Étiquette : plat unique

Ragù alla bolognese – Italie Bologne

Ragù alla bolognese - Italie Bologne slider

La sauce bolognaise, tout le monde connaît, nous avons chacun notre petite recette. Mais connaissez-vous la vraie recette ? Celle qui vient de Bologne et plus exactement de la région de l’Emilia-Romana. 

Mon arrière-grand-mère faisait très souvent cette sauce pour nous faire des lasagnes, mais aussi un bon plat de spaghetti ! Malheureusement, elle ne l’a pas noté dans son carnet de recettes et je n’en ai qu’un vague souvenir quand elle la cuisinait devant moi. La seule chose que j’ai bien retenue, car cela s’appliquait à pas mal de ses recettes, c’est qu’il fallait acheter des pièces de viande et la hacher soit même, ce que je fais depuis que je suis bien équipée. Du coup, je suis partie à la recherche sur le net et je l’ai trouvé sur le site de La gastronomie d’Italie. Elle est inscrite sur l’Académie Italienne de la Cuisine

Une sauce qui a embaumé la maison et nous a vraiment régalés. Elle est à la fois douce et parfumée, la viande est bien présente et ne baigne pas dans une grande quantité de sauce tomate. Il y a juste la quantité qu’il faut. Cela faisait un moment que je voulais faire la recette d’origine pour retrouver ce délicieux souvenir d’enfance et merci à Giulia du blog « Un déjeuner en Provence » pour son super thème « La pasta comme en Italie » qui m’a permis de me lancer enfin. 🙂

(suite…)

Blancs de poulet épicés et potatoes à la moutarde

Blancs de poulet épicés et potatoes à la moutarde slider

L’heure de l’ingrédient du mois a sonné !! Et malgré la pause estivale, nous nous retrouvons avec plaisir, aujourd’hui pour Josette du blog La cuisine de Josette, marraine de la 88 ème édition de « Recette autour d’un ingrédient » instauré par Samar, du blog Mes inspirations culinaires et Soulef, du blog Amour de cuisine. Josette a choisi comme ingrédient « Le poulet ». 

Rôti, poêlé, au four, en cocote, au barbecue, à la plancha, le poulet est cuisiné à toutes les sauces chez moi et la difficulté de ce challenge, cette fois, a été surtout de me décider sur le choix de la recette que je voulais présenter !! lol

Je suis abonnée à pas mal de chaines de cuisine sur « Youtube », surtout des chaines étrangères car j’aime la diversité dans la cuisine, les nouvelles idées ..  bon ça vous le savez !! J’ai trouvé cette recette sur « Leckere Küche » et je n’ai pas regretté mon choix. La recette est facile à faire. Le poulet est très moelleux, bien épicé et ce fromage qui coule, un régal. Les pommes de terre ont du caractère avec la moutarde et les épices. C’est vraiment un excellent mariage entre la volaille et l’accompagnement. 

Côté fromage, j’ai choisi de la mozzarella pour rester dans la saison, mais on peut y mettre ce qu’on veut. Un fromage type raclette, abondance, St Nectair, reblochon… à vous de voir ! Moi, j’ai déjà choisi mon prochain fromage 😉

(suite…)

Butternut gratinée au camembert

Butternut gratinée au camembert slider

Pour continuer dans le thème « Say Cheese » de Sofia « Plume et prose » marraine du jeu « Compile moi un menu » que je co-anime quotidiennement avec Viviane, je vous propose un super plat plein de fromage fondant ! Cette recette vient de chez Viviane justement ! Son blog « Quoi qu’on mange? » est souvent une source d’inspiration quand je suis à cours d’idée car on a quasiment les mêmes goûts. 

J’avais testé ce gratin l’année dernière, nous nous étions vraiment régalés. Quand j’ai fait mes dernières courses, j’ai trouvé des Butternut pas très grosses. En allant chez mon boucher, son bacon m’a fait de l’œil et comme il a aussi un petit rayon de fromage, j’ai vu un camembert au lait cru et je me suis dit : Hop, je refais ce délicieux gratin pour le publier cette fois :) 

La première fois, je l’avais fait dans un grand plat et cette fois, je l’ai présenté dans des ramequins. C’est un plat qui nous a une nouvelle fois régalés, il va rester dans ma liste des plats à faire une fois par an … je crois qu’au fil du temps, je vais plus avoir assez de jours !! lol .. Les morceaux de Butternut sont hyper fondants, le camembert se mari très bien avec. Je l’accompagne d’un bon pain de campagne pour en faire un repas bien complet. Merci ma cop’s pour ce partage :)

Le thème se termine dans 4 jours ! Venez vite nous inonder de vos recettes au fromage. 

