Catégorie : Monde

Pouding Chômeur – Canada

Pouding Chômeur slider

Aujourd’hui, c’est le jour de la Foodista#71. La précédente marraine, Viviane « Quoi qu’on mange? » a nommé Laurence « Plaisir et équilibre » qui nous a choisi un thème pour nous faire « Voyager au travers de la cuisine« . Cette année, avec mon Tour du monde culinaire, je voyage à travers le globe donc, je ne pouvais pas, ne pas participer, surtout que j’adore découvrir la cuisine d’ailleurs. Puis aussi, je savais ce que je voulais faire ! Mettre à l’honneur le Canada, un pays que je rêve de visiter un jour et faire un gâteau que j’ai souvent vu passer sur la blogo, une spécialité canadienne. Il y a quelques années, j’avais même mis la recette de mon amie Catalina « Le blog de cata » de côté. Quand j’ai commencé la lecture, j’étais pliée de rire.. Catalina a repris la recette de Jackie « La cuisine de Jackie » à sa façon en modifiant un ou deux trucs !! Lol … du coup, je suis partie lire d’un côté, de l’autre.. reperer les erreurs à ne pas faire et me voici avec un succulent Pouding que je dois aux filles <3  Un délicieux gâteau qui se laisse manger .. sans faim. La crème au sirop d’érable que l’on coule dessus passe en dessous à la cuisson et quand on le déguste, ça fait comme des petites poches qui coulent ! C’est vraiment excellent 🙂 J’avoue qu’à mon goût, il est légèrement trop sucré mais ce n’est pas l’avis de mes hommes qui l’on trouvé parfait ! J’ai vu qu’il existe une version chocolat, je crois que je vais me laisser tenter aussi 🙂 Bon, tout y est.. les bords de mon plat représente la couleur rouge du drapeau … En avant pour la recette 😀

(suite…)

Melting Moments

Melting Moments slider

Aujourd’hui, je vous propose une gourmandise pour saluer les néo-zélandais  avec Sophie pour Cuisiner pour la paix“ à l’occasion de leur fête nationale.

La Nouvelle-Zélande est constituée de deux îles principales (l’île du Nord et l’île du Sud), et de nombreuses îles beaucoup plus petites (environ 600), notamment l’île Stewart/Rakiura et les îles Chatham. Située à environ 2 000 km de l’Australie dont elle est séparée par la mer de Tasman, la Nouvelle-Zélande est très isolée géographiquement. C’est pour ça qu’ils se consolent avec ces délicieux biscuits !!! (Ça c‘est moi qui le dis  !! lol).

Ces petits biscuits-sandwichs, fourrés d’une crème bien citronnée, fondent littéralement dans la bouche d’où leur nom « melting moments«  !! La texture de ces biscuits fait penser aux célèbres shortbread écossais. Ils sont sans doute nés sous cette influence anglo-saxonne. Le biscuit est parfumé avec de la poudre de gingembre de David Vanille.  Et ils sont fourrés avec une crème traditionnellement au citron ou a l’orange. Le gingembre apporte une très belle note subtilement piquante et fraîche pour rehausser le goût du citron. En Nouvelle-Zélande, ces biscuits sont consommés pendant les fêtes de fin d’année.

Ils font partie des gourmandises de Noël que l’on sert dans de nombreuses familles. Pour beaucoup de Néo-zélandais, le melting moment évoque avec nostalgie des moments de leur enfance, passés à préparer ces petits gâteaux en compagnie de leurs parents ou grands-parents. C’est avec plaisir que j’ai découvert cette recette que je me suis régalée à cuisiner. J’en referais de temps en temps. Après ce 8ème pays, on se retrouve le 11/02.

