Catégorie : Mes partenaires

Galettes à la congolaise

Galettes à la congolaise slider

Dernière fête nationale du mois et on termine avec La République démocratique du Congo. Cela a été très difficile de trouver une recette pour les accompagner, car avec la séparation des deux Congo, on retrouve souvent les mêmes plats culinaires de part et d’autres.

J’avais fait, il y a quelques mois un dessert et heureusement qu’avant de préparer mon article, je revérifie bien si la recette est du bon pays !! Des surprises me sont déjà arrivées, persuadée que je cuisinais pour le bon pays et qu’en fait, je mélangeais tout !!

Et là, c’est une des rares recettes qui est de l’autre Congo ! Donc, je suis repartie en quête d’un nouveau dessert… Après maints visionnages de vidéo, j’ai choisi de vous proposer ces galettes que l’on nomme également « Gaufre à la Congolaise ». Galette de par leur texture, Gaufre de par la façon de les cuire… Il ne faut pas oublier que le Congo fête ce jour leur indépendance vis-à-vis de la Belgique, c’était il y a 62 ans ! ;) Ces galettes se cuisinent dans les deux Congo …

Ces galettes/gaufres sont très peu sucrées et elles ont un très bon goût de vanille (j’ai utilisé mon sucre vanillé maison). La texture est particulière. Elles sont très croquantes à l’extérieur et très friables aussi, la galette fait comme de la poussière en bouche. J’ai vu sur une autre vidéo qu’ils les appelaient également « Galettes poussières ». 

En 6 mois de Tour du monde, celle-ci est la 70e recette ! Je vous retrouve dès demain pour attaquer le mois de juillet qui, je vous le dis, va être chaud !!! Pas moins de 37 recettes :DÇa rime bien, Juillet sera chaud avec 37(°) recettes !! Lol ! Espérons qu’on monte pas si haut 😀

Le 1er juillet, 5 fêtes nationales ! Burundi, Canada, Iles Caïmans, Rwanda et la Somalie 🙂

(suite…)

Beignets de pois chiche et sauce piquante

Beignets de pois chiche et sauce piquante slider

Djibouti, sur la Corne de l’Afrique, est un pays principalement francophone et arabophone qui offre brousse aride, formations volcaniques et plages sur le golfe d’Aden. Situé dans le désert Danakil, le lac Assal, aux eaux peu profondes, est l’un des plans d’eau les plus salé du monde. Le peuple nomade Afar est implanté le long du lac Abbe, une étendue aquatique salée arborant des formations minérales ressemblant à des cheminées.

Aujourd’hui, les Djiboutiens fêtent leur indépendance vis-à-vis de la France, c’était en 1977. Pour les accompagner avec Sophie pour « Cuisiner pour la paix », quoi de plus simple que de se préparer un petit apéro ? Je vous propose donc des beignets de pois chiches. Très simples à réaliser, ils sont vraiment délicieux à picorer en les trempant dans cette délicieuse sauce « bien » relevée ! Pour les plus sensibles aux piments, je vous conseille soit d’en mettre un doux, soit de bien réduire les quantités en goûtant au fur et à mesure. 

Je vous retrouve le 30 pour le dernier pays du mois… 

(suite…)

Porc aux petits pois – Madagascar

Porc aux petits pois slider

Et si je vous dis : « henakisoa sy petitis pois » ? Il s’agit simplement du nom de ce plat en malgache ! Aujourd’hui, c’est fête nationale à Madagascar pour fêter leur indépendance vis-à-vis de la France. 

Je ne pouvais pas, ne pas aller chez ma copine « Lova » qui tient le joli blog « Graine de faim Kely« . Lova est originaire de cette île et sur son blog, on se régale avec ses bons petits plats, ses pains, ses pâtisseries, elle a les mains en or !  J’en ai repéré quelques-uns, mais j’ai choisi celui-ci, car lorsque je l’ai cuisiné l’année dernière, on était en pleine saison des petit-pois et je dois dire que ce plat me faisait vraiment envie. 

C’est une excellente recette bien parfumée. Nous avons beaucoup aimé le gingembre frais avec le curry dans la sauce tomate. Les saveurs sont à la fois fraiches et légèrement piquantes. Un plat à refaire de temps en temps, car il est simple, assez rapide et j’en ai même oublié de faire des photos de la préparation !!  Merci ma belle « Lova » et revient vite sur ton blog ;)

Je vous retrouve demain à Djibouti. 