(suite…)

Gratin campagnard

Gratin campagnard slider

Quand le temps est bien frais, j’en profite pour faire des gratins avec de bons légumes d’été ! Car oui, on est en août même si le thermomètre n’est pas d’accord !! lol .. Ce gratin, cela fait des années que je le cuisine régulièrement, en principe en automne avec les dernières courgettes. J’aime l’association de tous ces légumes avec le goût du fromage, le Cantal. Mais attention, il faut prendre du « vieux » pour avoir vraiment un goût prononcé à la cuisson. Il satisfait l’estomac des hommes qui se (re) servent sans complexe 😉 Simple, complet et goûteux… Que demander de plus ? 

Vous allez voir dans cette recette des photos avec des plats ovales ou rectangulaires, c’est normal ! Comme je fais souvent ce gratin, j’ai, à plusieurs reprises pris des photos et du coup, j’ai fait un mix pour avoir le plus d’étapes possibles à vous présenter. 😉

(suite…)

Riz épicé aux crevettes – Jordanie

Riz épicé aux crevettes slider

C’est au tour de la Jordanie de fêter son indépendance au terme du mandat britannique en 1946. J’ai été fouillé dans mes nombreux livres de cuisine, et j’en ai trouvé un sur les spécialités de Jordanie. Oui, je sais !! J’ai tellement de livres que je ne sais même plus ce que j’ai !! lol … Bon dans ce livre, j’ai trouvé quelques recettes qui me plaisaient bien dont celle-ci. Mon choix s’est porté dessus, car j’avais tous les ingrédients et c’est une recette rapide à faire pour le soir. Vous savez bien que c’est mon cheval de bataille, vous proposer des recettes rapides et bonnes à cuisiner en peu de temps. Ce plat est délicieux avec toutes les épices qui le relèvent bien. Il nous a beaucoup fait pensé à une paella très simplifié. Un plat que je pourrais faire de temps en temps et qui rejoint ma liste ;) Je vous retrouve le 26 pour la suite. 

(Nous sommes le 25 avril et on peut dire que j’ai définitivement perdu toute l’avance que j’avais pris dans ce tour :(  … Des fois, les aléas de la vie font que ..)

(suite…)

Tieb de daurade – Sénégal

Tieb de Daurade slider

Le tour du monde avec « Cuisiner pour la paix » continu en ce mois d’avril avec 9 pays qui fêtent leur indépendance. Aujourd’hui, c’est le Sénégal qu’on met à l’honneur. La cuisine sénégalaise est souvent décrite comme l’une des plus riche et la plus variée d’Afrique de l’Ouest. J’ai déjà cuisiné et publié le Poulet Yassa qui est une pure merveille et cette fois, j’ai eu envie de cuisiner le fameux Tieb. Il existe deux sortes de thieb. Le premier est le thiéboudiènethiéboudienne (Parfois orthographié tieb bou dien et souvent abrégé en tieb [qui est d’ailleurs une erreur. Il est appelé par les locaux « tiep ».]) ou encore ceebu jën (littéralement en wolof « riz au poisson »). Le second est le thiebouyappe, constitué avec le même thieb, mais en remplaçant le poisson par de la viande. Il s’agit des plats les plus célèbres de la cuisine sénégalaise, le plat national. C’est une préparation à base de poisson frais (souvent du thiof), de poisson séché, de yet (mollusque faisandé au goût prononcé) et de riz (riz wolof), cuits avec des légumes (manioc, citrouille, chou, carotte, navet, aubergine…), du persil, de la purée de tomates, des piments, de l’ail et des oignons. En faisant des recherches, j’ai trouvé des dizaines de façons de le cuisiner. Mais souvent impossible, car je n’avais pas les marmites assez grandes. Puis aussi des ingrédients introuvables pour moi, comme le poisson fumé et le yet. Je ne me suis pas découragée, j’ai fait un mixe de 5 recettes (dont 3 trouvées sur des forums avec des astuces pour remplacer les ingrédients) et j’ai abouti à ma version. Une version qui je pense est bien proche de la recette sénégalaise, car hormis la façon de cuire le poisson et les 2 ingrédients, je n’ai rien changé. Ce plat nous a vraiment régalés, il nous a emporté aussi un peu les papilles mais c’était quand même super bon. Un plat un peu honereux mais qui vaut le coup de le faire au moins une fois. Je vous retrouve dans quelques jours, le 15 pour la recette suivante. 

