Catégorie : Monde

Ghribiyat el kawkaw, Ghribiya aux cacahuètes

Ghribiyat el kawkaw slider

Il y a des jours comme ça où je ferais mieux de rester au lit ! Et ce jour, c’est celui que j’ai choisi pour faire ces délicieux biscuits que j’avais repérés sur le blog de ma copinaute Nadji “Saveurs et gourmandises”. Cela a commencé le matin où nous avons eu des soucis de type « matériel électroménager », l’après-midi une fois tout rentré dans l’ordre, je me suis mise à réaliser ces ghribiya pour Sofia. C’était sans compter mon mari qui prit depuis le matin dans une grande frénésie de réparation, démontage, nettoyage, n’a rien trouvé de mieux que de venir m’envahir dans ma cuisine pour laver certains trucs !! Mais un homme, c’est envahissant, ça prend plein de place, ça s’étale, ça te dit « tu as fini quand? », ça parle sans arrêt, et du coup.. j’en arrivais à perdre le fil de ma recette et à cumuler bêtises sur bêtises ! Entre pas assez de beurre, trop de farine, car j’ai tout mis d’un coup, obligé de faire des rajouts pour obtenir une belle pâte.. Puis le façonnage des formes, très délicat.. puis j’oublie de badigeonner les biscuits de ma première plaque de blanc d’oeuf.. et en sortant mes plaques du four.. mes biscuits qui s’étaient étalés alors qu’ils étaient si beaux !! Bon, je désarme pas, je me dis que je vais essayer de faire de belles photos.. mais bof ! Plus de motivation, j’arrivais pas à faire ce que je voulais !! La seule chose qui m’a consolé, c’est que ces biscuits sont une tuerie !!! Merci Nadji <3  Super bon, très friable en bouche.. un goût de reviensy terrifiant 😀  C’est la seule chose qui fait que j’ai quand même décidé de m’inscrire à la Foodisita de Sofia pour vous les proposer et ainsi faire honneur à Shérazade des « Mille et une nuit »  .. J’avais fait des lunes, des étoiles et des étoiles filantes… Elles continueront de briller dans mes yeux et ceux de Sofia 😉 

(suite…)

Harira végétarienne

Harira végétarienne slider

Je crois que cet hiver, je n’ai pas publié une seule soupe !! Mais c’est vrai que l’hiver n’ayant pas été bien froid, cela ne m’est pas venu à l’esprit d’en faire .. Sauf, celle-ci !! Je l’ai découverte chez Christine du blog : Pause Nature, en octobre. Un blog végétarien où il fait bon se balader même si on n’est pas végétarien. J’aime bien de temps en temps faire des repas sans viande, cela ne me manque pas si je n’en mange pas. Mais quand on a deux carnivores à la maison, c’est très difficile d’essayer d’espacer les repas avec la viande. Cette Harira, ils l’ont adoré la première fois que je l’ai cuisiné. Et depuis, je l’ai faite 3 fois et notamment ce dimanche, car le temps est vraiment « pourri » (pluie, vent, froid), elle nous a bien réchauffée. En plus, l’avantage de cette soupe, c’est qu’on a tout dans les placards. Elle est bien parfumée, elle nous fait voyager les papilles et elle n’est pas onéreuse du tout. Je la cuisine pour avoir 6 à 8 assiettes, ça nous fait deux repas du soir.. Demain, on va encore se régaler. Christine la fait un peu plus épaisse que moi, mais nous, on préfère qu’il y ait un peu plus de liquide. On peut ajuster la quantité d’eau au fur et à mesure de la cuisson. Du coup, j’ai réservé sa publication pour le “Challenge alimentaire, Fin De Mois Difficile“ d’ Isabelle du joli blog « Simplement Cenwen » . Chaque 15 du mois avec un petit groupe de copines (qu’on ne demande qu’à agrandir.. venez les filles nous rejoindre !! ), on publie une recette à moins de 1 € 50 la part, en dessous de 1 € c’est encore mieux. Cette soupe revient à 0.62 € pour une assiette bien pleine, soit 3 € 72 le tout.  Allez, on part en cuisine.. 

