Catégorie : David Vanille – Chercheur d’épices

Biscuits façon spéculoos

Biscuits façon spéculoos slider

Cela faisait un petit moment que je voulais tester les épices à spéculoos de mon partenaire, David Vanille. J’attendais Noël patiemment pour embaumer ma cuisine avec ce doux parfum !  Quand Sonia pour son jeu Tests de recettes entre blogueur m’a attribué deux blogs, j’ai cherché une recette de biscuits avec cette idée en tête et c’est chez Audrey “Pâtisser malin” que j’ai trouvé mon bonheur. J’ai doublé les quantités, car je connais mes gourmands et n’ayant pas de sirop de liège, je l’ai remplacé par du sirop d’érable. Ces biscuits se mangent tout seul !! Ce mélange d’épices est extraordinaire.  Il faut juste se forcer à ne pas en reprendre l’un après l’autre .. lol ! Pour une prochaine fois, je les ferais plus petits, de moitié. Je pense qu’ils se fendilleront moins, mais ça n’enlève rien au fait que c’est super bon ! 

(suite…)

Millassou au beurre de tonka selon Jérémy Crouchet

Millassou au beurre de tonka slider

Le millassou ! Vous connaissez ? Régine Rossi-Lagorce, cuisinière et écrivaine très connue en Limousin en parle très bien :  « Autrefois, en Corrèze, il y avait des plantations de sarrasin, qui comportaient aussi du millet, une plante parasite du sarrasin, raconte Régine. On ramassait les graines de millet, on les écrasait, on en faisait une pâte avec de l’eau, on y mettait un peu de blettes, d’oseille ou de blancs de poireau, on rajoutait un peu d’ail et de persil et on faisait griller ce millassou. Durant la grande disette de 1820, le sarrasin a disparu et le millet avec. Il a donc été remplacé par la pomme de terre. Pour avoir la même sorte de pâte, on a créé une râpe à picots, qui écorche la chair de la pomme de terre et qui en fait une pulpe. En cuisine, c’est la forme qui fait le goût. On ne fera pas le millassou avec une râpe à carottes. La cuisson n’est pas du tout la même. » D’où l’importance de la râpe à farcidure dont je vous parle dans la recette. Quand j’ai fait cette galette de pommes de terre, je n’en avais pas, mais depuis, j’en ai trouvé une. Le seul et unique endroit pour vous procurer LA râpe se trouve à Tulle, chez la mythique droguerie Neige. Made in 100% Corrèze bien sûr, et c’est vrai que cela change complètement la texture. Le millassou divise aussi les gens dans sa préparation. Pour Régine Rossi-Lagorce :  « Pour 12 pommes de terre, il faut compter une grosse cuillère à soupe bien bombée de hachis de persil. Il faut saler et poivrer et il ne faut surtout pas égoutter les pommes de terre râpées, car la fécule partira avec l’eau et il n’y aura plus de liant ». C’est de cette façon que je la cuisine depuis que je suis en Corrèze, je la cuit en principe dans de la graisse de canard. Et il y a aussi la Confrérie des farcidures et du millassou de Sainte-Fortunade qui incorpore dans la préparation des œufs et du lard gras. Régine Rossi-Lagorce, en bonne puriste : « Je suis formelle. On ne met pas d’œuf, ni de lard dans le millassou ». Je n’ai encore pas testé cette version. Mais pour celle que je vous présente aujourd’hui, je suis partie sur une 3ème version ! Celle de Jérémy Crouchet , chef à La Table de M, à Uzerche, depuis 5 ans. Corrézien d’origine, il sait l’ancrage du millassou dans le patrimoine local, mais il a néanmoins décidé d’apporter sa touche d’originalité à ce mets traditionnel avec une cuisson au beurre de tonka. Quand j’ai lu sa recette, j’ai tout de suite pensé aux belles fèves de Tonka d’Amazonie que mon partenaire David vanille m’a envoyé et me voilà donc partie en cuisine pour la réaliser selon sa recette. La version traditionnelle est déjà excellente, mais nous avons tout autant aimé celle de ce Chef. La fève de Tonka lui apporte une touche légèrement vanillée, on sent bien le petit goût d’amande en arrière-gorge mais surtout elle apporte un goût caramélisé qui s’est concentré sur les bords du millassou. Ils étaient craquants à souhait et bien parfumés. On trouve avec mon mari que la fève sublime ce millassou. Nous l’avons dégusté tout simplement avec un filet de poisson blanc cuit à la vapeur et une salade. Un repas que nous avons beaucoup apprécié. Certaines photos le montre noir mais non, il n’est pas cramé mais super bien caramélisé et croustillant 🙂  Merci Chef pour cette originalité ! Et vous savez quoi ? .. Déjà, je suis bien bavarde ..lol .. Et en plus, c’est un plat super économique même avec la fève de Tonka. Il ne vous en coûtera que 4.33 € pour être précise pour 6 très belles parts et si vous la faite sans la fève, alors là, elle ne coûte plus que 3.55 €.. Autant vous dire que je m’empresse de la proposer pour notre Cenween du joli blog « Simplement Cenwen » avec son “Challenge alimentaire, Fin De Mois Difficile“ que nous faisons chaque 15 du mois.. le challenge ? Une recette à moins de 1.50 € par personne 🙂