(J’écris cette recette pour la programmer, nous sommes le 23 janvier… Pour faire un petit point sur l’avancement du tour, j’ai cuisiné toutes les recettes jusqu’à fin avril et il m’en reste donc 9 à programmer avec celle-ci. Ce qui me fait en gros 3 mois d’avance. Sachant que mai, c’est 13 pays, juin : 18 pays… Faut que j’augmente ma cadence-là !!!! Je vous laisse avec la recette et je pars à la recherche des recettes suivantes.. que vais-je cuisiner ?)

(suite…)

Dolmadakia me kima, Feuilles de vigne farcies à la viande

Dolmadakia me kima, Feuilles de vigne farcies à la viande slide

La dernière fois que j’en ai mangé, ça remonte à mon adolescence !! J’en ai toujours gardé un délicieux souvenir. Quand je me suis lancée dans ce tour du monde, je savais que je ferais cette recette pour saluer les Grecs en ce jour de fête nationale. J’ai trouvé des feuilles de vigne en bocal, et j’ai cherché une recette sur le net. Alors là, j’avoue qu’il y en a un bon paquet ! Chacun à sa farce, sa méthode pour les cuire, de les déguster chaudes ou froides. Après avoir fait un tri dans mes trouvailles et en essayant de rassembler mes souvenirs j’avais deux versions que j’avais déjà gouté. Celles qui se mangent froides, en principe, elles sont farcies avec du riz, des herbes, des pignons et se servent à l’apéro. Celles qui se mangent chaudes accompagner d’une sauce au citron. Ces dernières sont farcies à la viande avec riz et herbes. Je suis partie sur les chaudes pour avoir une chance que mon fils les mange. Je tenterais les froides, une autre fois.. Quand j’aurais du temps car .. C’est très long à faire, surtout à les rouler. En tout cas, je suis fière de moi, car je les ai vraiment bien réussies. J’ai retrouvé ce bon goût caractéristique et légèrement acidulé des feuilles de vigne. Et mes zhoms ont adoré, surtout mon ado si réticent des fois quand il ne connaît pas du tout ! Mais comme il apprend le Grec depuis 2 ans et se passionne pour l’histoire de ce pays, il se devait de tester une spécialité de ce pays ! Je les ai préparé la veille après-midi et une fois mise dans la marmite, je les ai simplement placé au frais. Le lendemain, je n’ai eu qu’à rajouter l’huile, le bouillon cube et l’eau puis à les cuire, ainsi qu’à préparer la sauce. Il faut en prévoir environ 10 à 15 par personne en plat principal, selon leur grosseur et l’appétit. Les servir arroser de la sauce au citron, c’est divin !!  Si l’aventure vous tente, voici la recette. J’ai fait un mix de trois recettes, mais la base principale vient de chez « Recette d’une crétoise« . On se retrouve le 26 pour le dernier pays du mois.

(Nous sommes le 8 janvier … Et tombe la neige …. lol !!)

(suite…)

Croziflette à la tomme du Limousin

Croziflette à la tomme du Limousin slider

Après quelques jours où nous avons eu l’impression que l’hiver commençait à faiblir et que les beaux jours arrivaient, nous revoici avec un temps pourri !! Il fait bien froid, ça gèle le matin, les soirées sont très fraiches et il pleut. Quoi de plus réconfortant que de se faire un bon gratin qui va réchauffer nos âmes … J’ai jeté mon dévolu sur la Croziflette de ma copine Viviane « Quoi qu’on mange?« . Un bon plat de pâtes, des Crozets spécifiques à la Savoie et un très bon fromage bien fondant. En principe, on met du reblochon ou du fromage à raclette, mais Viviane avait choisi de la tomme de Savoie, moi, je suis partie sur la tomme du Limousin. Vous saviez qu’en Limousin nous avons de très nombreux et excellents fromages? Celui-ci fait parti de mes favoris depuis que je suis ici. Chaque tomme produite est unique. C’est un fromage à pâte pressée au lait « cru » . Le long affinage leur donne un goût délicieux. Avec des formes différentes, une taille plus ou moins grande, plus ou moins souple, le savoir-faire de chaque producteur leur permet de se revêtir, d’une croûte fleurie, lavée ou frottée. Et ce fromage a été parfait pour ce gratin, regardez les photos :) Nous nous sommes vraiment régalés. Ce mois-ci, c’est l’anniversaire de Viviane. Pour l’occasion et lui souhaiter encore une fois un « Joyeux anniversaire », je participe au thème « Anniversaire des blogueurs » sur le groupe « Test de recettes entre blogueurs » en cuisinant une de ses recettes <3