(suite…)

Gnocchi alla romana

Gnocchi alla romana slider

Ce mois-ci, c’est Natalia « Sucre et épices », notre marraine sur Compile moi un menu qui nous propose un thème bien particulier : « Pas de chichi, c’est Gnocchi !!! »  Bon, vous allez me dire, c’est bon les gnocchis !! Oui, on aime bien ça. Mais les faire maison, j’ai tenté une seule fois et je n’en ai pas gardé un bon souvenir !! Lol .. En attendant de m’y remettre et ne voulant pas céder à la tentation de vous proposer ma première recette avec des gnocchis achetés dans le commerce, je me suis rappelée des gnocchis que faisait ma « mémé italienne ». J’en ai un vague souvenir, mais en fouillant dans mes cartons pas encore rangés (!!), j’ai remis la main sur son cahier de cuisine (1905-1970) et la recette y était !! Le seul hic, c’est qu’il me fallait du pecorino et non du parmesan !! Et ça, mémé elle y tenait à son pecorino ! 

Après avoir farfouillé sur des divers drives près de chez moi, j’ai réussi à trouver du pecorino râpé ! C’est bon, je peux faire mes premiers gnocchis. :) Ces gnocchis à la romaine sont supers facile à réaliser, prochaine étape les gnocchis patates !! lol …  Une recette qui m’a ramené en enfance avec ce bon goût de fromage gratiné, cette semoule qui fond en bouche. Je les ai servies avec des côtes de porc et une petite sauce qu’il me restait de la veille. Une sauce réalisée avec un fond brun, des champignons et des oignons grelots. Sinon, ils se mangent natures, bien gratinés avec une bonne salade. Vous me suivez… ?  je vous emmène en voyage en Italie 🙂

« Ces gnocchis de semoule à la romaine (gnocchi di semolino alla romana) sont connus dans toute l’Italie comme une spécialité romaine. Cette origine est parfois contestée, certains spécialistes culinaires leur attribuant une origine piémontaise… Les Romains, quant à eux, les considèrent comme faisant partie de leur patrimoine traditionnel. Ils sont différents des gnocchis de patate par l’utilisation de semoule et dans leur forme qui fait penser à un palet.« 

Du coup, ce petit pays « Le Vatican » étant enclavé dans la cité Romaine, souvent on retrouve la même gastronomie. Je propose donc de délicieux plat à Cuisiner pour la paix à l’occasion de la fête nationale du Vatican, le 19 mars !

(suite…)

Escalopes de veau à la milanaise

Escalopes de veau à la milanaise slider

Ce mois-ci avec ma copinaute Viviane « Quoi qu’on mange ?« , on a décidé pour le défi de Compile moi un menu, de mettre à l’honneur les recettes de nos grands-mères. La délicieuse cuisine de mamie qui a marqué notre enfance, le plat ou dessert que nous reproduisons depuis, car il a ce goût de l’âge insouciant. J’ai cherché un petit moment, les recettes que je pouvais vous proposer, car j’en ai déjà quelques-unes sur mon blog.

Puis, j’ai pensé à mon arrière-grand-mère, mémé, une Italienne venue s’installer en France, à Marseille dans les années 1915 et à ses fameuses escalopes milanaises qu’elle nous servait très souvent accompagné d’un bon plat de pâte à l’ail et au basilic. Et oui, juste après la période biberon, on a été habitué à manger de l’ail, du basilic, de l’huile d’olive ! lol .. Une cuisine du soleil qui a bercé toute ma jeunesse et que je reproduis très souvent.

Ces escalopes à la milanaise sont sur ma table de temps en temps et comme je ne l’ai pas encore publié, je profite de cette occasion pour faire perdurer le souvenir de mémé… Dans la vraie version, il n’y a pas de parmesan et de persil dans la panure mais mon arrière-grand-mère me disait toujours que son père était extrêmement gourmand et que sa mère, très bonne cuisinière, le chouchoutait en embellissant les recettes 🙂 C’est devenue la version officielle de la famille. 

Je profite de ce 2 juin 2022, fête nationale en Italie pour remonter cette recette avec « Cuisiner pour la paix »

(suite…)

Emietté de cabillaud au coco

Emietté de cabillaud au coco slider

Aujourd’hui, je vous propose un plat qui nous réchauffe. Je vous embarque en République Dominicaine pour déguster cet émietté de cabillaud. Un poisson mariné dans du citron vert et son zeste, une sauce au lait de coco et pulpe de tomate, du gingembre frais, du piment … Je vous donne l’eau à la bouche.. Je le vois !! 😀 N’hésitez pas à le faire. 