(suite…)

Soupou Tehou ou le ragoût guinéen

Soupou Tehou ou le ragoût guinéen slider

J’adore découvrir les differentes cultures culinaires et j’ai la chance aussi d’avoir des hommes qui sont assez aventureux dans la degustation des plats 😉 Pour la 108ème recettes que je publie sur mon blog dans la catégorie “Cuisine du monde”, je suis allée chez Sofia qui tient un super blog de cuisine “Plume & Prose“. Sonia pour son jeu Tests de recettes entre blogueur, nous a demandé de cuisiner une recette d’ailleurs. J’ai donc choisi ce ragoût guinéen car j’avais tous les ingrédients et c’est le genre de plat que j’adore faire le week-end en cette saison. Il est composé de bons légumes de saison, on peut le faire avec du boeuf ou du poulet et il est bien parfumé avec diverses épices qui ont délicieusement parfumées ce plat que nous avons enormement apprécié. J’ai vu que Sofia avait servi ce plat avec du riz blanc, pour ma part, j’ai preféré ajouter des pommes de terre. Pour les épices, ceux sont celles de mon partenaire David vanille. Le curcuma de longa de Madagascar (mon gros coup de coeur), le gingembre du Nigéria (à la fois frais, citronné et piquant), le paprika fort du Yunnan et Sichuan – Chine (des arômes fumés et légèrement amers, rappelant ceux de la tomate séchée), et le piment Niora concassé d’Espagne (des saveurs sucrées et fruitées, légèrement relevé)

(suite…)

Gâteau aux pommes, myrtilles et vanille

Gâteau aux pommes, myrtille et vanille slider

Je ne joue pas dans la cours des grands côté pâtisserie, j’essaie de temps en temps de faire une belle réalisation, mais ça ne va pas plus loin .. Pour le moment ! Mais j’essaie toujours de jouer dans la cours des gourmands avec de bons produits. Lundi, David Vanille a lancé un challenge pour cette semaine. Réaliser une recette avec ses gousses de vanille (sucrée ou salée) et poster une photo ou une story sur son instagram ICI. En allant fouiner dans mon congélateur pour chercher une idée de repas, j’ai vu mes myrtilles et juste à côté les gousses de vanille de David. Ni une, ni deux, j’ai su ce que j’allais faire comme gâteau. Les myrtilles, je les achète chaque année dans les Monédières en Corrèze. A quelques kilomètres de chez moi, il y a la “Ferme aux petits fruits” où ils cultivent la myrtille et exploitent aussi des terres sur le suc au May pour la myrtille sauvage. Je prends en général 5 kg de chaque que je stocke au congélateur pour l’année. La myrtille cultivée est très grosse, bien charnue et bien parfumée. C’est celle-ci que j’ai décidé de mettre dans mon gâteau associée à une gousse de vanille de Tahitensis, à la pulpe hyper parfumée, très généreuse en graines et bien sûr sans oublier les pommes. J’ai choisi la Meylin AOP du Limousin  pour sa chair croquante et juteuse. Tout ça pour vous dire que ce gâteau est une bombe de saveur, un régal pour le palais, que mes hommes l’ont beaucoup apprécié, tiède le soir ou froid le lendemain, il est aussi bon. Merci à Françoise qui m’a largement inspiré cette recette. 

