Catégorie : Veau

Escalopes de veau panées au Curly

Cricri et Marina ont tiré au sort la page 65 pour 1 livre,1 recette. Cette fois-ci, j’ai eu du mal a choisir. Tous les livres que j’ouvrais à  la page 65, la recette m’inspirait… J’ai finalement fait une sélection et du coup, j’en ai choisi 3. Ces sont des plats faciles, rapide à réaliser et qui plaisent aux enfants !! Cette recette avec sa panure au Curly est surprenante dès la première bouchée, mais on y reviens très vite   🙂

(suite…)

Tendrons de veau à l’estragon

Tendrons de veau à l'estragon slider

Quand je trouve un beau bouquet d’estragon j’aime bien faire cette recette. Elle est simple à réaliser, elle cuit « presque » sans surveillance. Elle est bien parfumée.

Nous, on adore. J’aime bien l’accompagner de pommes de terre. Pommes de terre vapeur simplement ou des fois je les fais ensuite rissolées. Avec de la purée maison, des frites, on peut aussi l’accompagner de riz ou pâtes.

Cette recette a été publié en 2013 et depuis, je l’ai refaite plusieurs fois. J’ai pris pas mal de photo que je vous propose ci-dessous pour remettre l’article à jour. Un plat qui va régaler votre tablée dans la mesure où bien sûr, on aime le goût de l’estragon. 

(Recette publiée le 18/06/2013 photos et coût remis à jour le 16/05/2020)

(suite…)

Paupiettes de veau aux olives

Paupiettes de veau aux olives une

Un Tour en cuisine chez ma copinaute, Chez Calou et cette fois-ci, j’ai choisi ce plat salé. J’avais dans mon congélateur des paupiettes que j’avais acheté chez mon boucher et cette recette est tombée à point nommé. Un régal !! C’est le blog « Les voyages de Gridelle » qui vient faire choisir ici. J’espère qu’elle a trouvé son bonheur.

(suite…)

Côtes de veau du Limousin, sauce châtaignes

Cotes de veau du limousin sauce aux chataignes une

Je participe au tour entre le marron et la châtaigne. Nouveau thème pour Miss cuisine. Je suis dans une région où il y a beaucoup de châtaigner, il suffit de se baisser pour les ramasser. L’année dernière, j’en avais ramassé quelques kilo. Je les avais nettoyé, fait cuire et congelé par paquet de 500 gr. Quand j’ai vu ce thème, j’ai de suite pensé à une côte de veau que mon mari et moi avions mangé en Corse, lors de notre voyage de noce et j’en avais gardé un souvenir inoubliable. En plus, en Limousin nous avons le veau élevé sous la mère qui est vraiment excellent, un peu onéreux mais une fois de temps en temps, on peut se faire un petit plaisir. Par contre, je dirais à mon boucher de me faire des côtes beaucoup moins grosses car j’avais l’impression d’avoir des côtes de boeuf. Il a fallu que je les coupe en deux et les dédouble.  Je vous laisse avec cette recette que j’ai cuisiné en fonction de mes lointains souvenirs. Simple, rapide et super bon.

(suite…)