Catégorie : David Vanille – Chercheur d’épices

Sawine – Guyana

Sawine - Guyana slider

Aujourd’hui, c’est le jour de Mashramani qui est un festival annuel en Guyana marquant l’atteinte de l’indépendance du Royaume-Uni en 1966 et a lieu généralement le 23 février. Parade, musique, jeux et cuisines sont de mise pour célébrer la « Naissance de la République ». Le mot Mashramani, d’origine amérindienne, signifie « Célébration pour un travail bien fait ». Pour l’occasion, j’ai réalisé un délicieux gâteau aux vermicelles. Cannelle, muscade et cardamome de David vanille l’ont bien parfumé, il n’est pas sec du tout avec de bonnes cerises, des raisins et des amandes, sa texture devient similaire à celle d’un pudding une fois cuit et bien refroidi. J’avais un sérieux doute quand je l’ai fait, car chez moi, manger des pâtes en dessert … Ce n’est pas leur truc ! Mais une fois qu’ils ont goûté, ils y sont même revenus :) Le sawine est un gâteau traditionnel de Guyana, préparé par les musulmans pour célébrer l’Aïd al Fitr. J’ai pris la recette chez 196flavors. Les quantités sont données sur le site pour 6 personnes mais je peux vous garantir quand les divisant par deux comme j’ai fait, on sert quand même 6 belles parts. Je les remercie pour leur site qui me rend bien service quand je ne trouve pas dans mes recherches .. j’y vais toujours en dernier recours sachant que là, je trouverais mon bonheur 🙂

(Aujourd’hui, nous sommes le 28 octobre 2020.. déjà le milieu des vacances et j’ai eu le temps de rien !! trop de trucs à faire pour la maison …. grrrr !! lol.. il me faudrait 2 semaines.. 1 pour tout régler et l’autre pour moi.. profiter un peu …)

(suite…)

Chicken roti – Sainte Lucie

Chicken roti slider

Aujourd’hui, je vous emmène dans les Caraïbes, à Sainte-Lucie plus exactement qui fête en ce jour leur 42ème année d’indépendance vis-à-vis du Royaume-Uni. Sainte Lucie est une petite île des Petites Antilles située entre la Martinique et Saint-Vincent et les Grenadines. Tirant son nom de Lucie de Syracuse, Sainte-Lucie est le seul État au monde à porter le nom d’une femme. A Sainte-Lucie, vous aurez le plaisir d’aiguiser vos papilles à la cuisine créole. C’est au carrefour d’un mélange aux influences amérindienne, française, africaine puis indienne que naît la cuisine traditionnelle de Sainte-Lucie. Manioc, igname, patate douce ou encore poisson et banane seront les ingrédients phares du terroir culinaire de Sainte-Lucie, sans oublier les épices qui sont très importantes dans les recettes. J’ai fait le choix après de multiple recherche, de réaliser ces Chicken rotis. La garniture est simplement un poulet au curry (j’ai utilisé le curry de Madras de David Vanille) que l’on sert dans des rotis qui sont des pains plats qui ressemble à des tortillas. Cela ressemble à des galettes fourrées à la viande ou au poisson. J’avoue que les rotis m’ont donné du fil à retordre !! lol .. Ils ne sont pas aussi beaux que ceux de Vera de 196 flavors. Mais je pense m’y être mal prise pour les cuire. Poêle trop petite, je ne les ai pas assez étalés finement et ils ont gonflés .. J’en referais, car nous avons vraiment aimé et je vous dirais les améliorations que j’ai apportées ;) Place à la recette et je vous retrouve le 23 février pour deux pays ! 