(Nous sommes le 8 septembre, j’ai repris le boulot hier.. La rentrée des classes s’est bien passée, mais la course recommence. Je vais vite reprendre du retard sur tout !! snifff.. Allez, on se motive en dégustant un biscuit avec une bonne tasse de thé parfumé à la bergamote et je continue à écrire mon article. 😉 )

(suite…)

Wellawahum – Pancake farci à la noix de coco

Wellawahum - Pancake farci à la noix de coco slider

Aujourd’hui, pour le 7ème pays à fêter son indépendance, on se retrouve au Sri-lanka. C’est un pays insulaire situé au sud de l’Inde, dans l’océan indien. Son paysage varié va de la forêt tropicale et des plaines arides aux montagnes et plages de sable. Le pays doit sa renommée à ses ruines bouddhistes avec notamment Sigiraya, une citadelle du Ve siècle pourvue d’un palais et de fresques. La ville d’Anurâdhapura, autrefois capitale du Sri Lanka, dispose de nombreuses ruines remontant à plus de 2 000 ans. Le Sri-lanka est surnommé la « Larme de l’inde » de par sa configuration géographique. Concernant sa gastronomie, la cuisine du pays est plutôt inégale. Les petits restos populaires déclinent des plats de riz, de pâtes et de viande qui calent bien, mais sont souvent gras, et leur hygiène reste à surveiller. Leur voisin indien a aussi son influence dans la gastronomie sri-lankaise et, proximité oblige, les restos indiens ont pignon sur rue. Plus riches en saveurs et moins gras, on y mange très bien. Mieux vous diront certains… Question de goût. Je me suis arrêtée sur cette spécialité, les « Wellawahum » ou tout simplement « pancakes » qui sont en fait des crêpes à la sri-lankaise. Leur particularité dont la couleur jaune est donnée par le curcuma ajouté dans la pâte, c’est qu’elles sont garnies d’un mélange de coco râpée, de kithul jaggery (sucre de palme non raffiné très utilisé au Sri Lanka) et de gousse de cardamome. N’ayant pas de Kithul jaggery, j’ai cherché une autre méthode et voici le résultat :) J’ai utilisé en épices le  Curcuma longa de David Vanille, ainsi que la Cannelle en bâtons et la Cardamome. Des produits qui ont donné une note intense à cette garniture <3 Nous avons beaucoup aimé ces crêpes que j’avais servi un matin au petit-déjeuner. Ça nous a bien calé !! On se retrouve le 6 février … 

(J’ai cuisiné ces pancakes 3 fois pendant les vacances .. On a beaucoup apprécié de les manger lors de brunch. Et pour la rentrée des classes, je vais lui en refaire pour le mettre en forme ! 😉 Nous sommes le 31 août .. dernière semaine de congés 😉  )

(suite…)

Pâtes au chou-fleur, raisins secs et noix

Pâtes au chou-fleur, raisins secs et noix slider

L’heure de l’ingrédient du mois a sonné !! et aujourd’hui, c’est Salima du blog « C’est Salima qui cuisine » la marraine de la 70 ème édition de « Recette autour d’un ingrédient » instauré par Samar, du blog Mes inspirations culinaires et Soulef, du blog Amour de cuisine. Ce fameux ingrédient est le chou-fleur. Un légume que nous aimons bien à la maison en gratin avec des pommes de terre et béchamel. Mais pour aujourd’hui, j’avais envie de faire des pâtes au chou-fleur. J’en avais un super bon souvenir de ma jeunesse. Mon ex belle-mère, sicilienne pure souche, nous faisait des plats à se mettre à genoux devant tellement c’était bon. La pasta, c’était quasiment tous les jours et jamais, on ne mangeait la même chose ! Toujours des garnitures, des sauces différentes. Ce plat, j’en avais le souvenir mais pas la recette. Et c’est chez ma copine Gabrielle « Petite cuillère et charentaises » que j’ai été la chercher, car je l’avais vu passer il y a quelques années. Le goût est pareil que dans mes souvenirs et je suis heureuse d’avoir fait manger du chou-fleur autrement qu’en gratin à mes hommes. J’aime les pâtes !!! ça vous étonne ? avec le sang italien (entre autre) qui coule dans mes veines, cette cuisine est en moi depuis toujours 😉 Un plat savoureux avec sa note de salée/sucrée qui nous a bien regalé et bien calé 🙂 

