Catégorie : Sucré

Tarte aux noix de Macadamia – Îles Marshall

Tarte aux noix de Macadamia slider

En ce premier Mai, je vous offre virtuellement un magnifique bouquet de muguet pour nous porter à tous “Bonheur” <3 c’est aussi, aujourd’hui que je fête les 10 ans de mon blog !! Déjà.. Au premier jour de mon blog, je n’aurais jamais pensé le tenir encore 10 ans après et pourtant.. Je n’ai pas vu filer les années et je ne m’en lasse pas, bien au contraire :) C’est justement pour fêter cette décennie que j’ai voulu me lancer dans l’aventure du Tour du monde culinaire pour l’association “Cuisiner pour la paix” de Sophie. Une aventure énorme que j’ai commencée il y a 1 an, qui me prends un temps considérable, qui me fait “flipper” un max quand je vois les jours passer et toute la masse de pays encore à chercher, à cuisiner, à faire les articles.. Mais qui me rend super fière de moi car en fait.. Je m’éclate comme une malade !! lol … J’espère de tout cœur réussir à faire ce tour du monde en UN an et ne pas avoir un grain de sable qui vienne gripper la machine …

Donc, on commence ce mois en souhaitant une bonne fête aux Marshallais. Le nom « îles Marshall », avec une minuscule à « îles », désigne l’archipel (au sens géographique) alors que le nom « Îles Marshall », avec une majuscule à « Îles », correspond au nom politique du pays (politique). Elles portent le nom de John Marshall, un de leurs découvreurs, et font partie des quelques États, comme la Colombie, les Îles Cook, la Bolivie ou l’Arabie saoudite, à porter le nom d’une personne. Cet archipel, situé dans le Sud-Ouest de l’océan Pacifique nord, à l’est des îles Carolines, au nord-nord-ouest des îles Gilbert, au sud et sud-sud-est de Wake et à l’est-sud-est des Mariannes du Nord, est formé d’îles volcaniques et d’atolls coralliens. Il s’est fait connaître du monde entier comme site d’essais nucléaires (aériens et souterrains) des États-Unis dans les années 1950 et 1960.

(suite…)

Gateau « Kéké » à la vanille – Togo

Gateau « Kéké » à la vanille - Togo slider

Dernier pays de ce jour à fêter son indépendance. Le Togo tire son nom de Togodo (ce qui signifie originellement ville « au-delà du fleuve » en langue éwé et non ville « au-delà de la rivière », erreur couramment commise). Togoville, ville coloniale germanique et première capitale du pays, est située à l’est de la capitale Lomé. En faisant mes recherches, je suis tombée à plusieurs reprises sur ce gâteau dont le nom m’a plu !! Le gâteau “Kéké” !! Des fois, il n’en faut pas plus pour me faire passer en cuisine ! lol .. Ce gâteau est très simple à réaliser, il faut juste respecter les temps de préparation. Battre le beurre et le sucre pour obtenir une consistance hyper crémeuse, pareil avec les œufs et ne pas incorporer la farine au robot, mais à la main. Il est très moelleux avec une texture très légèrement humide et un goût divin de vanille et de rhum ! Il est parfait pour le matin au petit-déjeuner et je sais que celui-ci rentre dans la liste des gâteaux du matin :) Après cette journée bien remplie en fête nationale, je vous retrouve le 1er mai. 

(Nous sommes le 21 février… Rien ne change.. Le temps est toujours aussi maussade et demain retour au boulot … !)

(suite…)