(suite…)

Chicken roti – Sainte Lucie

Chicken roti slider

Aujourd’hui, je vous emmène dans les Caraïbes, à Sainte-Lucie plus exactement qui fête en ce jour leur 42ème année d’indépendance vis-à-vis du Royaume-Uni. Sainte Lucie est une petite île des Petites Antilles située entre la Martinique et Saint-Vincent et les Grenadines. Tirant son nom de Lucie de Syracuse, Sainte-Lucie est le seul État au monde à porter le nom d’une femme. A Sainte-Lucie, vous aurez le plaisir d’aiguiser vos papilles à la cuisine créole. C’est au carrefour d’un mélange aux influences amérindienne, française, africaine puis indienne que naît la cuisine traditionnelle de Sainte-Lucie. Manioc, igname, patate douce ou encore poisson et banane seront les ingrédients phares du terroir culinaire de Sainte-Lucie, sans oublier les épices qui sont très importantes dans les recettes. J’ai fait le choix après de multiple recherche, de réaliser ces Chicken rotis. La garniture est simplement un poulet au curry (j’ai utilisé le curry de Madras de David Vanille) que l’on sert dans des rotis qui sont des pains plats qui ressemble à des tortillas. Cela ressemble à des galettes fourrées à la viande ou au poisson. J’avoue que les rotis m’ont donné du fil à retordre !! lol .. Ils ne sont pas aussi beaux que ceux de Vera de 196 flavors. Mais je pense m’y être mal prise pour les cuire. Poêle trop petite, je ne les ai pas assez étalés finement et ils ont gonflés .. J’en referais, car nous avons vraiment aimé et je vous dirais les améliorations que j’ai apportées ;) Place à la recette et je vous retrouve le 23 février pour deux pays ! 

(11 octobre 2020, encore une petite semaine de travail et je suis en congé.. C’est fou ce que le temps passe vite… )

(suite…)

Couscous libyen

Couscous Libyen sliderac

On continue le tour du monde avec l’association « Cuisiner pour la paix » et aujourd’hui, c’est la fête de la Libye. Pour cette occasion, j’ai trouvé une superbe recette de couscous. J’adore ce plat et j’adore tester toutes les différentes façons de le préparer. Cette fois, j’ai suivi une vidéo ICI et je me suis pas mal renseigné sur les étapes de la recette et notamment les épices. J’ai trouvé chez Sophie, le fameux mélange Hararat que les Libyens utilisent dans leur couscous traditionnel. Dans la vidéo, la partie sur les épices est assez vague.. Donc, je me suis dit que j’allais aussi suivre la recette de Sophie et préparer l’Hararat maison. J’ai fait un mix dans mon plat !! lol .. Mais au final, j’ai obtenu un couscous des plus parfumé et vraiment délicieux. Il n’y a que 2 légumes, une bonne quantité d’oignon, du poulet et des merguez.. Mais la façon de la préparer et toutes ces épices, fait que c’est un bonheur en bouche. J’ai vu aussi que dans certains endroits, ce plat était servi avec des frites maisons ! Qu’à cela ne tienne, on y va aussi pour les frites !! Bon, je ne vous dis pas la tête de mes hommes quand ils ont vu que je rajoutais des frites dans leur assiette ! D’abord de la stupeur … « Ça ne va pas ensemble », à … « ça va être trop lourd »… pour au final … « Il te reste des frites, car ça se marie trop bien » ! :) Je vous laisse avec la recette et on se retrouve demain, le 18 ! Et oui, là, on enchaîne plusieurs jours d’affilés. Toutes les épices utilisées sont bien sûr celles de mon partenaire David Vanille. Je ne mets pas tous les liens mais allez sur son site pour le découvrir 🙂