(suite…)

Poisson en croûte de noix de coco et frites de patate douce

Poisson en croûte de noix de coco et frites de patate douce slider

Le mois de Janvier se termine et aujourd’hui, nous fêtons le 6ème pays. Il s’agit de Nauru, une petite île que j’ai découverte grâce à ce tour. Elle est située à 42 km de l’équateur en Océanie. Cette île est le 3ème plus petit état du monde, elle ne fait que 21.3 km² de superficie. Les Nauruans consomment beaucoup de produits de la mer ou d’aliments à base de noix de coco ou de banane. Ils font également pousser quelques légumes-racines. J’essaie sur chaque pays de trouver des recettes qui n’ont pas encore été présenté pour l’association de Sophie mais parfois, c’est très dur ! Donc, là.. je n’innove pas 😉 Pour ce plat qui est très populaire sur l’Île, les Nauruans utilisent de la noix de coco fraîche dont ils râpent la chair. N’étant pas équipé pour et ne trouvant pas de noix de coco bien fraîche … J’ai opté pour la noix de coco râpée du commerce. Mais je suis sûre que la noix de coco fraîche doit apporter une tout autre saveur à ce poisson frit, bien que ce soit déjà très bon comme ça ! La croûte à la noix de coco enveloppe délicieusement le poisson bien citronné. Accompagné de ces frites de patates douces, ce plat nous transporte à des milliers de Km .. et ce qu’il y a de bien quand je cuisine un plat du monde, c’est que nous parlons de ce pays avec mon mari et mon fils pendant le repas. Cela nous permet de nous documenter dessus, d’échanger les savoirs de chacun et de refaire notre géographie ;) On se retrouve le 4 février pour la suite 😉

(31 Août !!! ça sent la rentrée des classes … J’en connais un qui commence à faire la tête !! lol ) 

(suite…)

Tajine de poulet au citron confit

Tajine de poulet au citron confit slider

J’avais entamé un bocal de citrons confits et je cherchais comment utiliser ce qu’il me restait. Quand Sonia pour son jeu Tests de recettes entre blogueur m’a attribué deux blogs sur le thème des agrumes, j’ai trouvé sur le blog de Jacqueline ‘Les recettes de Jacre » ce tajine, une recette algérienne. Ayant tous les ingrédients, je l’ai cuisiné pour un soir. Dans la recette, il faut mettre les pommes de terre à cuire dans la cocotte, soit en même temps que le poulet (version de Jacqueline) soit quand le poulet est cuit, on le retire et on ajoute les pommes de terre dans le jus restant pour 15 mn. J’ai choisi une 3eme option, en les faisant cuire à la vapeur en amont car en ce moment, j’ai du mal avec la cuisson de certaines variétés. Je vous explique dans la recette. C’est une recette que je vous conseille de préparer la marinade du poulet la veille pour qu’il marine toute la nuit. Ce tajine au poulet a embaumé la maison et nous a vraiment régalés. Avec le temps que nous avons depuis 2 mois, pluie, neige, pluie, neige et re-pluie, ça fait du bien de faire rentrer le soleil dans les assiettes, ça réchauffe les coeurs et le beudeu 😉 et on attends avec impatience les beaux jours. Merci pour ce partage Jacqueline. J’ai utilisé les épices de mon partenaire David Vanille. Je vous en parle très souvent, vous pouvez vraiment me faire confiance et commander chez lui. Service, prix et qualité sont au rendez-vous 🙂

(suite…)

