Catégorie : Fêtes

Balais de sorcière

Balais de sorcière slider

J’avoue ne pas aimer Halloween. À la maison, on ne la fête jamais (sauf quand mon fils était en âge de vouloir le fêter pour les bonbons ;) )  Du coup, j’ai vraiment peu de recettes sur mon blog. Quand Cenween du joli blog « Simplement Cenwen » nous a proposé de cuisiner pour cette occasion, pour son “Challenge alimentaire, Fin De Mois Difficile“, j’étais bien embêtée. Mais hors de question de rater ce défi qui me tient à cœur et je ne voulais pas non plus présenter une recette classique. Alors, je me suis mise à chercher sur le net et je suis tombée sur cette idée pour l’apéro. Oui, vous avez bien lu, c’est une idée et pas une recette, car en fait, on ne fait que de l’assemblage. C’est très facile à réaliser, les enfants peuvent largement les faire aussi. Par contre, il fallait que je calcule le coût. Et là, j’ai été étonné que ce soit si cher finalement !! Bon, je ne dépasse pas les 1 €, mais en comptant six balais par personne, on est quand même à 0.89 € la part. Pour quelques morceaux de saucisse et fromage … Enfin, c’est très sympa pour faire plaisir aux gosses en leur proposant un petit apéro ludique. 😉 D’après mon mari, on a le balai … balai et le balai à frotter !! mdr … Vous en pensez quoi ? J’espère Isabelle que tu ne m’en veux pas que ce ne soit pas une recette cuisinée :/ je me rattraperais le mois prochain 😀

(suite…)

Truffes au poivre mandarine du Népal

Truffes au poivre mandarine du Népal slider

J’ai reçu, il y a quelques mois, dans le cadre de mon partenariat avec David Vanille, un Poivre mandarine du Népal. J’ai mis un peu de temps à m’en servir en cuisine, car je voulais trouver une recette qui le mette en valeur sans trop d’ingrédients pour le masquer ou qu’il prenne le dessus. C’est Valérie « 1.2.3 dégustez« , marraine de l’édition 59 de « Recette autour d’un ingrédient » qui m’a décidé à chercher une recette activement, car elle a choisi comme ingrédient, le Poivre ! Un jeu crée par Soulef “Amour de cuisine” et Samar “Mes inspirations culinaires“. Après maintes réflexion, je suis finalement partie sur une mignardise très simple : 3 ingrédients. Ces truffes au chocolat noir sont vraiment des merveilles en bouche. J’ai dosé le poivre au fur et à mesure, en goûtant souvent et j’ai réussi à trouver un équilibre parfait avec le chocolat. Une fois mes truffes réalisées et mises au frais, nous avons goûté le lendemain. A la première bouchée, on ressent une note chaude mais pas piquante. Puis se développe un bon goût d’agrume.. Ce qui est rigolo, c’est que mon mari a senti le goût de l’orange et moi, j’étais plus sur du citron, voire citronnelle. Ce poivre est très parfumé, il ne pique pas mais nous enveloppe de chaleur pour ensuite donner une impression, en fond de gorge, de fraicheur.. on a vraiment beaucoup aimé et je vais le tester sur un poisson blanc ou des blancs de volaille .. ça devrait apporter de belles notes. Si vous voulez tester ce poivre, n’hésitez pas à contacter David de ma part 😉 Pour recevoir du monde, accompagner un bon café, pas besoin d’attendre les fêtes pour se régaler avec des truffes. 

(suite…)