Pour tout vous dire, nous nous sommes vraiment régalés. J’ai utilisé du piment doux pour que mon fils puisse en manger, bien que je me sois faite enguirlandée !! Car, il m’a dit qu’il n’était plus un enfant mais un ado, donc qu’il peut manger du piment pour avoir des sensations fortes !! mdr … Je le prend au mot la prochaine fois car mon mari et moi aimons bien quand ça pique un peu plus. Un plat qui reviendra de temps en temps dans ma cuisine. Il est facile à cuisiner avec des ingrédients que l’on trouve en France, entre le temps de préparation et la cuisson, on passe à table en 30 mn. Il faut juste s’y prendre un peu avant pour cuire le riz. 

(suite…)

Coeurs de massepain cuits

Cœurs de massepain slider

Première article de l’année et j’ai choisi de vous offrir ces petits cœurs pour bien la commencer. Que 2020 vous apporte joie, bonheur et surtout la santé. La cuisine reste le meilleur remède pour ramener les sourires dans les cœurs, l’envie de partager <3 

Cette recette, je l’ai découverte il y a un an sur le joli blog de Lyne « Epices & moi« , une blogueuse que je suis depuis ses débuts (+de 8ans). Je me rappelle lui avoir dit que je fondais devant ces petits cœurs .. et je vous assure qu’une fois qu’on croque dedans … on fond de plaisir, c’est une bombe gustative !!

C’est la 4ème fois que je les fait depuis, et je me suis dit qu’il fallait vraiment que je vous les partage à l’aube de cette nouvelle décennie 2020 !! Une belle occasion pour vous offrir tout plein de cœurs et vous remercier d’être toujours là, de plus en plus nombreux chaque année 🙂 

Ces massepains cuits sont une spécialité belge et plus précisément de la région Liégeoise (pour plus d’informations, cliquez le lien Epices & moi) , ces petits coeurs renferment un cœur fondant sous une enveloppe croustillante !!  Miamm .. je vais retourner en cuisine  …  😉  <3 BONNE ANNEE <3

Nous sommes le 21 juillet 2022 et pour le fête nationale de Belgique, je partage ses petits cœurs avec Sophie « Cuisiner pour la paix ». Ce n’est pas trop une recette que l’on fera en pleine chaleur mais je vous conseille de la garder précieusement pour les fêtes de fin d’année 😉

(suite…)

Blancs de poulet au sésame

Blancs de poulet au sésame slider

Nous sommes très friand de recettes asiatiques en tout genre. C’est une cuisine que j’aime bien faire car, elle est souvent rapide, très goûteuse et je suis sûre de régaler mes zhoms. Ce mois-ci, Sonia pour sa page “Test de recettes entre blogueurs“ nous propose de cuisiner une recette de poulet d’un autre blog … J’ai été me balader sur le blog de Natalia et au détour de plusieurs recettes de poulet que j’avais sélectionné, je suis tombée sur celle-ci et là, pas d’hésitation ! En plus, je n’avais pas encore cuisiné de poulet au sésame. Que vous dire ? Un vrai régal. J’ai suivi en tout point la recette de Natalia et j’ai juste rajouté du vin de Shaoxing dans la sauce car, pour moi, c’est l’ingrédient principal des sauces chinoises, vous savez ce petit goût si particulier qui nous dit.. c’est un plat chinois !! Merci Natalia pour ce partage 🙂

(suite…)

Banana Bread aux noix de pécan

Banana Bread aux noix de pécan slider

La banane n’est pas un fruit qui est régulièrement dans ma cuisine. On adore ça à la maison mais quand j’en achète, il m’en reste toujours « trop » que personne ne veut manger. Cela fait plusieurs fois que les copines me parlent du Banana Bread mais je n’aime pas le goût de la banane cuite, alors j’ai toujours repousser sa réalisation. Mais cette fois, n’ayant pas assez de bananes pour faire de la confiture dont raffolent mes zhoms, je me suis enfin lancée ! Et j’aurais du le faire bien plus tôt car c’est vraiment excellent surtout le matin au petit déjeuner. Mes zhoms ont adoré et moi je me suis régalée en y ajoutant de la confiture de mangue. C’est quoi exactement ? Un cake (et non un pain comme son nom l’indique) à la banane ultra moelleux. Il a vu le jour dans les années 30 aux Etats Unis lors de la grande crise économique. Les ménagères redoublaient d’ingéniosité pour tout recycler et notamment les bananes bien noircies.. Il a tellement eu de succès que maintenenant, il a sa propre fête !! Il est désormais célébré le 23 février, officiellement déclaré Banana Bread Day. Suite à mes recherche sur le net pour trouver donc une recette testée et approuvée, je me suis tombée sur celle de ma copinaute Claudine « La cuisine de Gut« . J’ai juste modifié un petit truc, n’ayant pas de noix … j’ai remplacé par des noix de pécan que j’ai également mixé avec les noisettes. Ce mélange est vraiment bien gourmand. Merci Claudie, je compatie pour les biscottes 😉 Deux belles tranches de ce Banana Bread vous calent pour toutes la matinée !  Cette recette est bien sûr parfaite pour un brunch et je la propose donc à mes co-animatrices de Compile moi un Menu, Chantal et Viviane pour notre thème estival qui dure deux mois ! Tout le détail dans la colonne de droite.. Venez nous rejoindre pour bruncher ensemble !! 