Biryani au poulet

Biryani au poulet slider

Et voici le 2ème pays qui fête son indépendance ce jour, l’Inde, 5ème pays de l’année. Un pays haut en couleur avec une gastronomie culinaire immense. J’ai choisi pour l’honorer une recette de Biryani. J’en ai souvent entendu parlé et ce plat me faisait très envie. C’est un plat qui je vous l’avoue est long à préparer, je m’y suis prise la veille pour le faire en deux étapes. Le biryani a été importé au sous-continent indien par les voyageurs musulmans et les marchands. Il constituait un plat festif à la cour des empereurs moghols. En Inde, les biryanis les plus populaires sont souvent issus des communautés musulmanes. La version de Dindigul est la seule issue d’une communauté hindoue, les Naidus d’Andhra Pradesh. Les épices et les condiments utilisés dans le biryani sont, sans s’y limiter : le ghee (beurre clarifié) ou du simple beurre, le cumin, la noix de muscade, le macis, le poivre, le clou de girofle, la cardamome, la cannelle, la feuille de laurier, la coriandre, la feuille de menthe, le gingembre, l’oignon et l’ail. Les variétés plus élaborées comprennent du safran. Dans le nord de l’Inde, au Pakistan et au Bangladesh, le biryani contient de la viande. L’ingrédient principal qui accompagne les épices est la viande de bœuf, de poulet, de chevreau ou d’agneau. On y ajoute parfois des fruits secs. Dans le sud de l’Inde, des versions végétariennes y incorporent des pois, des haricots, du chou-fleur, du potiron ou d’autres légumes. Dans le Kerala, le biryani contient souvent des crevettes. La cuisson à la vapeur (dum pukht), dans une marmite scellée, permet aux épices de conserver leur saveur. Quand j’ai cherché une recette, je me suis tournée vers le blog d’Anne « Papilles et pupilles » où je savais que je trouverais mon bonheur. Effectivement, on n’a pas été déçu du tout ! Ce plat est une bombe de saveur, de parfum.. Il a embaumé la maison pendant tout un week-end et au niveau gustatif … Un pur bonheur ! On ferme les yeux et on voyage. Pour accentuer le goût de ce plat au travers des épices, j’ai choisi celles de mon partenaire David Vanille. Ses épices sont excellentes et je vous conseille fortement d’aller y jeter un œil. Vous trouverez dans la liste des ingredients tous les liens de ses épices 😉 Il y a beaucoup d’ingrédients dans cette recette,  surtout en épices. La préparation est longue mais je vous ai vraiment fait un étape par étape et si vous vous y prenez la veille, vous verrez que c’est un plat que vous allez vous régaler à cuisiner et surtout à manger ! On se retrouve le 31 janvier pour le dernier pays du mois. 

(Aujourd’hui, nous sommes le 30 août 2020… Je m’active pour programmer un maximum de recettes !!  J’ai quand même mes recettes de cuisiner jusqu’à fin mars 2021 !! J’adore faire ce tour du monde, je m’éclate à chercher les recettes, les cuisiner, découvrir les spécialités des différents pays 🙂  )

(suite…)

Poulet parmigiana ou Chicken parma

Poulet parmigiana ou Chicken parma slider

Nous sommes le 26 janvier et nous avons deux fêtes de l’indépendance à célébrer avec Sophie pour “Cuisiner pour la paix. Pour ce 4ème pays, je commence par l’Australie, un pays que je rêve de découvrir :) J’ai trouvé pas mal de recettes, mais je me suis arrêtée sur celle-ci, car ce jour-là, j’étais en train de cuisiner une bonne sauce tomate et je ne savais pas avec quoi l’accompagner. Ayant tous les ingrédients, je n’ai pas hésité longtemps. J’ai bien fait, car ce plat est vraiment trop bon. Les blancs de poulet sont moelleux et croustillants. Avec la sauce, le jambon et le fromage coulant, c’est un pur plaisir. Quand j’ai fait des recherches sur ce plat, il y a pas mal de version. La base, c’est une tranche de filet de poulet ou de bœuf pané, recouvert de jambon, sauce tomate et fromage grillé par-dessus. C’est un plat généralement consommé l’hiver, car très riche, que vous trouverez souvent dans les pubs. Il est servi avec des frites, des chips, ou bien de la salade pour se donner bonne conscience. Il existe de nombreuses variantes (parmesan ou cheddar) et par exemple avec de l’ananas en plus. Pour l’anecdote, une Australienne à Geelong a dit « Mais, la parmigiana n’est pas une spécialité australienne, c’est italien, ça vient de Parme. Mais après avoir pris l’avis de deux Italiens sur la question, c’est bien australien. La parmigiana italienne est un gratin d’aubergines au parmesan». La parmigiana ou « Chicken parma » comme le nomme la population locale fait partie des plats incontournables de la gastronomie Australienne, à découvrir rapidement :) Je l’ai servi cette fois avec des spaghettis pour faire plaisir à mon fils mais ce qui est sûr, c’est que je le referais pour tester avec des frites …