(suite…)

Pajtičke – Slovénie

Pajticke - Slovenie slider

Pour la 3ème et dernière fête nationale de ce jour, c’est en Slovénie que l’on se retrouve. La Slovénie est le cœur vert de l’Europe, où tout le monde peut trouver ce qui lui convient. Quatre univers différents se fondent dans une merveilleuse symbiose, qui se reflète dans la culture, la gastronomie et les joyaux de la nature. Que vous aimiez parcourir les chemins balisés ou que vous préfériez sortir des sentiers battus, la beauté saisissante des paysages et les expériences authentiques sont partout.

J’ai longtemps cherché une recette que je pourrais faire pour accompagner les Slovènes ce jour et finalement, je suis tombée sur un site qui proposait ces Pajtičke qui sont une spécialité de la cuisine slovène. Pajtičke, ce sont des petites versions du gâteau traditionnel de la localité de Cerkno. On peut les déguster en sucré-salé aux noix et oignons au goûter. Ils peuvent également accompagner les plats principaux de légumes ou viande à la place du pain. Certains restaurants dans la région servent ces petits gâteux avec l’apéritif pour souhaiter la bienvenue aux hôtes.

Nous les avons appréciés à l’apéro. J’ai utilisé du poivre du Timor de mon partenaire David Vanille qui a bien relevé le tout.  On dirait des petits pains farcis très parfumés et bien moelleux. J’ai aimé la simplicité de la recette, ça change des apéros classiques que l’on connaît et j’en referais pour les faire découvrir à des amis. 

Je propose cette recette à Cmum que je co-anime avec Viviane « Quoi qu’on mange? ». Ce mois-ci, Zika du blog La cuisine bônoise de Zika, nous a fait le plaisir d’accepter le rôle de marraine. Elle nous propose de lui cuisiner des plats d’été, simples, rapides et légers ! Pour « La cuisine de l’été« , des petits gâteaux salés qui sont parfait à proposer en apéro 🙂

On se retrouve le 26 juin pour Madagascar.

(suite…)

Poulet à la Zambézienne – Mozambique

Poulet à la Zambézienne - Mozambique slider

J’ai découvert ce plat mozambicain d’une simplicité étonnante avec un goût machiavélique !!! J’adore ! Je suis fan de ces plats plein de parfums et simples. La simplicité se traduit aussi dans l’assiette, car cette recette n’a pas de sauce, juste l’élément principal : le poulet bien imprégné de marinade ! On peut le cuisiner au four, comme ici, mais aussi au barbecue. Ce qui doit lui apporter une note supplémentaire ! Servi avec des pommes de terre rissolées et une belle salade verte avec des tomates (que j’ai oublié sur la photo !!), je vous assure qu’il faut absolument que vous testiez ce poulet !

Ce plat  vient  de Zambézie, une région du centre du pays traversée par le fleuve Zambèze. Sa capitale, Quelimane est le lieu où est servi ce poulet en version street-food. On retrouve ce poulet en ville mais également sur les plages. 

Avec ce plat, je salue en compagnie de Sophie « Cuisiner pour la paix », le Mozambique qui fête son indépendance du Portugal, c’est le deuxième pays de ce jour. 

Je propose cette recette à Cmum que je co-anime avec Viviane « Quoi qu’on mange? ». Ce mois-ci, Zika du blog La cuisine bônoise de Zika, nous a fait le plaisir d’accepter le rôle de marraine. Elle nous propose de lui cuisiner des plats d’été, simples, rapides et légers ! Pour « La cuisine de l’été« , ce poulet qui peut-être cuit au barbecue ou à la plancha est parfait pour l’été 🙂

Je vous retrouve pour le dernier pays dans un petit moment :) La Slovénie arrive 🙂

(suite…)

Bajadera – Croatie

Bajadera - Croatie slider

Aujourd’hui, c’est la fête nationale dans 3 pays. Je commence comme à mon habitude par un classement alphabétique, donc par la Croatie. La fête nationale croate commémore la proclamation de la séparation de la Croatie et de la Yougoslavie le 25 juin 1991. Ce jour a été désigné comme fête nationale depuis 2001. Pour cette occasion, j’ai choisi une délicieuse douceur traditionnelle de Croatie, préparée à base de biscuits, d’amandes, de noisettes et de chocolat. 