Galette des rois frangipane aux pralines roses

Galette des rois frangipaneaux pralines roses slider

Avec un tout petit jour de retard, je vous propose ma dernière galette des rois de l’année.. Enfin en publication, car il m’arrive d’en faire les autres mois !! Cette fois-ci, pour le jeu de Sonia pour sa page “Test de recettes entre blogueurs“, j’ai craqué sur la galette des rois de Virginie « ça ne sent pas un peu le brûlé là? » . Cette galette a eu un succès énorme, à tel point que j’ai même pas eu le temps de faire une photo d’une part !! J’ai rajouté un peu plus de pralines roses par rapport à la recette de Virginie (Qui l’a prise chez Poivré Seb 😉 ) et à mon goût, je vous conseille de doubler les quantités pour la crème pâtissière. Sinon, tout est parfait. Elle a bien caramélisé et ça l’a rendu hyper croustillante. Cette fois, j’ai utilisé de la pâte feuilletée maison. J’en avais fait 3 kg au début de l’année et j’avais congelé des pâtons de 250 gr à 280 gr. J’ai utilisé aussi ma méthode pour avoir un beau feuilletage avec les pâtes industrielles. Avec la pâte maison, le feuilletage est vraiment exceptionnel. Je vous dis tout dans la recette. Et merci Virginie pour avoir partagé cette belle idée. 

(suite…)

Coeurs de massepain cuits

Cœurs de massepain slider

Première article de l’année et j’ai choisi de vous offrir ces petits cœurs pour bien la commencer. Que 2020 vous apporte joie, bonheur et surtout la santé. La cuisine reste le meilleur remède pour ramener les sourires dans les cœurs, l’envie de partager <3 

Cette recette, je l’ai découverte il y a un an sur le joli blog de Lyne « Epices & moi« , une blogueuse que je suis depuis ses débuts (+de 8ans). Je me rappelle lui avoir dit que je fondais devant ces petits cœurs .. et je vous assure qu’une fois qu’on croque dedans … on fond de plaisir, c’est une bombe gustative !!

C’est la 4ème fois que je les fait depuis, et je me suis dit qu’il fallait vraiment que je vous les partage à l’aube de cette nouvelle décennie 2020 !! Une belle occasion pour vous offrir tout plein de cœurs et vous remercier d’être toujours là, de plus en plus nombreux chaque année 🙂 

Ces massepains cuits sont une spécialité belge et plus précisément de la région Liégeoise (pour plus d’informations, cliquez le lien Epices & moi) , ces petits coeurs renferment un cœur fondant sous une enveloppe croustillante !!  Miamm .. je vais retourner en cuisine  …  😉  <3 BONNE ANNEE <3

Nous sommes le 21 juillet 2022 et pour le fête nationale de Belgique, je partage ses petits cœurs avec Sophie « Cuisiner pour la paix ». Ce n’est pas trop une recette que l’on fera en pleine chaleur mais je vous conseille de la garder précieusement pour les fêtes de fin d’année 😉

(suite…)

Vanille Kipferl de C. Felder

Vanille Kipferl de C. Felder slider

Nous voici à 5 jours de Noël et dans vos cuisines, la valse des biscuits de Noël à du commencer depuis un moment… Malgré le manque de temps, j’essaie d’en faire 2 ou 3 sortes chaque année et je les conserve précieusement dans des boites que je planque !!! Cette recette, j’en ai fait une fois pour tester (ils n’ont pas duré 10 mn !!) et du coup, le lendemain, j’en ai refait 3 tournées que j’ai mis en boite mais sans l’enrobage.. je le ferais au dernier moment. Donc pour trouver l’idée des biscuits, je me tourne toujours vers Christophe Felder. Ces livres sont des mines d’or et je sais que je peux les faire les yeux fermés, on est toujours sûr de se régaler. Ces Kipferl, comment vous les décrire..  On pose la bouchée sur la langue, on ferme la bouche et ça fond littéralement puis le goût extraordinaire de la vanille de David vanille éclate en bouche !! et là .. On prend une deuxième bouchée, puis une troisième … bouchée après bouchée… l’assiette est vide !!!! 40 petits biscuits.. ça part vite, je vous le dit !! 

J’ai vite mis 7 morceaux dans une assiette près du sapin et sous la haute surveillance de Teddy 😀 pour la « Collation du Père Noël » et pour pouvoir les proposer à ma comparse Viviane « Quoi qu’on mange? » pour Compile moi un menu que nous animons ensemble chaque mois. Il reste encore 5 jours pour vous joindre à nous. C’est à droite dans la colonne 😉 

(suite…)