(suite…)

Tarte aux pommes au lait concentré non sucré

Tarte aux pommes au lait concentré non sucré slider

Aujourd’hui, j’ai fait une petite tarte aux pommes assez rapide si on ne fait pas la pâte et la compote maison. J’ai fait ma compote hier après-midi tranquillement et j’ai sorti une pâte brisée de mon congel ( Il faut que je les utilise !! J’en prends toujours 1 ou 2 d’avance, au cas où,  mais ensuite comme je les fais maison, je les oublie!). Là, ça m’a bien rendu service, car je n’ai pas vu le mois passer et je me retrouve limite pour ma participation au jeu de Sonia :Tests de recettes entre blogueur sur le thème “Les tartes sucrées”. Cette fois-ci, je suis partie me balader sur le blog d’Annick “L’art d’accompagner les restes” et je suis tombée sur cette tarte aux pommes qui m’a tilté, car j’avais une boite de lait concentré non sucré depuis… Je ne sais même plus. Après vérification, elle n’a pas encore passé de date ! J’ai utilisé des pommes Royal Gala que j’aime beaucoup pour leur légère acidité et leur fermeté et j‘en ai pris deux pour faire la compote maison. Cette tarte est vraiment très bonne, on l’a apprécié tiède. J’ai beaucoup aimé le contraste des pommes crues que l’on met au fond de la tarte et des pommes de la compote. On a du coup, des morceaux de pommes hyper fondants et des morceaux qui sont plus croquants. L’apport de lait concentré non sucré lui donne une texture moelleuse et une teinte caramélisée. Ce lait est fait à partir de lait frais. Il est obtenu par simple évaporation de l’eau présente dans le lait. C’est ce procédé de fabrication qui donne cette teinte caramélisée. Pour parfumer la tarte, j’ai utilisé la Cannelle Cassia d’Indonésie de mon partenaire David Vanille. Elle a renforcé la note acidulée des pommes tout en apportant un goût assez présent, elle est bien corsée ! Un délice pour les amateurs de cannelle dont je fais partie 🙂 

(suite…)

Gaspacho et glace au chèvre frais

Gaspacho et glace au chèvre frais slider

Comme me la fait justement remarquer ma chère Gut   Je ne suis pas en avance pour vous proposer toutes mes réalisations givrées pour notre thème estival “Un été givré !” pour Compile moi un menu, le jeu mensuel que j’anime avec Viviane. En fait, étant en congé, je profite un max de mes journées pour faire plein de chose, je vois pas le temps passer et heureusement que Claudine m’a fait le rappel car je crois que j’aurais fait une panique à bord le 25 !!! lol … Allez, je commence avec la première recette, une soupe froide que j’ai réalisée un jour de forte canicule pour rafraîchir mes zhoms le soir. Un bon gaspacho accompagné d’une délicieuse glace. J’ai pris un fromage de chèvre frais chez un petit producteur qui est bien corsé, il se marie à la perfection avec la tomate et en format glace, c’est un vrai régal. Nous l’avons dégusté simplement en repas un soir. Mon mari a ajouté des morceaux de chorizo, mon fils des saucisses grillées qu’ils restaient du midi et moi, simplement avec une tranche d’un bon pain de campagne. J’ai ajouté un peu de miel pour casser l’acidité de la tomate, c’est une recette express à réaliser et hop au frais !! C’est une idée de chez Christelle “La cuisine facile de chris” qui elle, les avait servi dans des cuillères apéritives. C’est aussi une très bonne idée pour apporter un peu de fun dans un apéro. J’ai parfumé mon gaspacho avec du Piment Niora concassé. Comme le dit si bien David Vanille : “Laissez entrer ce piment doux encore trop méconnu dans votre cuisine, il deviendra rapidement un incontournable.” Et c’est vrai qu’il a parfumé sans trop pimenté le gaspacho en lui apportant une note très agréable. 