(suite…)

Sushi burger

Sushi burger slider

Pour ce mois de décembre et son calendrier de l’avent 2018 organisé par Stéphane du site Recettes.de 🙂 et Catalina « Le blog de cata« , on vous propose d’ouvrir la journée du 5 Décembre 2018 avec pour thème « Noël au Japon« .  Je vous présente une entrée qui a remporté un franc succès. Pour les non amateurs de sushi, c’est vraiment une recette qui plait. J’ai mis du saumon fumé à la place du saumon frais pour les mettre dans l’ambiance des fêtes !! C’est frais, rapide à réaliser, c’est plein de saveur.. A refaire rapidement, un burger très original.  

(suite…)

Purée de patate douce, la vraie recette américaine

Purée de patate douce, la vraie recette américaine slider

J’aime beaucoup cuisiner la patate douce, je la fais très souvent en gratin avec des noix qui se marient à merveille avec. Par contre, je n’ai jamais été fan de la purée de patate douce car bizarrement je la trouve assez fade, peut-être le fait de les cuire à l’eau à la vapeur. En me baladant sur des sites américains pour avoir des idées pour Halloween, je suis tombée sur cette recette et la façon de cuire la patate douce m’a plu. Voici la recette traditionnelle de la purée de patate douce, comme on la cuisine dans de nombreuses familles américaines chaque mois de novembre, de façon très simple.  Une recette bien orange que je trouve parfaite pour participer à la Foodista Challenge de Sylvie du joli blog « La table de Clara » qui a été nommé par Lova « Graine de faim kely« . Essayer cette recette c’est l’adopter ! Moi, je ne cuisinerais plus jamais ma purée de patate douce autrement 🙂

(suite…)

Mounas

Mounas slider

« La mouna d’oran est un héritage culinaire laisser par les espagnols et les pieds-noirs chrétiens qui la confectionnaient pour fêter le lundi de pâques … » Elle est en forme de dôme ou de couronne, mais le principal, c’est qu’elle soit parfumée avec des agrumes, citron ou orange. Cette brioche de Pâques, je l’ai trouvé chez ma meilleure amie « Dominique » qui avait partagé sur son mur FB la fameuse recette des « Mounas ». Je ne saurais vous dire, si c’est la recette d’origine ou pas car j’ai vu pas mal de version … tout ce que je peux vous dire, c’est que cette brioche est vraiment délicieuse. Je l’ai faite deux fois depuis Pâques et pour ma deuxième version, j’ai simplement rajouté une belle cuillère à soupe de fleur d’oranger car la première fois, j’ai trouvé que ça manquait ! J’avais un souvenir de jeunesse où je l’avais gouté avec ce bon goût. Là, pour moi, elle est extra et je n’y changerais plus rien. Elle a une mie filante, elle se laisse « trop » facilement manger le matin au petit déjeuner 😉

Je propose cette recette pour « Appropriez vous la recette« , le défi de Sylvie « La table de Clara » qui pour cette 9 ème édition, nous a proposé de travailler sur la Brioche.