Akaras banana – Sierra Leone

Akaras banana slider

3ème pays dont on fête l’ indépendance aujourd’hui. La Sierra Léone est une ancienne colonie anglaise fondée à la fin du XVIIIe siècle pour accueillir les noirs libérés de l’esclavage. Elle a accédé à l’indépendance le 27 avril 1961 et elle est membre du Commonwealth. C’est un pays africain, considéré comme étant le plus pauvre et surtout le plus dangereux au monde. Au 21e siècle, l’espérance de vie d’un homme n’y dépasse pas les 36 ans. Leur nourriture est composée pour l’essentiel de riz, de manioc, de banane et de la pêche de poissons. Des produits peu onéreux. Cela n’a pas été facile de trouver une recette pour les représenter. Mais je me suis arrêtée sur ces Akaras de bananes qui sont très souvent le goûter des enfants. Ces beignets sont simples à réaliser, on utilise des bananes bien mûres. La vanille apporte une très belle note à la banane. J’ai commis une petite erreur lors de la confection de la pâte. À la fin de la préparation au robot, il faut mettre de l’eau chaude pour humidifier la pâte. J’ai fait l’erreur de tout verser d’un coup et cela m’a donné une pâte un peu trop liquide. C’est pour ça que mes beignets sont un peu plat. J’en ai refait après et effectivement, il ne faut pas mettre les 15 cl, il faut juste humidifier la pâte. Elle doit garder de la consistance pour qu’à la cuisson, elle forme un tas et s’étale pas. Il reste beaucoup plus épais que ceux que je vous présente aujourd’hui. Malheureusement, au moment où j’ai voulu refaire mes photos.. Mes gourmands étaient déjà passés par là !! C’est qu’ils sont bien bons ces beignets. À tout à l’heure pour le dernier pays du jour ;)

(Oufff !!! Nous sommes déjà le 20 février, j’ai pas vu passer ma semaine de vacances !! )

(suite…)

Hopjesvla, la crème dessert hollandaise

Hopjesvla, la crème dessert hollandaise slider

La Hollande et ses grandes étendues de tulipes ! Ma fleur préférée d’entre toutes :)   Et au fait… On dit Hollande ou Pays-Bas ? C’est quoi la différence ? … Je vous réponds en bas de l’article, je ne le savais pas et ce tour du monde me fait découvrir beaucoup de choses ! Aujourd’hui, 2eme pays en fête. Les Pays-Bas honorent l’anniversaire du Roi régnant, Willem-Alexander (Guillaume-Alexandre), née le 27 avril 1967. Tiens, je suis de 6 jours son aîné !! lol … Donc, c’est un jour férié qui a vocation a bouger selon le Roi en place. Les Néerlandais descendent dans la rue pour voir des concerts, des spectacles, et des animations organisées chaque année par les municipalités pour fêter l’événement. Moi, je suis restée dans ma cuisine et j’ai préparé des “Hopjesvla“. Communément nommé “VLA”. C’est en fait une crème dessert, style “Danette“. Une crème dessert qu’on fait maison ou qu’on achète en brique au rayon frais, il y en a plein de goût différent. Ici, c’est celle au bon goût de caramel/café. Elle a une texture bien plus épaisse que la Danette que nous connaissons et elle est bien rassasiante. Mon fils et mon mari ont beaucoup aimé. Pour ma part, je l’ai trouvé un peu trop lourde par contre le goût est excellent !! … Mais ce n’est que mon avis. Et je pense que j’en referais en diminuant peut-être la quantité de maïzena ou en augmentant le lait. Ensuite, elle plaît tel quel à mes zhoms qui ne veulent pas que je change quoi que ce soit… (Je testerais pour moi toute seule ;)  ) … Le troisième pays du jour arrive vite …

(Nous sommes le 15 février, premier jour de mes vacances d’hiver !! )

(suite…)

Koeksisters – Afrique du Sud

Koeksisters – Afrique du Sud slider

En ce 27 avril, 4 pays fêtent leur indépendance. J’ai décidé de les classer par ordre alphabétique pour la publication de ce jour ! Donc, je commence par souhaiter une bonne fête aux Sud-africains qui commémorent leur 27e anniversaire de la fin de la domination politique de la minorité blanche sud-africaine (1994). Cette date est l’un des symboles officiels de la fin de l’Apartheid, régime qui a régi l’Etat pendant près de cinquante ans. J’ai trouvé une super gourmandise, des “beignets sacrés” !! Comme d’habitude, vous me direz, mais là, ces beignets ont vraiment un, je ne sais quoi en plus ! Une koeksisterkoeksuster ou koesister est une pâtisserie sud-africaine à base de pâte à beignets, tressée et généreusement enrobée de sirop. La pâte est frite comme les beignets, puis trempée dans un bain de sirop de canne froid bien parfumé. Les koeksisters se mangent froides, sont très collantes et sucrées. Leur goût se rapproche du miel. Un conseil technique très important pour cette recette : il est impératif que le beignet brûlant soit immédiatement trempé dans le sirop refroidi, voire glacé. La koeksister est un gâteau qui se déguste froid et croquant contrairement à la majorité des beignets tels que nous les connaissons. 