(suite…)

Tarte aux oignons et Ste Maure de Touraine

Tarte aux oignons et Ste Maure de Touraine slider

Cela fait très longtemps que je n’ai pas publié une recette de tarte et pourtant, j’en fais régulièrement. M’étant inscrite sur le jeu de Sonia : Tests de recettes entre blogueur sur le thème “Les tartes/tourtes salées”, j’en profite pour publier cette délicieuse recette de ma cop’s Viviane “Quoi qu’on mange?“. Elle est parfaite pour les amateurs d’oignons et de bon chèvre, ce qui est le cas de nous 3 ici. Pour la garniture, je n’ai pas tout à fait réalisé la même que Viviane. Depuis quelques années, j’ai découvert en Limousin un fromage frais qui est vraiment parfait pour les appareils à tarte. C’est le “Val de Vienne” produit par la “Laiterie les Fayes” (lien non sponsorisé, juste le plaisir de vous le faire découvrir). Il rend la préparation beaucoup plus légère. Pour le curry, j’ai utilisé Le Curry de la Compagnie des Inde de mon partenaire David Vanille. Ce curry est un mélange de Coriandre, curcuma, moutarde, cumin, piment fort, fenugrec, sel, poivre noir, ail, fenouil. J’en ai mis dans la cuisson des oignons une cuillère à café et cela à parfaitement parfumé et coloré ma tarte ! On sent très légèrement le piquant, l’équilibre est parfait. Je vous laisse avec la recette, ce qui est sûr, c’est que je la referais volontiers, car nous l’avons beaucoup apprécié. Les graines de pavot dans la pâte apportent un léger goût et un croquant qui est très agréable, puis ce mélange oignons/curry/chèvre, un vrai délice. Merci 😉

(suite…)

Tiramisu aux abricots et biscuits roses de Reims

Tiramisu aux abricots et biscuits de Reims slider

Le tiramisu est le dessert que je fais le plus à la maison. On peut le décliner avec plein de parfums differents, des fruits etc .. Aujourd’hui, c’est un tiramisu de saison avec de bons abricots bien mûrs que j’ai trouvé chez un petit revendeur. J’en avais pris 5 kg et je vous ai déjà présenté ma mousse aux abricots. Cette fois, je me suis inspirée d’une recette d’Emeline “Vite fait… bien cuisiné” pour faire ce tiramisu. (J’ai d’ailleur constaté qu’elle ne publie plus depuis un bon moment, c’est bien dommage).  Je ne le regrette vraiment pas, car cette compotée d’abricots apporte vraiment un plus à ce dessert. J’ai parfumé la crème tiramisu avec une belle gousse de vanille de Tahitensis de mon partenaire David Vanille. C’etait la dernière gousse qu’il me restait de Tahitensis ! Je vais attaquer maintenant le stock de vanille bourdon gold de Madagascar que j’ai reçu récemment, merci David <3 Ce mois-ci, je fais encore partie du jury de Recette.de et nous avons choisis comme thème Fun et fruité!“,  des recettes aux fruits d’été, assaisonnée d’une petite touche de fun : une présentation originale, une association amusante ou un titre rigolo (pour les amateurs de publicités Oasis 🙂… Cette recette est bien entendue hors concours.. Juste pour le plaisir de se régaler 😉 Qu’est ce qu’elles ont de fun mes verrines ?!? …. (elles sont méga grosses !! mdr)

PS : Avec cette quantité, on fait largement 6 verrines de taille moyenne. Moi, j’en ai fait 3 plus grosses car ce jour-là, je n’ai servi en repas qu’une salade de tomates !! Donc le dessert était plus gourmand 😉

(suite…)

Mousse aux abricots vanillés

Mousse aux abricots vanillés slider

Vous avez vu passer les vacances vous ? Moi pas !! Déjà le 15 août et dans 15 jours, on attaque la rentrée ! … Ça passe trop vite. Mais en parlant de 15, c’est le jour de la publication pour le “Challenge alimentaire, Fin De Mois Difficile“ d’ Isabelle du joli blog « Simplement Cenwen » et comme vous commencez à le savoir, avec un petit groupe de copines, on publie une recette à moins de 1 € 50 la part, en dessous de 1 €, c’est encore mieux. Cette fois, Cenwen nous a fait plaisir en faisant un thème sucré ! .. (Tu en fais pas assez souvent, je trouve Isabelle 😉 ) Comme c’est la pleine saison des abricots, j’ai eu envie d’une mousse et heureusement, que je garde mes notes, car je savais que ma copine Béatrice “Popote et nature” en avait fait une que je voulais tester depuis très longtemps (6 ans!!), celle avec de la ricotta et de la vanille. J’ai utilisé une gousse de vanille de Tahitensis de mon partenaire David Vanille qui a parfumé à merveille les abricots. Cette mousse est une pure gourmandise. La ricotta lui apporte de la douceur et une texture aérienne, c’est un dessert bien frais qui nous a régalé, à refaire avec d’autres fruits. (suite…)