(Nous sommes le 1er octobre 2020, date à laquelle j’écris cet article et je me rends compte que ça fait une semaine que je n’ai pas pu m’y mettre.. Je ne vais pas commencer à prendre du retard !! Bon, je sais.. Je stresse beaucoup avec ce tour.. Mdr)

(suite…)

Ragout de saucisses du Sud – Louisiane

Ragout de saucisses du Sud - Louisiane slider

Ce mois-ci, pour notre jeu Compile moi un menu, Viviane et moi avons le plaisir d’avoir à nos côtés, Samar du très beau blog « Mes inspirations culinaires« . Pour ceux qui ne la connaissent pas, Samar vit en Amérique dans le Massachusetts, et du coup, le thème de notre marraine ne pouvait pas ne pas être : « Once upon a time l’Amérique » ;)  Une cuisine typiquement américaine avec une touche de rouge pour rendre hommage à l’amour tout le long de ce mois. J’ai vite sorti mon livre fétiche de Jamie Oliver qui se nomme « L’Amérique ». Il a fait un Food trip culinaire à travers l’Amérique à la rencontre des autochtones dans chaque état qu’il a traversé pour nous proposer 120 recettes diverses et authentiques. J’avais déjà réalisé le Shortbread aux pêches qui nous avait régalé ! J’ai jeté cette fois, mon dévolu sur ce ragoût car je venais d’acheter chez mon boucher de belles saucisses de « Cul noir« . Je me suis dit qu’elles seraient parfaites dans ce plat que j’ai d’ailleurs réalisé pour notre St Valentin. :D Un plat de Louisiane bien rustique, accompagné d’un dessert américain aussi mais plus raffiné !! lol … Nous nous sommes vraiment régalés. Ce ragoût est bien parfumé, pas trop pimenté (j’ai omis le piment rouge frais), la sauce est bien onctueuse pour accompagner le riz. Une recette que je ne regrette pas d’avoir réalisé … mais les recettes de Jamie Oliver sont toujours excellentes ;) J’ai également utilisé les épices de mon partenaire David vanille, le thym, le paprika et le piment de Cayenne pour sublimer ce plat. Je vous retrouve bientôt pour mon dessert américain 🙂

Le thème se termine dans 10 jours, venez vivre cette aventure américaine avec nous et notre marraine Samar. Un clic sur le logo dans la colonne de droite 😉

(suite…)

Biryani au poulet

Biryani au poulet slider

Et voici le 2ème pays qui fête son indépendance ce jour, l’Inde, 5ème pays de l’année. Un pays haut en couleur avec une gastronomie culinaire immense. J’ai choisi pour l’honorer une recette de Biryani. J’en ai souvent entendu parlé et ce plat me faisait très envie. C’est un plat qui je vous l’avoue est long à préparer, je m’y suis prise la veille pour le faire en deux étapes. Le biryani a été importé au sous-continent indien par les voyageurs musulmans et les marchands. Il constituait un plat festif à la cour des empereurs moghols. En Inde, les biryanis les plus populaires sont souvent issus des communautés musulmanes. La version de Dindigul est la seule issue d’une communauté hindoue, les Naidus d’Andhra Pradesh. Les épices et les condiments utilisés dans le biryani sont, sans s’y limiter : le ghee (beurre clarifié) ou du simple beurre, le cumin, la noix de muscade, le macis, le poivre, le clou de girofle, la cardamome, la cannelle, la feuille de laurier, la coriandre, la feuille de menthe, le gingembre, l’oignon et l’ail. Les variétés plus élaborées comprennent du safran. Dans le nord de l’Inde, au Pakistan et au Bangladesh, le biryani contient de la viande. L’ingrédient principal qui accompagne les épices est la viande de bœuf, de poulet, de chevreau ou d’agneau. On y ajoute parfois des fruits secs. Dans le sud de l’Inde, des versions végétariennes y incorporent des pois, des haricots, du chou-fleur, du potiron ou d’autres légumes. Dans le Kerala, le biryani contient souvent des crevettes. La cuisson à la vapeur (dum pukht), dans une marmite scellée, permet aux épices de conserver leur saveur. Quand j’ai cherché une recette, je me suis tournée vers le blog d’Anne « Papilles et pupilles » où je savais que je trouverais mon bonheur. Effectivement, on n’a pas été déçu du tout ! Ce plat est une bombe de saveur, de parfum.. Il a embaumé la maison pendant tout un week-end et au niveau gustatif … Un pur bonheur ! On ferme les yeux et on voyage. Pour accentuer le goût de ce plat au travers des épices, j’ai choisi celles de mon partenaire David Vanille. Ses épices sont excellentes et je vous conseille fortement d’aller y jeter un œil. Vous trouverez dans la liste des ingredients tous les liens de ses épices 😉 Il y a beaucoup d’ingrédients dans cette recette,  surtout en épices. La préparation est longue mais je vous ai vraiment fait un étape par étape et si vous vous y prenez la veille, vous verrez que c’est un plat que vous allez vous régaler à cuisiner et surtout à manger ! On se retrouve le 31 janvier pour le dernier pays du mois. 