Le nom provient du néerlandais koek qui signifie gâteau (voir une couque en Belgique). La partie sister ou suster est interprétée de manière variable selon les étymologues. Pour plusieurs, le « sister » serait une déformation de sisser et signifierait « friture », ce qui grésille (du verbe « sissen »), mais pour Boshoff cette partie doit être comprise comme « suster » (sœur) parce que ce beignet est tressé un peu à la manière d’une poupée. Il faudrait rapprocher ce terme de pâtisseries hollandaises appelées « koekbroers » et « koekzusters » (respectivement « gâteaux frères » et « gâteaux sœurs ») qui ressemblent également à des poupées. Les koeksisters seraient d’origine métisse du Cap (Malais du Cap). La version afrikaner est nettement plus sucrée et croquante alors que la version malaise du Cap a une texture qui se rapproche du gâteau, est plus épicée et est recouverte de noix de coco. La version malaise du Cap porte d’ailleurs plutôt le nom de koesister, sans le K. Aujourd’hui, c’est la version afrikaner que je vous propose. Je vous dis à tout à l’heure ;)

(Nous sommes le 12 février, j’essaie de rattraper un peu mon retard dans mes programmations ;) ) 

(suite…)

Mandazi, beignets épicés de Tanzanie

Mandazi, beignets épicés de Tanzanie slider

26 avril et nous en sommes au 35 ème pays (sur 205 !) qui fêtent son indépendance ! La Tanzanie, pays d’Afrique de l’Est réputé pour ses vastes régions sauvages. Celles-ci comprennent les plaines du parc national du Serengeti, un safari habité par les “Big five” (éléphant, lion, léopard, buffle, rhinocéros) et le parc national du Kilimandjaro, abritant la montagne la plus haute d’Afrique. Au large, se trouvent les îles tropicales de Zanzibar, aux influences arabes, et de Mafia, avec un parc marin accueillant requins-baleines et récifs coralliens. Les Tanzaniens fêtent donc aujourd’hui, le “Jour de l’union”. La Tanzanie actuelle est née de l’union du Tanganyika et de Zanzibar le 26 avril 1964, peu de temps après leur indépendance respective vis-à-vis du Royaume-Uni. Pour cette occasion, j’ai trouvé que cette recette de beignets était parfaite pour faire la fête :) En cherchant, sur le net des idées pour ce pays, je suis tombée à plusieurs reprises sur ces beignets sur divers sites puis, je les ai trouvés chez ma copine Hélène “Keskonmangemaman?” (Merci ma biquette ;) ) . Je n’ai pas hésité une seconde et me voilà partie en cuisine. Mandazi est le terme utilisé pour définir une pâte frite en langue kiswahili. Andazi est le mot utilisé au singulier alors que le mot mandazi est pluriel. La pâte est très simple à faire, j’ai un peu plus galéré à essayer de faire des beignets qui restent ronds !! lol … Malgré mon emporte-pièce, ils avaient décidé de faire des coins !! Tant pis 😉 Ces beignets sont bien parfumés. Ne vous inquiétez pas pour le piment de Cayenne, on le sent peu. C’est même agréable au goût mélangé à toutes les autres épices. Ils sont délicieux bien chaud, mais tièdes ou froids, ils se mangent tout aussi bien ! 

Je vous retrouve le 27, donc demain. Et cette fois, on a 4 pays à fêter le jour même !! 