Pavlovas crème de marron, myrtilles et chantilly vanille

Pavlovas crème de marron, myrtilles et chantilly vanille slider

Voici un petit dessert très facile à réaliser et qui fait un super effet à table. La pavlova ! Ce dessert sera sur ma table un des soirs des fêtes. Le test a été super concluant, nous avons adorés. Il est léger, frais.. un très bon contraste de texture. Une meringue craquante de l’exterieur et moelleuse à l’interieur. La crème de marron se marie à la perfection avec la chantilly à la vanille qui l’allège. J’ai utilisé qu’une demi gousse de vanille car celle de « David vanille » est vraiment très parfumée mais vous pouvez mettre une gousse entière. Un dessert qui change pour les fêtes quand on a pas le temps ou l’envie de faire une bûche. Ce qui sera mon cas pour Noël car je bosse et pas facile de cuisiner en rentrant tard. Une recette que j’ai réalisé pour Michelle « Plaisirs de la maison« . Ce mois-ci, elle est la marraine de la Bataille Food#73, un jeu crée par Jenna « Bistro de Jenna » et administrée par Valerie « 1,2,3 .. Dégustez« . C’est notre Maggy Kitchenette qui l’avait choisi precedemment. 

(suite…)

Galette des rois à la poire et pâte de spéculoos

Galette des rois à la poire et pâte de spéculoos slider

J’ai craqué !!! Bon, j’ai plein d’excuses à vous fournir 😀 Premièrement, en tant que blogueuse culinaire, on se doit de proposer des articles en amont des fêtes pour que vous puissiez avoir le temps de choisir et faire des essais aussi 😉 Deuxièmement, c’est la faute des grandes surfaces.. En allant faire mes courses hier, il y  avait tout pleins de galette des rois qui côtoyaient déjà les bûches, ça donne envie non ? mais bien sûr en la faisant maison ! Troisièmement, je suis méga en retard pour ma participation au jeu de Sonia pour sa page “Test de recettes entre blogueurs“ nous propose de cuisiner une recette de poires d’un autre blog … C’est en choisissant le blog de « Nos p’tits plaisirs » pour chercher une recette de poires que je suis tombée sur cette galette.. j’ai eu beau me dire, non c’est trop tôt.. mon esprit me disait : on s’en fou !! Mes zhoms n’ont pas été étonné de manger une galette en cette saison, ils sont habitué à manger des glaces en plein hiver, car c’est plus facile à photographier et je peux vous dire qu’ils se sont éclatés ! Les poires étaient bien juteuses, j’ai choisi la variété Comice. Et avec le mélange spéculoos, frangipane.. Un vrai délice à chaque bouchée. J’avoue ne pas avoir fait ma pâte maison (vous pouvez la trouver ICI), mais j’en choisi toujours une très bonne dans le commerce et dans la recette, je vous donne une astuce pour avoir un beau feuilletage avec la pâte du commerce. Et la derniere raison ?? J’en avais tout simplement terriblement envie <3 Les crêpes, on en fait toute l’année, non ?!?

(suite…)

Tourte de la marquise de Pompadour

Tourte de la marquise de Pompadour slider

Voici une recette peu connu mais très populaire par ici (en Corrèze). Je me suis souvenue que des amis nous avaient donné la recette de cette fameuse tourte, il y a plus de 17 ans, bien avant que l’on songe à venir s’installer ici.

Dans le Limousin, le pâté de pommes de terre ou de viande est une recette assez courante. Donc, je vous emmène dans un lieu où mon mari et moi avions pris l’habitude de venir en vacance chaque année, c’était notre petit nid d’amour, de dépaysement, notre tranquillité loin de la foule …  Le pays de Pompadour et plus précisément à Arnac – Pompadour,  très beau village de Corrèze, célèbre pour son château de Pompadour et ses haras nationaux. On peut y déguster cette tourte qui est en fait la cousine très proche du pâté de pommes de terre mais je dirais version de luxe !!!   

Il y a des versions différentes, plus allégées (j’ai trouvé sur le net des recettes sans cèpes ou sans gésiers). Mais cette recette fait partie du patrimoine de nos amis et donc, je voulais la faire telle qu’ils nous l’avaient écrite. J’ai toujours repoussé sa réalisation à cause de son coût assez élevé. Quand je vous dis « version de luxe », c’est que les ingrédients sont assez onéreux. Mais j’ai trouvé la parade pour ne pas me ruiner sur le mois où je comptais la cuisiner, c’est-à-dire en décembre. En Septembre, j’ai acheté les cuisses de canard confits et j’ai congelé les cèpes que mon amie m’avait porté. En octobre, j’ai acheté les gésiers confits et en Novembre, le bloc de foie gras. Comme ce sont des conserves, pas de soucis de péremption !!