(Aujourd’hui, nous sommes le 29 août 2020.. La rentrée se rapproche de plus en plus. Les températures ont enfin baissé pour de bon. Il me reste quand même une semaine de congé avant de reprendre le boulot ! Soyons positif !! lol … )

(suite…)

Curry de crevettes birman

Curry de crevettes Birman slider

Aujourd’hui, en ce 4 janvier, je continue mon Tour du monde culinaire avec Sophie pour « Cuisiner pour la paix » et je vous emmène pour le 3ème pays en Myanmar (ex- Birmanie) pour leur fête nationale. La cuisine birmane (Myanmar Burma) traditionnelle est un surprenant mélange d’influences indiennes, chinoise, môn et birmane. Les curry birman sont les plus doux d’Asie, car ils sont très peu pimentés et ils se composent de mélanges d’épices moins complexes que certaines régions de l’Inde. Un plat est toujours accompagné de riz. Cette recette à la fois raffinée, d’apparence compliquée et pourtant si simple, surprendra vos invités qui seront sans aucun doute séduit par ses parfums. C’est un plat que je cuisine régulièrement depuis des années tellement on aime ses parfums. 

Avec la complicité de mon partenaire David Vanille, j’ai utilisé pour sublimer ce plat, de la poudre de Curcuma Longa d’Inde (mon gros coup de coeur !), du Paprika fort en poudreYUNNAN ET SICHUAN aux arômes fumés et légèrement amers, rappelant ceux de la tomate séchée (c’est tout à fait exact !! et délicieux), et de la poudre de Piment de Cayenne, un piment qui me plaît beaucoup, car il n’arrache pas, mais au contraire apporte un piquant agréable sans pour autant dénaturer le plat. Je vous donne rendez-vous le 26 janvier pour fêter deux pays du tour du monde 🙂 

(Nous sommes le 14 août 2020, c’est le deuxième jour où les températures ont bien baissé… espérons que ça dure et que je puisse continuer à cuisiner mes plats sans faire une flaque dans la cuisine !! lol )

(suite…)

Bougonnen ou Pop-corn Haïtien

Le 2eme pays, en ce 1er jour de l’année, qui fête son indépendance est HAÏTI. Un pays que j’ai pris plaisir à découvrir au travers de mes diverses lectures dans ma recherche de recette. Mais je vous avoue que j’ai eu du mal à trouver une recette à présenter. J’en ai testé 3 et nous n’avons pas été du tout convaincu !! lol .. Je ne vous dirais pas ce que c’est, car il faut que chacun juge par soit même, mais par contre, nous avons eu un vrai coup de cœur pour ce Pop-corn à la Haïtienne. Il est facile à préparer avec des produits que l’on a couramment dans les placards. Une fois fait, il ne ressemble pas du tout au pop-corn que nous avons l’habitude de manger. La texture n’est pas la même, car le fait de l’arroser avec le sirop encore un peu tiède fait que le pop-corn se ramolli. D’après ce que j’ai lu, une fois qu’on l’a arrosé, il faut former des boulettes avec. J’ai essayé, j’ai réussi à en faire quelques-unes, mais je ne dois pas avoir la technique, c’est long et fastidieux !! Du coup, on l’a grignoté avec mes zhoms devant un bon film et on a beaucoup apprécié ses parfums. Les Haïtiens le dégustent pour le dessert. Pour le sirop, j’ai utilisé la Cannelle Cassia de l’île de Java et Florès en Indonésie de David Vanille. Une cannelle qui a une note acidulée et qui se marie à merveille avec le Gingembre du Nigeria toujours de David. Le gingembre amène une note fraîche à la cannelle, nous avons vraiment aimé ce mélange d’épices qui a elles deux, donne pas mal de puissance en bouche et une serieuse envie de picorer ces pop-corn !! 😀 . Je vous laisse avec la recette, testez là.. Elle est parfaite pour une petite gourmandise qui sort de l’ordinaire. Je vous donne rendez-vous le 4 janvier pour le prochain pays du tour du monde 🙂 de « Cuisiner pour la paix« .