(Nous sommes le 8 février.. Temps toujours aussi maussade.. J’ai l’impression que ça fait des mois que le soleil n’est pas venu nous réchauffer un peu ! )

(suite…)

Cookies du Zimbabwe

Cookies du Zimbabwe slider

Les cookies, on connaît tous et il y en a une variété infinie à travers le monde. Pour le Zimbabwe qui fête son indépendance aujourd’hui, je me suis arrêtée sur leurs cookies. Fait à base de patate douce râpée, de citron et de noix de muscade, j’ai vraiment été curieuse de les tester et voir la réaction de mon fils, lui qui est un grand fan de cookies au chocolat. À la lecture des commentaires sur le site où j’ai trouvé cette recette, tous étaient unanimes… Allez zou, en cuisine ! Ma première impression, une fois que j’ai rajouté la patate douce et la farine, c’est que la pâte était extrêmement collante, limite gluante.. Je ne voyais pas comment les cookies allaient devenir moelleux et aérés à la cuisson, comme il était souvent décrit dans les commentaires. J’ai continué la recette en les façonnant tant bien que mal sur les plaques de cuisson car ça colle partout !! lol … Et au four. Pendant ce temps, j’ai préparé le glaçage. Puis une bonne odeur à commencé à envahir la maison, une odeur surtout de muscade, il faut dire que celle de mon partenaire David Vanille est vraiment parfumée et du coup, j’ai eu peur d’en avoir trop mis !! À la sortie du four, ils se sont décollés parfaitement du papier de cuisson et je les ai mis à refroidir sur une grille en attendant de cuire les deux autres plaques. Pour le glaçage, il n’y avait pas de consigne particulière. J’ai tenté dans mettre un entier dans le saladier pour les enrober, mais … Ils sont très friables ces cookies !! Du coup, ça ne l’a pas fait du tout.. Alors, je me suis dit que ce serait sympa de simplement les arroser sur le dessus. Verdict ? C’est super, méga bon !!! Dixit mon fils :) Ces cookies sont super-légers, friables, bien parfumés, mais pas trop non plus, ils sont parfait en goût. On sent bien le citron relevé subtilement par la muscade et la patate douce est hyper fondante, ne laissant que son doux goût sucré en bouche ! Une très belle découverte que je vous conseille de tester pour bluffer petits et grands :)

Un petit mot sur ce pays, le Zimbabwe qui est un pays enclavé de l’Afrique australe connu pour ses paysages spectaculaires et sa faune diversifiée, visible en grande partie dans les parcs, les réserves et les espaces de safari. Sur le Zambèze, les chutes Victoria plongent avec fracas d’une hauteur de 108 mètres dans les gorges étroites de Batoka. En aval, se trouvent les parcs nationaux de Matusadona et de Mana Pools, qui abritent des hippopotames, des rhinocéros et des oiseaux. 

Je vous retrouve le 26 avril pour le prochain pays :)

(Nous sommes le 3 février, toujours dans le froid, la grisaille… Ouhhh.. C’est un hiver vraiment pas terrible !! Le soleil, on le cherche chaque jour. On reste toujours à la maison, majoritairement en télétravail et … la vie continue ;)  )

(suite…)

Bier Koekjes, Biscuits à la bière – Aruba

Bier Koekjes - Biscuits à la bière slider

Le 18 mars 1948, la Couronne néerlandaise accepte le principe de l’autodétermination pour Aruba. Les Antilles néerlandaises prennent leur autonomie le 29 décembre 1954 et Aruba fait partie de cet ensemble constitué des îles Sous-le-Vent (ArubaBonaire et Curaçao situées près de la côte du Venezuela) et des îles du Vent (Saint-Martin, Saba et Saint-Eustache situées à l’est de Porto Rico). Une constitution est établie en avril 1955. Désormais, le royaume des Pays-Bas est constitué de deux entités de droit égal que sont les Pays-Bas et les Antilles néerlandaises. Pour commémorer l’accord de 1948, la date du 18 mars est choisie comme fête de l’île (on ne peut dire fête nationale, puisqu’il ne s’agit pas d’une nation.). Depuis le 18 mars 1976, c’est le « jour du drapeau », date à laquelle sont adoptés en même temps le drapeau et l’hymne « Aruba Dushi Tera » (qui signifie « Aruba, terre précieuse »). Pour cette occasion, j’ai cherché très longtemps pour trouver une recette qui me plairait et qui ne soit pas déjà publiée et finalement, je suis tombée sur ces biscuits “Bier Koekjes en Néerlandais” qui sont servis lors de la pause café/thé. Un héritage néerlandais très populaire sur l’île dans les familles. Ici, ces biscuits ont réussi à passer l’étape des 36 h … Mais pas des 48 h ! Mes gourmands sont trop gourmand !! J’ai choisi d’utiliser une bière que j’aime beaucoup.. Une bière blonde au goût puissant et typé qui compte parmis les bières les plus fortes au monde ! Elle a un goût prononcé et malté avec des arômes de caramel et une touche un peu mielleuse. J’avoue bien aimé en boire une de temps en temps avec modération bien sûr et à l’ombre !! lol  J’en ai du coup sacrifié une pour vraiment bien parfumer mes biscuits  et je dois dire qu’ils avaient un super goût. Je n’ai par contre, pas trop mis de cannelle dans le sucre. Juste pour qu’on la sente, mais qu’elle ne prenne pas le dessus sur le goût de la bière car la cannelle Cassia de mon partenaire David Vanille est vraiment excellente et très très parfumée, il faut la doser avec parcimonie. Des biscuits à refaire ! Mes hommes ont tellement aimé qu’ils me demandent souvent quand je vais les refaire … On se retrouve le 19 pour la suite du tour du monde :)