(11 octobre 2020, encore une petite semaine de travail et je suis en congé.. C’est fou ce que le temps passe vite… )

(suite…)

Chakery – Couscous lacté à l’ananas

Chakery – Couscous lacté à l’ananas slider

Première fois depuis que j’ai démarré le Tour du monde pour la paix que j’ai failli faire une grosse boulette !!! Heureusement que par déformation professionnelle, je me vérifie toujours 50 fois ! Et hier, en faisant le tour des recettes qui allaient se publier, je me suis rendu compte que je m’étais complètement planté sur la recette de la Gambie. Une grosse erreur d’interprétation de lecture sur le blog où j’avais pris la recette et je me rends compte que la recette prévue n’est pas du tout une recette de Gambie mais du Benin ! Elle n’est pas perdue, je la garde pour le bon pays au mois d’août du coup. Mais là, il me fallait en urgence une recette à faire. La publication, c’est demain !! Je fais le tour de mes placards en premier et je me mets à chercher sur le net … Impossible de trouver quelque chose de simple avec mes moyens du bord et en plus, j’ai pas le temps de chercher. Puis en allant voir sur le blog de Sophie, je suis tombée sur cette recette qu’elle a publiée il y a 3 ans. Bon tant pis, j’essaie pour le tour de toujours trouver des recettes non publiées, mais là, je n’ai pas le choix. Il me faut une recette ou je fais page blanche ! Je sais que Sophie ne m’en voudra pas d’autant plus que nous avons adoré ce petit dessert. Je ne me suis pas lancée dans l’aventure pour faire ma graine de couscous maison .. les bêtises ça suffit pour aujourd’hui, je l’ai prise toute faite ! lol .. C’est un dessert qui se mange très frais, il est très doux avec la légère note acidulée de l’ananas et la noix de muscade de David Vanille qui relève bien le tout. Et il sera encore meilleur avec un ananas frais 🙂 Et avec tout ça, je ne vous ai pas présenté la Gambie !! C’est un tout petit pays de l’Afrique continentale qui est tout en longueur. Le fleuve Gambie coule à travers tout le pays. La gambie est complètement enclavée dans le Sénégal, elle est dotée d’un étroit littoral sur l’océan Atlantique. La faune abondante du parc national de Kiang West et de la Bao Bolong Wetland Reserve inclut des singes, des léopards, des hippopotames, des hyènes ainsi que des oiseaux rares. Nous irons peut-être faire un tour dans ce parc à la fin de l’article ;) Desolée Sophie, je me rattraperais l’année prochaine pour ce pays 😉

(Du coup, cet article a été écrit hier !! je vous retrouve le 22 février pour la suite… )

(suite…)

Couscous libyen

Couscous Libyen sliderac

On continue le tour du monde avec l’association “Cuisiner pour la paix” et aujourd’hui, c’est la fête de la Libye. Pour cette occasion, j’ai trouvé une superbe recette de couscous. J’adore ce plat et j’adore tester toutes les différentes façons de le préparer. Cette fois, j’ai suivi une vidéo ICI et je me suis pas mal renseigné sur les étapes de la recette et notamment les épices. J’ai trouvé chez Sophie, le fameux mélange Hararat que les Libyens utilisent dans leur couscous traditionnel. Dans la vidéo, la partie sur les épices est assez vague.. Donc, je me suis dit que j’allais aussi suivre la recette de Sophie et préparer l’Hararat maison. J’ai fait un mix dans mon plat !! lol .. Mais au final, j’ai obtenu un couscous des plus parfumé et vraiment délicieux. Il n’y a que 2 légumes, une bonne quantité d’oignon, du poulet et des merguez.. Mais la façon de la préparer et toutes ces épices, fait que c’est un bonheur en bouche. J’ai vu aussi que dans certains endroits, ce plat était servi avec des frites maisons ! Qu’à cela ne tienne, on y va aussi pour les frites !! Bon, je ne vous dis pas la tête de mes hommes quand ils ont vu que je rajoutais des frites dans leur assiette ! D’abord de la stupeur … “Ça ne va pas ensemble”, à … “ça va être trop lourd”… pour au final … “Il te reste des frites, car ça se marie trop bien” ! :) Je vous laisse avec la recette et on se retrouve demain, le 18 ! Et oui, là, on enchaîne plusieurs jours d’affilés. Toutes les épices utilisées sont bien sûr celles de mon partenaire David Vanille. Je ne mets pas tous les liens mais allez sur son site pour le découvrir 🙂