(Aujourd’hui, nous sommes le 1er Août 2020 et pendant que je vous écris cet article, un super orage éclate au-dessus de nos têtes depuis une bonne heure.. Et je peux vous dire que cela fait un bien fou.. car la veille.. 40 °C, c’était dur, dur !! :D)

(suite…)

Ful sudani – Macarons aux cacahuètes

Ful sudani – Macarons aux cacahuètes slider

Aujourd’hui, nous sommes le 1er janvier 2021 et j’en profite pour vous souhaiter une très bonne et belle année !! En espérant bien meilleure que 2020 que l’on quitte avec grand plaisir. Mais en fait, cela me fait bizarre d’anticiper mes vœux, car pour moi, aujourd’hui, c’est le 17 juillet 2020 !! Et oui, je suis en train d’écrire un article que je ne vous publierais que le premier jour de l’année 2021 ;) Je vais tout vous expliquer :) Suivez-moi …

(suite…)

Soupou Tehou ou le ragoût guinéen

Soupou Tehou ou le ragoût guinéen slider

J’adore découvrir les differentes cultures culinaires et j’ai la chance aussi d’avoir des hommes qui sont assez aventureux dans la degustation des plats 😉 Pour la 108ème recettes que je publie sur mon blog dans la catégorie « Cuisine du monde », je suis allée chez Sofia qui tient un super blog de cuisine « Plume & Prose« . Sonia pour son jeu Tests de recettes entre blogueur, nous a demandé de cuisiner une recette d’ailleurs. J’ai donc choisi ce ragoût guinéen car j’avais tous les ingrédients et c’est le genre de plat que j’adore faire le week-end en cette saison. Il est composé de bons légumes de saison, on peut le faire avec du boeuf ou du poulet et il est bien parfumé avec diverses épices qui ont délicieusement parfumées ce plat que nous avons enormement apprécié. J’ai vu que Sofia avait servi ce plat avec du riz blanc, pour ma part, j’ai preféré ajouter des pommes de terre. Pour les épices, ceux sont celles de mon partenaire David vanille. Le curcuma de longa de Madagascar (mon gros coup de coeur), le gingembre du Nigéria (à la fois frais, citronné et piquant), le paprika fort du Yunnan et Sichuan – Chine (des arômes fumés et légèrement amers, rappelant ceux de la tomate séchée), et le piment Niora concassé d’Espagne (des saveurs sucrées et fruitées, légèrement relevé)

(suite…)

Poulet asiatique à ma façon

Poulet asiatique à ma façon slider

Je suis très adepte de la cuisine asiatique. J’aime les parfums des plats, les épices et les herbes qui sont utilisées dans quasiment toutes les recettes. Et la cuisine au wok reste une de mes favorites, car elle permet de faire des cuissons rapides avec des viandes bien saisies et des légumes croquants. En piochant des idées dans diverses recettes chinoises que ja fais régulièrement, j’ai réalisé ce plat et je dois dire qu’il a eu beaucoup de succès. Les légumes sont cuits, mais juste croquants comme il faut, la viande est parfaitement dorée, la sauce que l’on rajoute à la fin est divinement parfumée. J’aime beaucoup mettre du vin de riz Shaoxing dans mes plats, car je trouve que c’est ce vin qui apporte ce goût inimitable des plats chinois. L’avantage de cette recette, c’est qu’elle se cuisine en plusieurs parties et tout se sert séparément. Chacun met ce qu’il veut dans son bol, avec ou sans viande, avec ou sans pâtes ou légumes, ou de tout.  On mange ce que l’on aime.. ! Au fur et à mesure que j’avançais dans la réalisation de ma recette, j’ai pris des notes pour pouvoir la publier rapidement. Je suis sûre que vous allez adorer. Une chose à laquelle je n’ai pas pensé mais que je rajouterais la prochaine fois, c’est de parsemer le poulet de graines de sésames pour apporter un peu de croquant à l’ensemble 😉 