(23 décembre et premier jour de mes vacances ! Je ne serais pas étonnée qu’il neige cette année à Noël, car le plafond est vraiment bas et il fait un froid de “gueux” !! Ce n’est pas grave, toutes les courses sont faites, les cadeaux aussi.. On hiberne pendant 10 jours :) )

J’en profite aussi pour offrir ces biscuits à Cmum !! Le jeu que je gère quotidiennement avec ma cops Viviane “Quoi qu’on mange?” 🙂 Le thème que nous avons choisi pour le mois de Mars est “Cuisinons à la bière” en référence à la St Patrick, le 17 mars ! Ma recette d’hier pour l’Irlande ne contenait pas de bière mais par contre celle-ci oui et pas qu’un peu 😉 

(suite…)

White soda scones – Irlande

White soda scones – Irlande slider

La Saint Patrick est une fête populaire, d’origine irlandaise qui permet aux irlandais de célébrer leur Histoire et leur culture. Celle-ci se déroule le 17 mars de chaque année. Déclarée fériée depuis 1903, cette journée est avant tout un événement festif et patriotique, qui célèbre l’Irlande à travers toutes ses facettes. Elle tient son nom “Saint Patrick”, d’un écossais, du nom de Maewyn Succat, qui sera bien plus tard désigné sous le nom de “Saint Patrick”. Cet homme du Vème siècle est connu pour avoir converti l’île d’Irlande au christianisme. Un tour de force pour l’époque, et qui a véritablement façonné l’Irlande d’aujourd’hui (le pays est de nos jours majoritairement catholique). La légende veut d’ailleurs qu’il ait utilisé le trèfle irlandais à 3 feuilles pour expliquer le concept de Sainte Trinité aux Seigneurs du Royaume d’Irlande en vue de les convertir (voilà pourquoi le trèfle est un symbole cher à l’Irlande !)

Pour cette occasion, j’ai réalisé des petits scones typiquement irlandais avec du lait aigre que d’ailleurs, je n’ai pas trouvé. Mais dans la recette de mon livre de cuisine, ils disent de le faire maison en ajoutant du vinaigre blanc dans le lait. Ces scones n’ont rien avoir avec ceux que l’on connaît. C’est plus une version biscuit. Ils sont plus petits et beaucoup plus secs, mais tout aussi délicieux. Les Irlandais les dégustent très souvent à l’heure du thé/café. Ils les beurrent et ajoutent un peu de marmelade avant de n’en faire qu’une bouchée !! :) On se retrouve le 18 mars pour le prochain pays qui sera le 25ème !!  

(19 décembre ! Plus que 5 jours avant Noël :) … et les vacances !! yes !  Ça va faire du bien de se retrouver en mode cocooning pendant cette période bien particulière.. où l’on se protège de l’exterieur malgré nous !)