(Nous sommes le 1er octobre 2020, date à laquelle j’écris cet article et je me rends compte que ça fait une semaine que je n’ai pas pu m’y mettre.. Je ne vais pas commencer à prendre du retard !! Bon, je sais.. Je stresse beaucoup avec ce tour.. Mdr)

(suite…)

Ragout de saucisses du Sud – Louisiane

Ragout de saucisses du Sud - Louisiane slider

Ce mois-ci, pour notre jeu Compile moi un menu, Viviane et moi avons le plaisir d’avoir à nos côtés, Samar du très beau blog “Mes inspirations culinaires“. Pour ceux qui ne la connaissent pas, Samar vit en Amérique dans le Massachusetts, et du coup, le thème de notre marraine ne pouvait pas ne pas être : “Once upon a time l’Amérique” ;)  Une cuisine typiquement américaine avec une touche de rouge pour rendre hommage à l’amour tout le long de ce mois. J’ai vite sorti mon livre fétiche de Jamie Oliver qui se nomme “L’Amérique”. Il a fait un Food trip culinaire à travers l’Amérique à la rencontre des autochtones dans chaque état qu’il a traversé pour nous proposer 120 recettes diverses et authentiques. J’avais déjà réalisé le Shortbread aux pêches qui nous avait régalé ! J’ai jeté cette fois, mon dévolu sur ce ragoût car je venais d’acheter chez mon boucher de belles saucisses de “Cul noir“. Je me suis dit qu’elles seraient parfaites dans ce plat que j’ai d’ailleurs réalisé pour notre St Valentin. :D Un plat de Louisiane bien rustique, accompagné d’un dessert américain aussi mais plus raffiné !! lol … Nous nous sommes vraiment régalés. Ce ragoût est bien parfumé, pas trop pimenté (j’ai omis le piment rouge frais), la sauce est bien onctueuse pour accompagner le riz. Une recette que je ne regrette pas d’avoir réalisé … mais les recettes de Jamie Oliver sont toujours excellentes ;) J’ai également utilisé les épices de mon partenaire David vanille, le thym, le paprika et le piment de Cayenne pour sublimer ce plat. Je vous retrouve bientôt pour mon dessert américain 🙂

Le thème se termine dans 10 jours, venez vivre cette aventure américaine avec nous et notre marraine Samar. Un clic sur le logo dans la colonne de droite 😉

(suite…)

Pljeskavica – le hamburger des Balkans

Pljeskavica - le hamburger des Balkans slider

La Serbie est un pays pour lequel j’ai déjà cuisiné 5 recettes. L’Ajvar, la Shopska salata, les punjene paprike, les vanilice ou le gratin de crêpes aux noix. Des recettes populaires que nous avons vraiment aimé et que je refais de temps en temps. J’avais mis ce hamburger des Balkans de côté, en me disant que je trouverais bien une occasion de le cuisiner et de le publier. Elle est toute trouvée aujourd’hui car nous fêtons ensemble la fête nationale des Serbes. C’est avec plaisir que j’ai donc cuisiné Le pljeskavica (пљескавица, prononcez « plièskavitsa ») est une sorte de hamburger épicé, très populaire dans les pays d’ancienne Yougoslavie. Il donne même lieu à des concours gastronomiques en Serbie, il peut être cuisiné de manière différente d’un pays à l’autre et notamment à la façon d’un burger comme dans cette recette serbe. La Serbie revendique son invention et notamment la ville de Leskovac dont il est la spécialité. Le pljeskavica signifie “frapper, aplatir”. C’est une grillade plus large et longue, dont les rebords sont affinés, aplatis, en étant frappés à la main. Dans les restaurants serbes, le pljeskavica est servi comme un hamburger épais et épicé, accompagné d’oignons, de tomates, de chou, de frites. Sans oublier le piment qui est extrêmement fort et se conjugue à des sauces comme le ajvar, la mayonnaise, le ketchup ou la moutarde ou souvent les trois et pour les puristes, une sauce au kajmak. En principe, on ajoute également du veau haché mais je l’avais oublié dans mes achats ! On peut préparer la viande la veille et cuisiner les steaks le lendemain midi. C’est ce que j’ai fait en choisissant de les servir, un samedi midi où je n’avais que peu de temp. J’ai fait des burger express avec une tranche de cheddar (du vrai), une tranche de tomate, de la salade et une sauce au yaourt avec de la moutarde et de la ciboulette, accompagné de frites. Une façon de manger des burger qui est bien plus savoureuse que le steak haché classique. L’eau gazeuse apporte beaucoup de moelleux à la viande, je dirais presque un soupçon de légèreté et le Paprika de mon partenaire David vanille les parfume à la perfection. On se retrouve le 16/02 pour la recette suivante 😉