Cheesecake japonais

Cheesecake japonais slider

Cela faisait longtemps que je reluquais ce cheesecake et je n’avais pas encore pris le temps de le faire. Puis, c’est en voyant la vidéo sur Youtube de “Le tablier rose cuisine” que je me suis enfin décidée ! 3 ingrédients, une recette hyper facile et inratable ! Il vous suffit simplement de bien suivre la recette et surtout les temps de cuisson. Je l’ai faite deux fois sur le mois, tellement mes hommes l’ont adoré. Moi non, mais je le savais !! lol .. Le chocolat blanc et moi, ce n’est pas une grande histoire d’amour, elle n’a même jamais commencé 🙂 . La première fois, je l’ai fait tel quel ! Ils ont aimé mais, il manquait un petit quelque chose pour titiller les papilles. Cette fois, après avoir reçu les belles gousses de vanille, la “Bourbon gold de Madagascar format XXL” de David vanille, j’en ai pris une gousse pour parfumer ce gâteau avant de mettre les autres au congélateur. Et là ! Bingo ! C’est THE version 🙂 Après avoir gratté les graines de la gousse, elles ont presque noirci ma préparation tellement elle était charnue. Une odeur divine ! J’adore vraiment ses produits .. Oui, je lui fais de la pub, mais sincèrement, il le mérite :) .. Puis.. David se joint à moi pour un futur projet … 😉  Je vous laisse avec la recette, vous pouvez aussi la parfumer au citron ou avec une fève Tonka ou  … 🙂

(suite…)

Papillote d’ananas et banane au sirop de vanille

Papillote d’ananas et banane au sirop de vanille slider

Un dessert chaud/froid avec des fruits marinés dans un sirop de vanille puis ensuite cuit en papillote. Servi avec une boule de glace, c’est un vrai plaisir après un repas un peu copieux. Je l’ai préparé dimanche pour la fête des papas <3 .J’ai utilisé la vanille de Tahitensis de David Vanille qui est vraiment hyper parfumée et je me suis servie de ma “papillote coffret” géante toute rouge que j’ai eu (entre autre) pour la fête des mamans, c’est franchement hyper pratique !!  La cuisson est parfaite. Un plaisir simple à réaliser avec de bons fruits et une belle vanille, les papilles s’électrisent et “papa” était super content 🙂  Je propose ma papillote au jury du défi de Stéphane sur Recette.de “Papillotes“. 

(suite…)

Charlotte aux fraises d’Hélène

Charlotte aux fraises d’Hélène slider

La charlotte fait partie des desserts que l’on me réclame souvent à la maison surtout aux fruits. Ayant trouvé un kilo de belles fraises en faisant mes courses, j’avais envie de refaire la charlotte aux fraises de C. Felder qui est déjà sur mon blog.. Mais une grosse flemme est apparue !! J’avais envie de simple, assez rapide .. Et je me suis tournée vers celle de ma copine Limousine, Hélène du super blog “Keskonmangemaman?” .. J’ai ajouté dans mon coulis de fraise, une demi gousse de la belle vanille de Tahitensis de David Vanille. Cela a bien parfumé le coulis !!  Une mousse à la fraise divine qui nous a bien régalé les papilles, puis je trouve qu’en visuel, elle est belle .. Non ?? 😀

(suite…)