(suite…)

Tartelette banane Mauricienne

Tartelettes banane Mauricienne slider

Aujourd’hui, on célèbre la fête de l’indépendance avec les Mauriciens. Pour l’occasion, je suis allée chercher une belle recette chez Kristel, une Mauricienne d’origine qui gère le magnifique blog : “L’atelier de Kristel“. Ce n’est pas la première fois que je me régale à cuisiner ses recettes. J’ai déjà fait pour un challenge, il y a plus de 5 ans son délicieux “poulet frit“, récemment j’ai testé ses pâtes fusili “roussis” de sa tante Sinda. Une recette simple, rapide que je mettrais dans quelque temps et là, pour ce tour, j’ai craqué sur ces sublimes tartelettes banane. Pour mes grands amateurs de dessert à la banane, ils ont vraiment été sous le charme. Non seulement, elles sont esthétiquement jolies, mais le goût est divin. La pâte est .. comment dire .. Hyper friable ! On a l’impression de croquer dans du sable.. J’ai vraiment adoré cette texture, mais attention, il faut manipuler les tartelettes avec délicatesse sous peine de la casser en deux, voire en 15 (expérience faite par mon fils!!). J’ai parfumé ce dessert avec le rhum arrangé que j’ai fait. David vanille m’avait envoyé des gousses de vanille sèche que j’ai plongées dans une bouteille avec d’autres ingrédients.. Et je peux vous dire, que je dois me retenir pour ne pas en goûter une petite “lichette” quand je m’en sers pour la cuisine !! Si vous avez envie de vous dépayser, allez visiter le blog de Kristel :) Et allons faire un tour sur l’île ensemble :) Maurice est un pays insulaire de l’océan Indien connu pour ses plages, ses lagons et ses récifs. Ses terres montagneuses comportent quant à elles le parc national des gorges de Rivière Noire, qui abrite des forêts tropicales, des cascades, des sentiers de randonnée et des animaux comme le renard volant. Port-Louis, la capitale, abrite l’hippodrome du Champ de Mars, la maison coloniale Eureka et le jardin botanique Sir Seewoosagur Ramgoolam, qui date du XVIIIe siècle.. 

De quoi nous faire rêver d’horizon lointain <3 Je vous donne rendez-vous le 15 pour la prochaine recette du monde. 

(Nous sommes de 5 décembre 2020, on vient de terminer la décoration de la maison. Sapin, crèche.. tous ce petit monde est en place pour passer un mois avec nous !! lol .. je me pose un peu et j’en profite pour programmer cet article 🙂 ) 

(suite…)

Crêpes bulgares au yaourt

Crêpes bulgares au yaourt slider

Nous voici déjà au mois de mars ! Ça passe vraiment vite ! Pour ce mois, nous fêterons ensemble 11 pays et je commence avec ces superbes crêpes pour saluer les Bulgares qui fêtent leur indépendance vis-à-vis de l’Empire ottoman, c’était il y a 143 ans. Pour ce tour du monde, vous allez vous dire qu’il y a beaucoup de sucrer. Ce n’est pas faux ! lol .. Alors déjà, je rassure certaines personnes qui m’ont posé la question, on n’en mange pas tous les jours. J’ai quand même commencé mon tour depuis 10 mois et je cuisine en principe une spécialité sucrée par week-end ;) Deuxièmement, c’est vrai que je cherche souvent des recettes sucrées, car j’essaie d’offrir à “cuisiner pour la paix”, des recettes qui n’ont pas déjà été faite pour le tour depuis 5 ou 6 ans que Sophie l’a mis en place. J’ai remarqué qu’il y a plus de plats salés que de plat sucrés. Croyez-moi, ce n’est pas facile :) Et pour en revenir à ces crêpes, on s’est vraiment rempli le “beudeu” avec gourmandise !! lol .. C’est très, trop même, bon ! L’ajout du yaourt apporte beaucoup de souplesse, elles ne sont pas lourdes. La confiture a bien de temps de s’imprégner dans la crêpe. Avec mon fils (vous allez rire), on a trouvé qu’elles avaient le même goût que les crêpesWaouh” !! Mais en bien meilleur et moins sec ! C’est un bon gouter pour les enfants et les grands ! La seule chose où je suis déçue, c’est le rendu des photos. Il a commencé à pleuvoir ce jour-là au moment où j’ai commencé à prendre mes photos et j’ai eu beaucoup de mal à en faire de belles avec le ciel qui devenait de plus en plus noir, je m’en excuse. Je vous retrouve le 6 mars pour le pays suivant et cette fois-ci, ce sera une recette salée 😉  

(Nous sommes le 29 novembre, le temps est vraiment très frais… La neige ne doit pas être bien loin !)