(Nous sommes le 19 septembre 2020, 10ème recette que j’écris.. je garde le rythme pour l’instant 😉 ) 

(suite…)

Blancs de poulet à la mélasse de grenade, noix et riz persan

Blancs de poulet à la mélasse de grenade, noix et riz persan slider

Pour saluer les Iraniens à l’occasion de leur fête nationale en ce jour, je vous propose une recette qui ne vient pas d’un quelconque site sur Internet, ni d’un livre, mais tout simplement d’une amie anglaise d’une de mes collègues de boulot qui a vécu pendant un temps en Iran. Cette recette, j’en ai souvent entendu parlé au travail.. Et à force, ça m’a donné envie de cuisiner ce plat. Donc, Maggy m’a fait passer la recette par mail en anglais. Il m’a fallu d’abord trouver la mélasse de grenade qui est vraiment l’ingrédient phare de la recette. Dans ce plat, on a un savant mélange épicé de sucré/salé, légèrement acidulé, ce qui le rend vraiment unique en goût. Au départ, la couleur a surpris mes zhoms, mais une fois qu’on y a goûté, on revient souvent pour se remettre une cuillère de sauce ! C’est un plat plein de saveur, il peut être servi avec du riz blanc, mais Maggy le sert avec un riz persan qui amène encore d’autres saveurs et en fait un ensemble délicieux. Pour les noix, en principe on ne mets que des cerneaux de noix, je pensais en avoir mais du coup, je me suis rabattue sur les noix de cajou ! Je n’arriverais pas à vous décrire le goût. Je pense qu’il faut le déguster pour s’en rendre compte. Entre le mélange des épices, la mélasse, les noix grillées mixées, le riz bien safrané, les grains de grenade qui lui apporte de la fraîcheur… Je suis contente de l’avoir cuisiné, c’est une très belle découverte dans ce tour du monde. Côté épice, dans la boutique de mon partenaire David Vanille, je me suis servie du Curcuma, de la Noix de muscade que j’ai râpé, de la Cannelle en poudre, de Filaments de Safran, de Bâton de cannelle, de Poivre noir du Timor en grains que j’ai moulu pour le poulet et de gousses de cardamome. Des épices d’exceptions qui parfument à merveille ce plat. Merci encore David pour ta confiance 🙂

L’Iran est une République islamique du Golfe persique (arabique) riche de nombreux sites historiques datant de l’Empire persique. D’importantes ruines en marbre caractérisent la ville de Persépolis, capitale de l’Empire fondée par Darius I au VIe siècle avant J.-C. La capitale moderne, Téhéran, abrite l’opulent palais du Golestan, résidence de la dynastie Kadjar (1794–1925), ainsi que des monuments plus modernes comme la tour Milad, haute de 435 m. L’Iran est situé en Asie, entre l’Irak, à l’ouest, et l’Afghanistan et le Pakistan, à l’est. Le pays dispose en outre de deux façades maritimes, sur la mer Caspienne, au nord, et sur le golfe Persique et le golfe d’Oman, au sud. On se retrouve le 15/02 🙂

(Aujourd’hui, samedi 12 septembre 2020… il fait beau et on profite de la terrasse en écrivant ce 9ème article du tour du monde ! )

(suite…)