C’est un gâteau très facile à faire, que l’on découpe en rectangle et que l’on a dégusté avec un bon café. Nous l’avons trouvé excellent. Il a une texture à la fois dense et moelleuse, une croûte légèrement craquante avec le chocolat, il est bien parfumé avec les amandes et les noisettes, relevé par une petite rasade de rhum. J’ai utilisé le rhum arrangé que j’ai fait avec les gousses de vanille sèches de mon partenaire David Vanille. Un gâteau que je vous conseille vraiment de tester et qui surprendra vos convives.

Pour la petite histoire, bajadera est le produit croate le plus associé à la société de confiseries Kraš, située à Zagreb. En Croatie, quand on dit bajadera cela fait référence à la préparation commerciale des bajadera par Kraš. La bajadera est la confiserie suprême de Kraš, de composition unique faite d’ingrédients de haute qualité dont l’origine est strictement contrôlée et protégée.

C’est une sorte de nougat praliné, enrichi d’amandes, de noisettes, et/ou de noix. Et si on veut vraiment faire aussi bon que Kraš, on choisit des noisettes de de variété corylus avellana et des noix de juglans qui confèrent à la bajadera un goût spécifique et reconnaissable. Je vous ai mis en bas, le vrai Bajadera ! Je suis loin de la perfection, j’aurais pu aussi les couper en beaucoup plus petits mais comme ça, on les a trouvé divin… Il faudra un jour que j’en achète des « vrais » ! 

Je vous retrouve bientôt pour le 2ème pays. 

(suite…)

Skúffukaka – Brownie Islandais

Skúffukaka - Brownie Islandais slider

Aujourd’hui, je m’associe à « Cuisiner pour la paix » pour souhaiter une bonne fête nationale aux Islandais. L’Islande est un pays insulaire nordique aux paysages spectaculaires composés de volcans, geysers, sources chaudes et champs de lave. Les parcs nationaux de Vatnajökull et Snæfellsjökull comportent d’immenses glaciers protégés. La plupart des Islandais vivent dans la capitale, Reykjavik, qui est alimentée à l’énergie géothermique. Elle accueille le musée national et le musée des sagas, qui retracent l’histoire viking du pays.

Comme à mon habitude, je me suis laissé guider par le nom de ce gâteau qui m’a fait rire ! C’est en fait une sorte de brownie recouvert d’un délicieux glaçage pour lequel il ne faut pas lésiner sur l’épaisseur. Et c’est vrai qu’au plus il y en a, au plus c‘est bon !! Contrairement à ce que je pensais, ce n’est pas du tout écœurant. On a même tendance à y revenir. Il a un bon goût de chocolat bien sûr, mais on sent bien la pointe de cannelle et de café. Avec ces proportions, on fait un gâteau pour 10 personnes facilement. 

Je vous retrouve le 18, on quitte les glaciers pour un pays chaud ;) On embarque pour les Seychelles !

(suite…)

Brioche tressée Russe à la cannelle

Brioche tressée Russe à la cannelle slider

C’est également jour de fête nationale en Russie qui commémore la déclaration de souveraineté depuis 1990. La Russie est le plus vaste État de la planète, ce pays est à cheval sur l’Asie du Nord et sur l’Europe. L’Europe pour un peu moins du quart (où se trouve sa capitale Moscou) et l’Asie pour un peu plus des trois-quarts restants. Cependant, il est traditionnellement considéré que la Russie est un pays européen (une majorité soit 78 % de sa population vit dans la partie européenne.). 

Il y a pas mal de spécialités culinaires et j’ai eu un mal fou à me décider. Finalement, c’est cette brioche russe que j’ai choisi de mettre à l’honneur, car elle me faisait tout simplement envie :) Toutes les autres recettes que j’ai sélectionnées sont bien rangées, au chaud pour de futures publications ;)  Alors pour cette recette, j’ai trouvé de tout et n’importe quoi !

Majoritairement, elle serait bien Russe, mais il y en a qui l’attribue à la Géorgie, au Danemark ou même à l’Italie ! Des fois, c’est très dur de s’y retrouver, mais le plus important est le résultat et je peux vous garantir que cette brioche a eu un énorme succès. Je l’ai réalisé deux fois cette recette. 

La première fois, cela a été une vraie catastrophe ! J’ai suivi exactement le même déroulé que je vous donne en dessous, mais par contre, la personne ne faisait qu’une seule brioche ! Et là, pendant la deuxième pousse, elle a tellement gonflée qu’elle a carrément débordé et j’en avais partout dans le four !!! (Oui, car je fais pousser en étuve ! lol) 

J’ai quand même réussi à rattraper une brioche pas du tout présentable, mais par contre, une vraie tuerie. Donc, la semaine suivante, j’ai recommencé et cette fois, j’ai coupé mon boudin en deux ! Deux brioches magnifiques avec une mie très filante, un parfum délicieux de cannelle. 