(suite…)

Elbah du Koweït

Elbah du Koweït slider

Aujourd’hui, avec “Cuisiner pour la paix”, nous saluons les Koweïtiens pour leur fête nationale. Il commémore l’accession au trône d’Abdullah Al-Sabah en 1895. J’avais envie de réaliser une douceur.. Oui, je sais que je vous en propose beaucoup pour ce Tour du monde, mais il y a de très beaux et bons desserts à travers le monde que l’on ne connaît pas forcément. Et cet Elbah en fait partie. C’est une crème anglaise à la vanille très simple à réaliser. Elle a cette saveur arabe particulière, ce goût qui nous fait y revenir pour le savoureux encore et encore … Cette saveur particulière vient de ce mélange surprenant entre la cardamome et le safran et le bon goût de la vanille. Je vous avoue qu’à la maison, j’ai eu deux écoles.. Ceux qui ont adoré (mon mari et moi) et celui qui a détesté (mon fils). Et on ne s’est pas fait prier pour les terminer 😉 sur plusieurs repas bien sûr :) Lors de la préparation, les épices et les graines de vanille se sont parfaitement mélangés. Mais à la cuisson, j’ai trouvé rigolo comme c’est remonté à la surface. Je trouve que ça les a bien décorées ! Je vous laisse avec la recette :) N’hésitez pas à l’essayer.. C’est un beau voyage gustatif au Koweït. Une recette trouvé sur Le gourmet Halal. On se retrouve le 27/02.

(Nous sommes le 11 novembre …. grrr… je commence à ne plus respecter mes prévisions pour l’écriture des articles… 10 jours que je n’ai pas pu trouver du temps pour en écrire un !)

(suite…)

Vastlakuklid – Estonie

Vastlakuklid slider

L’un des principaux attraits de l’Estonie est la façon surprenante dont l’histoire et la modernité y cohabitent sans heurts. On est agréablement surpris par l’architecture moderne, le confort des hôtels, la multitude de cafés conviviaux et les galeries d’art contemporain.
En même temps, on décèle en Estonie les traces d’une riche histoire, illustrée par les toits de tuiles rouges, les flèches des églises, les girouettes, les tourelles des châteaux vieux de plusieurs siècles. Dès le Moyen Âge, l’Estonie est une composante à part entière de l’espace culturel européen grâce au commerce transitant par ses ports, qui a contribué à faire prospérer le pays tout en le faisant connaître à l’étranger.
L’un de ces ports séculaires est Tallinn, la capitale de l’Estonie. Tallinn charme par son centre historique, véritable écrin aux splendides églises, maisons et palais. C’est l’une de ces rares villes encore entourées par un authentique mur d’enceinte médiéval bien préservé, et une cité dont le charme irrésistible en fait une destination de choix. Sa vieille ville est féerique et quelque peu secrète… Et au cœur de ce beau pays demeure une tradition, le jour du Vastlapäev. Ce jour correspond au traditionnel Mardi gras en France. La date du Mardi Gras (ainsi que la date de Vastlapaev en Estonie) est fixée par rapport au calendrier grégorien et associée à la date de Pâques (dimanche qui suit la pleine Lune suivant le 21 mars). Il a lieu 47 jours avant ; ce qui explique la mobilité des dates selon les années. Cette période de fêtes précède le Mercredi des cendres qui marque le début du Carême. Ainsi, en Estonie (et en Finlande avec le Laskiainen) le jour de Vastlapäev est associé aux espoirs que l’on peut nourrir pour l’année en cours. La tradition veut que les familles se retrouvent autour d’une soupe de pois avec des morceaux de jambon. La tradition veut également que l’on fasse des « vastlakuklid », ce gâteau à la crème fouetté qui m’a complétement charmé !! Déjà, la recette est très facile à réaliser. Et à la dégustation, c’est un pur bonheur en bouche. Le buns est hyper léger, bien moelleux associé à cette chantilly, je ne vous dis pas comme on pense déjà au deuxième qu’on va pourvoir … dévorer. La gousse de vanille de David vanille est très puissante en goût et elle parfume à merveille l’ensemble. Et avec ces jolis “Buns“, j’accompagne aujourd’hui les Estoniens pour leur fête nationale avec Cuisiner pour la paix de Sophie. Il y a des recettes comme ça, pour lesquelles j’ai vraiment de très gros coup de coeur, celle-ci vient rejoindre sur le podium, les Melting Moment que j’avais fait pour la Nouvelle Zélande. 