Melting Moments

Melting Moments slider

Aujourd’hui, je vous propose une gourmandise pour saluer les néo-zélandais  avec Sophie pour Cuisiner pour la paix“ à l’occasion de leur fête nationale. La Nouvelle-Zélande est constituée de deux îles principales (l’île du Nord et l’île du Sud), et de nombreuses îles beaucoup plus petites (environ 600), notamment l’île Stewart/Rakiura et les îles Chatham. Située à environ 2 000 km de l’Australie dont elle est séparée par la mer de Tasman, la Nouvelle-Zélande est très isolée géographiquement. C’est pour ça qu’ils se consolent avec ces délicieux biscuits !!! (Ça c‘est moi qui le dis  !! lol). Ces petits biscuits-sandwichs, fourrés d’une crème bien citronnée, fondent littéralement dans la bouche d’où leur nom “melting moments !! La texture de ces biscuits fait penser aux célèbres shortbread écossais. Ils sont sans doute nés sous cette influence anglo-saxonne. Le biscuit est parfumé avec de la poudre de gingembre de David Vanille.  Et ils sont fourrés avec une crème traditionnellement au citron ou a l’orange. Le gingembre apporte une très belle note subtilement piquante et fraîche pour rehausser le goût du citron. En Nouvelle-Zélande, ces biscuits sont consommés pendant les fêtes de fin d’année. Ils font partie des gourmandises de Noël que l’on sert dans de nombreuses familles. Pour beaucoup de Néo-zélandais, le melting moment évoque avec nostalgie des moments de leur enfance, passés à préparer ces petits gâteaux en compagnie de leurs parents ou grands-parents. C’est avec plaisir que j’ai découvert cette recette que je me suis régalée à cuisiner. J’en referais de temps en temps. Après ce 8ème pays, on se retrouve le 11/02.

(Nous sommes le 8 septembre, j’ai repris le boulot hier.. La rentrée des classes s’est bien passée, mais la course recommence. Je vais vite reprendre du retard sur tout !! snifff.. Allez, on se motive en dégustant un biscuit avec une bonne tasse de thé parfumé à la bergamote et je continue à écrire mon article. 😉 )

(suite…)

Wellawahum – Pancake farci à la noix de coco

Wellawahum - Pancake farci à la noix de coco slider

Aujourd’hui, pour le 7ème pays à fêter son indépendance, on se retrouve au Sri-lanka. C’est un pays insulaire situé au sud de l’Inde, dans l’océan indien. Son paysage varié va de la forêt tropicale et des plaines arides aux montagnes et plages de sable. Le pays doit sa renommée à ses ruines bouddhistes avec notamment Sigiraya, une citadelle du Ve siècle pourvue d’un palais et de fresques. La ville d’Anurâdhapura, autrefois capitale du Sri Lanka, dispose de nombreuses ruines remontant à plus de 2 000 ans. Le Sri-lanka est surnommé la “Larme de l’inde” de par sa configuration géographique. Concernant sa gastronomie, la cuisine du pays est plutôt inégale. Les petits restos populaires déclinent des plats de riz, de pâtes et de viande qui calent bien, mais sont souvent gras, et leur hygiène reste à surveiller. Leur voisin indien a aussi son influence dans la gastronomie sri-lankaise et, proximité oblige, les restos indiens ont pignon sur rue. Plus riches en saveurs et moins gras, on y mange très bien. Mieux vous diront certains… Question de goût. Je me suis arrêtée sur cette spécialité, les “Wellawahum” ou tout simplement “pancakes” qui sont en fait des crêpes à la sri-lankaise. Leur particularité dont la couleur jaune est donnée par le curcuma ajouté dans la pâte, c’est qu’elles sont garnies d’un mélange de coco râpée, de kithul jaggery (sucre de palme non raffiné très utilisé au Sri Lanka) et de gousse de cardamome. N’ayant pas de Kithul jaggery, j’ai cherché une autre méthode et voici le résultat :) J’ai utilisé en épices le  Curcuma longa de David Vanille, ainsi que la Cannelle en bâtons et la Cardamome. Des produits qui ont donné une note intense à cette garniture <3 Nous avons beaucoup aimé ces crêpes que j’avais servi un matin au petit-déjeuner. Ça nous a bien calé !! On se retrouve le 6 février … 