(Aujourd’hui, nous sommes le 30 août 2020… Je m’active pour programmer un maximum de recettes !!  J’ai quand même mes recettes de cuisiner jusqu’à fin mars 2021 !! J’adore faire ce tour du monde, je m’éclate à chercher les recettes, les cuisiner, découvrir les spécialités des différents pays 🙂  )

(suite…)

Gratin de pommes de terre aux épinards, coulis de tomates à la viande hachée

Gratin de pommes de terre aux épinards, coulis de tomates à la viande hachée slider

À la maison, tout le monde adore les épinards et je cherche toujours des recettes pour les accommoder. Pour le jeu Tests de recettes entre blogueur, sur le thème des « Gratins », Sonia nous a attribué deux blogs et comme je n’ai jamais su faire un choix entre blogueuses, j’ai décidé de faire un plat pour chacune. Après le gratin de pâtes de Virginie, voici le délicieux gratin d’Emmanuelle « Aux délices de Manue« . Il est très complet avec les épinards, les pommes de terre, la viande hachée et les merguez. C’est un gratin bien goûteux que nous avons beaucoup aimé. 

(suite…)

Soupou Tehou ou le ragoût guinéen

Soupou Tehou ou le ragoût guinéen slider

J’adore découvrir les differentes cultures culinaires et j’ai la chance aussi d’avoir des hommes qui sont assez aventureux dans la degustation des plats 😉 Pour la 108ème recettes que je publie sur mon blog dans la catégorie « Cuisine du monde », je suis allée chez Sofia qui tient un super blog de cuisine « Plume & Prose« . Sonia pour son jeu Tests de recettes entre blogueur, nous a demandé de cuisiner une recette d’ailleurs. J’ai donc choisi ce ragoût guinéen car j’avais tous les ingrédients et c’est le genre de plat que j’adore faire le week-end en cette saison. Il est composé de bons légumes de saison, on peut le faire avec du boeuf ou du poulet et il est bien parfumé avec diverses épices qui ont délicieusement parfumées ce plat que nous avons enormement apprécié. J’ai vu que Sofia avait servi ce plat avec du riz blanc, pour ma part, j’ai preféré ajouter des pommes de terre. Pour les épices, ceux sont celles de mon partenaire David vanille. Le curcuma de longa de Madagascar (mon gros coup de coeur), le gingembre du Nigéria (à la fois frais, citronné et piquant), le paprika fort du Yunnan et Sichuan – Chine (des arômes fumés et légèrement amers, rappelant ceux de la tomate séchée), et le piment Niora concassé d’Espagne (des saveurs sucrées et fruitées, légèrement relevé)

(suite…)

Pommes de terre sautées au thon

Pommes de terre sautées au thon slider

Une recette comme je les aime !! 2 ingrédients, une persillade et voici une très bonne poêlée qui nous a vraiment régalé tout les trois. Je n’ai rien d’autre à rajouter pour le coup !! Lol .. si ce n’est, merci Vanessa  de « Popote de petit bonhnium » chez qui j’ai pris cette bonne recette dans le cadre du jeu de Sonia  : Tests de recettes entre blogueur sur le thème “Le poisson”. J’avoue ne pas avoir envie en ce moment de grande cuisine car je suis en vacance et je farniente un max !! 😉 Cette recette est vraiment parfaite même pour un repas du soir quand on rentre du boulot, il suffit simplement de cuire les pommes de terre la veille et de les conserver dans un saladier filmé au frais. Elle rentre dans ma liste des plats du soir pratiques et rapides. 🙂

(suite…)