Cake passion

Cake passion slider

Le fruit de la passion est mon dada. J’adore m’en servir en pâtisserie. Dès que c’est la saison, j’en ai toujours dans le frigo. Pour agrémenter une salade salée ou sucrée, faire un coulis pour le fromage blanc, des gâteaux et surtout ce cake ! Je l’ai découvert en 2013 chez ma “ChutenChef” !! Le blog d’une belle réunionnaise, une belle personne,  Karine “Chut, je pâtisse“. Je lui avais promis à l’époque une photo et le temps a passé, je ne l’ai jamais publié … Pourtant, ce cake, j’ai dû le faire une bonne vingtaine de fois depuis. Avec mon fils, on adore le déguster au petit-déjeuner accompagné d’une bonne confiture de mangues.. Un régal pour réveiller les papilles et la gourmandise. Tout comme Karine, je laisse les graines noires, car on adore ce côté croquant au milieu de fondant de ce cake. Il s’accompagne aussi à la perfection pour un bon dessert ou goûter avec une glace à la vanille maison (ma recette ICI) . Ce que j’ai fait la semaine dernière. Les beaux jours arrivent et j’avais envie de les fêter avec la belle vanille de Tahitensis de David Vanille, une seule gousse bien pulpeuse et charnue a suffit à parfumer ma glace.

(suite…)

Truffes au poivre mandarine du Népal

Truffes au poivre mandarine du Népal slider

J’ai reçu, il y a quelques mois, dans le cadre de mon partenariat avec David Vanille, un Poivre mandarine du Népal. J’ai mis un peu de temps à m’en servir en cuisine, car je voulais trouver une recette qui le mette en valeur sans trop d’ingrédients pour le masquer ou qu’il prenne le dessus. C’est Valérie “1.2.3 dégustez“, marraine de l’édition 59 de “Recette autour d’un ingrédient” qui m’a décidé à chercher une recette activement, car elle a choisi comme ingrédient, le Poivre ! Un jeu crée par Soulef “Amour de cuisine” et Samar “Mes inspirations culinaires“. Après maintes réflexion, je suis finalement partie sur une mignardise très simple : 3 ingrédients. Ces truffes au chocolat noir sont vraiment des merveilles en bouche. J’ai dosé le poivre au fur et à mesure, en goûtant souvent et j’ai réussi à trouver un équilibre parfait avec le chocolat. Une fois mes truffes réalisées et mises au frais, nous avons goûté le lendemain. A la première bouchée, on ressent une note chaude mais pas piquante. Puis se développe un bon goût d’agrume.. Ce qui est rigolo, c’est que mon mari a senti le goût de l’orange et moi, j’étais plus sur du citron, voire citronnelle. Ce poivre est très parfumé, il ne pique pas mais nous enveloppe de chaleur pour ensuite donner une impression, en fond de gorge, de fraicheur.. on a vraiment beaucoup aimé et je vais le tester sur un poisson blanc ou des blancs de volaille .. ça devrait apporter de belles notes. Si vous voulez tester ce poivre, n’hésitez pas à contacter David de ma part 😉 Pour recevoir du monde, accompagner un bon café, pas besoin d’attendre les fêtes pour se régaler avec des truffes. 

(suite…)

Tajine de poulet et Butternut

Tajine de poulet et Butternut slider

Lorsque Brigitte “L’atelier de Brigitte” avait publié cette recette, elle m’avait vraiment fait de l’œil. Je fais peu (même pas) de tajine, et j’avais envie d’essayer celui-ci car il était simple. Puis les mois ont passé, la recette s’est un peu perdue dans mes favoris. La semaine dernière, en regardant la dernière Butternut que j’avais, je me demandais comment la cuisiner et ce tajine m’ait revenu à l’esprit ! J’avais tous les ingrédients sauf le raz-el-hanout !! Ce n’est pas ça qui allait m’arrêter et j’ai cherché sur Internet la composition. Je me suis servie des épices de David Vanille, le cumin de Syrie, la muscade d’Indonésie et le curcuma d’Inde plus celles que j’ai ajouté. Par rapport à la recette, j’ai ajouté des noisettes pour avoir du croquant, plus d’eau pour avoir un bon jus, car je l’ai servi avec de la semoule et chez moi, il leur faut du jus ! Au final, ce tajine est extra !! On a vraiment adoré son goût épicé, mais pas piquant, les différentes textures. Il est très parfumé, un vrai régal pour les amateurs. À refaire ! Merci Brigitte pour ce partage :) (suite…)

Défiler vers le haut