(J’ai cuisiné ces pancakes 3 fois pendant les vacances .. On a beaucoup apprécié de les manger lors de brunch. Et pour la rentrée des classes, je vais lui en refaire pour le mettre en forme ! 😉 Nous sommes le 31 août .. dernière semaine de congés 😉  )

(suite…)

Tajine de poulet au citron confit

Tajine de poulet au citron confit slider

J’avais entamé un bocal de citrons confits et je cherchais comment utiliser ce qu’il me restait. Quand Sonia pour son jeu Tests de recettes entre blogueur m’a attribué deux blogs sur le thème des agrumes, j’ai trouvé sur le blog de Jacqueline ‘Les recettes de Jacre” ce tajine, une recette algérienne. Ayant tous les ingrédients, je l’ai cuisiné pour un soir. Dans la recette, il faut mettre les pommes de terre à cuire dans la cocotte, soit en même temps que le poulet (version de Jacqueline) soit quand le poulet est cuit, on le retire et on ajoute les pommes de terre dans le jus restant pour 15 mn. J’ai choisi une 3eme option, en les faisant cuire à la vapeur en amont car en ce moment, j’ai du mal avec la cuisson de certaines variétés. Je vous explique dans la recette. C’est une recette que je vous conseille de préparer la marinade du poulet la veille pour qu’il marine toute la nuit. Ce tajine au poulet a embaumé la maison et nous a vraiment régalés. Avec le temps que nous avons depuis 2 mois, pluie, neige, pluie, neige et re-pluie, ça fait du bien de faire rentrer le soleil dans les assiettes, ça réchauffe les coeurs et le beudeu 😉 et on attends avec impatience les beaux jours. Merci pour ce partage Jacqueline. J’ai utilisé les épices de mon partenaire David Vanille. Je vous en parle très souvent, vous pouvez vraiment me faire confiance et commander chez lui. Service, prix et qualité sont au rendez-vous 🙂

(suite…)

Biryani au poulet

Biryani au poulet slider

Et voici le 2ème pays qui fête son indépendance ce jour, l’Inde, 5ème pays de l’année. Un pays haut en couleur avec une gastronomie culinaire immense. J’ai choisi pour l’honorer une recette de Biryani. J’en ai souvent entendu parlé et ce plat me faisait très envie. C’est un plat qui je vous l’avoue est long à préparer, je m’y suis prise la veille pour le faire en deux étapes. Le biryani a été importé au sous-continent indien par les voyageurs musulmans et les marchands. Il constituait un plat festif à la cour des empereurs moghols. En Inde, les biryanis les plus populaires sont souvent issus des communautés musulmanes. La version de Dindigul est la seule issue d’une communauté hindoue, les Naidus d’Andhra Pradesh. Les épices et les condiments utilisés dans le biryani sont, sans s’y limiter : le ghee (beurre clarifié) ou du simple beurre, le cumin, la noix de muscade, le macis, le poivre, le clou de girofle, la cardamome, la cannelle, la feuille de laurier, la coriandre, la feuille de menthe, le gingembre, l’oignon et l’ail. Les variétés plus élaborées comprennent du safran. Dans le nord de l’Inde, au Pakistan et au Bangladesh, le biryani contient de la viande. L’ingrédient principal qui accompagne les épices est la viande de bœuf, de poulet, de chevreau ou d’agneau. On y ajoute parfois des fruits secs. Dans le sud de l’Inde, des versions végétariennes y incorporent des pois, des haricots, du chou-fleur, du potiron ou d’autres légumes. Dans le Kerala, le biryani contient souvent des crevettes. La cuisson à la vapeur (dum pukht), dans une marmite scellée, permet aux épices de conserver leur saveur. Quand j’ai cherché une recette, je me suis tournée vers le blog d’Anne “Papilles et pupilles” où je savais que je trouverais mon bonheur. Effectivement, on n’a pas été déçu du tout ! Ce plat est une bombe de saveur, de parfum.. Il a embaumé la maison pendant tout un week-end et au niveau gustatif … Un pur bonheur ! On ferme les yeux et on voyage. Pour accentuer le goût de ce plat au travers des épices, j’ai choisi celles de mon partenaire David Vanille. Ses épices sont excellentes et je vous conseille fortement d’aller y jeter un œil. Vous trouverez dans la liste des ingredients tous les liens de ses épices 😉 Il y a beaucoup d’ingrédients dans cette recette,  surtout en épices. La préparation est longue mais je vous ai vraiment fait un étape par étape et si vous vous y prenez la veille, vous verrez que c’est un plat que vous allez vous régaler à cuisiner et surtout à manger ! On se retrouve le 31 janvier pour le dernier pays du mois. 