En décembre, pour Noël, j’ai pu faire ma tourte tranquillement. Une tourte qui ne se mange pas mais se savoure… Chaque bouchée est un pur bonheur en bouche ! Les pommes de terre sont fondantes, le foie gras est juste coulant comme il faut, les cèpes apportent un goût divin, le canard confit et les gésiers, la pâte croustillante… Tout ces ingrédients ensembles font que cette tourte est vraiment unique !  Je l’ai servi pour Noël, un très bon repas bien copieux qui change de nos traditionnelles dindes et chapon ! ça vous tente ? Allez, on passe en cuisine !

(suite…)

Galette des rois (fleur) à la frangipane et myrtilles

Galette des rois (fleur) à la frangipane et myrtilles slider

Oui, d’accord… c’est la chandeleur et plus les galettes des rois !! Mais, j’ai pris beaucoup de retard (pour cause de préparation de déménagement), j’ai pas vu le mois de Janvier passer et du coup, j’ai pas publié pour Sonia sur sa page Tests de recettes entre blogueur, alors que je m’étais engagée et qu’en plus j’avais trouvé ma recette en tout début de mois ! Cette fois, j’ai été fouiller le super blog de ma copine Catalina « Le blog de cata » car j’avais un lointain souvenir de galettes des rois qu’elle avait déguisé. Je les ai vite retrouvé, j’ai rien changé à sa recette si ce n’est que j’ai mis que des myrtilles et que j’ai tenté de faire des fleurs-soleil… comme un appel au ciel pour qu’il s’illumine enfin et me sorte de cette neige qui tombait encore hier soir. Cette crème est très douce en bouche avec ce bon goût de myrtilles/amandes, nous les avons beaucoup aimé. La présentation est super originale, j’ai offert des fleurs à mes zhoms <3 Merci Catalina <3 Et comme il me restait une bonne moitié de frangipane, ce soir j’ai repris une pâte feuilletée et j’ai fait une galette en forme de chausson, il était interdit que je la jette !

Je vais passer mon tour pour le mois de février sur pas mal de défi que je fais régulièrement car le 16 est le grand jour, il va y avoir beaucoup de rangement à faire par la suite , je ne sais pas quand je retrouverais la connexion mais j’espère assez rapidement ! Mais avant, je vous retrouve pour 3 autres recettes que je vais me dépêcher de publier 😉

(suite…)

Palmiers aux saveurs pain d’épices

Palmiers aux saveurs pain d’épices slider

Ces petits biscuits font toujours fureur à la maison. Ils sont rapides à faire et nécessite vraiment peu d’ingrédients. Cette fois-ci, je me suis balader sur le blog de Vanessa « Popote de petit_bohnium » dans le cadre de ma participation au thème de Sonia sur sa page Tests de recettes entre blogueur. Je suis tombée sur ses palmiers que Vanessa a réalisé à la cannelle et comme nous sommes en période de Noël, j’ai diminué la quantité de cannelle pour ajouter une cuillère à café d’épices pain d’épices. Ils ont vraiment eu du succès. Comme j’avais doublé les quantité, j’ai pu en garder pendant 3 jours dans une boite en fer et ils étaient toujours aussi bons et croustillants. A faire pour déguster un bon café pendant les fêtes mais pour se régaler aussi tout au long de l’année 🙂

(suite…)