Cela fait plaisir de voir mes zhoms déjeuner avec gourmandise :) Bon, on y va pour la recette, car ce serait dommage de passer à côté :)

On se retrouve le 17 juin en Angleterre et en Islande …

(suite…)

Tortang Talong, aubergines frites aux œufs

Tortang Talong, aubergines frites aux œufs slider

C’est la fête nationale pour 2 pays, je commence par les Philippines qui fêtent leur indépendance vis-à-vis de l’Espagne. Les Philippines sont un pays d’Asie du Sud-Est, à l’ouest du Pacifique, comptant plus de 7 000 îles. Manille, sa capitale, est célèbre pour ses promenades au bord de l’océan et son quartier chinois datant de plusieurs siècles, Binondo. Intramuros, cœur de la vieille ville, était une ville fortifiée à l’époque coloniale. Ce quartier abrite l’église baroque du XVIIe siècle Saint-Augustin et le Fort Santiago, une prison militaire et citadelle de plusieurs étages. 

Les Philippines seraient apparues à la suite de violents mouvements de soulèvement et dépression de la plaque continentale asiatique, dont elles auraient autrefois fait partie avec Bornéo. Des éruptions volcaniques et des tremblements de terre auraient ensuite fragmenté cette masse continentale. Aujourd’hui encore, l’action conjuguée des volcans, des tremblements de terre, de la mousson et des typhons continue de façonner la physionomie de l’archipel.

J’ai choisi de les accompagner avec Mi Neko pour son association « Cuisiner pour la paix » en réalisant ce plat qui nous a vraiment conquis !! Dès que je vois un plat avec les aubergines, il faut que je le teste. On les adore à la maison. Tortang talong, également connu sous le nom d’omelette aux aubergines, est un beignet de la cuisine philippine fait en faisant frire des aubergines entières grillées trempées dans un mélange d’œufs. C’est un petit-déjeuner et un déjeuner populaire aux Philippines.

Ce plat est parfait pour un bon repas sur le pouce. L’intérieur est moelleux et fondant, tandis que l’extérieur est gourmand et légèrement croustillant. Pour la sauce qui l’accompagne, j’ai trouvé deux écoles ! Ceux qui ajoutent du ketchup de « banane » et ceux qui mettent du vinaigre épicé «suka pinakurat». J’ai suivi la recette que j’ai prise et n’ayant pas ce vinaigre épicé, je l’ai réalisé à ma façon. C’est sûr que c’est un plat que je referais de temps en temps car c’est excellent ! Et pourquoi pas .. avec le ketchup de banane ?? J’ai même trouvé une recette ;) .. À suivre !

Je propose cette recette à Cmum que je co-anime avec Viviane « Quoi qu’on mange? ». Ce mois-ci, Zika du blog La cuisine bônoise de Zika, nous a fait le plaisir d’accepter le rôle de marraine. Elle nous propose de lui cuisiner des plats d’été, simples, rapides et légers ! Pour « La cuisine de l’été« , ces aubergines frites aux œufs sont bien de saison et rapide à faire 🙂

Je vous retrouve en Russie sous peu 🙂

(suite…)

Pasteis de Nata – Portugal

Pasteis de Nata - Portugal slider

J’ai toujours voulu cuisiner ces Pastéis de Nata et quand j’ai entamé mon tour du monde, je savais que pour le Portugal, ma recette était toute trouvée (comme celle pour l’Espagne … on en reparlera). J’en ai goûté une fois qu’une très bonne amie portugaise m’avait ramené de Belém. Et j’avais un souvenir inoubliable de cette pâte feuilletée qui n’était pas friable, mais qui « craquait » sous la dent à chaque bouchée, un vrai bonheur. 

Donc, je me suis dit qu’il fallait que je trouve non pas LA recette mais THE recette de ces Pastéis. Je me suis même acheté les petits moules exprès 🙂

C’est en cherchant dans le livre « Les desserts de Bernard – Mon tour du monde en 110 recettes » que je l’ai trouvé … J’aime beaucoup ces livres que j’ai tous, d’ailleurs.  Quand j’ai lu son introduction, je suis littéralement tombée amoureuse … pas de Bernard, non !! lol ! De la façon dont il en parlait… De ses recherches, de ses 35 essais pour essayer de se rapprocher le plus possible de la recette.