(Aujourd’hui, nous sommes le 30 août 2020… Je m’active pour programmer un maximum de recettes !!  J’ai quand même mes recettes de cuisiner jusqu’à fin mars 2021 !! J’adore faire ce tour du monde, je m’éclate à chercher les recettes, les cuisiner, découvrir les spécialités des différents pays 🙂  )

(suite…)

Riz au lait aux fruits de la passion, chantilly coco vanille

Riz au lait aux fruits de la passion, chantilly coco vanille slider

Encore un dessert, me direz-vous ? Mais là, c’est la faute de Viviane “Quoi qu’on mange?“. Nommée marraine de la Foodista#70 par Christine “Pause nature“, ça gourmandise lui a soufflé à l’oreille… Riz au lait !! Et moi, faible.. J’avoue, j’ai succombé à l’appel. Mais .. Il y a un hic ! Je n’ai jamais publié de riz au lait sur mon blog, sauf deux Teurgoules ! Pourquoi ? Parce que je ne suis pas capable de le réussir !! Et oui .. Soit il attache, soit il n’est pas cuit. Du coup, j’avais abandonné l’idée depuis très longtemps. Christine par contre a de supers recettes de riz au lait, à chaque fois, je bave devant ses photos. Je l’ai même surnommé la “Reine du riz au lait” ! Voilà, j’allais suivre une de ses recettes à la lettre.. Et advienne que pourra :D Je suis donc partie à la recherche d’une recette et j’ai craqué sur celle-ci car en ce moment, je me fait une ventrée de fruits de la passion. Elles ne sont pas belles mes verrines ? Et ce goût.. Miammmm !! Je ne vous dis même pas. Ce mélange coco/vanille/passion … Ce dessert est une vraie tuerie ! La préparation du riz au lait ne m’a posé aucun souci, par contre, je me suis battue avec la crème de coco qui ne voulait pas monter ! Mais je l’ai eu.. Un coup au congel pendant 10 mn et hop, madame n’a plus fait la difficile !! lol J’ai ajouté dans la chantilly une gousse de vanille de Tahitensis de David Vanille, ce qui a apporté un vrai plus à la crème de coco. Merci Viviane pour ce super thème qui m’a poussé à sortir de ma zone confort et merci Christine pour ta recette.. t’étonne pas, si je vais te piller les autres ;) .. Vous allez me dire … Et la Teurgoule au fait ? Pourquoi je la réussis ? Ben, parce que c’est tout simple ! On met tout dans le plat et hop au four ! ;) Bon, mes accessoires sont en places (cuillère noire pour vanille, guirlande pour passion, bocal en verre) .. on y va pour la recette ! 

(suite…)

Curry de crevettes birman

Curry de crevettes Birman slider

Aujourd’hui, en ce 4 janvier, je continue mon Tour du monde culinaire avec Sophie pour “Cuisiner pour la paix” et je vous emmène pour le 3ème pays en Myanmar (ex- Birmanie) pour leur fête nationale. La cuisine birmane (Myanmar Burma) traditionnelle est un surprenant mélange d’influences indiennes, chinoise, môn et birmane. Les curry birman sont les plus doux d’Asie, car ils sont très peu pimentés et ils se composent de mélanges d’épices moins complexes que certaines régions de l’Inde. Un plat est toujours accompagné de riz. Cette recette à la fois raffinée, d’apparence compliquée et pourtant si simple, surprendra vos invités qui seront sans aucun doute séduit par ses parfums. C’est un plat que je cuisine régulièrement depuis des années tellement on aime ses parfums. 