Bûche aux noisettes et au café de Nicolas Bernardé

Bûche aux noisettes et au café de Nicolas Bernardé slider

Pour « Compile moi un menu« , le jeu culinaire que j’anime chaque mois avec ma co-équipière, Chantal « La cuisine de blanche« , nous avons choisi de finir l’année avec une super marraine en la personne de Maggy  « Magg Kitchenette« . Si vous ne connaissez pas encore Maggy, je vous conseille de vite aller visiter son univers. Un blog à la fois gourmand, simple et raffiné, un vrai plaisir de se balader de page en page. Maggy nous a choisi un thème bien de saison.. « Bûchons ensemble sans embûche » !! On peut aussi bien faire des bûches sucrées que salées, en petites ou grandes versions et même les revisiter. Pour faire honneur à notre marraine, j’ai décidé de lui offrir cette belle et très gourmande bûche de Nicolas Bernardé, Chef Pâtissier-Confiseur, Meilleur Ouvrier de France. Un subtil mélange entre le café et la noisette avec un léger goût de sirop d’érable. J’ai autant pris de plaisir à la confectionner qu’à la manger. Une crème très légère, un biscuit bien moelleux, on l’a dégusté que nous trois sur trois repas 🙂 Je vous rassure, elle est très simple à réaliser. Je ne me suis pas encore lancée dans les grandes réalisations de bûche.. trop peur de pas maîtriser du tout !! 😉 Et vous ? vous allez réaliser quelle bûche pour les fêtes ?? Venez vite nous la proposer en venant nous rejoindre pour ce dernier thème de l’année, il se termine le 25 à minuit ! … Les instructions sont là —> cliquez sur le logo 

(suite…)

Bûche glacée à la mangue et noix de coco

Bûche glacée à la mangue et noix de coco slider

Une petite bûche hyper gourmande, glacée, pleine de fruits frais  … qui glisse bien après un bon repas !! ça vous tente ? Ecoutez d’abord et ensuite, suivez moi en cuisine 😉 Vous savez que depuis Janvier 18, je participe chaque mois au Challenge alimentaire du joli blog « Simplement Cenwen ». Une très belle initiative qui regroupe des blogueuses pour vous concocter des plats, desserts à tout petit prix. Car même, si la fin de mois (et même avant…) est bien difficile, quand on arrive à apporter du soleil dans les assiettes et des sourires sur les visages, l’espoir est toujours là 🙂 Et pour ce mois-ci,  Isa nous a proposé ceci : « Pour ce dernier challenge de l’année 2018 (nous reviendrons en 2019 !), nous avons décidé de mettre notre créativité, notre passion de la cuisine et du partage au service de la générosité et de l’Esprit de Noël en lançant le #FDMD Menu de Fêtes petit budget ! » Nous avions la possibilité de vous proposer soit un menu complet à 20€ pour 4 personnes ou 30€ pour 6, soit de cuisiner une entrée ou un plat ou un dessert à 1.50€ la part. Je savais que je n’aurais pas le temps matériel de faire un menu pour cette année et de le présenter à temps, du coup, j’ai eu envie de vous proposer une bûche. Cette idée de bûche glacée, je l’ai chipé à mon colibri « Popote et nature« , une blogueuse extra avec un blog débordant de recettes à base de tout ce que peut nous apporter la nature mais pas que… (fleurs, plantes, racines, etc….)., elle pratique même la spéléologie de placard !! lol !!  J’ai choisi de  cuisiner cette bûche qu’avec de la mangue fraîche car Décembre, c’est la pleine saison et elles sont quand même moins chères. On trouve des mangues mûres à point, bien juteuses et très parfumées. Dans cette bûche, j’ai compté 2 très belles mangues car on est gourmand !! mais vous pouvez en mettre moins ou la marier avec un autre fruit ou carrément changer de fruit, ou en mettre tout plein de différent !! C’est la magie de cette bûche. J’ai gardé la base à la noix de coco qui se marie bien avec la mangue mais selon les fruits, on peut mettre du lait d’amandes, de noisettes… à vous de choisir. Je l’ai aussi compté pour 10 personnes, ce moule de 33 cm de long fait quand même de belle part. Et du coup, on arrive à faire cette bûche avec 12.50 €, soit 1.25 € la part.