(Aujourd’hui, nous sommes le 1er Novembre.. il fait frais.. il pleut.. Zut.. j’aime pas cette période 🙁  )

(suite…)

Sawine – Guyana

Sawine - Guyana slider

Aujourd’hui, c’est le jour de Mashramani qui est un festival annuel en Guyana marquant l’atteinte de l’indépendance du Royaume-Uni en 1966 et a lieu généralement le 23 février. Parade, musique, jeux et cuisines sont de mise pour célébrer la « Naissance de la République ». Le mot Mashramani, d’origine amérindienne, signifie « Célébration pour un travail bien fait ». Pour l’occasion, j’ai réalisé un délicieux gâteau aux vermicelles. Cannelle, muscade et cardamome de David vanille l’ont bien parfumé, il n’est pas sec du tout avec de bonnes cerises, des raisins et des amandes, sa texture devient similaire à celle d’un pudding une fois cuit et bien refroidi. J’avais un sérieux doute quand je l’ai fait, car chez moi, manger des pâtes en dessert … Ce n’est pas leur truc ! Mais une fois qu’ils ont goûté, ils y sont même revenus :) Le sawine est un gâteau traditionnel de Guyana, préparé par les musulmans pour célébrer l’Aïd al Fitr. J’ai pris la recette chez 196flavors. Les quantités sont données sur le site pour 6 personnes mais je peux vous garantir quand les divisant par deux comme j’ai fait, on sert quand même 6 belles parts. Je les remercie pour leur site qui me rend bien service quand je ne trouve pas dans mes recherches .. j’y vais toujours en dernier recours sachant que là, je trouverais mon bonheur 🙂

(Aujourd’hui, nous sommes le 28 octobre 2020.. déjà le milieu des vacances et j’ai eu le temps de rien !! trop de trucs à faire pour la maison …. grrrr !! lol.. il me faudrait 2 semaines.. 1 pour tout régler et l’autre pour moi.. profiter un peu …)

(suite…)

Mangue et riz collant sauce noix de coco

Mangue et riz collant sauce noix de coco slider

Brunei, en forme longue Brunei Darussalam (en malais : Negara Brunei Darussalam) est un micro-État situé dans le nord de l’île de Bornéo, en Asie du Sud-Est qui fête son indépendance ce jour. Il partage l’île avec la Malaisie et l’Indonésie. Son territoire, coupé en deux parties, est bordé par la mer de Chine méridionale et totalement enclavé dans l’État malaisien de Sarawak. Il est dirigé depuis 1968 par le sultan Hassanal Bolkiah. La majorité des plats sont d’origine malaise, chinoise ou indonésienne. Toute la nourriture vendue ou consommée au Brunei est halal, une donnée qui n’altère en rien la qualité des produits ni leur préparation. Le dessert n’est pas une priorité à Brunei. Il est plutôt dégusté l’après-midi sous forme de fruits frais tropicaux. Cela n’a pas été facile mais j’ai trouvé cette recette qui est une merveille de douceur. La sauce nous a beaucoup fait pensé au lait concentré aromatisé mais en moins sucré. Vous savez les petits berlingots (dans l’ancien temps .. ok !!) qui étaient parfumés à la fraise et à tout un tas de parfum dont la noix de coco :) Le riz cuit de cette façon devient collant, mais il est vraiment parfait dans l’ensemble de ce dessert. À servir très très frais et avec des mangues très mûres. Les miennes étaient excellentes en goût, mais elles manquaient un petit peu de maturité. Je le referais dès que j’en trouve des mûres, car on a apprécié sa fraîcheur et cette sauce à la noix de coco. Il doit être parfait l’été. 

(Oufff .. ce mois-ci, j’ai pas pu en écrire beaucoup de recette pour le Tour. Très prise par le boulot .. Heureusement que les vacances viennent de commencer, je vais essayé de rattraper un peu mon retard. Nous sommes le 25 octobre 2020).

(suite…)

Défiler vers le haut