(suite…)

Shortcake à la pêche de Jamie Oliver

Shortcake à la pêche de Jamie Oliver slider

Catalina « Le blog de Cata » repart pour un nouveau tour du monde avec le #CataCookingChallenge11. Ce mois-ci, elle est accompagné d’une marraine Isabelle du blog La Cuisine d’ici et d’ISCA.  Il y a un an, j’avais participé avec une recette des Etats-Unis, la célèbre Tarte au noix de pécan avec des produits typiquement américain pour avoir ce goût unique 🙂 Cette année, j’ai choisi un état de ce beau pays, je vous emmène en Californie et plus précisément à Los Angeles. Ma belle-sœur m’a offert pour mon anniversaire un très beau livre de Jamie Oliver « L’Amérique de Jamie ». C’est la première fois que je le feuillette intégralement, j’ai eu envie de tout cuisiner. Mais je me suis particulièrement arrêtée sur cette recette, un dessert assez simple à réaliser.  Le Shortcake est à mi-chemin entre le biscuit et le gâteau, il se déguste à la façon d’un pudding. On le sert avec une bonne crème fouettée  à la vanille ou au chocolat et surtout accompagné de fruits. Dans la recette de Jamie, il utilise de belles pêches californiennes. Ce n’est franchement pas la saison des pêches en ce moment mais du coup, j’ai bloqué et j’avais pas envie d’un autre fruit. Alors j’ai trouvé la parade en me servant de pêches au sirop de bonnes qualités et franchement, c’est vraiment très bon. On peut préparer la crème et les fruits la veille puis faire le biscuit le lendemain, c’est vraiment pas long.  Le biscuit est excellent avec une texture à la fois sablée et moelleuse, le jus d’assaisonnement des pêches est très parfumé, la crème au pépite de chocolat parfaite. L’ensemble se marie à la perfection, chaque bouchée est un ravissement pour les papilles. Ce dessert a vraiment été apprécié et il va rejoindre ma liste « à refaire de temps en temps ». Merci M. Oliver jusqu’à présent je n’ai jamais été déçu  🙂

(suite…)

Semifreddo aux fraises et spéculoos

Semifreddo aux fraises et spéculoos slider

Les beaux jours sont toujours là, alors j’en profite pour faire des glaces ou plutôt des desserts glacés simple, sans sorbetière. Il suffit juste d’avoir envie de s’y mettre 😉 Lorsque j’ai pris la recette du Frozen Yogourt chez mon ami Damien « My Little Pâtisserie« , j’avais longtemps hésité avec le Semifreddo, finalement je suis repartie avec les deux. Ma barquette de fraises a largement suffit pour que je réalise ces deux recettes. Le Semifreddo est le nom donné à une famille de desserts glacés, typiquement italiens, que l’on appelle aussi parfaits, en français. Proche d’une crème glacée, il se différencie par la quantité et la qualité des ingrédients et par la souplesse de sa consistance, il est servi moins froid, d’où son nom. L’ingrédient principal du Semifreddo est généralement la crème glacée, dans laquelle on peut incorporer de la génoise, des amaretti, de la nougatine, des fruits et des fruits confits. On le sort un peu à l’avance, il se dégèle assez rapidement sur le dessus pour se transformer en crème… Très léger en bouche, nous l’avons beaucoup apprécier. Le mélange fraises et spéculoos est très réussi. On peut en faire un grand familial ou des petits. Je les avais fait dans mes moules insectes/fleurs … juste pour le fun et faire râler mon fils qui me dit « Maman, je suis plus un bébé » !! 😀  Cette glace trouve bien sa place à « La paillote de Nath et Sandra« , le défi mensuel « Compile moi un menu » que je co-anime avec Sandra d’ « Encore un gâteau« . Pour toutes les informations et nous rejoindre sur le prochain thème qui commencera le 1er septembre, c’est dans la colonne de droite 😉

(suite…)