(suite…)

Cuajada fondante aux courgettes et chèvre

recmondespag1_cuajadafondanteauxcourgettesetchevre_slider

Aujourd’hui, je vous emmène en Espagne déguster un délicieux flan en version salée. À l’origine, le cuajada est le caillé de brebis qui se consomme froid, à la manière d’un yaourt. Il doit son charme et sa typicité à la saveur du lait de brebis et aux arômes de grillé développés au contact de la pierre, ou du trempage d’un fer rouge. On peut le consommer avec du miel, sucre, confiture, ou salé mélangé d’herbes. Ce cuajada a ensuite donné son nom à un flan. En recherchant sur le net, je me suis rendu compte qu’en version sucrée, ce flan est assez connu et il a d’ailleurs fait le tour du net chez les blogueuses, il y a quelques années. Mais comme je ne suis jamais la tendance culinaire du moment, je ne cuisine qu’à l’envie, mon envie du moment, cette recette, je ne l’ai pas vu passer ! Et c’est un tort, car c’est vraiment délicieux. C’est en participant au jeu de Sonia : Tests de recettes entre blogueur sur le thème « Battle courgettes/aubergines » que je suis allée me balader sur plusieurs blogs et j’ai craqué sur cette recette de Jacqueline « Recettes de Jacre » pour mettre à l’honneur les courgettes. Je l’ai fait pour accompagner des saucisses et merguez à la plancha un midi, donc nous l’avons mangé chaud. Nous avons bien aimé et le soir, je l’ai servi froid avec de belles tomates bien mûres et une vinaigrette au pesto de basilic et là, nous l’avons adoré !! Pour nous, c’est 100 fois meilleur servi bien frais. Les parfums de chèvre sont très présents, la texture est vraiment top, à la fois une bonne tenue et bien crémeuse en bouche. C’est un très bon accompagnement pour une salade de tomates. Une recette ultra facile à réaliser, à refaire sans hésitation. La prochaine fois, je ferais la version sucrée 🙂 Merci Jacqueline pour ce partage. 

(suite…)

Cheesecake japonais

Cheesecake japonais slider

Cela faisait longtemps que je reluquais ce cheesecake et je n’avais pas encore pris le temps de le faire. Puis, c’est en voyant la vidéo sur Youtube de « Le tablier rose cuisine » que je me suis enfin décidée ! 3 ingrédients, une recette hyper facile et inratable ! Il vous suffit simplement de bien suivre la recette et surtout les temps de cuisson. Je l’ai faite deux fois sur le mois, tellement mes hommes l’ont adoré. Moi non, mais je le savais !! lol .. Le chocolat blanc et moi, ce n’est pas une grande histoire d’amour, elle n’a même jamais commencé 🙂 . La première fois, je l’ai fait tel quel ! Ils ont aimé mais, il manquait un petit quelque chose pour titiller les papilles. Cette fois, après avoir reçu les belles gousses de vanille, la « Bourbon gold de Madagascar format XXL » de David vanille, j’en ai pris une gousse pour parfumer ce gâteau avant de mettre les autres au congélateur. Et là ! Bingo ! C’est THE version 🙂 Après avoir gratté les graines de la gousse, elles ont presque noirci ma préparation tellement elle était charnue. Une odeur divine ! J’adore vraiment ses produits .. Oui, je lui fais de la pub, mais sincèrement, il le mérite :) .. Puis.. David se joint à moi pour un futur projet … 😉  Je vous laisse avec la recette, vous pouvez aussi la parfumer au citron ou avec une fève Tonka ou  … 🙂

(suite…)