(suite…)

Beignets au fromage blanc et à la crème

Beignets au fromage blanc et à la crème slider

Quand j’ai les copains de mon fils qui débarquent à la maison, je suis toujours prévenue une heure avant !! Vite, il me faut une recette pour le goûter qui soit rapide … Même ado, ils adorent prendre leur goûter et connaissent bien la maison pour ça 😉 J’étais justement en train de me balader sur les blogs participants au défi lancé par Sonia sur sa page Tests de recettes entre blogueurs sur le thème « Le fromage en cuisine ». Je suis tombée sur cette recette de beignets et j’avais tous les ingrédients. Préparation et cuisson, top chrono 45 mn. Avec cette quantité, on rempli deux beaux saladiers, je peux vous dire qu’ils se sont régalés !! Pour ma première participation, j’ai trouvé cette recette sur le blog de Sonia justement : La cuisine de Boomy (suite…)

Pumpernickel de C. Felder

Pumpernickel de C. Felder presentation

Les fêtes de Noël arrivent à grand pas et avec elles, l’envie de réaliser pleins de petits biscuits, des bredeles, biscuits d’Avent. Et ça tombe bien car c’est la région que Marie « L’alchimie des mets » nous demande de visiter pour lui ramener tout plein de spécialité. J’ai été cherché dans ma bibliothèque culinaire (oui, oui.. j’ai un meuble-étagère exclusivement pour mes bouquins 😀 ) le livre « Les gâteaux de l’Avent » de Christophe Felder. Ben oui, quoi de plus normal que de mettre à l’honneur les alsaciens 😉  C’est un livre tiré de la collection « Leçon de pâtisserie » le N°1,  une petite merveille en 30 leçons. J’ai eu le plaisir de rencontrer le Chef lors de la Foire aux livres de Brive il y a presque 15 jours. Ce fût un très bon moment d’échanges, un chef chaleureux, généreux à l’image de ses pâtisseries qui nous régalent tant et nous avons même évoqué ce livre. Aujourd’hui, j’ai choisi de vous présenter la leçon N°17 et de réaliser ses Pumpernickel. Ils ressemblent beaucoup aux croquants de Provence que j’adore mais avec cette touche de cannelle qui caractérise tant l’Alsace et moins dur. Des biscuits délicieux, un goût de cannelle à la juste dose… J’ai remplacé 50 gr d’amandes par des noisettes car j’adore ça… Une fois ces petits biscuits tranchés et refroidis, je les ai stocké dans une boite en fer.. Pour une fois, je peux vous dire que j’ai pu les garder 9 jours et ils étaient toujours aussi bon. Comment j’ai fait ? Je les ai cuisiné un jour où mes zhoms étaient pas là.. hop, dans la boite et ni vu ni connu … Enfin pendant les 8 premiers jours j’en prenais un chaque matin avec mon café mais ensuite le pot aux roses à été découvert… et je vous épargne les noms d’oiseaux qui ont sifflés mélodieusement dans mes oreilles !! 😀

Merci M. Felder pour vos recettes, c’est toujours un vrai plaisir de pâtisser en votre compagnie 😉 

(suite…)

Pâte à crêpe allégée à la Maïzena®

Pâte à crêpe allégée à la Maïzena® slider

Et voilà !! C’est le jour de la rentrée pour nos « Pioupious » de tout âge ! Pour consoler nos enfants et les grands 😀 , je vous propose une recette de base pour les crêpes. J’ai ma recette fétiche que je fais depuis des années, la recette familiale à base de lait et de bière que vous trouverez sur mon blog, mais là pour la rentrée de « Recette autour d’un ingrédient » de Samar, du blog Mes inspirations culinaires et Soulef, du blog Amour de cuisine les deux créatrices de ce challenge, on devait cuisiner autour du Maïs et ses dérivés. Je me suis dit pourquoi ne pas tenter une pâte à crêpe allégée en gluten.. Donc, j’avais dans l’idée de faire un 100% farine de maïs.. ce que j’ai fait, heureusement en petit quantité pour le test et j’ai tout jeté !! Dès que la crêpe était tiède, elle devenait aussi dure que du carton, j’ai recommencé mon test avec un 50/50. Là, il faut les manger chaudes pour garder la souplesse, ça me convenait pas non plus. Après plusieurs tests, voici ma version : 25/75 !! Elles restent enfin souples même froides, se dessinent bien à la cuisson… Elles sont bonnes ! … et validées par mes zhoms. Moi, je vous avoue que je reste avec ma recette fétiche 😉 

(suite…)