Je l’ai lu plusieurs fois pour m’en imprégner et comprendre le secret de la pâte. Ce n’est pas une pâte feuilletée au beurre, mais une pâte feuilletée avec de la matière grasse de cuisson !! 

Je me suis demandée où j’allais bien pouvoir trouver ça ici !! En fait, je l’ai trouvé très facilement au supermarché ! Je tiens à appuyer les mots de Bernard dont je vous mets un petit extrait ici : « Avant de commencer la recette, je me permets d’insister sur la pâte feuilletée. Je suis d’origine bretonne et pour moi le beurre est un indispensable en cuisine. Oui, mais pas ici !! Si vous faites une pâte feuilletée classique (ou ma version en 2 tours simples) avec du beurre, vous aurez certes une bonne pâte feuilletée, mais jamais le vrai croustillant des Pastéis. » 

(suite…)

Biscuits Ingenting Danois (le biscuit « rien »)

Biscuits Ingenting Danois slider

En cherchant une recette pour « Cuisiner pour la paix », je suis tombée à plusieurs reprises sur les biscuits Ingenting qui signifie littéralement « rien ». 

Les ingenting sont les derniers biscuits servis lors d’un repas. « Pour l’anecdote, un hôte demande à son invité ce qu’il voulait encore manger après ce fructueux repas, et celui-ci lui répond : « ingenting« . Et c’est précisément ce que l’invité se voit offrir : un de ces délicieux biscuits meringués, légers et moelleux. Parce qu’il n’y a jamais de place pour « rien » « . 

Vous savez que je suis toujours attirée par les noms bizarres dans les recettes et du coup, en cherchant plus, j’ai trouvé la recette en français chez ma copinaute Laurence « Plaisir et Équilibre« ; merci 🙂 .Je vous invite fortement à lui rendre visite, vous serez vite conquis 🙂

Ces biscuits sont très bons. À la fois léger, moelleux et croquant, on sent bien les parfums de vanille et d’amandes. Et c’est vrai que même si l’on ne veut plus rien, un « ingenting » ne se refuse pas ;) 

C’est jour de fête nationale au Danemark. Le royaume du Danemark est aussi composé de trois pays constitutifs : d’une part, le Danemark propre lui-même constitué de la péninsule continentale du Jutland ainsi que 443 autres îles, les plus grandes étant Seeland sur laquelle est située Copenhague, Vendsyssel-Thy et la Fionie ; et d’autre part, les Îles Féroé et le Groenland, respectivement dans l’océan Atlantique nord et l’océan Arctique. 

Le Danemark couvre une superficie de 42 924 km2, ce qui en fait le plus petit État de Scandinavie. Ce pays essentiellement plat est composé de surfaces agricoles et de côtes sablonneuses. 

Demain, on sera pas très loin ! En Suède 🙂 

(suite…)

Bœuf à la sauce coco et cacahuète – Tonga

Bœuf à la sauce coco et cacahuète - Tonga slider

Les îles Tonga constituent un archipel d’environ 170 îles disséminées dans l’océan Pacifique sud sur un espace de 400 km du nord au sud, et 100 km d’est en ouest. On distingue trois grands groupes : le groupe Tongatapu (au sud) ; le groupe Vava’u (au nord) et quelques iles éparses ; le groupe Ha’apai au centre est constitué d’une quarantaine d’îles. Découvertes par les navigateurs hollandais au début du XVIIe siècle puis par James Cook en 1773-1777. Elles sont unies en un royaume autogouverné depuis 1845, une monarchie constitutionnelle en 1862 avec un protectorat britannique jusqu’en 1970.

Nous souhaitons une bonne fête à tous les Tongiens à l’occasion de l’Emancipation day, et anniversaire de la proclamation de l’Indépendance du Royaume-Uni, en 1976. Pour accompagner ce pays avec « Cuisiner pour la paix », j’ai eu un peu de mal à trouver une recette qui me plaise, puis je suis tombée sur celle-ci. Elle est parfaite. Simple, rapide avec des ingrédients que l’on a facilement.

C’est un plat plein de saveur avec le curry et le gingembre qui se marient à merveille avec le lait de coco. Un plat que je referais très certainement, car il a été très apprécié à la maison. Je cuisine rarement du bœuf dans des plats épicés et c’est un tort car c’est excellent. La viande cuite de cette façon est vraiment très tendre.

A demain au Danemark.

(suite…)