Avec la complicité de mon partenaire David Vanille, j’ai utilisé pour sublimer ce plat, de la poudre de Curcuma Longa d’Inde (mon gros coup de coeur !), du Paprika fort en poudreYUNNAN ET SICHUAN aux arômes fumés et légèrement amers, rappelant ceux de la tomate séchée (c’est tout à fait exact !! et délicieux), et de la poudre de Piment de Cayenne, un piment qui me plaît beaucoup, car il n’arrache pas, mais au contraire apporte un piquant agréable sans pour autant dénaturer le plat. Je vous donne rendez-vous le 26 janvier pour fêter deux pays du tour du monde 🙂 

(Nous sommes le 14 août 2020, c’est le deuxième jour où les températures ont bien baissé… espérons que ça dure et que je puisse continuer à cuisiner mes plats sans faire une flaque dans la cuisine !! lol )

(suite…)

Bougonnen ou Pop-corn Haïtien

Le 2eme pays, en ce 1er jour de l’année, qui fête son indépendance est HAÏTI. Un pays que j’ai pris plaisir à découvrir au travers de mes diverses lectures dans ma recherche de recette. Mais je vous avoue que j’ai eu du mal à trouver une recette à présenter. J’en ai testé 3 et nous n’avons pas été du tout convaincu !! lol .. Je ne vous dirais pas ce que c’est, car il faut que chacun juge par soit même, mais par contre, nous avons eu un vrai coup de cœur pour ce Pop-corn à la Haïtienne. Il est facile à préparer avec des produits que l’on a couramment dans les placards. Une fois fait, il ne ressemble pas du tout au pop-corn que nous avons l’habitude de manger. La texture n’est pas la même, car le fait de l’arroser avec le sirop encore un peu tiède fait que le pop-corn se ramolli. D’après ce que j’ai lu, une fois qu’on l’a arrosé, il faut former des boulettes avec. J’ai essayé, j’ai réussi à en faire quelques-unes, mais je ne dois pas avoir la technique, c’est long et fastidieux !! Du coup, on l’a grignoté avec mes zhoms devant un bon film et on a beaucoup apprécié ses parfums. Les Haïtiens le dégustent pour le dessert. Pour le sirop, j’ai utilisé la Cannelle Cassia de l’île de Java et Florès en Indonésie de David Vanille. Une cannelle qui a une note acidulée et qui se marie à merveille avec le Gingembre du Nigeria toujours de David. Le gingembre amène une note fraîche à la cannelle, nous avons vraiment aimé ce mélange d’épices qui a elles deux, donne pas mal de puissance en bouche et une serieuse envie de picorer ces pop-corn !! 😀 . Je vous laisse avec la recette, testez là.. Elle est parfaite pour une petite gourmandise qui sort de l’ordinaire. Je vous donne rendez-vous le 4 janvier pour le prochain pays du tour du monde 🙂 de “Cuisiner pour la paix“.

(Aujourd’hui, nous sommes le 1er Août 2020 et pendant que je vous écris cet article, un super orage éclate au-dessus de nos têtes depuis une bonne heure.. Et je peux vous dire que cela fait un bien fou.. car la veille.. 40 °C, c’était dur, dur !! :D)

(suite…)

Ful sudani – Macarons aux cacahuètes

Ful sudani – Macarons aux cacahuètes slider

Aujourd’hui, nous sommes le 1er janvier 2021 et j’en profite pour vous souhaiter une très bonne et belle année !! En espérant bien meilleure que 2020 que l’on quitte avec grand plaisir. Mais en fait, cela me fait bizarre d’anticiper mes vœux, car pour moi, aujourd’hui, c’est le 17 juillet 2020 !! Et oui, je suis en train d’écrire un article que je ne vous publierais que le premier jour de l’année 2021 ;) Je vais tout vous expliquer :) Suivez-moi …

(suite…)

Défiler vers le haut