Oranais aux abricots

Oranais aux abricots slider

Petit changement de date pour la publication mensuelle de « Recettes autour d’un ingrédient« . Comme l’année dernière, c’est Soulef et Samar du blog Mes inspirations culinaires , nos deux créatrices qui s’occupent du jeu pendant les 3 mois de vacances, de juin à fin août et du coup, elles nous laissent 1 mois et 1/2 pour travailler sur l’ingrédient qu’elles ont choisi. Pour commencer, c’est Soulef du blog Amour de cuisine qui ouvre le bal et qui a  choisi comme ingrédient : L’Abricot pour être la vedette de ce mois. Je me suis rappelée un lointain souvenir… Une pâtisserie avec des abricots que l’on adorait s’acheter à la boulangerie quand on sortait assez tôt du lycée.. j’ai cherché un petit moment sur le net et j’ai retrouvé le nom : Des Oranais !! Je vais vous livrer aujourd’hui, une version assez rapide.. une version farniente/vacance 😀 mais j’ai quand même fait la crème pâtissière maison. La version plus longue avec la pâte levée feuilletée viendra sans doute cet hivers ou même avant, car ils se font aussi avec des abricots au sirop. J’ai vraiment retrouvé ce très bon goût de mes souvenirs, à déguster tiède, c’est encore meilleur.  Un peu d’histoire : Il s’agit d’une viennoiserie probablement développée en Algérie — peut-être en Oranie — lors de la colonisation française. La crème pâtissière marque une très nette influence française et l’abricot était alors massivement cultivé en Algérie. La recette se répand rapidement en Europe durant la colonisation et plus massivement lors du retour des pieds-noirs en 1962. Cette pâtisserie est aujourd’hui consommée en Algérie, en Belgique et en France. Paradoxalement, la pâtisserie est peu connue à Oran. Sa particularité consiste surtout en sa forme, qui peut rappeler des lunettes (les deux verres étant représentés par les abricots), d’où un de ses autres noms : la « lunette aux abricots ». En Bretagne, l’oranais est très répandu dans les boulangeries, sous l’appellation « croissant aux abricots » et dans le sud de la France, il est appelé « abricotine » , ou « chouette » dans le Béarn .

(suite…)

Zapiekanka, le sandwich Polonais

Zapiekanka, le sandwich Polonais slider

La Bataille Food est un défi culinaire créé par Jenna du blog Bistro de Jenna qui rassemble chaque mois des blogueurs ou non autour d’un thème choisi par la marraine. Le flambeau est ainsi passé de mois en mois. C’est  Valérie de I Love Cakes qui a élu le mois dernier Lova du très joli blog « Graine de faim kely« . Le thème du mois porte sur les « Sandwichs du Monde« . Je ne pouvais pas passer à côté de ce super défi 😉 Pour faire honneur à Lova, j’ai longuement cherché un sandwich au quatre coins du monde qui fonde, qui coule !!

Mon petit doigt m’a dit que Lova attends ça de ma part ! Lol 🙂 J’ai fini par trouver mon bonheur en Pologne. Le pays de naissance de Jenna et si cher à son cœur.  La Zapiekanka !! C’est un sandwich qui se présente ouvert, bien garni des deux côtés. Après des recherches sur le net, c’est quasiment l’équivalent de notre jambon/beurre au niveau popularité.  La Zapiekanka est un des mets préférés des polonais, elle fait partie de la street food polonaise. On la trouve dans des kiosques et c’est surtout la nuit qu’elle est le plus consommée.

La baguette chaude est un must pour les amateurs de sortie nocturne, surtout en hiver ! Ils peuvent choisir entre douze différents parfums: ananas et sauce barbecue ;  jambon, sauce aigre-douce ;  bacon, concombre, sauce épicée ; olives, feta, crudités ; au thon ;  au saumon ; aux lardons-champignons et bien d’autres …. Une bonne Zapiekanka repose sur la qualité du pain, la façon de le faire dorer et la générosité de la main qui réparti les ingrédients. Et je peux vous dire que j’ai été très généreuse. J’ai trouvé quelques recettes sur le net et je suis donc partie sur la version lardons/champignons/crème/mozzarella pour que ça dégouline de plaisir !!

Pour la manger à la maison, il suffit de la poser sur une grande assiette, sinon la poser dans un long carton alimentaire pour avoir un support afin de la déguster tranquillement 😉 … Et comme je vous ai dit, c’est un sandwich très généreux.. alors ne vous affolez pas sur les quantités, il faut ce qu’il faut.. Là je vous présente les ingrédients pour 2 mini-baguettes soit 4 moitiés. Une moitié suffira pour un appétit normal, pour les gourmands.. 2 moitiés se mangent très facilement 😉 J’ai réalisé cette recette, un soir.. nous nous sommes régalés à la déguster au frais sur la terrasse accompagné d’une bonne bière. Le mélange des  goûts est parfait … c’est vraiment très très gourmands. A refaire sans hésiter. 

Au fait, j’ai mis mon sandwich au féminin mais c’est comme cela que ça se dit en Pologne 😉 J’espère avoir rempli mon challenge 🙂 Lova, les champignons frais c’est de toutes les saisons !! lol 🙂

Je profite de ce jour, le 3 mai (2022) pour proposer cette recette à Sophie pour fêter ensemble la fête nationale en Pologne. 

(suite…)