputée pour être l’une des plus grandes maisons de l’île, avec 109 portes et fenêtres et une distribution astucieuse des pièces.
La maison est construite en grande partie en bois et est entourée par une véranda longue et ombragée.
Elle a été restaurée et ouverte au public en tant que musée en 1986. Son mobilier provient d’Inde, de France, de Chine mais aussi d’Angleterre.
Bien plus qu’une maison et un musée, la propriété est aussi devenue une attraction pour les amoureux de la nature. Elle est blottie dans un magnifique jardin entouré par les cascades de la rivière Moka.

Le dodo disparu, symbole de l’ile

Endémique de Maurice – présent uniquement sur cette ile – le dodo fut un gros oiseau, aujourd’hui disparu, appartenant à la même famille que les pigeons et les colombes. Dépourvu de prédateur, l’espèce évolua pour devenir un oiseau lent et incapable de voler.

C’est ce qui le mena à sa perte lors de sa découverte par l’homme en 1598. En effet, le dodo ne fuyait pas l’être humain qui le chassa pour sa viande, jusqu’à décimer cet animal un siècle seulement après sa découverte. Bien qu’il ait disparu de la surface de la terre il y a maintenant bien longtemps, le dodo reste le symbole incontesté de Maurice. On retrouve ainsi la présence de cet animal sur de nombreux objets de l’artisanat local, peintures, t-shirts etc.

La multiculture, richesse de l’ile

De par ses colonisations successives, Maurice bénéficie d’un brassage culturel important. A commencer par la religion. Ici se côtoient sans peine les hindous (49% de la population), les chrétiens (32%), les musulmans (17%) et les bouddhistes (2%). Mais la mixité se retrouve aussi dans l’assiette pour une gastronomie riche dont les mauriciens sont fiers. Véritable mélange d’influences européennes, indiennes, chinoises et africaines, les plats principaux sont les nouilles sautées à la sauce soja, le carry poulet et la rougaille (une sauce tomate) à la viande. On entend aussi plusieurs langues sur l’ile. Bien que l’anglais soit la langue maternelle suite à sa dernière colonisation, le français est parlé par l’ensemble des mauriciens. On se plaira également à entendre les notes chantantes du créole, langue bien propre aux iles océaniques, lorsque les locaux s’expriment entre eux.


Toutes les recettes pour la fête nationale de l’ïle Maurice sur « Cuisiner pour la paix »

(cliquez sur l’oiseau !!)

Cuisiner pour la paix


Un dessert que je propose à “Cuisinons de saison de Claudine de la Cuisine de Gut avec la banane.

Cuisinons de saison


 

© 2021, Natly. All rights reserved.

10 commentaires sur Tartelette banane Mauricienne

  1. Quand j’ai eu l’occasion de visiter ce parc exceptionnel il s’appelait encore le Jardin de Pamplemousse et je me souviens avoir été en extase devant la taille des nénuphars 😉 Il y a si longtemps, je suppose que l’Ile a beaucoup changé depuis !!!
    Dommage que je n’ai pas eu l’occasion de goûter ces tartes, l’association chocolat et banane doit les rendre bien savoureuses.
    Bon dimanche Nath. Bizh. Viviane

    • D’après ce que j’ai lu sur le blog de Krytel, ces tartelettes se vendent comme les beignets dans la rue. Dommage oui, mais fait les !! tu vas te régaler !
      C’est une île que j’aimerais bien visiter.. chanceuse !! 😀
      Gros bisous

  2. Ben moi je te cois que c’est divin et en plus c’est hyper joli. On a envie de les cloner 🙂 Bisous Natly 🙂

    • Entre gourmande, on se comprend !! et le pire, c’est que je n’aime pas tellement les desserts à la banane surtout les tartes que je trouve toujours assez lourde.. là, il y a un plus 😉
      Bisous

    • Sur 22 recettes publiées pour le tour, c’est mon 3ème méga coup de coeur 😉
      Elles sont justes TOP !

  3. J’adore ces pays où les brassages ethniques amènent tant de gourmandises. Entre adaptation et introduction des meilleurs souvenirs gastronomiques des pays, c’est à mon avis dans ces pays qu’on mange le mieux. Gros bisous et merci Natly pour ce magnifique tour du monde culinaire pour la paix !

    • Je vais de belles découvertes en supers gourmandises 😉 C’est vrai que l’on se rends compte que bien souvent avec peu, on peut faire une cuisine qui a du goût et une histoire.
      Gros bisous

  4. Toi aussi tu te fais du rhum arrangé ? c’est super bon oui !! avec modération bien sûr !! C’es petites tartelettes devaient être tout à fait extraordinaires car déjà que j’adore la banane cuite, bien parfumées en plus, oui j’y aurait fait honneur avec plaisir !! Tu les as magnifiquement réalisées. Bravo Nath et merci de les offrir à cuisinons de saison. gros bisous

    • J’ai reçu de très belles gousses de vanilles sechées.. et du coup, ça m’a donné envie envie de faire mon pemier rhum arrangé ! Et il est divin !! bien sûr avec grande modération .. je veux qu’il dure aussi ! Je m’en sert pour la patisserie et les plats 😉
      C’est tartelettes sont divines en bouche ! Hyper fondante et surtout la garniture pas classique est vraiment parfumée.
      Gros bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge